29/12/2013

Production en série du J-10B !

J-10B continue testing with WS-10 jet engine  export [pakistan paf plaaf china fighter jet issiles pl-10 12 asr sd-10a  b cd launch (3).jpg


 

La Chine vient de débuter la production en série du Chengdu Aircraft Industry Corporation (CAC) J-10B «Super Dragon Véloce». Cette nouvelle version dérivée du J-10A «Dragon Véloce» est apparue pour la première fois en 2009. Actuellement, l’avionneur chinois Chengdu a produit plus de 250 J-10A et biplace J-10S en service dans la Force aérienne du peuple (PLAAF) et de la Marine (PLANAF). 

 

Le J-10B «Super Dragon Véloce» : 

 

Cette nouvelle version se distingue assez facilement de l’ancienne, le «Super Dragon» dispose d'une entrée d’air modifiée dotée d’un diffuseur supersonique (DSI) qui semble être du même modèle ayant été testé sur le FC-1/JF-17 de type monobloc, celle-ci devrait réduire la surface radar (RCS). L’avion dispose d’un Infrared Search and Track (IRST) soit un système de capteur infrarouge passif, probablement issus du modèle russe qui équipe la version du Su-27 acquis par la Chine. L’avion dispose également d’un nouveau rangement pour systèmes de guerres-électronique monté en haut de la dérive. On remarquera les similitudes du haut de dérive avec les M2000 & Rafale. Le fuselage dispose également de quatre capteurs additionnels. Le nez du «Super Dragon véloce» a été re-dessiné avec une forme ovale et non plus ronde, ce qui laisse à penser que celui-ci dispose d’une antenne AESA.  Il semble également que le viseur HUD soit plus grand. L’appareil permet l’emport d’armes divers et notamment d’attaque au sol avec nacelle de désignation et de brouillage.

 Le J-10B dispose du même éventail d'armes air-air et air-sol que le J -10A. Par contre, il dispose d’un nouveau pylône double pour le missile  air-air Luoyang PL-12 à guidage semi-actif. Quelques rares photographies disponibles montre un J-10B, doté du tout nouveau missile anti-navires CDEAO CM-400AKG hypersonique.


 

images-1.jpeg


 

Il semblerait par contre, que le J-10B soit toujours motorisé par le moteur russe Saturn AL- 31FN, ce qui confirmerait que le moteur de conception chinoise, WS-10A n’est toujours pas  opérationnel à ce jour.


 

J-10B-Prototype-1S.jpg


 

Photos : 1 Chengdu J-10B «Super Dragon Véloce» 2 Missile CM-400AKG 3 Prototype du J-10B @ Agence Chine nouvelle


28/12/2013

Russie, un nouveau bombardier en 2025 !

PAK-DA-1.jpg


 

Moscou, la définition du cahier des charges du futur bombardier stratégique à longue distance (PAK-DA) est terminée. L’objectif de la Russie est de pouvoir se doter dès 2025 d’un nouveau 

bombardiers stratégiques porte-missiles de nouvelle génération. C’est tout naturellement l’avionneur Tupolev qui est chargé de développer le futur avion.

 

Le commandant en chef de l'Aviation russe à long rayon d'action, le général Anatoli Jikharev, confirmait ce matin la nouvelle en annonçant que les travaux de construction expérimentale débutent en 2014. Les premiers appareils verront le jour en 2019. 

 

Le programme PAK-DA :

 

Le programme de bombardier stratégique à longue distance (PAK-DA) est destiné à remplacer la gamme de bombardiers actuellement en service, soit les Tu-95MS16, Tu-22M3S6, et partiellement le Tu-160 «BlackJack» qui sera modernisé et dont, un petit nombre continuera sa mission durant encore trente années.

Le PAK-DA sera doté d'équipement ultra-sophistiqué, a expliqué le général, il sera subsonique et capable de porter une plus grande quantité d'armement que les appareils actuels. Le programme serait financé à hauteur de 23 trillions de roubles dans le cadre du plan d’armement 2011-2020. L’appel d’offres pour le développement du PAK-DA a été lancé fin 2011 en vue de la réalisation d’un premier prototype d’ici 2019 et d’une entrée en service vers 2025. 

 

Actuellement, l'aviation stratégique russe comprend 32 bombardiers Tu-95MS6, 31 Tu-95MS16 et 13 bombardiers Tu-160. Ils sont capables de porter plus de 850 missiles de croisière de longue portée.


 

1063554819.jpg


 

Photos : vues d’artiste du PAK-DA@ Joseph Gatial

20:15 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tupolev, pak-da, bombardier russe |  Facebook | |

Nouvelle commande de Cathay Pacific !

