09/08/2013

LABACE 2013, Bombardier en force !

Bombardier-Global-Private-Jet-6000-3.jpg


Bombardier présentera son portefeuille d'avions d'affaires de premier ordre au dixième salon annuel de l’aviation d’affaires latino-américaine (LABACE) à l'aéroport Congonhas de São Paulo, au Brésil, du 14 au 16 août 2013. Bombardier présentera un avion Learjet 45 XR, un biréacteur Challenger 300, un appareil Challenger 605 et un avion Global 6000 en exposition statique.

Bombardier prévoit que le marché latino-américain représentera quelque 2 300 livraisons d'avions d'affaires au cours de la période 2013-2032, soit 1 000 livraisons entre 2013 et 2022 et 1’300 livraisons entre 2023 et 2032. Bombardierprévoit que la flotte d'avions d'affaires, qui comptait 1’675 appareils à la fin de 2012, passera à 3 085 avions d’ici la fin de 2032, soit un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 3% 

Les clients d'abord :

Bombardier s’engage à faire passer ses clients d'abord en offrant le meilleur soutien qui soit le plus près possible de leurs bases opérationnelles. Dans le cadre de cet engagement envers ses clients de l’Amérique latine, Bombardier a ouvert un bureau de soutien régional des avions d’affaires à São Paulo, au Brésil, en 2011, doté d'un gestionnaire de bureau de soutien régional qui supervise deux représentants de service sur le terrain. Ce bureau de soutien régional est complété par deux gestionnaires de comptes de soutien à la clientèle, d'un dépôt de pièces et d'un établissement de service autorisé pour la région.

Pour veiller à ce que ses clients des avions d'affaires reçoivent l'information la plus récente sur leurs avions, Bombardier tiendra une séance d’information à l'intention de sa clientèle régionale pendant le salon LABACE les 14 et 15 août à l'auditorium de l'aéroport Congonhas. Les clients profiteront d'un événement interactif et informatif de deux jours qui présentera l'évolution de la situation propre à chaque plate-forme d'avions d'affaires de Bombardier.

Bombardier continuera d'explorer des occasions d'étendre son réseau de soutien dans la région pour ses clients latino-américains.


 

LX45.jpg


Avion Learjet 45 XR : comparé à son plus proche concurrent, l’avion Learjet 45 XR de huit à neuf places vole plus vite et plus loin, avec plus de passagers. L’espace de cabine passagers de cet avion a environ 38 cm (15 pouces) de plus long et offre la seule configuration de fauteuils club doubles dans sa catégorie, ce qui en fait un produit idéal pour les exploitants de vols nolisés et d’avions en multipropriété.


 

Learjet_45_XR_cabin_1_o.jpg


Avion Challenger 300 : ce premier véritable avion superintermédiaire offre une portée transcontinentale et une vitesse de croisière long-courrier supérieure, avec une possibilité de huit à dix passagers à son bord. Il peut relier sans escale São Paulo à Caracas ou à Quito avec huit passagers à bord et des réserves NBAA IFR, et ses performances sur piste supérieures lui permettent d’atterrir et de décoller facilement sur des pistes de 1’524 m (5’000 pi). Le biréacteur Challenger 300 offre les meilleures performances et la meilleure valeur de sa catégorie, avec une fiabilité de la disponibilité technique constamment supérieure à 99,7%, cet avion a dépassé les attentes des clients depuis son entrée en service, en 2004.


 

Challenger-605.jpg


Avion Challenger 605 : le très admiré biréacteur Challenger 605 bénéficie de l’héritage de productivité, de qualité et de fiabilité de son prédécesseur, l’avion hors pair Challenger 604. En tête de son segment de marché partout dans le monde, l'avion Challenger 605 offre la plus large cabine où l’on peut tenir debout parmi tous les grands biréacteurs d’affaires sur le marché et peut transporter six passagers sur 4’000 NM (7 400 km), et relier Genève à Montréal sans escale.

