27/11/2013

L’AH-64E «Apache» certifié !

4186785995.jpg




 

Base aérienne de Lewis-McChord, lors d’une cérémonie la dernière version de l’AH-64E «Apache» BlockIII a reçu sa première certification militaire IOC (Initial Operating Capability). Cette certification atteste que l’AH-64E a atteint la capacité opérationnelle initiale, soit la dernière étape avant le déploiement.

 

C’est le bataillon d’attaque et de reconnaissance 1-229 «Tigersharks» qui a reçu les premiers exemplaires de l’AH-64E «Apache» BlockIII en janvier de cette année. Le 1-229 a effectué plus de 670 heures de vol. L'unité a effectué trois rotations, le premier au sein du Centre national de formation (NTC) de Fort Irwin, en Californie, suivi du stage 

à haute altitude et vol en montagne (HAMET) dans l'Idaho. Le groupe a ensuite participé à l’exercice «Operation Rising Thunder» en collaboration avec les AH-64D japonais au sein du Centre d'entraînement de Yakima près de Washington.

 

Lors de la cérémonie cérémonie de l’IOC (Initial Operating Capability) le Cmd responsable de  la flotte d’Apache au sein de l’Army, le lieutenant-colonel Talmadge «Tal» Sheppard a déclaré: « Il s'agit d'une réalisation vraiment monumentale, les «Tigersharks» ont affiché une flexibilité une organisation incroyable, afin, de gérer ce nouveau standard en matière d’hélicoptère».


 

size0.jpg


 

Le Boeing AH-64E «Apache» : 

 

L’ AH-64E «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir AN/APG-78 «Longbow» block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aériens et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.


 

ob_ed3407582cb53056515d349c02ebfa2a_ah-64e-apache-sensors.jpg


 

Photos : 1 & 3  Boeing AH-64E «Apache»@ Boeing 2 Cérémonie du 1-229«Tigersharks»@ US Army

21:23 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, ah-64e apache, apache block3, us army |  Facebook | |

AW169 pour la Police de Dubaï !

aw1103_aw169_dubai_police.jpg

 

 

Suite au salon aéronautique de Dubaï, AgustaWestland vient de finaliser la vente pour cinq hélicoptères AW169 destinés aux services de police de l’Emirat. L'introduction de l'AW169 pour une gamme d'applications des services publics dans les Emirats Arabes Unis, fait suite au succès de l' AW139, déjà en service pour le gouvernement et le parapublics dans ce pays.

 

L’AW169 fait partie de la famille des  hélicoptères de nouvelle génération qui comprend les AW-139 et  AW189. Ces hélicoptères possèdent tous les mêmes caractéristiques de vol de haute performance et des caractéristiques de sécurité tout en disposant d’un cockpit commun avec écrans tactiles. La philosophie et la  conception de la maintenance est également commune aux trois modèles.

 

Lancé au Salon aéronautique international de Farnborough en juillet 2010, l’AW169 a rapidement trouvé le succès du marché, avec plus de 100 appareils en commande. L’AW169 a été conçu en réponse à la demande croissante du marché, pour un hélicoptère qui offre des performances élevées, répond à toutes les dernières normes de sécurité et possédant des capacités multi-rôles. L’AW169 intègre plusieurs nouvelles fonctionnalités technologiques, pour fournir les plus hauts niveaux de sécurité et les avantages opérationnels pour ses clients. Des technologies de nouvelle génération sont intégrées dans le système du rotor, les moteurs, la production d'électricité et l’avionique.  La transmission est électrique, ainsi que les systèmes de distribution.

 

Photo : AW169 @ AgustaWestland


11:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aw169, dubaï police, aw169 dubaï |  Facebook | |

26/11/2013

Taïwan, seconde commande UH-60M «Black-Hawk» !

1261778.jpg


 

Taïwan, vient de notifier une commande additionnelle de 26 hélicoptères UH-60M «Black-Hawk» auprès du constructeur américain Sikorsky. Cette commande s’additionne aux quatre hélicoptères déjà commandés. A terme, l’île portera à 60 le nombre total de Black-Hawk, soit un contrat total estimé à 3,1 milliards de dollars.

 

Les quatre premiers exemplaires seront livrés en 2014 et seront rejoint, par ce second lot en 2016. 

 

UH-60M adaptés pour Taïwan : 

 

Les hélicoptères Sikorsky UH-60M «Black-Hawk» destinés à l’armée taïwanaise diffèrent sensiblement de la version initiale. Ils reprennent la motorisation de type General-Electric T-700-701D, mais recevront divers équipements électronique sélectionnés par Taïwan, comme le système d’alerte radar AN/APR-39A (V) de Northrop-Grumman, le système de leurre anti-missile AN/ALQ- 144A (V) ainsi que du système d’alerte d’approche missile AN/AAR-57 de BAe Systems. Les aéronefs sont également dotés d’un système de détection laser de AN/AVR-2B développé par Goodrich. Les pilotes recevront des lunettes de vision nocturne AN/AVS-9 du fabriquant Exelis.

