14/10/2013

La Roumanie achète des F-16 d’occasions !

F-16b.falcon.15118.arp.jpg


 

 

BUCAREST, la Roumanie vient de finaliser l'acquisition de 12 Lockheed-Martin F-16AM/BM «Fighting Falcon» d’occasions. Cet achat d’une valeur de 186.2 millions d’euros ( 252.6 millions USD), comprend neufs avions portugais et trois de l’US Air Force fournit au Portugal pour la revente dans le cadre de ce  programme d’acquisition.

 

Remplacer les MiG-21 «Lancer» : 

 

La Roumanie cherchait désespérément un remplaçant pour sa flotte de MiG-21 «Lancer» qui date de l’époque de l’Union Soviétique. Il y a plus de 3 ans, la Roumanie a fait part de son intention de remplacer ses 48 MiG-21 hérités de la Guerre Froide. Bien que modernisés en 1993 par la société israélienne Elbit, afin de les mettre aux normes de l’Otan, ces appareils étaient désormais à bout de souffle et technologiquement dépassés.

 

A l’époque, le constructeur suédois Saab et EADS s’étaient présentés avec respectivement le Gripen C/D et l’Eurofighter T1. Pour tenter de remporter ce marché, les deux industriels ont proposé des offres intéressantes, avec des conditions de financement avantageuses ou des investissements dans le pays. Mais Bucarest n’a jamais pu trouver l’argent nécessaire pour financer l’une ou l’autre de ces deux offres.

 

Puis, il a été envisagé l’acquisition de 24 avions F-16 prélevés dans l’inventaire de l’US Air Force pour un plus d’un milliard de dollars, Mais là encore, la crise économique et les difficultés de la Roumanie ont eu raisons de cette offre.

L’offre américano-portugaise : 

Finalement, c’est au Portugal, autre pays en proie aux difficultés financières que les responsables roumains ont trouvé leur bonheur. En effet, le ministère de la Défense portugais a annoncé, ce 11 octobre, la signature d’un accord avec Bucarest portant sur la vente de 12 avions F-16 MLU d’occasions (les trois F-16 de l’USAF ayant été intégrés à l’offre portugaise).

Le contrat comprend également des modifications et des mises à niveau des avions, ainsi que des moteurs supplémentaires de rechanges, le soutien logistique, ainsi que la formation de 9 pilotes roumains et 69 techniciens de maintenance. Cette offre comprend :  neuf monoplaces et trois biplaces. Le premier avion devrait être livré en 2016 et la capacité opérationnelle initiale réalisée en 2017. 

Reste que la Roumanie ne disposera pas d’un nombre suffisant d’avions pour assurer la protection de son espace aérien et restera sous dépendance de l’OTAN.

 

1523006.jpg


Photos : 1 F-16B portugais @ FAP 2 MiG-21 Lancer roumain @ FAR


Avions de combat : Offensive Russe au Brésil !

 

800px-Sukhoi_T-50_Beltyukov.jpg

 

Le Brésil n’a toujours pas décidé lequel des avions de combat en compétition pour le remplacement de ses Northrop F-5 « Tiger II » serait choisi. Le Boeing F/A-18E/F Super Hornet semble aujourd’hui distancé suite aux révélations d’espionnage dans l’affaire Snowden. Reste deux compétiteurs sérieux : Saab avec le JAS-39 Gripen E et Dassault avec le Rafale F3.

 

Les russes en embuscades :

 

Face à l’incertitude du choix brésilien, la Russie lance ce lundi une offensive de charme. La proposition russe concerne la production conjointe des chasseurs de cinquième génération T-50. Une importante délégation russe va tenter du 14 au 17 octobre de convaincre les brésiliens avec une série d’offres.

 

Les Russes sont prêts à proposer au Brésil, non seulement d'acheter des avions modernes Su-35, mais également de construire en commun le futur Sukhoi T-50. La Russie et le Brésil faisant partie du BRICS, organisation dont les membres mettent au point un partenariat stratégique, notamment dans le domaine de la coopération militaire et technique.

 

Reste à savoir si le Brésil répondra favorablement à ces offres, lors de la première évaluation des différents compétiteurs, les modèles d’avions russes avaient été rapidement écartés pour des raisons techniques.

 

Photos : Su- T-50 @ Sukhoi

13/10/2013

Un IA-63 Pampa modernisé !

993-fadea-pampa-pic.jpg


 

 

La Fábrica Argentine de Aviones (FADEA) prépare activement le premier de la nouvelle version de son avion école IA-63 «Pampa». Selon toute vraisemblance, cette version modernisée de l’avion argentin devrait voler d’ici le mois de décembre.

