13/11/2013

Taïwan reçoit ses P-3C «Orion» !

p1513535.jpg


 

TAÏWAN, la Marine vient de prendre livraison du premier avion de patrouille maritime Lockheed P-3C «Orion». Au total se sont douze appareils arriveront progressivement au sein de la Marine.  La totalité des P-3C seronz livrés d’ici le courant 2015. Ces appareils remplaceront les actuels P-2 «Tracker». Le P-3C a été commandé en 2007 pour un montant de l’ordre de 18,3 milliards de dollars.

 

La flotte de P-3C taïwanais : 

 

Les avions de patrouille maritime Lockheed-Martin P-3C «Orion» de la marine taïwanaise seront capables d’effectuer des missions de patrouille de 17 heures et emporteront des torpilles MK46 couplées à des missiles AGM-84K «Harpoon».  Ces appareils ont tous été en service au sein de l’US Navy et avaient été mis sous cocon dans l’attente d’un nouvel acquéreur. Modernisés, ces P-3C sont dotés d’une nouvelle motorisation, par des turbines Allison T56 - A. L’avion est doté de nouveaux logiciels pour le système d’alerte de menace radar  ESM ALR-95/97. 

 

Le P-3C «Orion» taïwanais dispose de capteurs de détection sous-marine de pointe, tels que la fréquence directionnelle (DIFAR) et de bouées acoustiques de détection d'anomalie magnétique (MAD). L’avionique est intégré avec un ordinateur numérique universel qui prend en charge tous les écrans tactiques et lance automatiquement les munitions et fournit des informations de vol pour les pilotes. En outre, le système coordonne les informations de navigation et accepte des entrées de données capteurs pour l'affichage et le stockage tactique. Le P-3C peut transporter une charge utile mixte d’armes en interne et sur des pylônes d'aile.


 

P3C-Taiwan.jpg


 

Photos : 1 Le premier P-3C Taïwanais à l'arrivée 2 lors de la cérémonie de remise @ Marine Taïwanaise


Dubaï, une opportunité pour la gamme Falcon !

014_FalconFamily_2013DVD41.jpg

 

 

Le Salon aéronautique Dubaï Air Show qui se tiendra du 17 au 21 novembre prochain, sera l’occasion pour les avionneurs de reprendre la main sur le marché des avions d’affaires, qui reprend actuellement des couleurs, après plusieurs mois en demi-teintes. Chez Dassault Aviation, on a parfaitement compris l’enjeu et l’avionneur prévoit de venir en force.

 

 

Tenir l’évènement :

 

Le Moyen-Orient est un marché porteur qui devrait doubler d’ici dix ans, l’avionneur français va donc tout naturellement mettre l’accent sur ce secteur avec la présentation d’une gamme élargie de jets d'affaires. Le fer de lance sera bien sûr la présentation du tout nouveau Falcon 5X dévoilé au Salon NBAA de Las Vegas. Le nouveau Falcon 5X dispose de la plus grande cabine de section transversale et les commandes de vol numériques les plus avancées dans l'aviation d'affaires. Avec un rayon d’action lui permettant de relier Dubaï à toutes les destinations en Afrique, l'Extrême-Orient et en Europe avec un niveau de confort et l'efficacité inégalée dans le segment des appareils à grandes cabines, le dernier né de Dassault aura de quoi séduire.

 

En parallèle, Dassault présentera deux modèles de Falcon 7X et le triréacteur 900LX en expositions.

 

Photo : Famille Falcon 7X, 900LX et 2000@ Dassault Falcon / Katsuhiko Tokunaga

12/11/2013

Modernisation des F-16 et nouvel avion pour Bahreïn !


MB2X8161.jpg



 

Bahreïn, la Royal Air Force de Bahreïn va procéder dès l’année prochaine à la modernisation de sa flotte d’avions de combat Lockheed-Martin F-16 en service depuis 1990. Mais en parallèle, le petit Emirat va également procéder à l’acquisition d’un nouvel avion de combat dont la sélection est attendue d’ici ce printemps.

 

Modernisation des F-16 :

 

La première étape de la modernisation de la Force aérienne va débuter d’ici deux mois avec la mise à jour de la flotte de 20 F-16C/D actuellement en service. La modernisation comprend l’ajout d’un radar AESA, deux modèles sont en compétition, le RACR  de Raytheon et le SABR de Northrop-Grumman. L’Emirat va doter ses F-16 de missile AIM-120D «AMRAAM», de l‘AIM-9X «Sidewinder» ainsi que du pod de désignation laser «SNIPER» afin de mettre en oeuvre des bombes à guidage de précision. L’avionique sera également modernisée et l’ajout d’une liaison16 (Link16) est prévue.

 

Les quatre premiers chasseurs modernisés sont susceptibles d'être remis en service à la fin de 2016 ou au début 2017.

 

Remplacement des F-5 Tiger II : 


 

BAES_158575_940x529.jpg


 

Le second objectif de la modernisation vise le remplacement des 16 Northrop F-5E/F «Tiger II» en service par un appareil de combat multirôle. Trois appareils sont en compétition, le Cassidian Eurofighter «Typhoon II», le Dassault Rafale et Lockheed-Martin avec le F-16E/F «Viper».



