04/04/2014

Boeing lance le BBJ-800MAX !

BBJ-MAX8_K66099[1].jpg

 

SEATTLE, Boeing a annoncé le lancement du Business Jet (BBJ) de la famille MAX après avoir reçu une première commande d'un client anonyme. La commande concerne un BBJ-800 MAX, qui est basé sur le B737-800 MAX, soit le plus récent biréacteur d'affaires de la gamme BBJ.

 

1886045487.jpg

 

Le BBJ-800 MAX aura un rayon d’action de 6’325 miles nautiques (11’713 km), soit une augmentation de plus de 800 miles nautiques (1’482 km) par rapport au  BBJ2. Il partagera la même taille de la cabine avec le BBJ2 d'aujourd'hui, offrant aux clients 19 pieds (5,8 mètres) de cabine et trois fois plus d'espace de chargement que l’actuel BBJ.

La nouvelle famille BBJ comprendra également le BBJ-900 MAX, sur la base du B737-900 MAX. Il offrira jusqu’à 6255  mile nautique (11 584 km) aller avec un habitacle encore plus grand que le BBJ-800 MAX. Les plans d'un BBJ-700 MAX sont encore à l'étude.

 

Le premier BBJ MAX sera livré en 2018 sans un intérieur, le client choisira le centre de finition de son choix, pour l’installation d’un intérieur VIP.

La gamme Boeing Business Jets (BBJ) est constituée d'avions de ligne aménagés spécialement pour un usage privé créée en 1996. Ces aménagements proposent en outre des chambres à coucher, des salles de bains avec douches, des salles à manger ou de réunion et un vaste salon. Boeing ne proposait initialement que des B737 aménagés. Face au succès rencontré, la flotte BBJ s'est étendue avec les B777, B787 et B747-400.

 

BBJ001.jpg

Photos : 1 le BBJ-800 MAX 2&3 Exemples d’intérieurs @ Boeing

11:07 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : boeing, bbj, bbj-800max, bizjets |  Facebook | |

03/04/2014

Les Philippines commande des Bell 412EP !

AIR_Bell_412EP_Chile_lg1.jpg


 

Bell Helicopter a conclu un contrat d'achat en collaboration avec l Corporation commerciale canadienne pour la vente de huit hélicoptères de Bell 412EP, qui seront livrés au ministère philippin de la Défense nationale. 

 

Le Bell 412 est un hélicoptère léger biturbine, muni d’un rotor principal quadripale et d’un rotor de queue bipale, d’un train d’atterrissage constitué de patins et pouvant transporter jusqu’à 14 passagers. Vers la fin des années 1970, Bell Helicopter décide de moderniser son Bell 212 et de le munir d’un rotor principal quadripale et de plus faible diamètre, afin d’augmenter ses performances. Deux Bell 212 sont modifiés et reçoivent le nouveau rotor, muni de quatre pales en matériaux composites. Le premier vol est effectué en août 1979 et la certification est obtenue en janvier 1981. Directement dérivé du Bell 212, il en garde la cellule robuste et les caractéristiques générales. Le poste de pilotage est équipé de deux sièges anti-crash. La cabine, d’un volume de 6,23 m3, permet de transporter jusqu’à 13 passagers. Les sièges facilement démontables permettent l’emport de fret ou de deux civières en cas de transport sanitaire. Il est toutefois possible, en cas d’urgence, de transporter jusqu’à six blessés sur civières. L’accès à la cabine est facilité par une porte de 2,34 m de large de chaque côté de l’appareil. De plus, ces portes sont largables en cas de nécessité. Un compartiment à bagage de 0,8 0m3, dans la poutre de queue, permet d’emporter jusqu’à 180 kg de matériel. Les turbines sont des Pratt & Whitney PT6T-3B-1 de 671 kW (912 cv) chacune. La capacité totale en carburant est de 1250 L, contenus dans sept réservoirs auto-étanches. Un réservoir de carburant auxiliaire de 620 L peut être emporté, portant la distance franchissable à 980 km.  Un pilote automatique trois axes diminue la charge de l’équipage, lui permettant de mieux se concentrer sur sa mission. Un radar météorologique et un altimètre radar permettent également de faciliter le vol.

Le modèle EP (Enhanced Performance) dispose d’un système de vol automatique numérique et des turbines PT6T-3D. Depuis 2013, le Bell 412EP possède un cockpit avec affichage numérique semblable à celui du Bell 429, comportant des écrans multifonctions tactiles. Il est motorisé par des turbines Pratt & Whitney PT6T-9 "Twin Pac».


 

3-ab412-cockpit.jpg


 

Photos : 1 Bell 412EP chilien @ FAC 2 Cockpit @ Bell

23:40 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bell 412 ep, philippines |  Facebook | |

02/04/2014

Le Qatar va commander des Apache !

ah64e_usar.jpg


 

La nouvelle n’était pas confirmée, mais cette fois-ci le Qatar annonce la commande de 24 hélicoptères de combat Boeing AH-64E «Apache»pour un montant de 2,44 milliards de dollars. La commande comprend également les équipements connexes et l’armement.

