17/10/2013

Israël modernise ses F-15I !

1558049.jpg


 

TEL  AVIV, L'armée de l'air israélienne (Heyl Ha'Avir) vient de mettre à jour un programme de modernisation pour sa flotte de Boeing F-15I " Raam". Il s’agit  de la plus importante mise à jour de la flotte de F-15 depuis sa mise en service. Cette modernisation permettra aux F-15I de rester en service durant  de nombreuses années.

 

Mise à jour des F-15I : 

 

La modernisation de la flotte de F-15I comprend l’installation d‘un nouvel ordinateur principal et d’un protocole spécial qui permet de canaliser les anciens systèmes en direction du nouveau système informatique et ceci en conservant l’architecture actuelle. Cette mise à jour permettra aux F-15 de rester en service pendant les 20 prochaines années.  De plus, les travaux des travaux de structures seront engagés afin de réduire les risques de fissurations sur les parties mobiles de l’avion.

 

Concernant la guerre électronique des améliorations seront engagées en vues de la protection des systèmes, en matière d’armement, l’intégration de système de types JDAM  et JASSM / JSOW vont être ajoutés en priorité. Cette modernisation prévoit également la généralisation  de l’intégration du missile Rafale Python 5 sur l’ensemble des version du F-15 en service en Israël.  Le Python 5 est le dernier né des missiles air-air à courte portée de la famille «Python». Il dispose d'une capacité de tir «au-delà de la portée visuelle» se verrouille sur sa cible après le tir et il dispose d'un nouveau système de guidage électro-optique et infrarouge.

 

800px-Two_F-15I_Ra%27am.jpg

 

Photos : F-15I @ Heyl Ha'Avi

01:38 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing f-15i, heyl ha'avir |  Facebook | |

16/10/2013

Journées portes ouvertes à Emmen !

66633-45GsagV3JrB7BsEVrpjkXA.jpg

 

L’aérodrome d’Emmen dans le canton de Lucerne organise cette fin de semaine deux journées portes ouvertes aux publics. Cela fait 23 ans que l’aérodrome n’avait plus organisé un tel évènement, l’occasion de rencontrer les nombreux acteurs qui font vivre l’aérodrome au quotidien.

Le comité d’organisation a le plaisir de vous inviter

§  le vendredi 18 octobre et
le samedi 19 octobre 2013

 

 De nombreuses choses ont été réalisées ces dernières années. De nouvelles constructions ont vu le jour, de nouveaux systèmes ont été introduits et divers partenaires veillent chaque jour à la sécurité du ciel suisse aux côtés du commandement de la base aérienne d’Emmen (Forces aériennes). Le comité d’organisation propose aux visiteurs un programme varié de 9h00 à 16h00 et l’opportunité de jeter un regard dans les coulisses.

Démonstrations aériennes : 11h00 - 12h00 et 14h00 - 15h00 avec tous les avions militaires engagés à Emmen avec : Pilatus PC-9, PC-21, la Patrouille Suisse, parachutistes.

 

 

15/10/2013

Davantage de C-130J pour l’USAF !

c_130j_super_hercules.jpg


 

L'US Air Force vient de rendre officiel sa demande au constructeur Lockheed-Martin d’achat concernant une nouvelle tranche de 79 C-130J «Super Hercules».

 

L’US Air Force prévoit en effet, de commander un total de 69 C-130J, 5 C-130J pour l’US Coast Guard et 7 pour US Marine Corps. Ces appareils devront être livrés de 2016 à 2020. En parallèle, l’USAF désire également un lot de pièces de rechange et d’équipements connexes pour la flotte actuellement en service, ces équipements devant être disponibles pour 2018.

 

Le C-130J Super Hercules : 

 

800px-Hercules.propeller.arp.jpg

Le C-130J «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre C-130 cargo, il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement et de soutien, avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Des matériaux composites de pointe servent à rendre l’avion plus léger et plus résistant à l’usure et des revêtements anticorrosion sont appliqués aux éléments essentiels pour en prolonger la vie. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 (4 591 SHP chacun) dotés d’hélices hélices en matériaux composites à six pales Dowty R391 qui génèrent plus de poussée tout en améliorant le rendement du carburant.


 

800px-C-130J_Co_Pilot's_Head-up_display.jpg


 

 

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre «Hercules», cependant, il est équipé d’un poste de pilotage pour deux personnes, totalement numérisé et comporte quatre  écrans ACL multifonctions, deux visualisations tête haute (VTH), ainsi que des affichages numériques électroniques pour les commandes de vol et les systèmes d’opération et de navigation de l’avion. Les affichages et l’éclairage de l’avion sont compatibles avec le système de vision nocturne.

Un bus de données 1553, deux ordinateurs de missions et deux unités d’interface de secours offrent une double redondance du système. De plus, les ordinateurs comportent un système diagnostique intégré qui contrôle et enregistre l’état de la structure et des systèmes de l’avion. 

Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

 

Lockheed a livré à ce jour plus de 290 C- 130J de 13 pays . La société espère livrer son 300e exemple avant la fin de cette année

 

 

773px-C-130J_135th_AS_Maryland_ANG_in_flight.jpg

Photos : 1 & 4 C-130J «Super Hercules» 2 Helices Dowty R391 4 le HUD @ USAF

Le second A350XWB a volé !

800x600_1381747771_A350_XWB_MSN3_First_Flight_take_off.jpg

 

TOULOUSE, le second exemplaire de l’A350 XWB MSN03 a exécuté son premier vol hier et ceci quatre mois après le premier. Trois autres A350 d’essais vont venir rejoindre les deux premiers exemplaires à partir de 2014.

 

 

Un programme exemplaire :

 

Si Airbus a connu un revers avec l’obligation de revoir la conception du programme A350 face au B787 de Boeing. La nouvelle version A350 XWB donne jusqu’à présent d’excellents résultats, le calendrier tient ses promesses avec l’objectif d'une première livraison en 2014 à la compagnie Qatar Airways.Le troisième A350 (MSN2) est prévu pour voler début 2014. Il sera le premier équipé d'une cabine passagers et fera des vols de longue durée. Les deux autres (MSN4 et MSN5) doivent décoller au printemps 2014.

Les cinq appareils devraient totaliser 2.500 heures d'essais avant la certification. Le premier avion a déjà effectué 70 vols d'essais et totalise 330 heures.

 

Batteries lithium-ion :

 

Surprise, Airbus utilise pour l’instant des batteries nickel-cadmium suite aux nombreux problèmes apparu sur les B787. Cependant, le constructeur européen prévoit de faire voler également ses A350 XWB avec les batteries lithum-ion. Il s’agit à terme de valider à l’aide de la FAA d’une deuxième génération d’A350 dotée de cette génération de batteries.

 

725 commandes fermes :

 

Airbus a enregistré 725 commandes fermes d'A350, de la part de 37 clients dans le monde.

 

Photo : Le second A350 au décollage @ Airbus

 

11:29 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, a350 xwb |  Facebook | |

14/10/2013

La Roumanie achète des F-16 d’occasions !

F-16b.falcon.15118.arp.jpg


 

 

BUCAREST, la Roumanie vient de finaliser l'acquisition de 12 Lockheed-Martin F-16AM/BM «Fighting Falcon» d’occasions. Cet achat d’une valeur de 186.2 millions d’euros ( 252.6 millions USD), comprend neufs avions portugais et trois de l’US Air Force fournit au Portugal pour la revente dans le cadre de ce  programme d’acquisition.

 

Remplacer les MiG-21 «Lancer» : 

 

La Roumanie cherchait désespérément un remplaçant pour sa flotte de MiG-21 «Lancer» qui date de l’époque de l’Union Soviétique. Il y a plus de 3 ans, la Roumanie a fait part de son intention de remplacer ses 48 MiG-21 hérités de la Guerre Froide. Bien que modernisés en 1993 par la société israélienne Elbit, afin de les mettre aux normes de l’Otan, ces appareils étaient désormais à bout de souffle et technologiquement dépassés.

 

A l’époque, le constructeur suédois Saab et EADS s’étaient présentés avec respectivement le Gripen C/D et l’Eurofighter T1. Pour tenter de remporter ce marché, les deux industriels ont proposé des offres intéressantes, avec des conditions de financement avantageuses ou des investissements dans le pays. Mais Bucarest n’a jamais pu trouver l’argent nécessaire pour financer l’une ou l’autre de ces deux offres.

 

Puis, il a été envisagé l’acquisition de 24 avions F-16 prélevés dans l’inventaire de l’US Air Force pour un plus d’un milliard de dollars, Mais là encore, la crise économique et les difficultés de la Roumanie ont eu raisons de cette offre.

L’offre américano-portugaise : 

Finalement, c’est au Portugal, autre pays en proie aux difficultés financières que les responsables roumains ont trouvé leur bonheur. En effet, le ministère de la Défense portugais a annoncé, ce 11 octobre, la signature d’un accord avec Bucarest portant sur la vente de 12 avions F-16 MLU d’occasions (les trois F-16 de l’USAF ayant été intégrés à l’offre portugaise).

Le contrat comprend également des modifications et des mises à niveau des avions, ainsi que des moteurs supplémentaires de rechanges, le soutien logistique, ainsi que la formation de 9 pilotes roumains et 69 techniciens de maintenance. Cette offre comprend :  neuf monoplaces et trois biplaces. Le premier avion devrait être livré en 2016 et la capacité opérationnelle initiale réalisée en 2017. 

Reste que la Roumanie ne disposera pas d’un nombre suffisant d’avions pour assurer la protection de son espace aérien et restera sous dépendance de l’OTAN.

 

1523006.jpg


Photos : 1 F-16B portugais @ FAP 2 MiG-21 Lancer roumain @ FAR