26/06/2014

Belavia commande des B737NG !

Belaviab37-500.jpg


 

MINSK, Bélarus  Boeing a reçu une commande de la compagnie Belavia pour trois B737-800 «Next Generation». Cette commande st évaluée à 272 millions de dollars au prix catalogue de l’avionneur. Signalons au passage qu’il s’agir de la première commande direct d'avions Boeing pour Belavia.

"Nous sommes déterminés à apporter le plus haut niveau de confort et de commodité pour nos clients en continuant à utiliser l'avion le plus fiable et économe en carburant disponible aujourd'hui et dans l'avenir», a déclaré Anatoly Gousarov, directeur général de Belavia biélorusse Airlines. 

Ces nouveaux avions seront transporteront jusqu'à 189 passagers en classe économique. Belavia utilisera ses nouveaux avions sur les lignes charters existantes,  notamment Tenerife, les îles Canaries et à Dubaï.

La compagnie Belavia : 

La compagnie d’aviation nationale Belavia possède un parc d’avion assez divers de fabrication occidentale et russe. Tous les avions correspondent aux exigences des standards universels concernant la sécurité technique, les bruits et peuvent réaliser les vols aux pays de l’ex-URSS et aux pays extérieurs à l’ex-URSS sans restrictions.

 

Aujourd’hui le parc aérien de «Belavia» comprend:

 

  1. 6 - Boeing 737-500;
  2. 9 - Boeing 737-300;
  3. 4 - CRJ-100/200 LR;
  4. 2 - Embraer 195;
  5. 2 - Embraer 175;
  6. 3 - Ту -154 М

 

 

Photo : B737-500 Belavia @ Franz Breiner

11:44 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, belavia, b737-800 ng |  Facebook | |

25/06/2014

La Royal Australian Navy en formation sur MRH-90!

RAN-MRH90.JPG


 

La Royal Australian Navy (RAN) a débuté la formation de ses équipages d’hélicoptère MRH-90 en vue de l’utilisation sur navire amphibie (LHD). Ce début de formation en vue d’une utilisation du nouvel hélicoptère depuis des bâtiments de surface s’effectue depuis un simulateur de pont d’envol.

 

La formation se déroule donc depuis un pont mannequin installé à l'aéroport de Nowra en Nouvelle-Galles du Sud qui simule une plate-forme d'atterrissage sur navire. Cette plate-forme de simulation permet d'exercer les procédures de communication entre le contrôle de la circulation aérienne, commande de vol, l'équipe du poste de pilotage et les opérateurs de l'appareil dans un premier temps, puis les équipages travailleront aux 

procédures de lancement et de récupération sur de la plate-forme avec leurs collègues marins.  Le système permet également d’exercer les opérations de ravitaillement vertical d’un navire où une charge d’un bâtiment à un autre. Les exercices de simulation ouvrent la voie à la formation à bord du navire réel. 

 

Rappel : 

 

L’Australie a commandé dans le cadre du remplacement de ses hélicoptères Sikorsky Black Hawk et Sea King un total de 46 hélicoptères de type MRH-90. L’ensemble des aéronefs doivent être livrés d’ici 2015.


 

Army-DMP.jpg


 

Photos : MRH-90 de la RAN @ RAN

21:51 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mrh-90, ran. raaf, nh-90 |  Facebook | |

Sukhoi Superjet 100 certifié atterrissage automatique !

Sukhoi_Superjet_100-95_(RA-89005).jpg




Moscou,  le registre de l'aviation de Interstate Aviation Committee (IAC AR) a confirmé la capacité du Superjet 100 de Sukhoi pour exécuter des atterrissages automatiques en vertu de la norme CAT III de l'OACI.

 

Ce certificat de type supplémentaire permet l'atterrissage du Sukhoi SSJ100 dans des conditions météorologiques compliquées lorsque la visibilité de la piste ne dépasse pas 175m, y compris l'atterrissage avec un maximum de 10 m/s avec vent de flanc, lorsque l'aéroport a la certification respective et les équipages sont certifiés pour effectuer des vols de moins de CAT IIIa au minimum.

 

Sukhoi Civil Aircraft Company réalisé avec succès une large gamme de tests pour évaluer les caractéristiques de l'appareil SSJ100 à l'égard de l'atterrissage automatique en vertu de la norme CAT III en utilisant toutes les combinaisons de poids d'exploitation et centres de gravité, avec simulation de panne essentiel de moteur à différents segments de la trajectoire de descente et au fort vent.

 

Ce programme de test a été effectué dans la période de novembre 2011 à décembre 2013  et a dépassé 250 heures et a impliqué trois aéronefs SSJ100 Superjet d'essai. Le montant total des approches automatiques, lors des essais en vol s'élève à 425.

