05/09/2013

Le M-346 offrira un viseur de casque !

M-346.jpg


 

 

AleniaAermacchi vient d’entreprendre des essais en vol dans le but de proposer au client de l’avion école M-346 un viseur de casque en option.

 

Le M-346 offrira aux élèves-pilotes un nouveau système de viseur de casque (HMD) qui leur permettra de développer des compétences dans l'utilisation de la gestion avancée des systèmes d'armes dans des opérations pleinement représentatives des avions de combat modernes.

Entièrement intégré dans les M-346 et les simulateurs de missions basées au sol, le HMD sera particulièrement efficace dans les missions où le stagiaire utilisera le système d'entraînement tactique embarqué (ETTS) et la formation des systèmes d'armes.

Dans ces missions, le HMD démontre sa capacité à augmenter la conscience situationnelle du pilote, à la fois dans les missions air - air et air - sol. Optiquement intégré sur l’Head-Up Display (HUD), le HMD du M-346 offre une formation dans l'utilisation combinée du HMD et du HUD.

Le HMD du M- 346 est efficace dans la ligne de visée "suivi de cible" tactique avec une symbologie affichée sur la visière du casque et permet le ciblage et le suivi des informations en vue direct, permettant à l'étudiant de se concentrer sur les manœuvres tactiques et la libération d'armes dans la poursuite de sa mission.


 

M-346 HMD_.JPG


 

Le HMD du M-346 est également équipé d'un clip sur le module de nuit qui permet une intégration mécanique facile avec tous les modèles les plus courants de lunettes de vision nocturne.

 

Le M-346 : 

 

Le T-346A  représente la finalisation du programme d’avion école M-346, soit une variante occidentale plus petite que le Yakovlev YAK-130 du constructeur russe Sokol. C’est en 1991 que la Russie lança un programme de remplacement des L-39 Albatros et permettre la conversion des pilotes sur MIG-29 «Fulcrum» et SU-27 «Flanker». Yakovlev se lança dans le développement  du YAK-130 dont le premier vol remonte au 26 avril 1996. En 1993 déjà la société italienne Aermacchi   devint partenaire pour l’industrialisation. Suite aux difficultés que rencontrait  la Russie, notamment financière, le groupe italien se lança en 1999 dans une version indigène de l’appareil, sous la désignation de M-346.

L'Aermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile en flèche construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Klimov DV-2S ont été remplacés par des Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2 880 kgp produits sous licence par Fiat- Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « zero-zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1’800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

Pays utilisateurs :

Israël est le quatrième pays à choisir le M-346 qui va débuter sa carrière au sein des Force aérienne italienne, puis de la Singapore Air Force et des EAU.


 

m346_israeli2b.png


Photos :  1 M-346 en vol 2 Viseur HMD à l’essais 3 Image de synthèse du futur M-346 israélien @ AleniaAermacchi

Les Gripen thaïlandais au complet !

456n.jpg


 

THAILANDE, base aérienne de Surat Thani, les trois derniers Gripen C/D viennent de rejoindre la Royal Thaï Air Force (RTAF). Les 12 Gripen C/D de la RTAF ont été livrés conformément au calendrier prévu.

 

Lors de cet ultime transfert depuis la Suède, l’un des trois Gripen C a été frappé par la foudre au-dessus de l’Inde, mais après une inspection, aucun dommage n’a été constaté sauf concernant un équipement électrique qui sera changé par le constructeur SAAB.

 

La Thaïlande a commandé un premier lot de 12 Gripen C/D La commande fût lancée en 2008 pour l’achat d’un premier lot de 6 avions (2 biplaces et 4 monoplaces) assortit d’une option pour 18 autres aéronefs. En parallèle, la RTAF a commandé également au constructeur suédois,  un Saab 340 Erieye (AEW)  d’alerte avancée, ainsi qu’une seconde machine en version commandement aérien et contrôle de liaisons de données.


