26/07/2014

Premier vol du second Cessna Citation Latitude !

DAHL_0043.jpg

 

Wichita, Kansas, Cessna Aircraft Company a annoncé avoir réussi le premier vol du deuxième Citation Latitude de production. Ce vol marque la dernière étape d’une série d’essai en avance sur le calendrier initial.

 

Ce second Citation Latitude qui a rejoint le programme d’essais en vol en vue de la certification est le premier avion qui sera équipé d’une configuration opérationnelle, y compris l’aménagement de la cabine et l’ensemble des systèmes de bord. Il sera également le premier  Citation latitude exposé au public, qui fera ses débuts en octobre prochain au sein du salon de la Business Aviation Association (NBAA) à Orlando.

 

Le Citation «Latitude» :


862945858.jpg


 

Le Citation «Latitude» viendra s'insérer dans la gamme du constructeur entre le Citation «XLS+» et le Citation «Sovereign», il pourra transporter jusqu'à huit passagers avec une charge utile de carburant plein de 1.000 livres (454 kg), une vitesse de croisière maximale de 442 noeuds, une vitesse vraie (819 kilomètres à l’heure) et une distance franchissable de 2000 nautiques miles (3704 km). L'avion sera proposé au prix de départ de 13,9 millions de dollars USD. Selon les spécifications préliminaires du projet,  l'avion pourra être exploité sur les aéroports avec des pistes  courtes de l’ordre de  3900 pieds (1189 mètres) aura une altitude maximale de 45.000 pieds (13716 mètres) et grimpera directement à 43 000 pieds (13 106 mètres) en 23 minutes. S'il reprend de ces deux cousins la formule aérodynamique générale, avec notamment une voilure à faible flèche et un empennage cruciforme, le «Latitude» est néanmoins doté d'un nouveau fuselage avec une cabine "full stand up" de 1,83 m de haut pour 1,95 m de large. Pour les moteurs, Cessna a choisi de reprendre ceux qui motorisent le «Sovereign», soit  des Pratt & Whitney Canada PW306, mais dans une version légèrement différente, le  PW306D qui fournit jusqu'à 25,35 kN de poussée. Le Citation «Latitude» est construit majoritairement en aluminium et n’est pas équipé de commandes de vol électriques.

 

L’intérieure cabine :

 

La cabine principale pour les passagers est de 77 pouces de large (1,95 m) avec une hauteur de 72 pouces (1,83 mètres), soit la plus large dans l'histoire du constructeur. La disposition des sièges standards accueille les passagers dans un club unique avec un avant, orientés vers le côté double canapé. Six sièges piédestal  avant et arrière de 7 pouces (0,18 m) et latéralement 4 pouces (0,10 m) sur la base du siège avec 180 degrés capacité de pivotement et positions d'inclinaison infini. L’éclairage cabine est indirect et ceci grâce à des LED à ajustement variable.

 

Le Citation Latitude sera capable de voler non-stop entre des villes comme Los Angeles à New York, de Houston et Bogota, de Rome à Dubaï et de Singapour à Pékin. La certification FAA (Part 25) doit permettre l’entrée en service en 2015.


DAHL_0033.jpg


 

 

Photos : 1 & 3 Le second Citation Latitude 2 Cockpit @ Cessna Aircraft

25/07/2014

L’école de pilotes des Forces aériennes en France !


f2778ef622271dbdb912b7f006056364-PC-21(80).jpg


Dans le cadre du perfectionnement de ses élèves, l’école de pilotes des Forces aériennes de l’Armée suisse effectue des vols de navigation et d’entraînement avec six PC-21 en France entre le 28 et le 31 juillet 2014 (semaine 31 du calendrier), soit à Cazaux du 28 au 30 juillet et à Salon-de-Provence les 30 et 31 juillet. Les objectifs principaux de cette semaine en France sont l’entraînement à la navigation ainsi que la planification et l’organisation de vols à l’étranger.

 

Le séjour en France permet également d'observer une pause des vols durant six semaines (semaines 29 à 34 du calendrier) en Suisse dans les zones du Speer, de l'Hohgant et du Chasseral/Jura.(info DDPS).

 

 

 

Photo : Pilatus PC-21 suisse @ Pilatus

18:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pilatus aicraft, pc-21, swiss air force |  Facebook | |

24/07/2014

C-130J supplémentaires pour l’IAF !

Indian_Air_Force_Lockheed_Martin_C-130J_KC-3801_first_flight2b.jpg

 

New Dehli, Lockheed-Martin a reçu un contrat de près de 563 millions de dollars pour un lot additionnel portant sur six C-130J «Super Hercules» de transport tactique pour l'armée de l'air indienne. 

Les livraisons devraient commencer en 2017. Ces appareils seront basés sur les installations de la base aérienne de Panagarh de l'Etat est de l'Inde du Bengale occidental.  Les premiers C-130J «Super Hercules» issus de la commande de 2008 sont en opération au sein du 77e Escadron qui opère depuis la base aérienne de Hindon.