 

L’IA-63 «Pampa» III :

 

La IA-63 Pampa III représente la troisième génération de l’avion école argentin qui à l’origine avait été conçue à la fin des années 1980, en collaboration avec l’avionneur allemand Dornier Flugzeugwerke. L’IA-63 «Pampa» équipe principalement l’armée de l’air argentine. L’avion a été modernisé en 2006 sous l’appellation Pampa II. 

 

i63III.jpg

La nouvelle version du Pampa sera alimentée par un moteur plus puissant, soit l’Honeywell TFE731-40-2N de 16,5 kN de poussée. La FADEA travaille avec l’équipementier israélien Elbit Systems Ltd pour la mise au point d’une nouvelle avionique qui comprend quatre écrans (deux pour chaque pilote) multifonctions 12,5 x 17,5 cm,  le navigateur/instructeur, dispose également d'une centrale inertielle d’Honeywell associée à un GPS et d'un altimètre radio et affichage cartographique numérique.  L’avion disposera également d’un nouvel ordinateur de mission. Cette troisième génération du Pampa propose deux types de sièges éjectables, soit : le Zvezda K36-L d’origine russe, ou l’AEROFINA Mk 10AR roumain qui est en fait un dérivé du Martin-Baker MK10L anglais,  les restants de la guerre des Malouines étant encore bien présent, la FADEA contourne ainsi le problème.

 

Cette nouvelle version pourra également être utilisée en version d’attaque au sol légère et  emportera une charge utile maximale de 1.500 kg, soit une nette amélioration par rapport aux 1160 kg des deux anciennes versions de l’IA- 63.

 

La Fábrica Argentine de Aviones (FADEA) estime pouvoir vendre entre 100 et 200 Pampa III en Argentine, mais également à l’exportation.


 

img2.png


 

Photos : 1 & 3  IA-63 Pampa II 2 Le nouveau cockpit du du Pampa III @ FADEA


20:59 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fadea, ia-63 pampa, ia-63 pampa 3 |  Facebook | |

12/10/2013

NBAA, Bombardier fêtera le Learjet !

original.jpeg


 

Bombardier, présentera son portefeuille d’avions d’affaires de premier ordre et célébrera le 50e anniversaire de l’avion emblématique «Learjet» au 66e salon annuel de la National Business Aviation Association, qui aura lieu à Las Vegas, au Nevada, du 22 au 24 octobre 2013.

« Le salon de la NBAA de cette année souligne un événement très important pour Bombardier et Learjet, puisque nous célébrons le 50e anniversaire de Learjet », a déclaré Steve Ridolfi, président, Bombardier Avions d’affaires. « Les visiteurs pourront revivre l’histoire de Learjet et nous aider à démarrer en force les 50 prochaines années avec les avions Learjet 70, Learjet 75 et Learjet 85.

Bombardier présentera son impressionnante gamme d’avions d’affaires incluant les avions Learjet 75, Challenger 300, Challenger 605 et Global 6000 ainsi que l’avion Learjet 23, le premier de la famille d’avions Learjet. Les maquettes des appareils Challenger 350 et Learjet 85 seront également en exposition statique au Henderson Executive Airport et Bombardier recevra des clients à son pavillon statique et dans son aire d’exposition au Las Vegas Convention Centre.

Photo : Le premier de la gamme Learjet @ Bombardier

23:16 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bombardier, salon nbaa, learjet |  Facebook | |

Tyndall AFB plus de F-22 !

131007-F-ZN655-624.jpg


 

L'US Air Force vient d’activer le 95e escadron de chasse de la base aérienne de Tyndall en Floride avec l’arrivée de deux avions de combat F-22 «Raptor» supplémentaires.  Au total se sont 24 F-22 qui seront stationnés sur la base.

 

Il faudra cependant attendre le mois de juin pour le 95e escadron puissent être déclaré opérationnel sur le F-22. En effet, les nouveaux jets arriveront progressivement d’ici avril. Ces F-22 ne sont pas neufs, il s’agit des «Raptor» qui étaient basés à Holloman AFB, Nouveau-Mexique, au sein du 7e escadron de chasse. Ces avions sont transférés dans le cadre d'un effort global de l'US Air Force pour consolider ses F-22 sur six bases. Combiné avec les 31 «Raptor» déjà affectés au 325e Fighter Wing, Tyndall AFB disposera d’un total de 55 F-22, soit la plus grande concentration de de l’USAF.

 

La base de Tyndall dispose également d’une importante flotte de F-15E «Strike Eagles» en configuration similaire, plus une vingtaine de Northrop T-38 de formation.

 

Photo: Les deux nouveaux F-22 avec un T-38 @ Tyndall AFB/press

11:53 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : f-22 raptor, usaf |  Facebook | |