 

gripen,saab gripen,gripen cd,gripen rtaf,gripen blog


 

Remplacement partiel des F-5 E/F :

La Thaïlande a lancé le programme de remplacement partiel de ses Northrop F-5 E/F Tiger II, soit 15 machines appartenant au Squadron 701 basé à Surat Thani (Sud de la Thaïlande). Pour mémoire, la RTAF avait choisi dans les années nonante le Boeing F/A-18 Hornet, mais le contrat fût dénoncé par les Etats-Unis, faute de moyen de paiement du pays du sourire. En effet, celui-ci avait proposé faute de liquidité de payer la moitié des Hornet avec de la viande de poulet !
Suite à une seconde évaluation dans au début des années 2000, c’est le Gripen C/D suédois qui remporta le marché. 


 

71201373.jpg


Photos : 1 Gripen C en vol sur la Thaïlande @ TEK 2 cérémonie de réception  3 Gripen D avec le SAAB  l’Erieye @ Saab

04/09/2013

Delta commande 40 Airbus !

A321_Delta_Sharklets_2.jpg


 

 

TOULOUSE, C'est une belle surprise pour Airbus qui vient de battre Boeing avec la commande Delta Air Lines, la deuxième compagnie aérienne américaine (et mondiale) a passé une commande ferme à Airbus pour l'achat de 30 A321 CEO(équipés de sharklets, ces ailettes à l'extrémité des ailes qui permettent d'économiser du carburant mais pas des nouveaux moteurs de la version Neo) et 10 A A330-300. Un contrat évalué à 5,5 milliards de dollars. Les A321 seront livrés à partir de 2016, les A330 un an avant dès 2015.

Si Airbus avait déjà réussi à placer ses appareils dans les flottes de certaines compagnies (US Airways, United, Jetblue, American), c'est la première fois depuis plus de deux décennies que la compagnie de Houston n'avait pas passé commande auprès d'Airbus.  Depuis, en raison de la fusion avec Northwest Airlines en 2008, un gros client américain d'Airbus, Delta exploite actuellement 126 Airbus de la famille A320 et 32 A330. 


18:31 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus. a321, a330, delta |  Facebook | |

Nombreuses améliorations pour l’AW609 !

 

aw1079_aw609_aero_improvements-1_0.jpg

 

On n’avait plus de nouvelle du prototype de l’AW609 à rotors basculants, développé par AgustaWestland depuis sa série de vol en Suisse, mais ce n’était que partie remise, l’aéronef a revolé avec certaines modifications.

 

AgustaWestland a procédé à diverses modifications sur son AW609 avec notamment un d'un empennage vertical modifié. Le prototype n’ : 2 ainsi modifié a effectué un vol d’essais depuis les installations du constructeur à Cascina Costa en Italie. La dérive modifiée fait partie d'un vaste ensemble d'améliorations qui incluent également une nouvelle aérodynamique. De plus, la conception de l’échappement des tuyères a également été revue, ainsi que les cônes de casserole d'hélice du rotor. Ces modifications réduisent le coefficient de traînée de l’AW609.

 

AgustaWestland a équipé le n :2 d’une version améliorée du moteur PT6 de Pratt & Whitney Canada

qui fournit dorénavant, une augmentation des capacités de performance ainsi que les dernières améliorations en matière de sécurité. L’avionique n’a pas été oubliée avec la fourniture d'un cockpit entièrement intégré de Rockwell Collins issus  de son système de Fusion Pro Line, permettant d’adopter la toute dernière des technologies de poste de pilotage d'avions commerciaux.

