20/03/2015

Falcon 7X et 2000S à Aero Expo !

Falcon2000S.jpg

 

 

Salon Aero Expo à Toluca au Mexique, Dassault Falcon Jet présentera le fleuron de sa gamme avec le Falcon 7X, ainsi que le Falcon 2000S. L’occasion pour l’avionneur de marquer sa présence sur l'un des principaux événements de l'aviation en Amérique latine cette année.

 

Dassault Aviation précise que plus de 60 avions de la famille «  Falcon » sont en service au Mexique et en Amérique centrale voisine. La série Falcon 2000 a été la plus vendue, avec plus de 50% des ventes dans la région au cours des dix dernières années. Les livraisons aux clients mexicains devraient être à nouveau fortes en 2015.

 

Le Falcon 2000S :

 

Dévoilé en mai 2011, le Falcon 2000S est le jet d'entrée de gamme dans la famille Falcon. Les dimensions de sa cabine, sa charge utile, son rayon d'action, sa flexibilité d'emploi et son efficacité carburant en font le leader dans la catégorie des "Super Mid Size". L'avion qui présente un rayon d'action de 6,200 km/3,350 nm, est équipé de becs de bords d'attaque mobiles et d'ailettes marginales à haut rendement aérodynamique. Il est propulsé par des réacteurs Pratt&Whitney Canada PW308C de nouvelle génération et est doté d'un cockpit EASy II dont l'aménagement a été entièrement revu. Le dessin et le style de sa cabine sont signés par BMW DesignworksUSA.

 

Le Falcon 2000S offre la plus importante charge utile du marché avec une capacité de 2,245 kg/4,950 livres. A la masse maximum au décollage (MTOW) de 18,688 kg/ 41,000 livres, l'avion décolle d'une piste de 1,360 m/4,450 pieds soit 500 pieds de moins que les avions concurrents. A Mach 0.8, le Falcon 2000S offre un rayon d'action de 6 200 km/3,350 nm (avion standard avec 6 passagers et les réserves NBAA IFR). L'avion monte à 41,000 pieds en 19 minutes, avant d'atteindre une altitude de 45,000 pieds à mi-croisière et jusqu'à 47,000 pieds. Il est capable d'atterrir à une masse équivalente à 95% de sa masse maximum au décollage soit 17,826 kg/39,300 livres. Sa vitesse d'approche de 200 km/h/ 108 nœuds et son système de freinage automatique et sa capacité forte pente lui permettent de se poser sur des aéroports réputés difficiles d'accès comme c'est le cas pour l'aéroport de London City.

 

Falcon_2000S_2.jpg

 

Photos : Falcon 2000S @ Dassault Aviation

 

19/03/2015

La Tunisie commande l’UH-60M !

Airforce-mh60-26106-071002-fox-01-16.jpg

 

Le gouvernement tunisien a commandé huit hélicoptères Sikorsky UH-60M « Black- Hawk » en vertu d'un contrat de 93.3 millions de dollars, a annoncé le ministère américain de la Défense (DoD). Les hélicoptères sont contractées dans une configuration «verte» (non modifiée), seront livrés avant le 31 Décembre ici 2016.

 

Ce contrat représente le premier lot des 12 hélicoptères qui ont été demandés par la Tunisie en juillet 2014. Le contrat comprend également 24 mitrailleuses Minigun de 7,62 mm,  24 mitrailleuse de 12,7 mm GAU-19 Gatling et 24 nacelles lance-roquettes de 70 mm Hydra. Les UH-60M pourront également intégrer des variantes de roquettes à guidage laser.

En parallèle, ces hélicoptères seront doté d’une nacelle Wescam MX-15Di  de désignation, de lunettes de vision nocturne AN/AVS 9, d’un équipement de contre-mesures avec une récepteur d'alerte radar AN / AAR-57  et un systèmes d'alerte missiles de type AN/AVR-2B (V) ainsi qu’un système d'alerte laser.

 

 

L’UH60 Black-Hawk «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l’avionique analogique des UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré, des commandes de vol numériques doublées et des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed-Martin, le S-70i (MH-60) représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

 

ELEC_UH-60M_Cockpit_2008_lg.jpg

 

 

Photos : 1 Sikorsky UH-60M de l’US Navy 2 Cockpit @ Nathan Gerlé

B777 « Fast & Furious » pour Ethiad !