 

1057654021.jpg


Une fois de plus, on retrouve les deux adversaires que sont l’Eurofighter et le Rafale. L’Eurofighter bénéficie de quelques avantages avec le choix dans la région de l’Arabie Saoudite et plus récemment celui du Sultanat d’Oman. De plus, Cassidian à réduit considérablement les coûts de son avion tant du point de vue de la mise en oeuvre qu’à l’achat. Sans oublier qu’avec la nouvelle version T3 (F3) l’avion atteint sa pleine capacité.

De son côté Dassault peut faire valoir également le dernier standard du Rafale qui va entrer en service très prochainement. Reste à savoir si le non-développement du viseur de casque «Gerfaut» et des équipements jugés parfois «trop français» ne vont pas une nouvelle fois péjorer celui-ci ?

Le trouble fête pourrait venir des Etats-Unis avec Lockheed-Martin qui offre son F-16 «Viper». Avec très probablement l’offre la moins chère et la possibilité de mettre en place une flotte homogène. Trop peut-être ? l’image des USA est écornée dans la région et Bahreïn pourrait tout aussi bien hésiter à devenir par trop dépendante de l’Oncle Sam !

 

Début de réponse peut-être déjà, lors de l’Edition 2014 du Bahrain International Air Show du 16 au 18 janvier prochain !!


 

164218032.jpg


 

Photos : 1 F-16 C Bahreïn @ Royal Air Force de Bahreïn 2 Eurofighter F2/T2 RAF@RAF 3 Rafale @Armée de l’Air 4 F-16 Viper @ Lockheed-Martin

Premiers Mi-35M pour l’Irak !

Mil_Mi-35M_(54_yellow).jpg

 

 

L’Irak a commencé à recevoir ses premiers hélicoptères Mi-35. Quatre appareils viennent d’être livrés. Ces appareils font partie d’une grosse commande qui comprend des Mi-35 ainsi que des Mi-28NE. Les premiers Mi-28NE sont actuellement en cours de livraison (voir article avia news du 18.10.2013).

 

Le MIL Mi-35M

 

Le Mi-35M est version modernisée du Mi-35 au niveau de l’avionique, de la motorisation (turbines Klimov VK-2500 de 2’400 chevaux), des capteurs (GOES-342 géostabilisé par exemple) et de l’armement (missiles anti-char AT-6 « Spiral », AT-9 « Spiral-2 » et AT-12 « Ataka », missiles air air SA-18 « Grouse », canon bitube GSh-23V de 23mm) avec notamment des éléments communs avec l’hélicoptère de combat Mi-28N, comme son rotor et sa transmission. Le poids à vide de l’appareil est réduit à 8,09 tonnes augmentant ses performances. Le Mi-35M est proposé principalement à l’export.

 

Photo : MIL Mi-35M @ Rosoboronexport

14:59 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mil mi-35, irak, mi-35m |  Facebook | |

Restauration d’un L-19 « Bird-Dog » !

L19_002.jpg

 

 

Wichita, au Kansas, Cessna Aircraft Company va lancer la restauration d’un Cessna L-19 « Bird-Dog » (chien volant) pour ensuite le vendre et rendre hommage aux hommes et femmes en service dans les forces armées des Etats-Unis.

 

L’avion un Cessna L-19/O-1 sera restauré puis vendu lors d’une vente aux enchères au profit de la Fondation des Forces armées (AFF) en 2014. Cet avion un L-19 (désigné le O-1) a été en service durant les années 1950 à 1960. Il a servi pour le transport léger et la prise de photographie au profit de l’artillerie ainsi que les opérations d'évacuation sanitaire, de recherche et de sauvetage.

                        

 Le « Bird-Dog » a été fabriqué par Cessna à partir de 1950, le premier exemplaire vola en 1949. Mis en service en 1955 il sera vendu jusqu'en 1974 aux États-Unis. Il sera produit à 3’431 exemplaires. Il sera premièrement utilisé par les Forces canadiennes de 1954 à 1973. Il sera utilisé durant deux guerres dont la guerre de Corée, puis celle du Viêt Nam. Un officier de l'aviation de l’époque décrit le L-19 « Bird Dog » comme "n avion qui vaut son pesant d'or" pour son bon fonctionnement pendant la campagne coréenne !

L'appareil a une envergure de 10,97 m, une longueur de 7,85 m et une hauteur de 2,22 m. Il est équipé d'un moteur Continental 0-470-11 d'une puissance de 213 chevaux lui permettant d'atteindre la vitesse maximum de 209 km/h. Son poids est de 1 089 kg à pleine charge et 732 kg à vide. Conçu pour emporter deux personnes avec un peu de matériel, il pouvait aussi accueillir un brancard sur certaines versions. Le Cessna L-19 peut voler à l'altitude de 6’200 m et parcourir une distance de 853 km.

 

PAGE_112_20x30.jpg

Photos : Cessna L-19 (O-1) « Bird-dog) @ Cessna

12:21 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cessna aircraft, l-19 bird dog, o-1 |  Facebook | |