18/11/2013

Un Challenger 605 de surveillance maritime!

K65909-07.jpg


Boeing en collaboration avec Bombardier prépare un programme d’avion de patrouille maritime basé sur une cellule de Challenger 605. Une fois équipé, le Bombardier Challenger 605 sera proposé sur le marché mondial pour répondre aux besoins en matières de surveillance maritime (MSA).

Cette nouvelle solution permettra d’offrir un appareil à faible risque technique, étant donné que la cellule du Challenger 605 est éprouvée et que la majeure partie des systèmes de bord seront issus de l’actuel Boeing P-8A «Poseidon». L’avion offrira un grand nombre de fonctionnalités du P-8A «Poseidon», mais avec un prix d'achat beaucoup plus faible, de plus les coûts d'exploitation sont réduits.


 

ai-boeing-msa-challenger-1.jpg


C’est la société Boeing Field Aviation qui est chargée de modifier la structure d’une cellule de Challenger 605 et d’y adapter les différents systèmes de missions. Actuellement, une cellule de Challenger 604 est en cours d’adaptation pour ensuite servir de plateforme de démonstration. Le premier vol est prévu pour 2014. 

Le Challenger 605 MSA permettra en plus, de la surveillance et la détection, la lutte en matière de guerre anti-sous-marine et la lutte anti-navire ainsi que le renseignement. Pour ce faire, le Challenger 605 MSA reprendra les équipements suivants du Poseidon : le radar multi-mode Raytheon AN/APY-10 à ultra-haute résolution, monté en radôme ventral, le capteur électro-optique rétractable en tourelle à l'arrière du fuselage et la même série d’antennes passives sous les ailes. L’avion sera également doté d’un détecteur intégré d'anomalie magnétique (MAD).


 

rtn_p_sas_apy10_masthead-1.jpg


Au total, Boeing & Bombardier ont identifiés un potentiel de 510 avions de patrouille maritime de ce type.

Photo : 1 Challenger 605 MSA @ Boeing/Bombardier


20:51 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, bombardier, challenger 605 msa |  Facebook | |

Le Learjet 75 certifié FAA !

 

Learjet_75_imFlug_jpg_2654218.jpg

Bombardier Aéronautique, vient d’annoncé l’octroi par la Federal Aviation Administration (FAA) de l’homologation pour son avion Learjet 75. L’avion a reçu l’homologation de la FAA le 14 novembre 2013. Le travail et les activités entourant l’homologation et la livraison de l’avion Learjet 70 sont toujours en cours.

Le Learjet 75 :

Cet avion offre des performances accrues grâce à la poussée augmentée d’un moteur Honeywell amélioré, qui lui permet d’être plus performant que son prédécesseur sur le plan de la longueur de piste au décollage. Les nouveaux systèmes avioniques contribueront également à réduire la masse et les nouvelles ailettes de bout d’aile inclinées amélioreront l’efficacité aérodynamique. Dans l’ensemble, nous prévoyons une amélioration des performances sur piste par temps chaud et en haute altitude pouvant aller jusqu’à neuf pour cent et une amélioration d’efficacité énergétique pouvant aller jusqu’à quatre pour cent.
Basés sur le design intérieur et la technologie du biréacteur Learjet 85, les avions Learjet 70 et Learjet 75 présentent les caractéristiques suivantes : confort et design améliorés des fauteuils; système de gestion cabine avec écrans tactiles individuels à contrôle audio-vidéo complet; éclairage à DEL dans tout l’avion; généreux rangement à bagages et office spacieuse offrant un espace optimisé de commissariat, de travail et de rangement. Les options de connectivité évoluées des avions Learjet 70 et Learjet 75 assureront de très hauts niveaux de commodité.

 

1323458319.jpg

Véritable percée dans l’aviation d’affaires, le poste de pilotage Bombardier Vision est conçu pour offrir une expérience de pilotage entièrement nouvelle. En combinant ce qu’il y a de mieux en fait de nouveautés technologiques de pointe à un design supérieur, il offre aux pilotes des biréacteurs Learjet 70 et Learjet 75 de Bombardier un niveau sans précédent de contrôle et de confort. Le poste de pilotage Bombardier Vision des avions Learjet 70 et Learjet 75 sera doté de la suite avionique numérique pleinement intégrée G5000 de Garmin, dotée d’une technologie de pointe et de l’une des interfaces équipage les plus intuitives sur le marché.

Ces avions bénéficieront du soutien d’un programme de maintenance conçu pour fournir aux exploitants des inspections à périodicité fixe grâce à l’infrastructure mondiale de services à la clientèle en pleine croissance de Bombardier, selon un généreux intervalle d’inspection de 600 heures de vol. De plus, les coûts d’exploitation directs seront réduits en raison des gains d’efficacité de performance.