 

699720910_2.jpg

 

L’AW609 :

 

Les caractéristiques uniques du rotors basculants AW609 combinent les avantages d'un hélicoptère et d'un avion à voilure fixe en un seul appareil. Cet appareil et l'équivalent en plus petit du V-22 Osprey américain. Décollage et atterrissage vertical, en volant au-dessus des conditions météorologiques défavorables avec jusqu'à neuf personnes et le confort d'une cabine pressurisée à deux fois la vitesse  d'un hélicoptère, l’AW609 représente la prochaine génération d'avions de transport destinés à des marchés gouvernementaux et militaires. Le AW609 certifié  pour le vol aux instruments dans des conditions givrantes, dispose d'un fuselage en matériaux composites, un cockpit de pointe. Il est doté de commandes de vol numériques de type Fly-by-Wire. Permettant  des vitesses de croisière de l'ordre de 275 noeuds et à des distances allant jusqu'à 700 miles nautiques, ce type d'appareil ouvre la voie à de multiples possibilités.

 

Ce type d'aéronef est susceptible de trouver plusieurs applications   dans le civil avec les opérations SAR (Search and Rescue), ainsi qu'en transport ambulance version (SME). En transport passagers version taxi et de convoyage pour le personnel des entreprises. Mais les applications les plus vastes se situent du côté militaire avec les Forces spéciales, le soutien logistique d'unités au sol, le transport rapide et pratique qu'offre ce type de véhicule à des unités aéroportées. Les tiltrotors compléteront judicieusement les capacités de projection sur un théâtre d'opération en complémentarité des avions de transports et des hélicoptères.

 

705214489.jpg

 

 

Photos : 1 AW609 modifié  2 cockpit 3 En vol en Suisse@ AgustaWestland

12:42 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : agustawestland, aw609, titlrotor |  Facebook | |

03/09/2013

La Marine russe confirme le SU-30SM !

DSC_5873.jpg


 

 

MOSCOU, la Marine russe a confirmé mardi son intention d'aligner le chasseur de dernière génération Sukhoi SU-30SM «Flanker» dans le cadre d'une large montée en puissance de ses capacités de combat, selon le commandant de la marine en chef l’amiral Viktor Chirkov, lors d'une conférence de presse à l'Académie navale Kuznetsov.

 

Après avoir entamé des négociations avec le constructeur Irkut pour la livraison de 12 avions SU- 30SM à la mi-2011, la Marine russe s'attend maintenant à recevoir «plusieurs dizaines» de ces appareils. Le SU-30SM a reçu l’approbation de la Marine pour un approvisionnement à large taux de production. Selon l'amiral Chirkov, cette acquisition de SU-30SM est prévue dans le cadre d'un achat important qui comprend 21 nouveaux avions qui devront être livré d’ici 2020.

 

L’Armée de l’air russe a déjà commandé 60 Sukhoi SU-30SM, la Marine compte se doter du même appareil et par la suite, procéder à des commandes additionnelles conjointes avec l’Armée de l’air.

 

Sukhoi SU-30SM : 


 

349057970.jpeg


 

Les SU-30SM se différencient des SU-30MKI indiens par leurs équipements entièrement russes, leur système d'identification "ami/ennemi" et par d’autres éléments. Pour développer cette version, Sukhoi profita de son expérience avec le programme SU-35 en ce qui concerne par exemple l’avionique. Tout comme la version MKI, le SM dispose de plans canard et de tuyères à poussée vectorielle couplées aux moteurs Saturn Lyulka AL-31Fl.

L’appareil dispose d’un radar à antenne à balayage électronique (AESA) de type Zhuk-AE du fabricant russe Phazotron. L’antenne en bande X permet de suivre 30 cibles aériennes en mode piste, pendant l’exploration et d’engager 6 cibles simultanément en mode attaque. L’avionique est également de dernière génération avec écrans multifonctions (EFIS), système de positionnement par satellite GLONASS et un nouveau système de communication sécurisé.

L’armement est multiple pour permettre l’engagement air-air et air-sol mais également air-surface. L’option de dissuasion nucléaire est également possible avec capacité de frappe d’interdiction et la suppression des défenses antiaériennes.


 

DSC_5815.jpg


 

Photos :  1 & 3 Sukhoi SU-30SM @ Sergy 2 Cockpit @ Irkut

21:32 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : marine russe, aéronavale russe, sukhoi, su-30sm |  Facebook | |