13/05/2013

Un DC-9 Air Force One à vendre !

204609_air-force-one-dc9-32-dijual-murah_663_382.jpg

PHOENIX, Arizona, l'administration américaine se débarrasse de ses vieux avions présidentiel, un DC-9-32 (VC-9C), un ancien Air Force One, qui a été mis aux enchères pour 50.000 dollars (prix de départ). Si ce modèle n’est pas très récent, puisqu’il est âgé de 40 ans, il devrait pourtant faire de l’effet auprès des amis du futur acquéreur.

 

Un gros succès :

 

Le gouvernement américain se sépare donc d’un ancien appareil présidentiel qui faisait partie du 89e Airlift Wing qui l’a exploité durant 30 ans de 1975 à 2005, pour le transport VIP, des vice-présidents, des First Ladies des secrétaires d'Etat et des membres du Congrès.

La mise aux enchères est disponible sur le site GSA auction depuis samedi et l’on ne s’étonnera pas que le site en question attire de nombreux curieux, mais aussi un grand nombre d’acheteurs potentiels.

 

La famille C-9 (DC-9) :

 

slide_296659_2432305_free.jpg

 

En août 1965, l’USAF choisit la version DC-9-30 pour devenir l'avion de transport médical et VIP  et prise la dénomination C-9 et VC-9 :

C-9 : le C-9 est une version aménagée avec des portes cargos. C-9A Nightingale : DC-9-30 spécialement aménagée en appareil sanitaire par l'US Air Force. Il a une capacité de 40 civières plus un compartiment de soins d'urgences. Il est équipé aussi d'une rampe hydraulique en interne afin de charger les civières. 21 exemplaires sont construits. Le C-9A entre en service en 1968 et est retiré du service en 2004. Trois exemplaires sont convertis en C-9CS pour transport de VIP.C-9B Skytrain II : utilisé par l’USAF et par l’USMC pour le transport de fret et de personnel. 15 exemplaires sont construits. Le VC-9 est une version de transport VIP utilise par l'USAF.

 

Le 89e Airlift  Wing :

Le 89e Airlift Wing (89 AW) de l'United States Air a été crée en 1942. Actuellement il fournit les transports des missions aériennes spéciales (Special Air Mission ou SAM) et la logistique et les communications afférentes pour le président des États-Unis, le vice-président, les commandants militaires et d'autres personnalités gouvernementales américaines et le système de mobilité globale demandé par la Maison-Blanche, le chef d'état-major de l'US Air Force et l'Air Mobility Command. Le 89e est basé à la base aérienne d'Andrews dans le Maryland, dans la grande banlieue de Washington et comprend plus de 1000 personnes.

 

 

Photo : DC-9-32 (VC-9C) présidentiel, intérieur @ 89e Airlift Wing

La Turquie commande des ATR-72-600MP !

ATR-01.jpg

 

 

ANKARA, la Turquie vient de signer un contrat avec Alenia Aermacchi en vue de la livraison de huit ATR 72-600MP soit, deux TMUA (utilitaire turc Maritime Aircraft) et six ATR 72-600 TMPA (Patrouille turque Maritime Aircraft). Le contrat prévoit une forte collaboration industrielle entre Alenia Aermacchi et l'industrie aérospatiale turque (TAI) pour la durée du projet. Les ATR 72-600 TMUA & TMPA sont des dérivés du standard ATR-600 MP (Marine Patrol).

 

Les deux ATR 72-600TMUA sont déjà dans la phase de modification à l'usine d'Alenia Aermacchi de Naples-Capodichino, ils seront  utilisés par la marine turque pour le personnel et le transport de fret et seront livrés en juin et juillet de cette année.
 
Les six ATR 72-600TMPA sont conçus comme des actifs multi-rôles pour satisfaire à l'exigence de patrouille maritime de la marine turque. L'appareil, nommé « Meltem 3 » en Turquie, verra l'intégration du système de mission AMASCOS de Thales et comprendra de nouvelles fonctionnalités telles qu’une liaison de donnée Link 16, ainsi que des systèmes de dernières générations d'armes, comme la torpille légère  MK 54

 

L’AMASCOS (Système de Localisation et de contrôle maritime aéroportée) système de mission repose sur de multiples capteurs pour détecter, identifier et suivre les menaces en temps réel et offrir une conscience de la situation aux standards de gestion de l'OTAN. Alenia Aermacchi est responsable de la conception et du développement de la transformation de la plate-forme de base et de l'installation du système de mission et l'intégration avec les systèmes à bord sur de l'avion de base, Thales agit comme chef de file à l intégration des systèmes pour l'ATR 72-600.

