06/06/2014

L’Iraq a reçu son premier F-16 !

FP141104-0003.jpg

 

L'Armée de l'Air irakienne a reçu officiellement hier son premier avion de combat Lockheed-Martin F-16IQ Block52, soit le premier des six biplace sur un total de 36 avions commandés. L’Iraq est devenu le 28e pays à se doter du « Fighting Falcon ».

 

FP141104-0007.jpg

Le F-16IQ :

 

Les F-16C/D Block52 irakiens (IQ) disposeront du radar Raytheon AN/APG-68 (V)9 à antenne mécanique. L’armement est le suivant : missiles air-air AIM-9L/M-8/9 et AIM-7M-F1/H «Sparrow», missile air-sol AGM-65D/G/H/K Maverick, ainsi que des bombes à guidage laser de types : GBU-10 «Paveway II», GBU-24 «Paveway III» ainsi que des Mk 82 et 84. La nacelle sélectionnée est l'AN/AAQ-28 «Litening» et la nacelle de reconnaissance F-9120 (AARS). Les F-16 irakien disposeront du système de guerre électronique AN/ALQ-211 «ACES» couplé au lance-leurres AN/ALE-47.

La motorisation choisie concerne le Pratt & Whitney F100PW-229.


2496089597.jpg


 

Photos : 1 & 2 Le F-16IQ D lors de la cérémonie de remise 3 L’avion lors de son premier vol @Lockheed-martin

 

 

 

 

 

 

 

12:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iraq, f-16iq, lockheed-martin |  Facebook | |

05/06/2014

La Suisse a choisi le drone Hermes 900 !

Hermes_900_uas.jpg

 Le système de drones de reconnaissance ADS 95 Ranger  (système israélo-suisse) engagé au sein de l’Armée suisse depuis 1995 doit être remplacé à la fin de cette décennie. Deux systèmes étaient en compétition finale, le Héron 1 d’Israel Aerospace Industries LTD et l’Hermes 900 d’Elbit Systems. Le nouveau système de drones de reconnaissance (ADS 15) coûte environ 250 millions de francs et sera vraisemblablement soumis au Parlement dans le cadre du programme d'armement 2015.

 

Une nouvelle génération de drone :

Le nouveau drone se classe dans une catégorie très supérieure à l’actuel ADS 95 « Ranger», soit la catégorie Multi-rôle, Moyenne Altitude Longue Endurance (MALE). Ce type de drone peut voler de manière autonome pendant près de 40 heures et venir se poser automatiquement sur n’importe quel aérodrome militaire.

 

Le choix :

382095647.jpg


 

Si les deux modèles de drones Héron 1 et Hermes 900 répondent parfaitement au cahier des charges  du DDPS, le choix s’est finalement porté sur l’Hermes 900 HFE, en effet, celui-ci est technologiquement doté de systèmes plus récents offrant de meilleures possibilités d’évolution.

On notera qu’il s’agit d’une nouvelle victoire de la jeune division « drone » d’Elbit Systems après ses succès en Amérique latine et au sein de l’aviation israélienne et ceci face au "Goliath" que représente  Israel Aerospace Industries (IAI) en tant que numéro un du secteur.

 

drone,armée suisse,hermes 900 hfe,drone pour la suisse,ads 95 ranger,ddps

 

L’Hermes 900 HFE :

L’Hermes 900 a été conçu comme un dérivé de la famille Hermès d’Elbit Systems, il a effectué son premier vol en décembre 2009. Il est un dérivé de la famille «Hermes» 180 & 450.  Dérivé du Hermes 450, le 900 hérite des blocs de construction fiables, de l'équipement de soutien au sol, des charges utiles et des contrôles de mission au sol, tout en élargissant l'enveloppe de vol et de l'endurance à des niveaux supérieurs. Le décollage et l’atterrissage sont entièrement automatiques.