 

L’ AH-64E «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

 

Photo: Boeing AH-64E Apache @ US Army 


22:27 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : boeing, qatar, ah-64e apache |  Facebook | |

Nouvelles commandes pour le Q400 & CRJ900 !

 

island.jpg

Montréal, l’avionneur canadien Bombardier annonce de nouvelles commandes pour sa gamme Q400 et le CRJ900.

Concernant le Q400 :

Bombardier Aéronautique a annoncé qu’Island Air, Inc. (Island Air) d’Hawaï a passé une commande ferme de deux biturbopropulseurs de ligne Q400 NextGen et a également pris des options sur quatre autres avions Q400 NextGen. Les avions seront livrés en configuration biclasse de 71 places. Island Air est le chef de file des transporteurs régionaux hawaïens, et la deuxième plus ancienne compagnie aérienne.Au prix courant de l’avion de ligne Q400 NextGen, la commande ferme est estimée à quelque 60,9 millions $ US. Cette valeur pourrait augmenter à 188 millions $ US si Island Air exerçait toutes ses options.

 

cq5dam_web_750_750.jpg

Le transporteur thaïlandais à bas prix qui appartient à Thaïairways, Nok Air, a converti en commandes fermes deux options prises antérieurement sur des avions Q400 NextGen. Les options avaient été acquises en vertu d’un contrat annoncé le 19 novembre 2013 qui prévoyait également deux avions en commande ferme et quatre droits d’achat. À ce moment-là, Bombardier avait également confirmé que Nok Air sera le client de lancement d’une nouvelle option de capacité de sièges supplémentaires du biturbopropulseur Q400 NextGen qui permettra d’accueillir jusqu’à 86 passagers. Au prix courant de l’avion de ligne Q400 NextGen, la commande ferme est estimée à quelque 64 millions $ US.

Le CRJ900 :

China Express Airlines a converti des commandes conditionnelles de trois biréacteurs régionaux CRJ900 NextGen annoncées précédemment en une commande ferme. Des ententes d’achat conditionnelles portant sur cinq avions CRJ900 NextGen avec options sur huit autres avions CRJ900 NextGen avaient été annoncées le 2 décembre 2013, ainsi qu’une commande ferme de trois avions de ligne CRJ900 NextGen. Au prix courant, la commande ferme de trois avions CRJ900 NextGen est estimée à quelque 136 millions $ US.

 

crj.jpg

Photos : 1 Q400 Island Air 2 Q400 Nok Air,3 CRJ900 China Express Airlines @ Bombardier

01/04/2014

Air Canada commande le B737MAX !

ACN_737 MAX 89_K66087.jpg


SEATTLE, c’est fait, la compagnie Air Canada vient de finalisé aujourd’hui une commande de 61 avions B737 «MAX» pour le renouvellement de sa flotte monocouloir de type Airbus A320 en service depuis le début des années 1990. 

D’une valeur de 6,5 milliards de dollars au prix catalogue, cette commande se compose de 33 Boeing B737-800 MAX et 28 Boeing B737-900 MAX, elle est assortie de 18 options et 30 droits d’achat pour des B737 «MAX» supplémentaires.

 «Notre programme de renouvellement de la flotte à fuselage étroit avec le B737 «MAX» devrait se traduire par d'importantes économies de coûts, La baisse des coûts de carburant et de maintenance, estimée à plus de 20 % par siège, devrait permettre de réduire le coût opérationnel par siège et par kilomètre d’environ 10 % par rapport à notre flotte actuelle d’avions monocouloirs. Soit un élément clé de notre programme de transformation des coûts en cours", a déclaré Calin Rovinescu, président et chef de la direction d'Air Canada. ". De plus, le B737 «MAX» offre des améliorations pour l'environnement, ce qui en fait le meilleur choix pour Air Canada. "

Le B737 MAX :

 

Le B737 «MAX» sera 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

 Par ailleurs, le B737 MAX profitera des progrès accomplis dans le domaine de la connectivité. « Nous mettons tout en œuvre pour améliorer la connectivité du «737» et le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol », a précisé Keith Leverkuhn. « Les compagnies aériennes pourront ainsi gérer leurs flottes avec une efficacité accrue. Cette amélioration des connexions profitera également aux passagers, qui souhaitent un accès sans fil à l’information et aux divertissements en vol. »

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG. La première livraison du B737-900 «MAX» est prévue en 2018, suivie par la première livraison du B737-700 «MAX » en 2019.

 

Commentaire : 

 

Cette commande marque une décision importante pour Air Canada qui lâche ainsi le constructeur européen. Air Canada dispose aujourd’hui d’une flotte de 86 avions de la famille A320 (A321, A320, A319). 

 

 

 

 

Photo : B737-800-900 MAX aux couleurs d’Air Canada @ Boeing

20:43 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : air canada, b737max, b737-800max, b737-900max |  Facebook | |