29/06/2013

Mise à jour des logiciels du CSeries !

bombardier aerospace,cs100,ftv1


 

Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd’hui que les essais de vibrations au sol, ainsi que les mises à niveau logicielles et les essais connexes ont été exécutés sur le premier avion CSeries – le premier véhicule d’essai en vol (FTV1). De plus, les déclarations de sécurité aérienne (SOF) de tous les fournisseurs ont été obtenues et le Centre d’essais en vol de Bombardier a présenté une demande d’autorisation de vol d’essai à Transports Canada pour le FTV1.

 

Premier vol reporté à fin juillet :

Pendant le stade d’essais final en préparation pour le vol inaugural, le FTV1 effectuera des épreuves de puissance, ainsi que des essais de roulage à basse et à grande vitesse. D’après la plus récente revue du programme, le vol inaugural aura lieu d’ici la fin de juillet 2013. Afin d’optimiser l’efficacité du vol inaugural, Bombardier a légèrement prolongé le calendrier pour permettre une mise à niveau additionnelle des logiciels afin de maximiser la fonctionnalité et la maturité des systèmes.

Le CSeries :

Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales. Propulsés par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, les avions CSeries offriront un avantage de 15 pour cent sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20 % de la consommation de carburant. Avec la version optionnelle avec capacité de sièges supplémentaire, la productivité de l’avion CS300 s’améliore encore, offrant aux sociétés aériennes un avantage supplémentaire moyen de 4 % sur le plan des décaissements d’exploitation. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permettra de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions CSeries, qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie  digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

Photo : CSeries 100 FTV1 @ Bombardier

11:21 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bomabardier aerospce, cs100, ftv1 |  Facebook | |

28/06/2013

Aufklarungsgeschwader 51 remporte le TigerMeet 2013 !

 

1370538793.jpg

 

 

L’édition 2013 du Tiger Meet à Orland en Norvège a été remportée par les allemands de l’ Aufklarungsgeschwader 51 qui volent sur Tornado. Il s’agit là de la troisième victoire pour cet escadron dans l’histoire des Tiger Meet. Les pilotes allemands ont été les plus réguliers au cours des deux semaines de l’édition du Tiger Meet 2013 L’équipe allemande à également été récompensée pour le « Design » de ses uniformes et la plus belle peinture.

 

 

Détails des trophées 2013 :

 

Silver Tiger Trophy     Aufklarungsgeschwader 51Allemagne

BestFlying Unit                  338 Skvadron                      Norvège

 

Tiger Games Winner        6 Fighter Squadron            Pologne

 

BestSkit                               Escadron de Chasse 1/7 "Provence" France

 

Best looking Uniform       Aufklarungsgeschwader 51 Allemagne

 

Mostfancy paintscheme  Aufklarungsgeschwader 51 Allemagne

 

 

Photo : Tornado du JG51 à Orland @ Rene Kohler

 

 

27/06/2013

Auf Wiedersehen F-4 Phantom !

 

yourfile.jpg

 

 

Une page importante de la Luftwaffe va se tourner ce samedi 29 juin, avec le retrait définitif des derniers McDonnell-Douglas F-4F «Phantom» qui sont remplacés par l’Eurofighter «Typhoon II».

 

 

luftwaffe jg 71 richtofen,wittmund,f-4f phantom

 

 

Après presque 40 ans de service, le célèbre intercepteurs sera retiré lors d'un événement de déclassement qui se déroulera sur la base aérienne de Wittmund, siège du Jagdgeschwader 71 «Richthofen», soit le dernier escadron à voler le «Phantom».


 

130px-JG_71.svg.png


 

Le JG 71 a également été le premier à commencer à voler le F-4 en mars 1974. Le premier exemplaire d’un F-4F avait été livré en 1973, il s’agissait du 37+01 qui avait reçu une livrée spéciale pour l'occasion. Un total de 263 «Phantom» ont été acquis par l'Allemagne, dont 88 dans la configuration de reconnaissance RF-4E, à partir de 1971.

 

 

image_popup.jpg

Le F-4F «Phantom II» allemand est un dérivé modifié du F-4E en service au sein de l’US Air Force, construits en grande partie par des entreprises allemandes sous licence.

 

Les changements comprennent, entre autres:

 

Un système de freinage amélioré.

Une ergonomie du cockpit révisée.

Une simplification du radar Hughes TARAN.

 

A partir de 1986, le F-4F allemand sont modernisés : 40 machines ont été équipées pour le rôle de chasseur-bombardier avec une amélioration des ordinateurs de données aériennes et du système de navigation. 110 «Phantom II» ont été équipés pour la défense aérienne, en plus avec un nouveau calculateur de mission similaire à celui en service sur les F/A-18A/B et une version adaptée du radar  Raytheon AN/APG-65.


 

Phantom-II-bei-Landung_640.jpg


 

Photos : 1&2 F-4F en formation avec une livrée spéciale 3 F-4F au décollage également avec une livrée spéciale 4 F-4F à l’atterrissage @ JG71 

Israël reçoit son premier C-130J !

 

israeldelivery2.jpg

 

MARIETTA, Lockheed-Martin vient de livrer ce matin le premier exemplaire du Lockheed-martin C-130J « Super Hercules » destiné à l'armée de l'air israélienne (IAF), qui  exploite des C-130 depuis 1971. Au total l’IAF a commandé trois C-130J.

 


Shalom « Shimshon » :

 

L'IAF a donné le surnom de "Shimshon", « Samson » à ses C-130. Israël devient ainsi un nouveau membre au sein de la famille des utilisateurs de la nouvelle version « J » du C-130. L’avion destiné à l’IAF est le 290e appareil à entrer en service. La flotte mondiale de « Super Hercules » a atteint les 1.000.000 heures de vol depuis le premier vol le 5 avril 1996.

 

 

Le C-130J « Super Hercules » :

 

Le C-130J «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre  C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales. 

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

 

Photo : Livraison du premier C-130Jà l’IAF @ Lockheed-Martin

 

 

14:17 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lockheed-martin, c-130j, super hercules, iaf |  Facebook | |

Bombardier livre le 400e Challenger 300 !

 

Challenger_02.jpg

 

Bombardier Aéronautique a annoncé qu’elle avait récemment livré le 400e biréacteur superintermédaire Challenger 300, lors d’une cérémonie tenue aux installations de Bombardier à Montréal. L’avion sera exploité par BJET.

Alexey Butrimov, président-directeur général de BJET, a déclaré : « Nous sommes enchantés de voir cet avion se joindre à la flotte de BJET qui comprend des avions Global 5000, Global 6000, Challenger 605, Challenger 850 et Learjet 60. L’avion Challenger 300 est un biréacteur réputé qui procure de véritables performances. Nous sommes enthousiastes à l’idée de commencer à transporter des clients à bord de notre tout nouveau biréacteur Challenger 300. »

 

Le Challenger 300 :

 

0525700.jpg

Le biréacteur Challenger 300 offre une véritable autonomie transcontinentale et une vitesse de croisière optimale supérieure, avec de huit à dix passagers à bord. Son autonomie de 3 065 NM (5 646 km) permet de relier Montréal à Los Angeles sans escale. Ses performances supérieures sur piste lui permettent d’atterrir et de décoller facilement sur des pistes de 1 524 m (5 000 pi) de longueur. Le biréacteur Challenger 300 offre d’excellentes performances en ce qui concerne sa catégorie, avec une fiabilité de la disponibilité technique constamment supérieure à 99,7%.

 

Photos : 1 Challlenger 300 @ Bombardier  2 Cockpit @ Pascal Kümmerling