Parmi les fonctionnalités clés offertes par ce drone, on trouve l'endurance, l'altitude de vol de 30.000 pied et une capacité de charge utile importante (jusqu'à 350 kg). Contrairement de nombreux concurrents,  l'Hermes 900 est conçu avec une baie de 2,5 mètres de long pour la  charge interne, il est capable d'accueillir jusqu'à 250 kg et permettant l'installation rapide de charge utile modulaire et le remplacement. L’avionique est innovante ainsi que ses systèmes électroniques, il dispose d’ un moteur ROTAX à faible bruit, le train d’atterrissage est escamotable.

L’Hermes 900 emploie une  station au sol pour le contrôle, la liaison de données. Basé sur l’expérience de du modèle 450, le nouvel aéronef bénéficie de la logistique et de la réduction des coûts opérationnels.


1022174879.jpg


Un ensemble de capteurs comprend la charge utile de base EO DCoMPASS, ou Stand off EO / IR / Système laser tels que les AMPS du constructeur Elop. Différentes missions de surveillance de la zone peut être réalisées en parallèle à des charges utiles EO, il s'agit notamment des systèmes radars différents, tels que le SAR / GMTI et le radar de recherche. Deux modules de mission spécifiques de détection sont mis en place pour le drone : la cartographie électro-optique et les systèmes d'enquête de numérisation de zone (LASSO) de type hyperspectrale. 

La taille du drone permet le déploiement d'autres capteurs comme par exemple la communication sécurisée SIGINT qui inclut le COMINT Skyfix / DF et Skyfix-G COMINT et les systèmes GSM.

Pour la configuration d'attaque électronique le drone comprend un système de brouillage SKYJAM pour les communications et AES 210 V/V2 ESM (ELINT) pour les systèmes électroniques.

L’Hermes 900 utilise un ensemble de données intégrées de communication par satellite permettant de lier les opérations au-delà de la ligne de mire et dans les zones montagneuses, où la ligne de visée  UAS SATCOM  est restreinte.  En outre, il peut  décoller  de terrain peu amménager à proximité du théâtre d’opération.



Performances :

Masse au décollage 1,180 kg

Charge utile maxi 350 kg

36 heures d'endurance

Plafond 9'144 m

Gamme illimitée

Utilisateurs :

L’Hermes 900  est entré en service opérationnel en 2010 au sein de l’Israel Air Force (IAF), en 2011 au Chili. Au début de 2012 il a été commandé par le Mexique et la Colombie, puis le Brésil.


1098086662.jpg


Photos : 1 L’Hermes 900 @ Elbit systems 2 & 3, 4 lors des essais à Emmen @ Pascal Kümmerling

 

 

 

 

 

Retour des B-52 en Europe !

 

avion-b52h-2dbomb-wing.jpg

L’US Air Force vient de déployer trois bombardiers stratégique Boeing B-52G « Stratofortress » en Europe.  Ces trois bombardiers sont stationnés sur la base de la Royal Air Force de Fairford au Royaume-Uni.

 

Dans un premier communiqué, l’USAF a déclaré que ces trois bombardiers devaient être déployés dans le cadre d’un exercice de formation de routine entre l'US Strategic Command ( USSTRATCOM ) et les alliés en Europe.

 

On apprend ce matin que l’un des B-52G prendra part aux commémorations du 6 juin « The D-day » en France.

 

Suite du redéploiement US en Europe :

 

Le retour de l’increvable bombardier en Europe, n’est pour l’instant que limité dans le temps. Cependant, la crise en Ukraine et la demande du président américain Barack Obama d’alloué pour l’année 2015 un budget d’un milliard de dollars pour renforcer la présence militaire américaine sur le vieux continent, n’est peut-être qu’un prélude à un retour plus long des B-52G en Europe. En effet, le plan de redéploiement des unités américaines sur le vieux continent, précise qu’un certain nombre d’avions « stratégiques » (le type d’avion n’est pas connu) sont concernés.

 

 

Du côté de la Maison Blanche on confirme vouloir non seulement stationner de nouvelles Forces en Europe, mais également augmenter la fréquence d’exercices entre alliés de l’Otan en Europe dans un proche avenir, dans un but de notamment de parfaire les réactions, face à une variété de menaces et situations possibles.

 

Photo : Boeing B-52G  Stratofortress @ USAF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12:51 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : usaf, b-52g, europe, fairford |  Facebook | |

04/06/2014

Premier Rafale M40 pour la Marine !

