02/05/2014

Second B737 AEW&C turc !

Peace Eagle 2nd delivery.jpg


KONYA, Turquie, Boeing a livré, comme prévu, le deuxième appareil d’alerte lointaine B737 «Wedgetail» (AEW & C) aux Forces armées turques. La Turquie a commandé un total de quatre appareils pour un montant de 1,5 milliards de dollars.

Le modèle acheté par la Turquie a comme maître d’oeuvre Boeing, mais avec une sous-traitance auprès de Turkish Aerospace Industries (TAI). On notera pour la petite histoire, que l’avion est doté de plusieurs systèmes électroniques d’origine israélienne, fabriqué par Elta Systems (ESM). Hors, les tensions entre les deux pays, suite à l’incident du navire Mavi Marmara en 2010 n’a pas réchauffé les relations des deux pays. Les systèmes ont été livrés par Israël, mais dans une ambiance glaciale.

Basé sur le Boeing B37-700 «Next-Generation» commercial, l'AEW& C est conçu pour fournir la surveillance de l’espace aérien et la gestion de celui-ci,  grâce à son radar à balayage électronique qui retransmet à l’équipage l’ensemble des cibles aériennes et maritimes en temps réel. L'équipage de la mission peut diriger les forces offensives et défensives, tout en maintenant une surveillance continue de la zone opérationnelle.

Le radar MESA peut détecter jusqu’à 1.000 objets volants dans le même temps. Lorsque le degré de surveillance est en mode 360°, il peut détecter les avions ennemis dans un rayon de 370 km et lorsqu’il concentre le faisceau dans une direction, il peut détecter des cibles à des distances allant jusqu'à 500 km. En d'autres termes, si l'avion vole près de la frontière. Avec les différents modes, le radar peut même détecter des cibles en mer. L'équipage de la mission peut diriger les forces offensives et défensives tout en maintenant une surveillance continue de la zone opérationnelle.

Boeing a déjà livré des B737 «Wedgetail» à la République de Corée du Sud et à la Royal Australian Air Force.

Photo : le second B737 Wedgetail turc @ Boeing

22:30 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : b737 wedgetail, b737 aew&c, armée turque |  Facebook | |

5 B737 supplémentaires pour Ryanair !

 

K66121.jpg

 

La compagnie aérienne irlandaise a annoncé qu'elle passait commande auprès de l'avionneur américain Boeing de cinq appareils moyen-courrier de type «B737-800 « Next Generation » supplémentaires, qui seront livrés dès l'an prochain et en 2016.

 Cette commande fait suite à celle passée en 2013 et qui concernait 175 appareils B737-800 « Next Generation »pour un montant estimé à l’époque à près de 15,6 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur.

 100 millions de passagers en 2019 :

 La compagnie Ryanair dispose du plus grand nombre de Boeing en Europe, est uniquement composée du modèle B737-800, ce qui lui permet de minimiser ses coûts en simplifiant la maintenance et la formation des pilotes. Parmi les nouveaux avions commandés, environ 75 serviront à remplacer des appareils vieillissants au sein de sa flotte actuelle de 305 avions. Les 100 autres feront croître la flotte de Ryanair à plus de 400 avions, permettant à la compagnie d'enregistrer une croissance de son trafic de 5% par an et de transporter plus de 100 millions de passagers par an en 2019 contre 79,6 millions en 2012. En parallèle, la compagnie va créer plus de 3'000 emplois dans les années avenirs.

 

Photo : B737-800NG Ryanair @ Boeing

 

 

 

 

12:31 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, ryanair, b737-800 next generation |  Facebook | |

01/05/2014

Hélicoptères russes en manoeuvre !

helicopter-the-mi-28n-stroke.jpg


 

Moscou, on apprend que l’aviation russe vient de déclencher une série de manoeuvres  aériennes avec des hélicoptères Mi-28N et Ka-52 dans l’Ouest de la Russie. Les équipages de la brigade d'aviation de la région militaire de l'Ouest, déployée  dans la région de Pskov, ont entamé des vols d'entraînement planifiés à larges spectres opérationnels.

 

Plusieurs types d’hélicoptères : 

 

Ces manoeuvres aériennes sont intéressantes pour deux raisons : la première parce qu’elles coïncident étrangement avec la crise actuelle qui se déroule en Ukraine. En effet, se sont précisément des unités basées à l’ouest de la Russie (aux abords de Pskov) qui sont activées près des Etats Baltes et anciennement membre de la République soviétique, soit la Lituanie, Lettonie et Estonie, Biélorussie et Ukraine !

