28/02/2014

Deux A350 s’envolent ensemble !

 

800x600_1393508496_A350-MSN4-MSN2-001.jpg

Toulouse, le premier A350XWB No : MSN02 entièrement équipé d'une cabine a pris son envol depuis les installations de Toulouse-Blagnac pour son premier vol d'essai. L'appareil rejoint ainsi ses deux prédécesseurs dans la campagne d'essai en vol en vue de la certification. Les deux précédents appareils (MSN01 et MSN03) n'étaient pas équipés d'une cabine passagers.

Essais cabine :

Ce premier vol s'est effectué le même jour que celui du premier A350 qui sera mis en service commercial fin 2014 : aux couleurs du premier client de ce nouveau long-courrier, Qatar Airways, le MSN04 a décollé lui aussi pour son premier vol. Doté d’une cabine passagers, il sera désormais possible tester l’avion  dans des conditions « normales », allant de l’embarquement au service de repas ou de snacks et jusqu’au débarquement. Après avoir mis leurs bagages dans les compartiments, des passagers « cobayes » pourront se déplacer de siège en siège, tandis que des PNC encadrés par le personnel d’Airbus  testeront les fonctions du FAP (Flight Attendant Panel), y compris l’éclairage par LED ou l’intercom.

 

2467681757.jpg

L’avion est équipé de l’ensemble des systèmes cabines qui seront installés dans les A350 de série. Pour l’avionneur airbus il s’agit maintenant de vérifier en condition réelles les opérations et d’analyser les « facteurs humains », afin de s’assurer que tout sera à maturité pour l’entrée en service, prévue au second semestre 2014. Cinq avions de développement accumuleront d’ici là environ 2500 heures de vol.

Photos :1  les deux nouveau A350XWB en vol @ Airbus/S. Ramadier 2 Intérieur cabine « Business Class » A350XWB @Airbus

12:13 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, a350xwb, airbus a350xwb, essais cabine |  Facebook | |

27/02/2014

16 P-8A supplémentaires pour l’US Navy!

1057761771.jpg


 

La marine américaine vient de notifier un contrat d’une valeur de 2,4 milliards de dollars à Boeing, pour la fourniture de 16 avions de patrouille maritime P-8A «Poseidon». Cette commande porte à 53 le nombre de P-8A en commande pour l’US Navy.

 

Boeing a déjà livré 13 avions  P-8A à la marine américaine. Le premier escadron (VP-16 «Eagles») est entré en service depuis la base navale de Kadena, située sur l’île de Misawa au Japon. Au total, l’US Navy prévoit de se doter de 117 Boeing P-8A «Poseidon» d’ici à 2019.

 

 

Le Boeing P-8A «Poseidon» : 

 


 

1763616770.jpg


Le P-8A "Poseidon" est un avion de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et anti-surface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A "Poseidon" est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offre une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion peut échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US Navy.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une importante réduction des coûts, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin  de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage.

Cet avion équipé de liaisons 11 et 16 et de systèmes internet, doit agir dans un concept de guerre en réseau en collaboration avec la quarantaine de drones RQ-4N choisi dans le cadre du programme «Broad Area Maritime Surveillance» devant assurer une surveillance surface de longue durée et une variante du drone de combat Boeing «ScanEagle», le «MagEagle Compressed Carriage». 


 

2757495662.jpg


 

 

Photos : Boeing P-8A «Poseidon» au largage de torpille @ Boeing/USNAVY

AgustaWestland dévoile l’AW109 Trekker !

feaeba71.jpg

 

 

Hier lors du salon Heli Expo qui se tient à Anaheim en Californie, AgustaWestland a dévoilé l’AW109 « Trekker », soit un nouvel hélicoptère biturbine.

 

Ce nouvel hélicoptère à un poids maximum au décollage de 3175 kg ( £ 7,000 ) et 3200 kg ( £ 7,055 ) avec charges externes et plus de 1500 kg ( £ 3,306 ) de charge utile. Selon l’hélicoptériste, l’AW109  « Trekker » aura une vitesse de croisière de Vne de 160 kts - 296 km / h. Equipé d'un train d'atterrissage à patins, l’AW109 « Trekker » est équipé d’une suite avionique Garmin G1000HTM couplé à deux écrans MFD, procurant aux pilotes l'information nécessaire pour l’aider à réduire la charge de travail, tout en volant dans un cockpit ergonomique de haute visibilité. Pour accroître la sensibilisation et de la sécurité de la situation, la suite avionique comprend un système de synthèse intégré Vision Technology ( SVT ), une fonctionnalité de la route ( HITS ), une représentation d'évitement du relief et d'alerte intégré ( HTAWS ) qui comprend une base de données d'obstacles.

