19/02/2014

L’Egypte lorgne sur le MiG-29!

0939911.jpg


 

Le Caire, le gouvernement intérimaire de l'Egypte, installé par l'armée en juillet 2013 est au plus mal avec ses relations avec les USA, par contre le beau fixe règne avec la Russie.

L’aviation Egyptienne cherche à compléter son parc aérien avec de nouveaux avions de combat.

 

Suspension des livraisons :

 

Washington à suspendu la livraison du dernier lot de Lockheed-Martin F-16 C/D destiné à l’Egypte, soit 20 appareils entièrement neufs. L'Egypte a reçu un total de 224 F-16 en plusieurs lots. Le F-16 constitue aujourd’hui l'épine dorsale de la force aérienne égyptienne. 

 

Moscou se profile : 

 

La fraîcheur des relations entre Le Caire et Washington profite donc à Moscou qui offre désormais à l’Egypte une panoplie complète d’équipement militaire. 

Au dernières nouvelles, l’Egypte est entrée en négociation pour l’achat de 24 MiG-29M.

 

Les MiG-29M qui intéressent l’Egypte sont dotés d’une avionique et des équipements modernes dont le radar Zhuk-ME capable de détecter un chasseur à 130-200 km, de traquer 30 cibles et d’en engager 8 simultanément. L’avion intègre de nouvelles armes jusqu’à 5 tonnes, une perche de ravitaillement en vol. L’avion est doté de commandes de vol électrique. 


 

Cokpit.MiG-29M.jpg


 

Photos : MiG-29M2 & cockpit @ Usachev Pavel 

23:53 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : egypte, mig-29m. aviation égyptienne |  Facebook | |

TransAsia Airways reçoit son ATR 72-600 !

TransAsiaAirways-ATR-72-600.jpg


La compagnie aérienne taïwanaise a reçu son premier avion ATR 72-600 lors d'une cérémonie tenue aujourd'hui avec ATR, premier constructeur mondial de turbopropulseurs régionaux, à Toulouse, France. Cet appareil est le premier d'une série de 12 ATR 72-600 commandés par TransAsia Airways dans le cadre du renouvellement de sa flotte et de son programme de croissance. La livraison d’autres avions, qui remplaceront progressivement les appareils actuellement exploités par TransAsia Airways, est prévue dans les 2 prochaines années. 

La compagnie aérienne commencera à exploiter commercialement son nouveau modèle le 21 février prochain, au départ de l'aéroport Songshan de Taipei et en direction de  Magong, le service devant s'étendre progressivement à toutes les autres routes domestiques. Investir dans de nouveaux appareils fait partie du plan de modernisation de la compagnie aérienne aux termes duquel TransAsia Airways maintiendra sa position comme l'une des principales compagnies aériennes régionales en Asie.

L'ATR 72-600 de TransAsia Airways comprend 72 sièges dans un aménagement au confort élevé, uniquement en classe économique. Cet appareil de nouvelle génération offre une flexibilité exceptionnelle en termes de service et de carburant ainsi qu'une grande fiabilité, tout en proposant des prix remarquablement bas.

Commentant l'opération, Vincent Lin, président de TransAsia Airways, a déclaré que l'investissement effectué dans les nouveaux appareils ATR viendrait conforter les plans de croissance ambitieux de la société. « TransAsia Airways se félicite de l'arrivée du premier des 12 ATR 72-600, l'appareil régional le plus écologique qui soit. Nous sommes prêts à élargir notre offre régionale, à soutenir l'ajout de nouvelles liaisons et à accroître la fréquence des vols sur les liaisons existantes.  L'introduction de nos nouveaux avions nous permettra d'assurer cette croissance. L'expérience est également d'un grand intérêt pour notre clientèle étant donné que les nouveaux appareils - les ATR -600 - offrent la conception la plus moderne en termes de confort pour les passagers ».

Photo : Le premier ATR 72-600 de TransAsia Airways @ ATR Aircraft


13:00 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : atr aurcraft, atr 72-600, transasia airways |  Facebook | |

18/02/2014

Pologne, modernisation des Su-22!

2126577.jpg


 

 

Varsovie, le ministre de la défense Tomasz Siemoniak a annoncé la volonté de moderniser  une partie de la flotte de Sukhoi Su-22M en service au sein de la Force aérienne. La Pologne dispose actuellement de 26 Su-22M4 monoplace et 6 biplaces Su-22UM3K qui sont exploités, depuis la base aérienne de Swidwin.

 

Deux options : 

 

Deux options sont envisagées pour la modernisation des Sukhoi Su-22, l’une serait de moderniser de manière limitée l’ensemble de la flotte pour une utilisation prolongée limitée de 3 à 6 ans, ce qui impliquerait un remplacement progressif à partir de 2018. L’autre option consiste à une modernisation de 16 appareils, mais plus profonde qui inclurait une nouvelle avionique et une refonte de la cellule. Dans ce cas ces appareils pourraient rester en service une dizaine d’années et permettrait à la Pologne d’envisager un remplacement d’ici 2025. 