D’ailleurs, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou n’a pas caché, que la réaction russe faisait suite à l'aggravation de la situation en Ukraine et au regain d'activité inédit de troupes des Etats-Unis et de l'Otan en Europe de l'Est, à proximité des frontières russes.

 

De plus, pour la première fois, des escadrilles de différents types d'hélicoptères d'attaque de nouvelle génération sont directement engagées de manière simultanée. Il s’agit d’hélicoptères Mi-28N «Night Hunter» et Ka-52 «Alligator».

 

Le Mi-28N «Night Hunter»: 


 

Assalto-foguete-de-helicóptero-Mil-Mi-28-Mi-28N.jpg


 

Le Mil Mi-28 est un hélicoptère d’attaque blindé. Il ne dispose pas de fonction secondaire de transport comme le Mi-24 et est surtout destiné à un rôle anti-char et de soutien à l’infanterie. Le Mi-28N «Night Hunter» soit le plus moderne des standards disponible dispose des améliorations techniques suivantes :

 Nouveau système d'avionique intégrée (IKBO-28).

  • Installation d'un système électronique intégré de combat et d'un radar micro-ondes (N-025 Almaz-280) monté sur le rotor principal.
  • Installation d'un système de visualisation infrarouge (Forward-Looking InfraRed ou FLIR) et caméra sous le nez.
  • Nouvelle transmission permettant de délivrer plus de puissance au rotor principal.
  • Nouvelles pales pour une meilleure efficacité.
  • Nouveau système de contrôle d'injection du carburant.

 Le Mi-28N possède des caractéristiques intéressantes qui en font un hélicoptère redoutable :

  • Équipement électronique (navigation, armement, etc.) intégré à l'appareil et géré par deux ordinateurs.
  • Protection passive du pilote et du copilote : Cockpit totalement blindé résistant au tir de munitions perforantes ou incendiaires de calibre 12,7 mm.
  • Deux turbines séparées ayant leurs éléments vitaux protégés par un blindage supplémentaire. Possibilité de voler sur une seule turbine.
  • Utilisation de nouveaux matériaux résistant mieux aux dommages.
  • Possibilité de vol de jour ou de nuit par des conditions météo mauvaises, et cela même à basse altitude (5-15m selon le fabricant).

Le Mi-28NE peut accueillir différentes armes, en tourelle et sur ses 4 points d'emports :

  • Armement fixes : canon automatique Shipuniv 2A42 de calibre 30x165mm, embarquant 250 projectiles. la cadence de tir est réglable à 200 ou 550 coups par minute. Il est monté sur la tourelle NPPU-28N. Sa portée pratique est de 2 500 m.
  • Armement amovible sur les 4 points d'emports :
    • Missiles guidés :
      • Jusqu'à 16 missiles guidés anti-chars 9M120 Ataka-B ou jusqu'à 8 missiles à détection infrarouge Igla-V.
    • Pods de roquettes amovibles :
      • Type S-8 (Calibre 80 mm) jusqu'à 80 pièces sur 4 pods ou Type S-13 (calibre 122 mm) jusqu'à 20 pièces sur 4 pods ou Type S-24 (Calibre 240 mm) jusqu'à 2 pièces.
    • Pods de mitrailleuses amovibles :
      • Jusqu'à 2 canons UPK-23-250 de 23 mm avec 250 projectiles chacune.
    • Mines :
      • Jusqu'à 4 lance-mines KMGU-2.

 

Le Kamov Ka-52 «Alligator» : 


 

2208328.jpg


 

Dérivé du Ka-50 «Black-Shark» de constructeur Kamov code OTAN «Hokum», l’Alligator est un hélicoptère de combat de hautes performances avec une capacité jour et nuit, doté d’une capacité de survie élevée. Doté d’une conception de rotor coaxial, il offre un plafond de vol stationnaire de 4000m et la vitesse verticale de montée atteint 10m seconde à une altitude de 2.500 m. Les pales de rotor sont faites de matériaux polymères et résistent aux tirs d’armes légères. 

Equipé d’un cockpit blindé qui résiste aux projectiles de 12,7. Les deux pilotes disposent en outre d’un système d’éjection inédit qui éjecte en premier le rotor coaxial. puis déclenche l’éjection des deux sièges, du pilote et du mitrailleur.