 

1209421487.jpg



 

 

 

pr_20120413.jpg


Avion Global 6000 : le biréacteur d'affaires Global 6000 possède la cabine la plus spacieuse de tous les avions d’affaires authentiques, procurant plus de volume en cabine et plus d’espace au plancher que son plus proche concurrent. Aucun autre biréacteur d’affaires de la catégorie des très long-courriers n’affiche pareille autonomie à grande vitesse. Proposant le summum du confort en cabine, cet impressionnant biréacteur peut relier São Paulo à Genève ou à Phoenix et parcourir 11’112 km (6 000 milles marins) sans escale avec huit passagers et de trois à quatre membres d’équipage.


 

155330015.jpg


Photos : 1 Global 6000 @ Bombardier 2 Learjet 45XR en vol 3 Learjet 45XR intérieure  Bombardier 4 Challenger 605 en vol @ Bombardier 5 intérieur G P.Kümmerling 6 Global 6000 @ Bombardier 7 Intérieur Global 6000 @ P. Kümmerling

Pilatus livre le 1’200e PC-12 !

pilatus-1200.jpeg


 

Portsmouth, hier après-midi, Pilatus Aircraft a livré le 1’200e exemplaire de son PC-12. L’avion immatriculé N112AF, numéro de série 1412 a rejoint la société PlaneSense aux Etats-Unis. PlaneSense est un gros utilisateur du PC-12 avec ce nouvel appareil, la société dispose de 49 avions du constructeur suisse.

 

Le PC-12 NG : 


 

pilatus-pc-12-ng-26.jpg


 

Le PC-12 «Next Generation» offre nombres d'améliorations significatives par rapport à son prédécesseur, il intègre une  avionique Honeywell Primus Apex qui s’intègre dans un tout nouveau cockpit conçu par BMW Group DesignworksUSA,  doté  d’une plus puissante turbine  Pratt & Whitney Canada PT6A, le PC-12 offre une plus grande rentabilité pour ses opérateurs, ainsi, qu’une plus grande fiabilité pour répondre à des besoins de transport dans une économie toujours plus exigeante. Les PC-12 équipent non seulement de nombreuses sociétés de transport d’affaires, mais également les «Flying Doctors of Australia» et plusieurs sociétés d’ambulance notamment au Canada, les «Smokejumper» (pompiers volants) aux USA ainsi que diverse Forces de police et récemment la Force aérienne Finlandaise.

 

pilatu10.jpg


 

 Photos : 1 Le 1’200e PC-12 de PlaneSense 2 Le 500e exemplaire au dessus des Alpes @ Pilatus Aircraft


08/08/2013

Amélioration des capteurs des EA-18G «Growler» !

ea18g_vx31_29.jpg


ST. LOUIS, la marine américaine a récemment volé, un Boeing EA-18G «Growler» avec les mises à niveau du système des capteurs et du nouveau système de réseau de données. Ces nouvelles technologies vont permettre aux équipages de mieux localiser les menaces et ceci de manière plus rapide.

En fin de compte, le réseau sécurisé à haut débit permettra aux équipages de partager des données de ciblage en temps réel. La technologie sera intégrée et déployée sur l’ensemble des avions de type EA-18G «Growler» à partir de 2018. Cette mise à niveau concerne également les E-2D «Hawkeye» de surveillance avancée.

Les essais du nouveau système de capteur et de liaison, destiné à terme à la flotte de «Growler» et de «Hawkeye» ont eu lieu, lors, d’une campagne d'expérimentation au sein de la flotte de la Marine, depuis les installations de Patuxent River Naval Air dans le Maryland, durant le milieu du mois de juillet dernier.

Moderne et abordable : 

Selon le responsable du programme de mise à niveau chez Boeing «Mike Gibbons», ces améliorations offrent une approche abordable en ces temps de récession, tout en ayant un faible risque industriel. Ces technologies sont maîtrisées et pourront être intégrées rapidement. Les mises à jour sont prévues pour être installées sur les «Growlers» existants et inclus l’installation standard pour les futurs appareils. 