 

Coordonner le remplacement : 

 

Le remplacement à terme de la flotte de Sukhoi Su-22M se fera en parallèle avec les 31 MiG-29 encore en service. Durant un certain temps, les Etats-Unis avait envisagés de placer le F-35 en Pologne qui est également dotée de Lockheed-Martin F-16C/D. Mais la Pologne ne peut en aucun cas se payer le F-35. 

 

Trois avionneurs sont déjà présagés pour le futur achat polonais, Lockheed-Martin avec une seconde tranche de F-16, le suédois Saab avec le Gripen E et Airbus, avec des Eurofighter T1 d’occasions appartenant à l’Allemagne.


 

2126576.jpg


 

Photos : Su-22M polonais @ Fred Willemsen

21:05 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : pologne, sukhoi, su-22m4, su22-um3k |  Facebook | |

17/02/2014

L’obligation d’une police aérienne 24/24 !

QRA_Scramble_to_Intercept_Russian_Blackjack_Aircraft_MOD_45151233.jpg


 

Une fois de plus, il faut attendre un évènement extrême pour se rendre compte des réels besoins d’un pays ! L’avion d’Ethiopian Airlines qui a été détourné ce matin sur l’aéroport de Genève-Cointrin, était escorté par deux appareils Airbus Eurofighter italiens puis par deux Mirage 2000 français. Rien de dramatique ? Si justement, car ce détournement a été réalisé en dehors des heures de bureau et nos appareils ne volent pas !

 

Obligations : 

 

Une des missions les plus importantes que l'armée suisse doit accomplir en relation avec la politique de sécurité est de garantir l'intégrité de notre territoire contre les influences extérieures indésirables. Cela comprend la sauvegarde de la souveraineté sur l’espace aérien. C'est le droit d'un état de définir des règles d'utilisation de son espace aérien et de faire appliquer ces règles. Le droit à la neutralité est ancré dans le droit international, mais il en découle une obligation de contrôle de son propre espace aérien et d’une capacité d'intervention, lorsque la sécurité du pays ou du trafic aérien en général l'exige. Depuis le 11 septembre 2001, ce contrôle de l'espace aérien en temps de paix est devenu une mission cruciale d'un état.

 

Pourquoi des heures de bureaux ?

 

Selon diverses interventions au Parlement à Berne, nous aurions dû mettre en place un service de vol 24/24, depuis au moins l’année 2003. Mais avec les nombreuses coupent budgétaires que le DDPS a subi, il était tout simplement impossible de financer un tel projet. Pire, la gauche qui aime «cracher» sur l’indisponibilité de nos pilotes est la première responsable de ce désastre !

 

Comment y remédier ?


 

1099727912.jpg


 

Les efforts demandés au DDPS pour faire des économies avec le plan DEVA vont permettre la mise en place d’une Alerte 24/24 d’ici 2016. Mais pour ce faire, il faut également un nombre suffisant d’avions capables de voler par tous les temps. L’arrivée des Gripen C/D de location puis du Gripen E permettront (enfin) aux Forces Aériennes de répondre à leurs obligations 24/24!

 

QRA (Quick Reaction Alert), Alerte de réaction rapide: organisation d'alerte des Forces aériennes:

 

L'espace aérien désigne la troisième dimension d'un territoire national et il circonscrit, en hauteur, l'espace territorial d'un état. Cet espace aérien, la «frontière bleue», représente la plus vaste porte d'entrée d'un territoire national. L'accès au territoire étatique est donc une affaire qui incombe à l'état: une incursion dans son espace aérien équivaut au franchissement d'une frontière. Ainsi, une incursion non-autorisée représente une infraction de la souveraineté étatique.

La neutralité armée de la Suisse, choisie librement et définie au niveau national, inclut également l'espace aérien. Par conséquent, elle a l'obligation de le surveiller, de le contrôler et de le protéger. En tant qu'état non-aligné, la Suisse doit s'assurer, par ses propres moyens, qu'il ne subsiste aucune carence militaire dans l'espace aérien helvétique. La protection de cet espace aérien est indispensable pour garantir la sécurité du territoire et de sa population.


 

police-du-ciel-.jpg


 

Sauvegarde de la souveraineté aérienne, un devoir national: 

 

L'obligation de préserver la souveraineté aérienne nationale est une tâche qui doit être assurée par la Suisse, sans interruption temporelle. Actuellement, environ 3000 avions de ligne circulent quotidiennement dans l'espace aérien helvétique, de jour comme de nuit, jusqu'à plus de 12.000 mètres au-dessus du niveau de la mer, auxquels s'ajoutent d'autres centaines de mouvements aériens civils, à basse et moyenne altitude de vol.

La surveillance de l'espace aérien, l'utilisation sûre et sécurisée des voies internationales du trafic aérien, la protection des usagers de l'espace aérien ainsi que la protection des habitants de la Suisse contre les menaces aériennes doivent être assurés à longueur d'année, 24 heures par jour. Cette tâche est accomplie par l'armée de l'air suisse avec ses moyens au sol comme dans les airs: au service de la confédération, de l'armée, de la police et de la population.