 

Une liaison de données sera incorporée aux UH-60M, afin de pouvoir communiquer avec les unités au sol et les AH-64E «Apache» BlockIII.  

 

Rappel : 


 

elec_uh-60m_cockpit_2008_lg.jpg


 

La nécessité d'une plate-forme d'un tout nouveau Black-Hawk «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l'analogique UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré des commandes de vol numériques doublées, des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. Le modèle «M» a vu des améliorations mesurables en matière de survie, de navigation et de la durabilité des moteurs associée à une baisse des coûts de maintenance.

 

Photos : 1 Sikorsky UH-60M «Black-Hawk» @ Konrad Bodzak 2 Cockpit UH-60M @ Sikorsky 

 


Le Cambodge a reçu ses hélicoptères Z-9 !

 

10cd0ec1770046fe93168a429dd02120.jpg

 

L’Armée cambodgienne vient de réceptionné ses 12 hélicoptères de transport chinois Harbin Z-9. Ces hélicoptères ont été commandés en 2011 et négociés avec la société chinoise Export Corporation National Aero-Technology (CATIC).

 

 

Le Harbin Z-9 :

L’hélicoptère de transport Harbin Z-9 ne vous rappelle-t-il pas un autre appareil ? Le Harbin Z-9 est un appareil construit par la société Harbin Aircraft Manufacturing Corporation à partir de kit d’AS 365N « Dauphin » fourni par Aérospatiale devenu Eurocopter. Le premier vol du Z-9 a eu lieu en 1981. En 1988 commença l’assemblage du premier Z-9B Haitun équivalent de l’AS 365 N2 et dont la majeure partie des pièces (70%) étaient produites en Chine. Le premier Z-9B vola pour la première fois en 1992 et entra en service en 1994. Contrairement à l’AS 365 N dont le rotor anti-couple comporte 13 pales, celui du Z-9B n’en compte que 11.
Il existe plusieurs versions du Z-9B. Dans sa version de base il peut transporter au maximum 10 soldats. Dans sa variante anti-char/appui, Z-9W (WZ-9), il est doté d’une optique sur le toit et de pylônes d’emport sur les flancs. Une version plus récente du Z-9W est dotée d’un FLIR sous le nez de l’appareil. Il peut emporter comme armement un pod canon de 23 mm ou de 12,7 mm des missiles antichar HJ-8 (maximum 8), de paniers de roquettes de 57 mm et de 90 mm ainsi que des missiles air-air TY-90 à guidage infrarouge d’une porte de six kilomètres.
Le Z-9C est la version « navalisée » du Z-9 en service dans l’aéronavale chinoise. Il est équipé d’un sonar et d’un radar de surface KLC11 en bande J. Il peut emporter deux torpilles ou des missiles mer-mer C701 Il y aurait environ 200 Z-9 en service.

Photo : Harbin Z-9 chinois @Agence Chine nouvelle

 

 

12:17 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : harbin z-9, cambodge, armée cambodgienne |  Facebook | |

25/11/2013

Russie : MiG-29K, Ka-52 Alligator & Mi-8 Terminator !

12_MiG-29KUB_main.jpg


 

MOSCOU, le processus de modernisation de l’aviation russe bat son plein, après l’arrivée des Sukhoi Su-34, Su-35 et Mi-28 dans l’armée de l’air, la Marine vient de recevoir ses premiers MiG-29K/KUB. De plus, l’armée voit sa dotation en hélicoptères augmentée.

 

MiG-29K/KUB pour la Marine :

 

La Marine russe a reçu ce lundi ses quatre premiers chasseurs embarqués MiG-29K et MiG-29KUB, a annoncé lundi à Moscou un porte-parole de la Marine de guerre russe.

Le Groupe de construction aéronautique russe MiG a remis deux chasseurs monoplaces MiG-29K et deux avions embarqués biplaces MiG-29KUB à la Marine de guerre russe ce lundi matin.

Ces appareils font partie d’un premier lot de 20 avions de combat embarqués, ces appareils équiperont le porte-avions Admiral «Kouznetsov», rattaché à la Flotte du Nord dès 2015 et viendront rejoindre les Sukhoi Su-33.

 

Le MiG-19K/KUB est un appareil multi-rôles, destinés à assurer la maîtrise aérienne et à remplir différentes missions de combat de jour comme de nuit, dans toutes les conditions météorologiques et ceci depuis un porte-avions. Cette version navalisée du célèbre appareil russe, tant le monoplace «K» que le biplaces «KUB» font partie de la génération améliorée de la famille MIG-29.