Boeing et la Marine vont travailler en étroite collaboration avec les fournisseurs partenaires qui sont : Northrop-Grumman, Harris Corporation, L-3 Communications et Rockwell-Collins à l’ajout des mises à jour pour la flotte.

 

eg18g_trails_20081110.jpg


Photos : 1 EA-18 Growler en vol 2 Au décollage d’un porte-avions @ US Navy

22:30 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ea-18g growler, e-2d hawkeye, us navy, boeing |  Facebook | |

C-130 autrichien modernisé !

yourfile-1.jpg


 

L'armée de l'air autrichienne vient de recevoir  son premier Lockheed-Martin C-130K modernisé. Le second exemplaire va débuter sa modernisation en septembre, puis se sera le troisième et dernier appareil qui sera concerné par cette mise à jour.

 

La modernisation des C-130K autrichiens doit permettre de combler les lacunes actuelles en matière d’avionique vieillissante.  Les C-130K autrichiens ont été achetés d’occasion en 2000 à la Royal Air Force et avaient déjà à cette époque subit une première adaptation.

 

La mise à jour des C-130K de la Force aérienne autrichienne comprend l’installation d’écrans multifonctions qui remplaceront la quasi-totalité des écrans analogiques avec la dernière technologie numérique disponible. Le nouveau poste de pilotage permettra de gérer  la navigation et les systèmes de surveillance pour la gestion du trafic aérien (ATM CNS). L'ATM CNS est basé sur le système de CMC Électronique de gestion de vol (FMS) intégré à un système de référence à inertie (INS), une radio VHF (VOR), avec un équipement de mesure de distance (DME), un radio-goniomètre automatique (ADF) le tout complété avec un système de navigation GPS. En outre, le CUP comprend également un système d'alerte de collision du trafic (TCAS) et un système d'avertissement de proximité du sol amélioré (EGPWS). Le « glass cockpit » est conçu pour faciliter le travail du pilote, augmenter la conscience situationnelle et de se conformer aux dernières réglementations d’espace aérien civil.

Une nouvelle série d’instruments de secours doit être installée. Ainsi qu’un nouveau pilote automatique. 



 

Photo : 1 Le premier C-130K modernisé  @ Armée de l’air autrichienne


07/08/2013

Troisième A330 MRTT pour les EAU !

2938151961.jpg


 

 

Airbus Military a livré le troisième et dernier avion A330 MRTT ravitailleur multi-rôle de transport commandé par les Emirats arabes unis (EAU). Il s’agit également du 17e appareil de ce type à entrer en service. L’A330 MRTT équipe quatre clients qui sont : l’Australie, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Royaume-Uni.

 

Au sein de la Force aérienne des Emirats arabes unis, les A330 MRTT vont ravitailler les F-16 E/F Block 60, ainsi, que les Mirage 2000-9. Les cinq premiers équipages ont terminé leur formation au début du mois et les cinq derniers commenceront leur formation en septembre pour s'achever au début de 2014.

 

La version choisie par les EAU est équipée, de deux nacelles de ravitaillement sous voilure, avec le mode de perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military, ainsi, qu’une perche de ravitaillement universelle aérienne «Slipway» (UARRSI), lui permettant de faire le plein en direction d’un autre appareil de ravitaillement. L’A330 MRTT des EAU est propulsé par deux moteurs Rolls-Royce Trent 700 et dispose de 256 sièges passagers en mode transport.

 

L’A330MRTT :


 

1103160745561191467828484.jpg


 

Ayant reçu le certificat de type de l’autorité de certification civile européenne EASA en mars 2010, puis le certificat militaire de l’autorité espagnole INTA en octobre, l’A330 MRTT d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières. L’A330 MRTT totalise à ce jour 28 commandes émanant de quatre clients.

Photo : A330 MRTT aux couleurs des EAU @ EADS/Airbus Military