Les systèmes de vol comprennent un système de navigation inertielle (INS), un pilote automatique et affichage tête haute (HUD). Les capteurs comprennent pod infrarouge (FLIR) et un radar de suivi de terrain. Le Ka-52 est équipé d'un récepteur d'alerte radar couplé à un système de guerre électronique.

Le Ka-52 est propulsé par deux turbines Klimov117VMA, fournissant chacune 2.200 CV (1660 kW). Les moteurs sont placés de chaque côté du fuselage pour renforcer la capacité de survie au combat. L'hélicoptère a également une unité de puissance auxiliaire (APU) pour le fonctionnement autonome.

L'hélicoptère disposant de petites ailes équipées chacune rails de suspension, ainsi, que les contre-mesures de bout en bout d'aile. L’Alligator peut emporter jusqu’à 12 missiles anti-char «Vikhr» d’une portée de 8 km.  Le Ka-52 est armé d'un canon  2A42 à tir rapide de 30mm, sans restriction d’azimut. 


 

2126078.jpg


Photos : 1 & 2 Mi-28N  «Night Hunter» 3 & 4 Ka-52 «Alligator» @ Sergy

Ukraine, premier déploiement aérien !

MiG_2012_89_06.jpg


 

Dans le cadre de la crise en Ukraine, l’Otan vient de finaliser la première phase de projection de forces avec le positionnement de plusieurs avions de combat à l’Est de l’Europe. 

 

Le point sur ce déploiement : 


 

AIR_Eurofighter-RAF_Fires_ASRAAM_lg.jpg


 

La Pologne a envoyé quatre avions de combat MiG-29 «Fulcrum» sur les installations de la base aérienne de Siauliai en Lituanie, en parallèle ils ont été rejoint par quatre Eurofighter «Typhoon II» de la Royal Air Force.


 

rafale-20101105.jpg


 

Du côté de la France, se sont quatre avions de combat Rafale en provenance de deux escadrons le 1/7 et le 2/30 basés respectivement à Saint-Dizier et Mont-de-Marsan qui sont arrivés en Pologne à Malbork.


 

denmark-airforce-f-16.jpg


 

La Norvège va débuter aujourd’hui des patrouilles avec quatre F-16 «Fighting Falcon» basés en Estonie.

 

Par ailleurs, six Boeing CF-18A/B de la Royal Canadian Air Force en provenance de la  base aérienne de Bagotville ont quitté le Québec pour la Roumanie le 29 avril accompagné d'un Airbus A310MRTT. 


 

CK2009-0254-02.jpg


 

L’arrivée de ces appareils en Europe de l’Est fait suite à l’arrivée au mois de mars de 12  chasseur-bombardier F-16 «Fighting Falcon» en Pologne de l’US Air Force a été suivi quelques jours plus tard par six chasseurs F-15C «Eagle» et deux avions-citernes KC-135 qui sont  basé à Zokniai.  

Photos : 1 MiG-29 polonais @ aviation polonaise 2 Eurofighter RAF @ RAF 3 Rafale @Armée de l’air 4 F-16 danois @ Danish Air Force 5 CF-18 @ RCAF

12:46 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : otan, crise ukraine, déploiement aérien |  Facebook | |

30/04/2014

Le 75e B737NG pour Turkish !

8352.jpg

 

Istanbul, Boeing et Turkish Airlines ont célébré l’arrivée du 75e B737 « Next Generation » au sein de la compagnie Turkish Airlines à l'aéroport Atatürk d'Istanbul.

 

L’avion concerné est un B737-800 « Next Generation », soit l’avion qui constitue la composante la plus importante de monocouloirs de Turkish Airlines. La compagnie met en œuvre également des B737-700 NG et B737-900ER.

 

En avril 2013, la compagnie Turkish Airlines a commandé 95 appareils de la famille « 737 ». Cette commande avec options est estimée à près de 6,9 milliards de dollars au prix catalogue du constructeur. Cette nouvelle commande de la part de Turkish Airlines se décline comme suit : 40 B737-800 « MAX », 10 B737-900 « MAX » et 20 B737-800 « Next Generation ». L'accord comprend également des options pour un supplément de 25 B737-800 « MAX ».

 

 

Photo : Le 75e B737 de Turkish @ Boeing