 

2014mldv043_226.jpg


La base de Landivisiau de la Marine nationale a vécu un événement majeur dans la modernisation de sa flotte d’aéronefs, avec la livraison en début de semaine du premier exemplaire du Dassault Rafale M40 (4ème tranche). Cet appareil a rejoint la flottille 11F «Les Furieux».

Le Rafale M40 équivalent pour la marine du F3-04T destiné à l’Armée de l’air, est le premier de sa série à disposer de nouveaux équipements augmentant sensiblement ses capacités aux combats, mais aussi lors de ses missions de protection du territoire national. L’avion dispose de nouveaux écrans avec une meilleure définition d'image, le viseur tête haute (HUD) offre une meilleure transparence. L'avion est également équipé d'un nouveau décodeur et interrogateur IFF lui permettant d'identifier à plus grande distance les aéronefs civils et militaires.

La 4ème tranche dispose d’une nouvelle génération de détecteur infrarouge (DDM NG) de détection de départ de missile adverse. Mais le saut technologique le plus important concerne l’arrivée du radar RBE2 AESA  (Active Electronically Scanned Array) à antenne électronique.  Selon les chiffres officiels, celui-ci dispose d’une portée estimée à 200km avec un secteur angulaire de 120° à 140°, ce qui permettra dans un proche avenir l’usage du missile Meteor. 

Avions mis à niveau : 

Une partie des Rafale M au standard F1 avaient été (M2 à M10) placés sous cocon en 2008 pour être portés au standard le plus récent de l’appareil, le F3, qui offre des capacités polyvalentes. Le programme de rénovation, approuvé en 2009 par le ministère de la Défense, a coûter 300 millions d'euros. Cette opération prendra environ 18 mois par appareil. 

La 11F sur Rafale : 

La flottille 11F est l’héritière de l’escadrille 102 qui date de la Première Guerre mondiale. De fait, cette formation est considérée comme la plus ancienne unité de chasse de l’aéronavale française. Pour mémoire,  la flottille 11F a a reçu sa qualification opérationnelle sur Rafale le 26 octobre 2012. Auparavant dotée de Super Etendard modernisés, la 11F avait débuté sa transformation sur Rafale en septembre 2011. Elle constitue la seconde flottille de la Marine nationale dotée du nouvel avion de combat après la 12F, équipée à partir de 2001 avec les 10 premiers Rafale au standard F1 (pouvant seulement remplir des missions de défense aérienne). 


 

34317.jpg


Photos : 1 Le premier Rafale M40 2 Rafale M actuel @ Dassault Aviation/Aéronavale

Etihad se développe depuis Zürich !

 

 

unnamed.jpg

Zürich, la compagnie Etihad Airways augmente son offre dès aujourd'hui des vols quotidiens sans escale entre Zürich et Abou Dhabi. Cette nouvelle offre fait partie de l’offensive statégique de la compagnie sur le réseau européen.

 

Le vol EY073 a atterri ce matin à l'heure à l'aéroport de Zürich. L'Airbus A330-300 a été accueilli avec les jets d'eau traditionnels afin de symboliquement inaugurer la nouvelle liaison sans escale entre les deux villes.

Etihad Airways étend son réseau de routes sur le marché suisse après la connexion existante avec Genève. Avec la nouvelle route,  la compagnie aérienne propose désormais 14 vols hebdomadaires de la Suisse vers la capitale des Emirats arabes unis .

 

La nouvelle ligne Zurich - Abu Dhabi est effectuée avec Airbus A330-300 avec huit sièges en première classe, 32 en classe affaires et 191 sièges en classe économique .

 

Etihad Airways Abu Dhabi - Horaire des vols Zurich

Départ de temps de vol arrivée Départ Arrivée :

EY073 Abu Dhabi Zurich 02:05 06:50 A330- 300

EY074 Abu Dhabi 12:05 Zurich 20:25 A330- 300

 

 

Photo : Arrivée du vol EY073 à Zürich ce matin @ Ethiad

13:30 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : etihad airways, a330-300, zurich kloten |  Facebook | |