65673--F031815B-_0208.jpg

 

 

Etihad Airways, la compagnie aérienne nationale des Émirats arabes unis, et Universal Pictures ont dévoilés hier Le B777 « Fast & Furious » à l'aéroport international de Los Angeles (LAX). L’acteur et producteur Vin Diesel était présent pour la présentation de l’avion.

 

Le B777 « Fast & Furious »  volera la route directe entre Abu Dhabi et Los Angeles. La compagnie aérienne est également le sponsor du film  Furious n°7.

 

 

A propos d’Etihad :

 

Fondée en 2003, Etihad Airways est l'une des compagnies qui a connu la plus rapide croissance dans le monde et opère actuellement des vols réguliers vers 84 destinations passagers et de fret à travers l'Europe, le Moyen-Orient Afrique, Asie Pacifique et Amérique du Nord.

11:28 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ethiad, b777, fast and furious |  Facebook | |

18/03/2015

Vol inaugural pour le JF-17 « Thunder » Block II !

1631249_-_main.jpg

 

 

Le premier Pakistan Aeronautical Company (PAC) JF-17 « Thunder »  Block II a effectué son vol inaugural à Kamra il y quelques semaines. L’information avait été gardée secrète par les autorités pakistanaises.

 

L'avion numéro de série 2P01 a depuis son vol inaugural repris l’air par trois fois, avant de finalement de prendre le chemin de l’atelier de peinture. Le JF-17 «Thunder» Block II est doté d’une liaison de données (Link16), d’une meilleure capacité de guerre électronique. L’avion poeut être ravitaillé en vol et disposera d’un armement élargit, notamment avec le missile courte portée A-Darter conçu par le Brésil et l’Afrique du Sud (version pakistanaise uniquement). Le block II sera produit est livré pour 2016.

 

Radar intermédiaire :

 

Le JF-17 «Thunder» block II dispose d’un radar intermédiaire, soit  le KLJ-7 fabriqué en Chine par CTEC et il est doté d’une antenne mécanique. Le KLJ est assez proche du RC400 de THALES. On se rappelle d’ailleurs que la société française était en course pour équiper la version pakistanaise de l’avion, mais les tensions entre les deux pays à propos de la vente de sous-marins ont fait avorter ce projet.

 

p1526479.jpg

 

Le standard block III :

 

En réalité, le standard Block II prépare l’arrivée d’un standard plus évolué du chasseur sino-pakistanais, avec la version définitive de l’avion, soit le Block III qui sera produit à partir de 2020. Cette ultime version recevra un radar à balayage électronique (AESA) dérivé du modèle prévu pour équipe le J-10B chinois. Celui-ci, sera cependant plus petit et donc moins efficient.

En ce qui concerne la version pakistanaise, les block III seront produit de manière indigène mais recevront le radar AESA à Nanjing en Chine.

 

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :



 

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est co-financé par le Pakistan et produit par  PakistanComlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93 dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôles d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21).

L’armement comprend deux canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg/£ 8150 de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 chinois.

La version chinoise dispose d’une capacité de tir à grande distance avec le missile PL-12/SD-10.

 

sd-10.jpg

 

Photos : 1 le second prototype du JF-17 Block II  2 La perche de ravitaillement 3 Le 2P01 avec peinture @ PAC // Vidéo le JF-17 Block I en démo 

Boeing livre le premier B787-900 produit en Caroline du Sud !

united+787-9+shot+3+of+3_med.jpg

 

NORTH CHARLESTON, Boeing a livré le premier B787-900 « Dreamliner » entièrement assemblée n Caroline du Sud.L'avion marque aussi une étape importante pour le programme B787 « Dreamliner », puisqu’il est le 250e à livrer.

En 2012 les installations situées en Caroline Sud avaient livrés le premier B787-800, et moins de trois ans plus tard, c’est autour du B787-900 d’y être produit. L’avion est le quatrième B787-900 destiné à la compagnie United Airlines.

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 », offrant aux compagnies aériennes la capacité de croître sur les routes ouvertes avec le B787-800. Avec un fuselage allongé de 20 pieds (6 mètres), le B787-900 peut voler avec 400 passagers plus sur 450 milles nautiques supplémentaires (830 km) avec la même performance environnementale. A ce jour, 58 clients dans le monde ont commandé B787 qui atteint un carnet de commande de 1'071 appareils.