 

Le premier TMPA sera livré à la marine turque en février 2017. L'avion sera certifié en Italie sous la responsabilité d'Alenia Aermacchi. Les cinq TMPA restant seront livrés en 2018.

 

L'ATR 72TMPA est la version marine turque de l'ATR 72ASW (lutte anti-sous-marine).L'ATR 72ASW est équipé d'un système de mission qui comprend:


• capteurs électro-optiques;
• radar de recherche;
• Le capteur ESM (mesures de soutien électronique);
• Capteur MAD (détecteur d'anomalies magnétiques);
• Système d'autoprotection intégré, (Chaff & Flare distributeur, d'alerte radar, Missile Warning, alerte laser);
• Bouée sonar ;
• Torpilles anti-sous-marine sur 2 pylônes sur les côtés du fuselage.


L'ATR 72ASW est également équipé de systèmes de communication de nouvelles générations avec un système de liaison de données, qui le relie en temps réel avec les centres de contrôle et d'autres plates-formes.

L'avionique de bord qui prévoit la nouvelle configuration du cockpit en verre, typique de la dernière série ATR 72-600 en service dans le civil.


En outre, l'appareil dispose d'une porte de fuselage qui peut être ouverte en vol et deux stations d'observation équipés avec de grandes fenêtres à bulles.

 

ATR-03.jpg


Photos : ATR-72-600de patrouille maritime de base @ Alenia Aermacchi

12/05/2013

L’Italie reçoit son premier Tornado ECR modernisé !

Tornado ECR MLU_2.jpg


 

 

Alenia Aermacchi, en collaboration avec BAE Systems et Cassidian, ses partenaires du consortium Panavia, a livré la première mise à niveau du Tornado ECR (Combat électroniques / Reconnaissance) destiné à l'armée de l'air italienne.  Au total se sont 15 Tornado qui sont concernés par cette moderisation.

 

Mise à niveau des Tornado italiens :

 

Cette première livraison fait suite au lancement du programme de mise à niveau à mi-vie (MLU) des Tornado ECR actuellement utilisé par l'armée de l'air italienne. Cette mise à niveau comprend plusieurs sous-systèmes et des ajouts de fonctionnalités ainsi que des modifications des systèmes d’équipements de l’avionique embarquée et des logiciels de mission. 

Les Tornado ECR MLU vont disposer dorénavant d'un système intégré IN-système de navigation GPS pris en charge par un système de récepteur multi-mode (MMR) pour les approches et atterrissages ILS. Un nouveau système d'identification IFF ainsi qu’un nouveau système de communications sécurisées sont installés à bord. Les appareils reçoivent également une liaison de données (MIDS), qui intègre des fonctionnalités de navigation du système TACAN.

Le pilote et le navigateur disposent dans le cockpits de nouvelles fonctionnalités grâce à un affichage multifonctions qui améliorent l'interface homme-machine et permet de réduire la charge de travail de l'équipage. Le navigateur dispose d’écrans couleur LCD qui remplacent l'ancien affichage monochrome qui permet notamment l’usage de lunettes de vision nocturne.

 

La capacité de reconnaissance électronique et un élément essentiel de la mission des Tornado ECR, l’avion dispose également de fonctionnalités liées à l'identification des menaces et de la localisation (ELS multi-navire ranging). Les Tornado ECR MLU pourront intégrer la nouvelle version des missiles anti-radiations (HARM) ainsi que les bombes guidées GPS (JDAM).


 

Tornado ECR MLU_1.jpg


 

Photos : 1 Premier Tornado ECR MLU italien 2 Cérémonie de remise @ Alenia Aermacchi 

Amélioration de la communication des B-52 !

b52-cp-5208724.jpg


 

OKLAHOMA CITY, Boeing va fournir un système de communication amélioré pour les B-52  de l'US Air Force. Dorénavant, les équipages pourront envoyer et recevoir des informations via des liaisons satellites, ce qui permettra aux équipages de changer les plans de mission et de mieux interagir avec les autres forces.

