28/03/2014

Retour des bombardiers Tu-22M3M en Crimée !

4090553546.jpg

 

Moscou, l'aérodrome militaire de Gvardeïskoe, près de Simféropol en Crimée, va accueillir progressivement un régiment russe de bombardiers supersoniques Tu-22M3M  « Backfire » et ceci en renfort de la flotte de la mer Noire russe. On ne sait pas quand ce déploiement va débuter, mais il fait partie de la réorganisation des forces russes dans la région et qui se terminera d’ici 2016.

 

Il faut se rappeler, qu’à l’époque soviétique la 2e division d'aviation de la flotte de la mer Noire comptait trois régiments de bombardiers basés à Gvardeïskoe, Vesseloe et Oktiabrskoe. Ils disposaient d'abord de bombardiers stratégiques Tu-16, puis de Tu-22 plus modernes de diverses versions. Après le partage de la flotte Noire la Russie a récupéré 19 Tupolev et 20 sont restés en Ukraine. Les bombardiers russes ont dû être retirés de Crimée. Cette décision montre une nouvelle fois que la Russie compte bien marquer un retour stratégique dans cette région, car l’arrivée de bombardiers Tu-22M3M va devoir être pris au sérieux au sein de l’OTAN. Le Tu-22 modernisé au standard « M3M » démultiplie les performances opérationnelles de l'appareil, avec notamment de nouveaux équipements électroniques, moyens de liaison et avionique modernisée et la dotation des nouveaux missiles Kh-55 avec une ogive explosive ou à fragmentation élevée d’un poids de 350-400. Kg.

 

Le début d’une  importante projection de force :

 

Il semble selon certaines sources, que les unités russes en Crimée ont débuté la modernisation des infrastructures des aérodromes, ces dernières semaines. Celles-ci sont dotées de Su-24 « Fencer » et d’avion amphibie Beriev Be-12. Une fois remises à niveau ces infrastructures pourraient recevoir les aéronefs suivants des chasseurs Su-27 « Flanker », des avions anti-sous-marins Tu-142 et Il-38, ainsi que des hélicoptères K-27 et Ka-29 pourraient également être projetés sur la péninsule.

 

 

9574-desktop-wallpapers-tu-22m3.jpg

Photos : Tu-22M3M Backfire @ Mike Syritsa

12:48 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crimée, ukraine, russie, tu-22m3m |  Facebook | |

27/03/2014

Le 1er août chez Pilatus !


4274762968.jpg



L’évènement de notre fête nationale se fera chez Pilatus cette année, en effet, l’avionneur de Stans présentera en grande première mondiale le prototype du tout nouveau Pilatus PC-24 !

PC-24 Roll Out : 

Quoi de plus normal que la fête du 1er août pour la présentation officielle du premier jet d’affaires entièrement conçu en Suisse ? 

Le 1er août 2014, à l’occasion de la fête nationale suisse, Pilatus célébrera une étape importante dans l’histoire de l’aviation de notre pays et de l’économie suisse. 

Pilatus présentera le tout premier avion d’affaires conçu, développé et produit en Suisse, lors d’une cérémonie ouverte à tous ! 

Le public est invité le vendredi 1er août à 10h00 sur l’aéroport de Buoch/Stans pour cette présentation. Un déjeuner est prévu à 12H30. L’entrée est libre.

 

Rollout.jpg


Le Pilatus PC-24 : 

 

2941452820.JPG


Le Pilatus PC-24 pourra accueillir de quatre à huit passagers dans un confort très haut de gamme. Le client aura à choix divers aménagements, la cabine dispose d’un système de lumières LED et peu-être dotée d’un équipement de bureau complet. La cabine peut également être réaménagée pour transporter une moto par exemple, en plus, de quatre passagers. Une large porte cargo héritée du PC-12 permet un chargement aisé du même coup une re-configuration très rapide de l’avion. Pour la motorisation, Pilatus a fait appel à deux réacteurs Williams FJ44-4A. L’avionique est spécifique à choix à un ou deux pilotes. L’avion dispose du système Pilatus aceTM développé en partenariat avec Honeywell qui offre une simplicité de fonctionnalité qui permet aux pilotes une meilleure convivialité grâce à un concept intuitif et obtenu avec les quatre écrans 12 pouces. Un système de référence inertiel (IRS) garantit une excellente fiabilité et permet aux informations d’être affichées au bon endroit et sans délai. Le système comprend également la synthèse de la vision, un automanette, un système graphique de planification de vol, un système d'évitement des collisions (TCAS II), et l’alignement de piste avec une capacité de guidage vertical (LPV). De plus, le PC-24 est le seul avion à disposer du système : Unique Puissance modeTM qui permet une alimentation en énergie pour alimenter les systèmes électriques y compris le chauffage et la climatisation de manière indépendantes de toute source d'énergie au sol. 

