04/12/2013

Livraison du 400e Eurofighter !

eurofighter-typhoon-delivered2jpg-1556.jpg


 

MANCHING, le constructeur Cassidian vient de livrer le 400e exemplaire de l’Eurofighter «Typhoon II». Cet appareil un Eurofighter T2 Block10 à rejoint la flotte de la Luftwaffe. 

 

 

Lors de la cérémonie, le secrétaire d'État du ministère allemand de la Défense, Christian Schmidt, a reçu l'avion avec les marquages ​​«31+06».

Alberto Gutierrez , chef de la direction de l'Eurofighter GmbH Jagdflugzeug, a déclaré: «La livraison du 400e Eurofighter «Typhoon II» marque une étape historique importante, maintenant, nous devons nous concentrer plus fortement sur ​​les campagnes d'exportation, afin, de gagner nouveaux contrats et de nouveaux clients pour cet avion exceptionnel. À l'heure actuelle, surtout en ces temps difficiles pour l'industrie de la défense".

 

Rappel :

 

La livraison du premier Eurofighter de la Royal Air Force du Royaume-Uni a eu lieu fin 2003. Le 100e Eurofighter a été livré à la Royal Air Force en septembre 2006. Le 200e a été remis en novembre 2009 à l'Armée de l'Air allemande. Le 300e a été livré à l'armée de l'air espagnole en novembre 2011.

 

À l'heure actuelle, la flotte d’Eurofighter «Typhoon II» comprend 20 unités en exploitation avec des implantations en Europe, dans l’Atlantique Sud et le Moyen-Orient. Il y a 7 unités  actives au Royaume-Uni (4 à Coningsby,  2 à Leuchars et 1 à Mount Pleasant, îles Falkland) , 5 en Italie (2 à Grosseto, 2 à Gioia del Colle, 1 à Trapani), 3 en Allemagne (Laage, Neuburg et Nörvenich), ainsi que 3 en Espagne (2 à Morón, 1 à Albacete) et une en Autriche à Zeltweg et 1 en l'Arabie saoudite.

 

Cassidian dispose actuellement d’une demande pour 719 avions «Typhoon» dont 571 sur commandes signées. 


 

400th-eurofighter-typhoon-delivered-credit-cassidian-zeitlerjpg-1555.jpg


 

Photos : le 400e Eurofighter destiné à la Luftwaffe @ Cassidian

L’Espagne commande des EC135 !

338369.jpg

 

MADRID, le gouvernement espagnol vient d’approuver l'achat de huit hélicoptères Eurocopter EC 135 supplémentaires. Le prix d'achat 49 millions d'euros, a été autorisé lors d'une réunion du cabinet le 29 novembre dernier. Par ailleurs, 11,85 millions d’euros seront investi pour moderniser les logiciels  de l’hélicoptère « Tigre ».

                                      

Cette acquisition fait suite à la longue traversée du désert en matière de réduction des budgets militaires, suite à la situation financière que l’Espagne a connu. Ces appareils EC135 vont venir épauler les quatre appareils déjà en service au sein du centre de formation de l'armée de l’air.

 

L’EC135 demandés par l’Espagne seront dotés des turbines Turbomeca Arrius 2B2.

L’EC135 offre une large cabine parfaitement dégagée pour les opérations sanitaires, combinée à des performances, à une autonomie et à des capacités d’emport d’un excellent niveau, outre un faible niveau de bruit. Les portes coulissantes latérales surdimensionnées et de grandes portes cargos à l’arrière, permettent l’embarquement et le débarquement rapides des patients. L’appareil bénéficie également de caractéristiques de sécurité supplémentaires pendant les opérations au sol, grâce à son rotor de queue caréné de type fenestron®.

 

Photo : EC135 de l’armée espagnole @Jorge Guardia

 

 

12:50 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eurocopter, ec135, armée espagnole |  Facebook | |

03/12/2013

China Express confirme le CRJ900 !