Les MiG-29K/KUB sont basées sur les portes-avions dont le tonnage est de 28.000 tonnes, équipés de rampe de décollage et d'atterrissage d'arrêt.

Les MiG-29K/KUB dispose d’un radar multi-mode "pulse-Doppler" de type "Zhuk-ME" fabriqué par "Fazotron-INPI" Corporation. En comparaison avec les radars de la génération précédente, "Zhuk-ME" dispose d’un plus grand angle de balayage en azimut, offrant une portée de détection deux fois plus longue. Par la suite, les MIG-29K/KUB devraient recevoir le radar «Zhuk-AE» doté d’une antenne à balayage électronique (AESA). Les MiG-29K/KUB sont équipés d’un canal IRST et d’un système de désignation laser d’illumination pour cibles terrestres.

Le premier vol d’un MiG-29K/KUB remonte à janvier 2007, depuis, seul l’Inde a déjà commandé un total de 41 MiG-29K/KUB pour équiper le porte-avions Vikramaditya.

 

Nouveaux hélicoptères : 

Plus de 40 hélicoptères de type Mi-8AMT «Terminator» et Ka-52 «Alligator» vont  être livrés aux unités de la région militaire russe de l'est d'ici la fin de cette année, a annoncé lundi à Moscou Alexandre Gordeïev, chef du service de presse de la région. Les pilotes des bases concernées ont déjà appris à piloter les nouveaux hélicoptères dans les centres d'entraînement spéciaux de l'Armée de l'air.

Le Kamov Ka-52 :


 

970657400.jpg


Dérivé du Ka-50 «Black-Shark» de constructeur Kamov code OTAN «Hokum», l’Alligator est un hélicoptère de combat de hautes performances avec une capacité jour et nuit, doté d’une capacité de survie élevée. Doté d’une conception de rotor coaxial, il offre un plafond de vol stationnaire de 4000m et la vitesse verticale de montée atteint 10m seconde à une altitude de 2.500 m. Les pales de rotor sont faites de matériaux polymères et résistent aux tirs d’armes légères. 

Equipé d’un cockpit blindé qui résiste aux projectiles de 12,7. Les deux pilotes disposent en outre d’un système d’éjection inédit qui éjecte en premier le rotor coaxial. puis déclenche l’éjection des deux sièges, du pilote et du mitrailleur.

Les systèmes de vol comprennent un système de navigation inertielle (INS), un pilote automatique et affichage tête haute (HUD). Les capteurs comprennent pod infrarouge (FLIR) et un radar de suivi de terrain. Le Ka-52 est équipé d'un récepteur d'alerte radar couplé à un système de guerre électronique.

Le Ka-52 est propulsé par deux turbines Klimov117VMA, fournissant chacune 2.200 CV (1660 kW). Les moteurs sont placés de chaque côté du fuselage pour renforcer la capacité de survie au combat. L'hélicoptère a également une unité de puissance auxiliaire (APU) pour le fonctionnement autonome.

L'hélicoptère disposant de petites ailes équipées chacune rails de suspension, ainsi, que les contre-mesures de bout en bout d'aile. L’Alligator peut emporter jusqu’à 12 missiles anti-char «Vikhr» d’une portée de 8 km.  Le Ka-52 est armé d'un canon  2A42 à tir rapide de 30mm, sans restriction d’azimut.

Le MIL Mi-8AMT  «Terminator»:


 

1886832717.jpg


 

Le MIL Mi-8AMTS est une version améliorée et blindée du célèbre Mi-8. Cette variante est construite par l'usine de Kazan. Ce standard du Mi-8 dispose d’une cabine blindée pour l’équipage de réservoirs de carburant supplémentaires et d’un radôme monté dans le nez.

L’hélicoptère dispose d’une tourelle électro-optique avec vision de nuit. Les pylônes peuvent transporter des missiles air-air «Igla», des missiles air-sol «Spiral», des mitrailleuses de 23mm et des nacelles lance-roquettes B8V20A de 80 mm. Le Mi-8AMTS «Terminator» se caractérise également par des moteurs améliorés qui offrent de meilleures performances dans des conditions chaudes et en altitude.

 

Le Mi-8AMTS est commercialisé internationalement sous la dénomination Mi-171 et a été vendu à la Croatie, la République tchèque, l'Equateur et le Pérou. La Russie a reçu ses premiers hélicoptères Mi-8AMTS en décembre 2010. A ce jour, la Russie dispose de 30 Mil Mi-8AMTS

 

Photos : 1 MiG-29 K @ RAC-MiG 2 Ka52 «Alligator» 3 Mil Mi-8AMT «Terminator» @ Sergy