Le Learjet 70 :

Le Learjet 70 présentera une autonomie exceptionnelle de plus de 2’000 milles marins à des vitesses de croisière pouvant aller jusqu’à Mach 0,81. Il pourra relier Chicago à San Juan et Toluca à Minneapolis sans escale avec six passagers et deux membres d’équipage.

Le Learjet 75 :

avec une distance franchissable maximale de plus de 2’000 milles marins à des vitesses de croisière allant jusqu’à Mach 0,81, l’avion Learjet 75 pourra transporter quatre passagers et deux membres d’équipage sans escale de Los Angeles à Toronto et de Mumbai à Bangkok. De plus, il pourra franchir une distance de près de 1’950 milles marins avec huit passagers.

 

4255138494.jpg

Photos : 1 & 3 Extrérieur Learjet 75 2 Cockpit @ Pascal Kümmerling

 

12:07 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier aerospace, learjet 75 |  Facebook | |

17/11/2013

Dubaï, pluie de commandes pour Boeing !

K66011.jpg


 

Salon aéronautique de Dubaï, il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir déferler une série de commandes, l’avionneur américain Boeing engendre même un record. Airbus peut être soulagée, avec une importante commande pour son A380.

 

B777-X commandes historiques : 

 

A peine lancé le futur B777-X engendre deux grosses commandes avec Emirates Airlines qui a annoncé une commande historique de 150 Boeing B777-X pour un montant de 76 milliards de dollars. Puis, rejoint par Etihad d'Abou Dhabi, qui elle prend commande pour 25 B777-X, puis enfin, Qatar Airways qui commende 50 B777-X.

Lancé aujourd'hui le programme B777-X à Dubai Airshow débute donc, avec un nombre record de commandes pour le dernier-né de la famille «777». Avec un total de 259 avions pour quatre clients à travers l'Europe et le Moyen-Orient, Boeing détient une base solide pour le développement et la production du nouvel avion,  soit : Lufthansa avec 34 avions, Etihad Airways avec 25, Qatar Airways et Emirates avec 50 à 150 avions. La valeur combinée de ces contrats est de plus de 95 milliards de dollars au prix catalogue.

 

111 B737 pour Flydubaï : 


 

flydubaimax.jpg


 

La compagnie Flydubai a annoncé ce matin un engagement pour un maximum de 100 B737-800 «MAX» et 11 B737-800 «Next-Generation». L'engagement de la compagnie aérienne de l'émirat de Dubaï est évalué à 11,4 milliards de dollars au prix catalogue. Il s’agit de la plus importante commande de monocouloirs du fabricant Boeing au Moyen-Orient. 

1’000e B787 en commande !


 

Etihad+order-K66007.jpg


Il faut également ajouté à ces chiffres, la 1’000e commande pour le B787»Dreamliner», la compagnie Etihad Airways a annoncé une commande de 30 B787-10 «Dreamliner» d'une valeur de 8,7 milliards de dollars au prix catalogue. Avec cette commande, la famille «Dreamliner» a atteint une étape importante des ventes plus rapidement que tout autre avion à large fuselage dans l'histoire de l'aviation, soit en neuf année après le lancement du programme.

50 A380  pour Emirates Airlines : 


 

Emirates-A380-aircraft.jpg


De son côté, Airbus vient de décrocher une importante commande pour 50 A380 de la part d’Emirates Airline, la compagnie la plus dynamique du Moyen-Orient actuellement.  Cette commande est évaluée à près de 23 milliards de dollars. Cette annonce porte à 140 le nombre total d’A380 commandés par cette seule compagnie aérienne.


L’édition du Dubaï Airshow 2013 s’annonce incroyable en matière de commandes, la dynamique actuelle du trafic aérien retrouvée depuis quelques mois, semble donc se confirmer. La semaine avenir nous réserve encore de belles surprises ! 

Photos : 1 Famille B777-X 2 B737-800MAX Flyfubaï 3 B787, B777 Etihad @ Boeing 4 A380 Emirates@ Airbus

16/11/2013

Livraisons de P-8I & porte-avions à la marine indienne !

P66010-02.jpg


SEATTLE, Boeing a livré vendredi le deuxième avion de patrouille maritime P-8I «Poseidon» à l'Inde. Au total, se sont huit appareils de ce type, qui vont équiper la marine indienne. Le premier appareil a été livré en mai de cette année.

Le P-8I est la variante destinée à la marine indienne du P-8A «Poseidon» que Boeing a développé pour l'US Navy. Ce second appareil a rejoint le premier sur la base navale de Rajali. 

Alors, que l'avion livré hier va commencer ses essais en vol dans les prochains mois, le premier P-8I récemment a terminé de tester ses capacités d'armement, y compris  le tir réussi d'un missile «Harpoon» anti-navire et de torpilles sur une cible.