 

 

 

china express airlines,crj900 nextgen,bombardier aerospace

 

Bombardier Aéronautique a annoncé ce matin que China Express Airlines, unique transporteur régional spécialisé en Chine, a passé une commande ferme de trois avions de ligne CRJ900 NextGen, ainsi que conclu des ententes d’achat conditionnelles de cinq avions CRJ900 NextGen avec options sur huit autres avions CRJ900 NextGen. Au prix courant du CRJ900 NextGen, la commande ferme est estimée à 134 millions $ US. Si les ententes conditionnelles de cinq avions CRJ900 NextGen et les options sur les huit autres avions CRJ900 NextGen étaient converties en commandes fermes, la valeur du contrat augmenterait, passant à 733 millions $ US.

China Express Airlines :

China Express, basée à Guiyang, dans la province du Guizhou, assure des services passagers régionaux au moyen d'une flotte de cinq avions CRJ200 et de six avions CRJ900 NextGen. China Express a écrit une nouvelle page d’histoire l’an dernier en devenant la première société aérienne à exploiter l’avion CRJ900 dans le pays.

Avion CRJ900 NextGen :

 

 

china express airlines,crj900 nextgen,bombardier aerospace

 

 

 

Comme les autres membres de la gamme d’avions de la série CRJ, le faible poids et l’aérodynamique évoluée du biréacteur régional CRJ900 NextGen se combinent pour assurer une efficacité améliorée et des coûts d’exploitation réduits par rapport aux autres avions de sa catégorie. La combinaison d’une ailette de bout d’aile plus grande et d’autres optimisations depuis le lancement de l’avion CRJ900 assure au biréacteur régional CRJ900 NextGen une faible consommation de carburant en vol et sur piste. Tous les avions CRJ NextGen présentent un nouvel aménagement intérieur qui comprend de plus grands coffres de rangement supérieurs, de plus grands hublots et un éclairage amélioré, ainsi que des parois latérales et des panneaux de plafond redessinés.

Au 30 septembre 2013, Bombardier a enregistré des commandes fermes de 1’779 avions de la série CRJ, dont 306 biréacteurs CRJ900 et CRJ900 NextGen. À l’échelle mondiale, des avions de la série CRJ sont en service auprès de plus de 60 sociétés aériennes et plus de 30 clients exploitent des variantes d’entreprise de ces avions. Ces avions sont exploités dans plus de 50 pays sur 6 continents et, en moyenne, un avion CRJ décolle toutes les dix secondes quelque part dans le monde. Les avions CRJ ont transporté plus de 1,4 milliard de passagers et accumulé plus de 38 millions d’heures de vol et plus de 32 millions de cycles de décollage et atterrissage.

 

cq.jpg

Photos : 1 CRJ900 NextGen aux couleurs de China Express Airlines 2 Cockpit 3 Intérieur @ Bombardier Aerospace

02/12/2013

Déploiement inaugural pour le P-8A !


131201-N-OX321-277.JPG



 

Misawa au Japon, l’US Navy vient d’activer le premier déploiement opérationnel de son nouvel avion de patrouille maritime le Boeing P-8A «Poseidon» sur la base aérienne de Kadena, sur l’île d’Okinawa.

 

Les six premiers P-8A «Poseidon» sont mis en oeuvre par le 6e escadron «The Eagles» (VP16) qui servira en appuis de la 7e flotte pour les opérations de patrouille maritime et de reconnaissance dans la région Indo-Asie-Pacifique. Le déploiement marque une étape importante dans la transition de l'US Navy avec son nouvel appareil. Jusqu’à présent, ce sont les Lockheed P-3A «Orion» qui opéraient cette fonction et ceci depuis 1962.

Basée à Jacksonville, en Floride, l’escadron VP-16 a commencé sa transition sur P-8A il y a 18 mois. Les «Eagles» ont été certifiés prêts pour un déploiement en novembre dernier.