 

L’AW109 « Trekker » dispose d’une motorisation Pratt & Whitney Canada PW207C de 608 kW ( 815 shp ).

 

La cabine plutôt spacieuse pourra accueillir jusqu'à six passagers ou une civière avec trois / quatre auxiliaires médicaux ou deux civières et deux auxiliaires médicaux. L'AW109 « Trekker » peut être facilement configuré pour un large éventail de rôles comme : l’évacuation sanitaire, le transport médicalisé, l’application de la loi, la surveillance et le transport de passagers.

 

aw1123_aw109_trekker_unveiling_-_copy.jpg

 

Photos : L’AW109 « Trekker » à Heli Expo @ AgustaWestland





12:36 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : agustawestland, aw109 trekker, heli expo |  Facebook | |

26/02/2014

La Turquie commande 109 Black-Hawk !

sikorsky_s-70i_black_hawk_sp-yvc_ila_2012_03.jpg


 

Ankara, le gouvernement turc a signé un contrat portant sur la fabrication de 109 hélicoptère  T-70 «Black-Hawk» avec le le constructeur Sikorsky. CE contrat est évalué à plus de 3,5 milliards de dollars.

 

Le T-70 «Black-Hawk» est une variante du S-70I, amis produit en Turquie par la société Turc Aerospace Industries (TAI).

 

Le S-70I «Black-Hawk»: 

 

Le Sikorsky S-70i est un dérivé des versions MH-60 destiné à l’exportation. La nécessité d'une plate-forme d'un tout nouveau BLACK HAWK «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l’avionique analogique des UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré, des commandes de vol numériques doublées et des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. 


 

037078c5.jpg


 

Photos : 1 S-70I produit en Pologne 2 Cockpit @ Sikorsky 


22:12 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sikorsky, s-70i, black-hawk, t-70 black-hawk |  Facebook | |

China Southern reçoit son premier B777 !

K66074[1].jpg

 

 

EVERETT, Washington, Boeing  a livré le premier B777-300ER (Extended Range) à China Southern Airlines, la plus grande compagnie aérienne d'Asie. Le nouvel avion est le premier d’une série de 10 B777-300ER destiné à la compagnie chinoise.

 

"La capacité qu’offre le B777-300ER est parfaite pour nos plans d'expansion de réseau, car il nous permettra d’accroître notre marchés à long terme et ceci de manière plus efficace et d'ouvrir de nouvelles voies dans l'avenir", a déclaré Zhang Zifang, chef de l'exploitation, de la Chine Southern au terme d’une cérémonie de remise.

 

A propos du B777300ER :

 

Le B777-300ER a été introduit en ligne service en 2005, il se distingue  par son efficacité énergétique son  aménagement intérieur primé et plus large. Le B777-300ER a été commandé par 37 clients à travers le monde entier. Vingt-sept clients opèrent maintenant le B777-300ER, 10 clients supplémentaires prendront livraison de leur premier B777-300ER d'ici 2014 .Le B777-300ER compte 35 % de différence vis-à-vis du modèle de base « 777 ». Chaque aile a été prolongée de 6,5 pieds (1,98 m) avec des stabilisateurs qui réduisent la longueur de piste au décollage et augmentent  les performances de montée et permettent de  réduire la consommation de carburant. L’avion dispose d’un nouveau train d'atterrissage spécialement adapté pour les pistes courtes. Les entretoises et les nacelles ont été modifiées  pour tenir compte de la poussée nettement plus élevé des moteurs. Les avions sont alimentés exclusivement par le General Electric GE90-115BL soit,  le plus grand et le plus puissant des moteurs à réaction commercial, la production est de £ 115 300 (512 kN) de poussée.

 

 

Photo : Le premier B777-300ER de China Southern @ Boeing

12:24 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, b777-300er, china southern airlines |  Facebook | |