 

 

b747-8i.jpg

HONG KONG, Boeing et Cathay Pacific Airways ont annoncé une commande complémentaire pour un B747-800 «Freighter» supplémentaires et trois B777-300ER (Extended Range). Cette commande est estimée à 1 milliard de dollars au prix catalogue actuels. Cette nouvelle commande s’ajoute à celle passée le 20 décembre pour 21 B777-9X.

Ce complément permettra à Cathay Pacific de renforcer sa flotte de 14 B747-800 «Freighter» et de 53 B777-300ER. La compagnie de Hong Kong est en train de renouveler sa flotte cargo avec de nouveaux avions, plus efficaces, tout en cherchant à renforcer sa position en tant que leader du marché dans le secteur du fret aérien. Cette décision va dans le sens de la reprise qui s’annonce au sein du marché du fret aérien.

Photo : Boeing B747-800 «Freighter» @ Boeing


CH-47F supplémentaires pour l’US Army !

2008838.jpg


 

Philadelphie, Boeing vient de recevoir une commande pour 28 hélicoptères CH-47F «Chinook» destiné à l’US Army. Cette commande est estimée à 618 millions de dollars. Ces appareils seront livrés pour l’exercice 2014.

 

Cette nouvelle commande comprend 6 appareils neufs et 22 modèles CH-47D qui seront portés au standard «F». Selon le communiqué de l’US Army, une nouvelle commande sera prochainement passée pour la transformation de 13 CH-47D en «F» pour 2015. Les besoins de l’Army concernent à terme un total de 155  hélicoptères CH-47F.

L'armée américaine envisage de poursuivre l'exploitation du Chinook jusqu'en 2038.

 

Le Boeing CH-47F : 

 

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage disposent de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.


 

554540645.jpg


Photos : CH-47F «Chinook» de l’US Army @ US Army

00:57 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, ch-47f chinook, us army, ch-47f |  Facebook | |

27/12/2013

Le Tejas MkI certifié !


DSC_0179.JPG


 

Bangalore, la variante MkI de l’avion de combat indien «Tejas» construit par Hindustan Aeronautics Ltd (HAL) vient d’obtenir du ministère indien de la Défense sa certification militaire initiale (IOC - Initial Operating Capability).

 

Cette certification ouvre la voie à la mise en service opérationnel du Tejas MkI et les livraisons à l’Indian Air Force ainsi qu’à l’Indian Navy pour 2014. Puis, l’avion recevra d’ici douze mois sa certification opérationnelle finale (FOC). L'armée de l'air indienne disposera de son premier escadron de Tejas MkI sur la base aérienne de Sulur dans le Tamil Nadu, qui est proche de Bangalore, où l'aéronef est construit. L’IAF a jusqu'ici commandé deux escadrons (40 avions) de Mk1.

 

Dans l’attente du MkII : 

 

Cependant, l'armée de l'air indienne (IAF) prévoit que seul le Tejas MkII sera conforme aux exigences prévues dans les besoins fixés en 1985. Il faudra donc à l’IAF patienter encore un peu avec la mise à niveau au standard MkII. Le standard MkII, dont les essais avec des tirs réels ont été validés le 10.12.2013 (voir article), mais il faudra attendre 2016 pour débuter la production de prés-séries et finalement doté l’IAF d’ici 2020. 

L'armée de l'air indienne a prévu de se doter  de quatre escadrons (80 avions) de la variante MkII, mais aucune commande n’a encore été passée à ce jour.

 

Rappel : 

 

Le programme d’avion de combat léger (LCA) nommé Tejas («Glorieux» en langue sanskrit) est un programme national indien lancé en 1982, dont la mise au point aura duré 30 ans ! Les premiers appareils destinés à la Force aérienne indienne ont débuté leurs mises en service cette année avec le standard MkI, mais restent encore, au stade de préparation en vue de l’arrivée du standard MkII. Il s’agit du plus petit avion de combat polyvalent au monde. Ce programme est sous la responsabilité du constructeur indien HAL (Hindustan Aeronautic Ltd).

Les appareils de série sont dotés du General-Electric F414G, le moteur Kaveri indien ayant été abandonné. En attendant, les tests ont été effectués avec un General-Electric F-404.

Le HAL Tejas est doté d’un radar multimodes à effet doppler disposant des modes : air-air, air-sol et air-mer et dispose d’une nacelle FLIR et d’un désignateur laser. Il pourrait également recevoir une liaison de données.

Une seconde version du Tejas, destinée à la Navy a vu le jour et formera l’épine dorsale de la défense navale aux côtés des MiG-29K/KUB (version navalisée du MiG-29). Au total, l’Inde prévoit de s’équiper d’un total de 260 Tejas pour l’Air Force et la Marine.


 

yourfile.jpg


 

Photos : Le Tejas MkI @ IAF/HAL

13:08 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hal tejas, tejas mk1, tejas mk2, ioc, iaf |  Facebook | |