Le PC- 24 est classé comme un jet hyper polyvalent de sorte que les propriétaires auront la possibilité d’un aménagement de six ou huit personnes en exécutif ou jusqu'à 10 passagers. Il sera également possible de changer complètement l’intérieur pour permettre à l’aéronef d’être utilisé pour l’évacuation médicale (MEDEVAC).

 

3659066475.jpg


Photos : 1 Image de synthèse du PC-24 @ Pilatus 2 Cockpit 3 Intérieur @ P.Kümmerling

Airbus Helicopter, grosse commande !

3061382050.jpg


 

Airbus Group a signé un accord de production portant sur 1’000 hélicoptères en France et en Chine, ainsi que l'extension de sa coopération industrielle avec l’industriel chinois Avic et la municipalité de Tianjin. 

Airbus Helicopter va produire avec Avicopter du groupe chinois Avic la fabrication de l'EC-175/AC352.  Cet accord porte sur la production de 1’000 hélicoptère sur vingt ans, d'une valeur de 8 milliards de dollars. Cet engagement industriel commun constitue une étape clef dans le développement d'Airbus Helicopter en Chine où il avait fait ses débuts en signant un premier contrat de vente d'une Alouette en 1967. Puis, dans les années 80, les accords de coopérations ont permis à la Chine de débuter l'assemblage du Dauphin sous licence.

 

L’EC175/AC352 :

 

L’EC175 (AC352 en Chine) dispose d’une technologie de pointe qui a fait ses preuves. Il a été conçu en coopération avec les opérateurs les plus exigeants pour atteindre les plus hauts niveaux de sécurité en matière de transport de passagers. Ceci englobe une protection de l’enveloppe de vol et d’une assistance au pilotage exceptionnel avec le pilote automatique quatre axes dual duplex le plus performant du marché dérivé de celui de l’EC225 d’Eurocopter ainsi qu’une nouvelle avionique dotée d’une interface homme-machine optimisée. La charge de travail des pilotes est réduite grâce à une meilleure connaissance de l’environnement opérationnel et à l’utilisation d’un nouveau concept d’alarme associé à la puissance du système de surveillance intégré VMS (Vehicle Monitoring System).

 

L’EC175 offre un niveau de confort exceptionnel grâce à son rotor « Spheriflex » et un très faible niveau de vibrations, similaire à l’appareil de référence en la matière, l’EC155. Il est doté de la plus grande cabine de sa catégorie, avec des fenêtres de très grandes dimensions et un système de climatisation performant en vol, mais aussi disponible au sol par décrabotage d’un moteur.

Grâce à ses réservoirs de carburant internes standard d’une capacité de plus de 2 tonnes et à sa grande cabine, l’EC175 est l’hélicoptère le plus performant dans la catégorie des 7-8 tonnes pour les missions de recherche et sauvetage. Il affiche le meilleur rapport rayon d’action/endurance et dispose d’une cabine dont le volume convient idéalement aux interventions de recherche et sauvetage (SAR) et d’évacuation sanitaire (EVASAN).


 

66137477.jpg


 

Photos : EC175 @ Airbus Helicopter

12:07 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus helicopter, ec175, ac352, avic |  Facebook | |

26/03/2014

Drone Hermes 900 pour le Brésil !

getasset-4.jpg


 

Le  Brésil vient de sélectionner le drone Hermes 900 de l’israélien Elbit Systems pour équiper l’Armée de l’air brésilienne (FAB). Il s’agit d’un seul avion sans pilote qui doit être livré d’ici deux mois.

 

Ce drone Hermes 900 viendra compléter le modèle Hermes 450 déjà en service au sein de la FAB, pour assurer la sécurité de la Coupe du Monde de football 2014.

 

Le drone Hermes 900 : 

 

L’Hermes 900 a été conçu comme un dérivé de la famille Hermès d’Elbit Systems, il a effectué son premier vol en décembre 2009. Il est un dérivé de la famille «Hermes» 450.  Dérivé du Hermes 450, le 900 hérite de blocs de construction fiable, de l'équipement de soutien au sol, des charges utiles et des contrôles de mission au sol, tout en élargissant l'enveloppe de vol et de l'endurance à des niveaux supérieurs. Le décollage et l’atterrissage sont entièrement automatiques.