 

Ressources, viabilité, durabilité : 

 

Actuellement, avec une flotte de F/A-18, composée de 32 avions de combat modernes incluant environ 50 pilotes de F/A-18 ainsi que le personnel au sol, ce sont les forces aériennes qui assurent la police de l'air en temps de paix, à longueur d'année et durant « les heures de bureau ».

Il est à prévoir qu'à partir de 2016, avec un service de vol de 24 heures ainsi qu'un QRA, la flotte des F/A-18 soit davantage sollicitée. Le nombre d'heures de vol est en augmentation, les cycles d'entretien s'intensifient, les avions engagés s'usent plus rapidement et la durée de vie de la flotte se réduit.

Le avions de chasse F-5 Tiger désormais obsolètes ne peuvent encore être engagés que pendant la journée et dans conditions de visibilité, afin de décharger partiellement la flotte des F/A-18.

En conséquence il faut impérativement compléter la flotte de 3 escadrilles de Hornet par un minimum de 2 escadrilles dotée du Gripen E.


 

Saab-Gripen-F-Demonstrator-1-2000x1333.jpg


 

Dans l'éventualité de tensions internationales et d'une opération aérienne de 24 heures avec un QRA élargi, cela nécessiterait 50 avions de combat modernes pour protéger l'espace aérien et, le cas échéant, pour pouvoir boucler une vaste superficie. Or même dans cette configuration politico-sécuritaire, les forces aériennes ne sont plus en mesure de remplir leur mandat constitutionnel, sans le remplacement partiel des avions de combat Tiger (TTE).

 

Comparaison internationale :


 

qra.jpg


 

En Autriche, les Forces aériennes disposent, avec leurs 15 Eurofighters et environ le même nombre de pilotes, d'une viabilité opérationnelle aérienne par engagement de 24 heures de quelques jours seulement.

L'armée de l'air française a en permanence au moins six avions de combat en mode QRA. A cela s'ajoute un avion de ravitaillement pour le ravitaillement en vol afin d'augmenter la durée de vol des avions de combat jusqu'à six heures supplémentaires. Elle dispose également d'un avion AWACS de surveillance radar, qui fournit aux appareils de combat dans les airs les dernières données disponibles sur la situation aérienne en cours.

 

Il est donc impératif de pouvoir mettre le programme QRA 24/24 en activité et d’acquérir un nombre suffisant d’avions de combat Gripen E !

 

 

 

 

Liens sur les articles précédents : 

 

Les mensonges des référendaires : 

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2014/01/14/gripen-les...

 

Gripen, un besoin fondamental :

 

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2014/01/22/gripen-un-...

 

Anti-Gripen, un comité de pieds-nickelés : 

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2014/02/06/anti-gripe...

 

 

Gripen l’avenir des Forces Aériennes : 

 

 

 http://psk.blog.24heures.ch/index-1.html

 

 

Le Gripen pour sauver la Patrouille Suisse :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2014/02/16/le-gripen-...

 

Texte : Erich Grätzer/Pascal Kümmerling

 

Photos : 1 Tornado interceptant un Tu-160 russe @ Luftwaffe 2 Hornet suisse et Fokker 27 hollandais 3 Hornet suisse et Challenger 601 allemand @ Swiss Air Force 4 Gripen F Axalp @ Peter Gronemann

La RTAF reçoit ses AW139 !

 

yourfile.jpg

 

Bangkok, AgustaWestland a livré les deux hélicoptères AW139 destinés à la Royal Thai Air Force. Ces hélicoptères seront principalement utilisés pour le transport des membres du gouvernement. Ces deux appareils en version VIP avaient été commandés en octobre 2012.

 

L’AW139 est devenu l'hélicoptère le plus vendu de sa catégorie pour une variété impressionnante de rôles commerciaux et gouvernementaux qui répondent aux exigences les plus exigeantes à travers le monde. Depuis sa certification en 2003, l'AW139 a été constamment amélioré pour atteindre des niveaux toujours croissants de performance, la sécurité, l’efficacité de la mission et la capacité de répondre aux dernières exigences très difficiles des clients actuels et futurs. Le seul hélicoptère de nouvelle génération dans sa catégorie de poids, l'AW139 établit de nouvelles normes de performance dans sa catégorie, avec la plus grande cabine de sa catégorie, une vitesse de croisière maximale de 165 noeuds (306 kilomètres par heure) et une portée maximale au-delà de 570nm (1060 km) avec carburant auxiliaire. Le poste de pilotage intégré et avancé doté d’une avionique de dernière génération minimise la charge du pilote permettant à l'équipage de se concentrer sur les objectifs de mission. 500 appareils sont déjà en service dans des nombreux  rôles y compris EMS / SAR, VIP / transport corporate, application de la loi et de transport militaire. Près de 170 clients de plus de 50 pays ont commandé plus de 640 hélicoptères AW139 jusqu'ici.

 

Photo : AW139 de la RTAF @ AgustaWestland

 

12:08 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rtaf, agustawestland, aw139 |  Facebook | |