 

La capacité Sukhoi Superjet 100 à procéder à un atterrissage dans de mauvaises conditions météorologiques et de la faible visibilité devient un avantage concurrentiel considérable pour les compagnies aériennes qui ont ce type d'appareil dans leur flotte.

 

Augmentation de la production : 

 

Depuis 2011, la production d'avions Sukhoi Superjet a été multipliée par dix. Si en 2011, seuls quatre avions ont été construits, en 2012 ce nombre a atteint 12, et en 2013 il a été construit 25 appareils. En 2014, Sukhoi a prévu de produire 40 avions. Selon l’avionneur russe, de grandes compagnies aériennes, dont le russe Aeroflot, préfèrent utiliser des Superjet 100 pour desservir de nouvelles destinations, qui ne sont pas pleines dans un premier temps. Le Superjet permet de réduire les dépenses sans nuire au confort des passagers.

Ainsi, Aeroflot a utilisé des avions Superjet sur huit des 12 nouvelles destinations inaugurées par la compagnie en 2013.


 

173342910.jpg


 

Photos : 1 Sukhoi Superjet 100 Aeroflot @ Aeroflot 2 Equipe d’essai Sukhoi @ Sukhoi

12:09 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sukhoi, superjet 100, avions russes |  Facebook | |

24/06/2014

Premier EC725 assemblé au Brésil !

webec725-ceremony.jpg


 

 

Airbus Group a livré les 11 premiers hélicoptères EC725 à destination des Forces Armées Brésiliennes. Au total, le Brésil a passé commande pour 50 hélicoptères de type EC725. Mais voici que le tout premier EC725 entièrement fabriqué au Brésil vient d’être remis à la marine brésilienne.

 

 

Le premier EC725 à être entièrement assemblé au Brésil a été remis à la marine brésilienne.  Les 11 EC725 précédents n'ont été que partiellement assemblés au Brésil. Ce premier exemplaire d’un EC725 entièrement brésilien a été manufacturé à Itajuba au sein des installation d’Helibras. L'installation comprend une ligne d'assemblage finale, les bancs d'essai, un atelier de peinture et les ressources de formation ainsi qu’un centre d'ingénierie. 

 

Le PDG d’Airbus Hélicoptères Guillaume Faury a déclaré que le programme respecte le calendrier et le budget et a souligné l’engagement pour le double objectif d'améliorer les capacités de développement d’hélicoptères au Brésil, tout en développant une industrie de de classe mondiale dans le pays.

 

Les 11 premiers EC725 déjà en service dans l'armée de l'air brésilienne, 9 pour l’armée et 2 pour la marine  ont enregistré un total de 5000 heures de vol à ce jour.

 

L’EC725 « Caracal »

 

L'EC725 en cours d'acquisition par le Brésil est la dernière version du Super Puma d'Eurocopter et de la famille Cougar. Cet hélicoptère de  11-tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales.

Cet appareil très sophistiqué est le premier hélicoptère  équipé d'un système de blindage et d'auto-protection comprenant la détection radar des missiles. L'EC725 est également équipé d'une tourelle Flir qui lui donne une capacité d'intervention nocturne et tout temps. Une flotte de 14 appareils équipe l'armée de l'air et l'aviation légère de l'armée de terre française. Il a participé à l'opération Baliste d'évacuation de ressortissants au Liban en 2006.


 

EC725-Brazil-Marinha.jpg


 

Photos : 1 Le premier EC725 entièrement brésilien 2 EC725 marine brésilienne @Airbus Group

21:53 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus group, ec725, fab, ec725 brésil |  Facebook | |

100 ans de l’aérodrome de Dübendorf !

DSC_3945.jpg


 

Vendredi 27 juin, l’aérodrome de Dübendorf organise une journée portes ouvertes dans le cadre de ses 100 ans d’activités!

Le XXème siècle venait de débuter lorsque de merveilleux fous volants dans de drôles de machines commençaient d'écrire l’histoire de l’aviation à Dübendorf. Après leurs débuts aventureux, des progrès fulgurants ont été réalisés, principalement dans le domaine du transport aérien civil.

Après la Seconde Guerre mondiale, ce fut le temps de la guerre froide et des avions à réaction. Puis, en 2005, l'exploitation de l'aérodrome en faveur des jets de combat a laissé la place à un trafic aérien beaucoup plus diversifié où se croisent désormais, dans leur bal aérien, les avions spéciaux, les avions-cargos et les avions d'entraînement, ainsi que les hélicoptères.

C'est avec autant de nostalgie pour les 100 ans d'histoire pleine de rebondissements de cet aérodrome que de confiance en l'avenir que nous vous souhaitons très chaleureusement la bienvenue à la journée portes ouvertes dédiée à ce centenaire.


 

100jahreduebendorf.parsys.7370.Image.direct.jpeg


Photos : 1 Team NCPC-7 @ Pascal Kümmerling 2 Dübendorf en 1910 @ DDPS