 

1098086662.jpg


Parmi les fonctionnalités clés offertes par ce drone, on trouve l'endurance, l'altitude de vol de 30.000 pieds et une capacité de charge utile importante (jusqu'à 350 kg). Contrairement de nombreux concurrents,  l'Hermes 900 est conçu avec une baie de 2,5 mètres de long pour la  charge interne, il est capable d'accueillir jusqu'à 250 kg et permettant l'installation rapide de charge utile modulaire et le remplacement. L’avionique est innovante ainsi que ses systèmes électroniques, un moteur ROTAX à faible bruit, le train d’atterrissage est escamotable.

L’Hermes 900 emploie une  station au sol pour le contrôle, basée sur l’expérience  du modèle 450, le nouvel aéronef bénéficie de la logistique et de la réduction des coûts opérationnels.

Un ensemble de capteurs comprend : la cartographie électro-optique et les systèmes de numérisation de zone (LASSO) avec une charge utile hyperspectrale à pouvoir d’identification de systèmes (véhicules, éléments divers en mouvement). La taille du drone permet le déploiement d'autres capteurs comme par exemple,  la communication sécurisée SIGINT qui inclut le COMINT Skyfix / DF et Skyfix-G et les systèmes GSM.

Pour la configuration d'attaque électronique le drone comprend un système de brouillage SKYJAM pour les communications et AES 210 V/V2 ESM (ELINT) pour les systèmes électroniques.

L’Hermes 900 utilise un ensemble de données intégrées de communication par satellite permettant de lier les opérations au-delà de la ligne de mire et dans les zones montagneuses, où la ligne de visée UAS SATCOM est restreinte.  

 

Pour information, l’Hermes 900 est en concurrence pour leaSuisse avec le Heron 1 d’IAI, nous connaîtrons le gagnant de la compétition dans quelques semaines !


 

382095647.jpg


Photos : 1 Hermes 900 aux couleurs du Brésil @ Elbit Systems 2 & 3 Hermes 900 aux essais en Suisse @ P.Kümmerling


22:01 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : elbit systems, drone hermes 900, fab, brésil |  Facebook | |

100 Superjet pour la Chine !

 

557691977.jpg

Bonne nouvelle pour l’avionneur russe Sukhoi, le groupe chinois O-Bay Aircraft a signé un protocole d’accord pour acheter 100 Sukhoi SSJ-100 « Superjet ». La valeur du contrat est estimée à 3,5 milliards de dollars au prix catalogue du constructeur.

 Probable assemblage en Chine :

 Il semble également que cette transaction soit liée à l’installation d’une ligne d’assemblage du SSJ-100 en Chine .d’ici 2018 à Zhengzou capitale de la province du Henan. 

Le Sukhoi Superjet 100 :

 

1861500973.jpg

Sukhoi Superjet 100 (SSJ100) est un jet de 100 places régional conçu et développé et construit par Sukhoi Civil Aircraft Company (SCAC), en partenariat avec Alenia Aermacchi. Le 19 mai 2008 SSJ100 accompli avec succès son premier vol. Le Sukhoi Superjet 100 atteint une vitesse de croisières maximale de Mach 0,81 et 40.000 pieds. Il décolle d'une piste de 1731 mètres dans la gamme de base et 2,052 mètres de la longue portée. La plage de fonctionnement pour la version de base est 3,048 km et 4.578 km pour la version longue portée.

Il est équipé de deux réacteurs PowerJet SaM146 développé conjointement par le motoriste russe NPO et le français Snecma. Divers équipementiers ont été retenus pour fournir des éléments destinés  SSJ-100 comme Thales, Liebherr ou encore Honeywell et Bf Goodrich. Le cockpit est moderne et intègre une technologie occidentale avec écrans EFIS couleurs.

En février 2011, le SSJ100 obtenu le certificat de type par la Fédération de Russie l'autorité de certification AR IAC. En avril, le premier SSJ100 de série a été  livré à la compagnie aérienne Armavia (Arménie).

Bien que dépendant de nombreux systèmes occidentaux, le SSJ-100 marque le retour de l’aviation russe sur le marché des avions commerciaux.

1143417815.jpg

 

Photos : 1 Superjet 100 en vol @ Sukhoi 2 Cockpit @ Sergy 3 Aux couleurs d’Aeroflot @ Aeroflot

 

 

 

12:33 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : superjet 100, ssj100, sukhoi |  Facebook | |