 

Le C-130J Indien :


Les C-130J Super Hercules  de l’Indian Air Force dispose de la configuration suivante :

Système de détection infrarouge (IDS), système d’autoprotection actif/passif, système de ravitaillement en vol, capacité de suivi de terrain pour vol à basse altitude.

Le C-130J est idéalement adapté à l'environnement de mission en Inde, ce qui implique souvent de fonctionner à partir de pistes austères en haute altitude, dans des conditions chaudes. Le C-130J est doté de quatre turbopropulseurs Rolls-Royce AE1200 couplé à des hélices six pâles du fabricant Dowty.

 

2081632659.jpg

 

Photos : C-130J «Super Hercules» IAF@ IAF

20:59 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lockhed-martin, c-130j super hercules, iaf |  Facebook | |

Su-25 ukrainiens abattus !

Su-25UB.jpg

 

 

 

La guerre aérienne continue de plus belle dans le ciel de l’est ukrainien et ceci quelques jours à peine après le drame du vol MH17 de Malaysian Airlines. 

 

Sukhoi abattus :

 

En date du 23 juillet, on apprend que deux avions de combat Sukhoi Su-25 «Frogfoot» de l’armée de l’air ukrainienne ont été abattus par les forces séparatistes dans l'est du pays. L’information a été confirmée aujourd’hui par le ministère de la Défense ukrainien.

 

Les deux monoplaces Su-25 ont été abattus près du village de Dmytrivka, près de la frontière avec la Russie. Le sort des pilotes n'est pas clair, bien que des sources médiatiques signalent qu'ils se sont éjectés. 

 

Les circonstances exactes de la perte des deux Su-25 «Frogfoot» n'ont pas encore été déterminées avec précision. On ne sait donc pas pour l’instant quel type d’arme a été utilisée, artillerie antiaérienne (AAA), ou des systèmes de missiles portatifs de défense aérienne (MANPADS). 

 

La force aérienne ukrainienne disposait à l’origine du conflit de 35 avons de combat Su-25 «Frogfoot», tous déployé au sein de la 299e Brigade d'aviation tactique, basé à Kulbakino dans le sud du pays.

 

p1565527.jpg

 

Photos : 1 Sukhoi Su-25UB ukrainien @ Ria 2 Su-25 abattu @ Reuters


23/07/2014

Brimstone bientôt sur F/A-18 ?

Brimestone_missile_on_Legacy_F-18_Hornet_US_Navy.jpg

 

L’US Navy a discrètement débuté une série d’essai d’intégration du missile d’attaque au sol MBDA Brimstone II sur la famille  Boeing F/A-18 C/DE/F. Cette activité est financée et gérée par l'US Navy sur fonds propres.

 

L’objectif de ces essais doit permettre de combler les lacunes opérationnelles existantes  en matière d’attaque au sol. Un financement de près de 10 millions de dollars doit permettre à l’US Navy de valider l’intégration du MBDA Brimstone II sur le F/A-18E «Super Hornet» et sur le F/A-18 C/D «Hornet». A terme, le «Super Hornet» pourrait emporter jusqu’à 12 Brimstone II sous la voilure.

 

Le missile offre la possibilité d'un double mode déjà validé sur les drones MQ-9 «Reaper» du ministère de la Défense du Royaume-Uni. Le missile pouvant être utilisé contre des objectifs blindés mobiles ainsi que des navires, mais également dans le cadre de la traque aux terroristes. Pour l’US Navy, cette double possibilité est en soi une opportunité particulièrement intéressante.


air-bottom2_zpsce04a5da.jpg~original.jpeg


 

De récent tirs ont démontrés la possibilité d’engager le Brimstone II sur une cible navale située au milieu de bâtiments amis. Le missile arrive à sélectionner un objectif spécifique, indépendamment de la vitesse de la cible et à manœuvrer, même dans un environnement  congestionné. La cible a été détruite et coulé avec un seul coup et ceci sans dommage collatéraux pour les navires amis.

 

Cette réussite est due au «Dual Mode» du  Brimstone et de son mode semi-actif laser et son radar actif à ondes millimétriques  (MMW) qui travaillent en tandem pour fournir une capacité unique à engager sélectivement un objectif spécifique.

 

Commentaire : 

 

Certes, il faudra encore un peu de temps et de travail au missilier européen MBDA pour placer le Brimstone aux USA en remplacement des actuels Hellfire et Maverick. Cependant, ces premiers tests semblent avoir marqués des points au sein de l’USN. 

 

 

F-18-Super-Hornet-Brimstone.jpg

 

Photos: 1 Boeing F/A-18C emportant le Brismtone @ USN 2 Chargement de Brismtone sur Hornet @ USN 3 F/A-18F «Super Hornet» avec Brimstone @ MBDA