Rappel : 

Les P-8A & I «Poseidon»  sont conçus pour remplacer le P-3C «Orion» comme appareil de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et anti-surface (LAN), de renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). La famille P-8 est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Les P-8 «Poseidon» sont conçus pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Ils offrent une plus grande capacité de combat et demanderont moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion pourra échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans les marines utilisatrices.

 

L’Inde reçoit son porte-avions : 


 

199393225.jpg


 

En parallèle à cette nouvelle, ce matin,la Russie a livré à l'Inde le porte-avions Vikramaditya. Le commandant du navire, Suraj Berry et le directeur adjoint de l'agence d'exportation d'armes de la Russie, Igor Sevastyanov, ont signé les documents de livraison du navire, selon Itar-Tass.

La Russie a effectué une refonte majeure du porte-avions, qui a rejoint la marine soviétique en 1987 sous le nom Amiral Gorshkov. Il a maintenant été rebaptisé INS Vikramaditya, le nom d'un empereur indien.

La marine indienne va opérer des avions de combat MiG-29KUB à partir de son porte-avions. Les MIG-29K/KUB dispose d’un radar  multi-mode "pulse-Doppler" de type "Zhuk-ME" fabriqué par "Fazotron-INPI" Corporation. En comparaison avec les radars de la génération précédente, le "Zhuk-ME" dispose d’un plus grand angle de balayage en azimut, offrant une portée de détection deux fois plus longue. Le "Zhuk-ME" permet le suivi de 10 cibles aériennes avec quatre cibles en tirs simultané de missiles. Par la suite, les MiG-29K/KUB devraient recevoir le radar «Zhuk-AE» doté d’une antenne à balayage électronique (AESA).

Les MiG-29K/KUB sont équipés d’un canal IRST et d’un système de désignation laser d’illumination destiné aux cibles terrestres.


 

1164548940-1.jpg


Photos : 1 Le second P-8I@ Boeing 2 Porte-avions Vikramaditya@ RIA-Novosti 3 MiG-29KUB @ RAC-MiG

11:38 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing p-8i, marine indienne, mig-29kub |  Facebook | |

15/11/2013

Trop cher, la Biélorussie ne veut plus du Su-27 !

800px-Su-27UBM_Radom_2009_c.jpg

 

 

MINSK, les Forces armées biélorusses vont renoncer à l'exploitation des chasseurs Sukhoi Su-27 « Flanker», selon l’annonce faite par le commandant de l'Armée de l'air et des Troupes de défense antiaérienne de Biélorussie Oleg Dvigalev. La Biélorussie désire se doter de MiG-35 et prévoit l’acquisition d’avions écoles Yak-130.

 

Sukhoi Su-27 mal adapté :

 

Pour l’Armée de l’air Biélorusse, l’exploitation des avions de combat Sukhoi Su-27 « Flanker »

est trop onéreuse, ils consomment beaucoup trop de kérosène, de plus, le puissant chasseur hérité de l’ère soviétique s’avère mal adapté au petit territoire Biélorusse.

 

MiG-35 en vue ?

 

2104968721.jpg

 

Si rien n’est officiel pour l’instant, le commandant de l'Armée de l'air ne cache pas l’idée, que le remplaçant du Su-27 pourrait bien être le MiG-35. Le MIG-35 moderne et plus petit correspondrait idéalement pour la Biélorussie. Il fait partie de la quatrième génération des chasseurs MIG. Construit dans l’usine Sokol de Nijni-Novgorod à 500km à l’est de Moscou, le MiG-35 a reçu le nouveau moteur RD-33MKV équipé de tuyère à poussée vectorielle orientable. Cet appareil confirme la fin de l’âge sombre de la technologie aéronautique de la Russie, il a reçu un radar actif à balayage électronique (AESA) Zhuk-MAE d’une portée de 130 à 200km pouvant traquer une trentaine de cibles et d’en engager 8.

La capacité en carburant faisant défaut sur les anciennes versions, elle a été accrue de 50% sur ce modèle. A suivre..

 

Yak-130 de formation :

 

577937097.jpg

 

Par contre, la Biélorussie a confirmé son intention de remplacer ses avions école L-39C « Albatros » par le Yakovlev Yak-130 en 2015.

 Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaînes de production, l’une à  Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. 

Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp / h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg).  Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places, équipés de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type zéro-zéro (zéro altitude, zéro vitesse). Les pilotes ont une vue à travers une verrière thermoformée. 

 

Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. L'avionique répond au Standard MIL1553. Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. 

 

Photos : 1 Su-27UBM Biélorusse@ Armée de l’air Biélorusse 2 MiG-35 @RACMIG 3 Yak-130@ Yakovlev

 

12:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : biélorussie, sukhoi, mig, su-27 flanker, mig-35, yak-130 |  Facebook | |