 

Le Boeing P-8A «Poseidon» : 

 

Le P-8A "Poseidon" est un avion de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et anti-surface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A "Poseidon" est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offre une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion pourra échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US-Navy.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une importante réduction des coûts, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin  de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage.

Cet avion équipé de liaisons 11 et 16 et de systèmes internet, doit agir dans un concept de guerre en réseau en collaboration avec la quarantaine de drones RQ-4N choisi dans le cadre du programme «Broad Area Maritime Surveillance» devant assurer une surveillance surface de longue durée et une variante du drone de combat Boeing «ScanEagle», le «MagEagle Compressed Carriage». 


 

131129-N-ZZ999-017.JPG


 

 

Photos : Déploiement du VP-16 Eagles @ US Navy 


20:40 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, p-8a poseidon, us navy |  Facebook | |

Deux records pour l’EC175 !

EC175-43h.jpg

 

Le dernier né des hélicoptères d’Eurocopter est très prometteur en matière de performances et cela se confirme. Le nouvel hélicoptère EC175 n’est pas encore en service, que celui-ci vient de battre deux records mondiaux de vitesse ascensionnelle. L’EC175 sera certifié en 2014.

 

Deux records :

 

L’EC175, est construit en partenariat entre Eurocopter les chinois d’Harbin et CHRDI, il vient d’‘atteindre les 3’ 000 mètres en 3 minutes 10 et les 6’000 mètres en 6 minutes 54 !

Ces deux records sont d’ailleurs en adéquation avec la révision à la hausse des performances de l’EC175 par son constructeur. Eurocopter annonce une capacité d’emport de 16 passagers sur un rayon d’action de 135 miles nautiques dans la configuration Oil and Gas dédiée aux missions offshore, surclassant par sa compétitivité tous les hélicoptères de moyenne capacité disponibles sur le marché. Ces chiffres correspondent à une augmentation de 30 % des performances initialement annoncées. Pour des missions plus longues distances, l’EC175 peut transporter 12 passagers dans un rayon de 190 nautiques. Par ailleurs, Eurocopter annonce le développement d’une configuration de cabine optionnelle capable de transporter 18 passagers dans un rayon d’action de 100 miles nautiques.

 

L’EC175 :

 

L’EC175 dispose d’une technologie de pointe qui a fait ses preuves. Il a été conçu en coopération avec les opérateurs les plus exigeants pour atteindre les plus hauts niveaux de sécurité en matière de transport de passagers. Ceci englobe une protection de l’enveloppe de vol et d’une assistance au pilotage exceptionnels avec le pilote automatique quatre axes dual duplex le plus performant du marché  dérivé de celui de l’EC225 d’Eurocopter ainsi qu’une nouvelle avionique dotée d’une interface homme-machine optimisée . La charge de travail des pilotes est réduite grâce à une meilleure connaissance de l’environnement opérationnel et à l’utilisation d’un nouveau concept d’alarme associé à la puissance du système de surveillance intégré VMS (Vehicle Monitoring System).

 

L’EC175 offre un niveau de confort exceptionnel grâce à son rotor « Spheriflex » et un très faible niveau de vibrations, similaire à l’appareil de référence en la matière, l’EC155. Il est doté de la plus grande cabine de sa catégorie, avec des fenêtres de très grandes dimensions et un système de climatisation performant en vol mais aussi disponible au sol par décrabotage d’un moteur.

Grâce à ses réservoirs de carburant internes standard d’une capacité de plus de 2 tonnes et à sa grande cabine, l’EC175 est l’hélicoptère le plus performant dans la catégorie des 7-8 tonnes pour les missions de recherche et sauvetage. Il affiche le meilleur rapport rayon d’action/endurance et dispose d’une cabine dont le volume convient idéalement aux interventions de recherche et sauvetage (SAR) et d’évacuation sanitaire (EVASAN).

 

EC175-25h.jpg

 

Photos : Prototypes de l’EC175 aux essais @ Eurocopter

12:15 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : eurocopter ec175, ec175 |  Facebook | |