 

La mise à jour se fera à travers un nouveau contrat de 76 millions de dollars, le Combat Network Communications Technology (CONECT) qui couvre les premiers kits de CONECT, avec des pièces de rechange et la maintenance.

 

L’installation du système CONECT va débuter au cours du dernier trimestre de  2014.

 

Photo : B-52 @ USAF


15:16 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : usaf, b-52 stratofortress, bombardier |  Facebook | |

11/05/2013

Learjet 75 présenté en première mondiale à Genève !

BA-Learjet75_exterior-HR.jpg


 

 

Dans quelques jours, s’ouvrira à Genève l’annuel grande messe de l’aviation d’affaires avec le salon EBACE (21 au 23 mai). Plusieurs nouveautés viendront agrémenter ce salon exceptionnel, je vous parlais notamment de la présentation du futur jet privé de Pilatus, le PC-24, voici que le constructeur Bombardier annonce la présence de son tout nouveau Learjet 75.

 

Bombardier Aéronautique vient d’annoncer qu’un an après avoir lancé les avions Learjet 70 et Learjet 75, elle retournait à l’édition de cette année du Salon EBACE avec le premier biréacteur de série Learjet 75. Aux côtés du débutant, trois avions en tête de leur catégorie seront exposés. Les biréacteurs Challenger 300, Challenger 605 et Global 6000 seront tous à Genève, en Suisse, lors du 13e Salon de l’aviation d’affaires européenne.

 

« L’édition du salon EBACE de cette année soulignera encore une fois la position de chef de file de Bombardier dans l’industrie », a indiqué Steve Ridolfi, président, Bombardier Avions d’affaires. « Les débuts de l’avion Learjet 75 marquent une autre année d’innovation passionnante, et nous attendons avec anticipation le moment de livrer le premier avion au quatrième trimestre de cette année.»

 

Avions de Bombardier en exposition statique au salon EBACE 2013 : 


 

DSC_1802.jpg


 

Avion Learjet 75 : le biréacteur Learjet 75 est doté du poste de pilotage avant-gardiste
Bombardier Vision avec un intérieur influencé par l’avion Learjet 85, son compagnon d’écurie de plus grande taille. Cet appareil pourra s’élever au-dessus de la circulation aérienne à une altitude maximale de 51 000 pi (15 545 m) et peut franchir plus de 2 000 NM (3 704 km) et relier Genève au Caire sans escale.

 

Avion Challenger 300 : le biréacteur Challenger 300 fiable offre une véritable autonomie transcontinentale et une vitesse de croisière optimale supérieure, avec de huit à dix passagers à bord. Son autonomie de 3 065 NM (5 646 km) permet de relier Genève à Dubaï sans escale, avec huit passagers et des réserves de carburant NBAA IFR. Ses performances supérieures sur piste lui permettent d’atterrir et de décoller facilement sur des pistes de 5 000 pi (1 524 m) de longueur. Le biréacteur Challenger 300 offre les meilleures performances et la meilleure valeur de sa catégorie, avec une ponctualité des vols constamment supérieure à 99,7 pour cent; il a dépassé les attentes des clients depuis son entrée en service, en 2004.

 

Avion Challenger 605 : le très admiré biréacteur Challenger 605 bénéficie de l’héritage de productivité, de qualité et de fiabilité de son prédécesseur, l’avion hors pair Challenger 604. Arrivant en tête de son segment de marché partout dans le monde, l’avion Challenger 605 offre la plus large cabine où l’on peut tenir debout parmi tous les grands biréacteurs d’affaires sur le marché aujourd’hui et peut transporter six passagers sur 4 000 NM (7 408 km) de Genève à Montréal.

 

Avion Global 6000 : la grande cabine du biréacteur Global 6000 et ses niveaux de confort combinés à une douche où l’on peut tenir debout (en option) et au poste de pilotage Bombardier Vision offrent un mélange parfait d’autonomie à grande vitesse et de confort du voyageur. Offrant le summum en matière de technologie, cet intrépide biréacteur peut relier Genève à Tokyo ou à São Paulo sans escale avec huit passagers et de trois à quatre membres d’équipage.


 

DSC_1809.jpg


 

Photos : 1 Learjet 75 image de synthèse @ Bombardier 2 Stand Bombardier EBACE 2012 3 Global 6000 @ Pascal Kümmerling