14/04/2015

Dix Tiger seront retirés !

DSC_3182.jpg

 

 

Les Forces aériennes suisses ont terminé l'examen de la structure portante. La flotte de Northrop F-5 E/F «Tiger II» était temporairement clouée au sol, une fissure a été découverte, lors d’un entretien de routine. Lors d’un contrôle effectué, une fissure a été constatée dans la structure portante d’un Tiger F-5E (monoplace), ce qui a entraîné un ordre de contrôle des 36 avions Tiger F-5E qui effectuent encore des vols réguliers.

 

Le résultat de l’examen a révélé que 16 appareils sur 36 étaient défectueux. En conséquence, dix F-5E « Tiger II » seront abandonnés et six autres réparés. Sur les six Tiger qui seront réparés et remis en service, un est gris et les cinq autres rouge et blanc. Il en résulte que la Patrouille Suisse ne pourra pas toujours se produire avec six avions aux couleurs du drapeau.

 

Fatigue structurelle : 

 

La flotte d’avions de combat F-5 est fatiguée, depuis les années 2000, celle-ci et régulièrement réduite, car des aéronefs présentent des fissures importantes qui sont le fait de l’utilisation des aéronefs. Cet arrêt temporaire de la flotte de F-5, ou du moins ce qui l’en reste démontre une nouvelle fois que nos bons vieux «Tiger» ne sont plus très loin d’une retraite bien méritée.

 

Prendre le taureau par les cornes : 

DSC_5787.JPG


 

Cette situation nous démontre une fois de plus les graves conséquences du vote négatif sur le fond Gripen. La situation de nos Forces Aériennes devient chaque jour plus difficile avec notamment la mise en place progressive de la QRA 24/24. La baisse constante du nombre de F-5, qui par ailleurs ne correspondent plus aux besoins actuels rendent la tâche des 32 F/A-18 toujours plus complexe et poussent ceux-ci à devoir voler plus souvent et bruler, ainsi plus vite leur potentiel. 

Entre les années 1978 et 1984, les Forces aériennes ont acquis 110 F-5 Tiger (98 monoplaces et 12 biplaces). Aujourd'hui, il reste 26 appareils en service.

 

Il devient de plus en plus urgent de relancer le processus d’acquisition d’un nouvel avion de combat, sans quoi d’ici 10 ans, nos Forces aériennes se retrouveront dans une situation particulièrement critique. 

 

DSC_5061.JPG

 

 

Photos: 1 Northrop F-5E Tiger II à Payerne 2 Plan QRA 3 F/A-18C Hornet à Payerne @P.Kümmerling

13/04/2015

Les F-16 turcs modernisés !

ob_4a151e_f16.jpg

 

Ankara, La Force aérienne turque a reçu le dernier exemplaire de son Lockheed-Martin F-16 « Fighting Falcon » entièrement modernisé, lors d’une cérémonie le 10 avril dernier à l'usine Turquie Aerospace Industries (TAI).

 

Au total, se sont 163 F-16C/D de la Force aérienne turque qui ont été mis à niveau dans le cadre du programme Peace Onyx III (PO-III) pour un coût d'environ 1,1 milliard de dollars.

Le programme PO-III inclus la mise à niveau des standard  Block 40 et Block 50 de toute la Turquie à un niveau semblable au programme de mise en œuvre de configuration commune de l'United States Air Force (CCIP).

 

p1631319.jpg

 

Les F-16 turcs ont reçu le standard radar Northrop-Grumman AN/APG-68 (V) 9 qui va permettre un ajustement plus larges des armes, y compris le missile AIM-9X « Sidewinder » et le Raytheon AMRAAM. Le montage de la liaison de données Link16. Le cockpit est lui aussi modernisé avec l’arrivée d’écrans couleurs et d’enregistreurs de vol numérique. Les pilotes disposent dorénavant du viseur de casque JHMCS et peuvent également utiliser des lunettes de vision nocturne. Un nouveau système d’identification ami-ennemi (IFF) est installé, ainsi qu’un nouveau système de guerre électronique.

 

GD-F-16C-Turquie_wiki.jpg

 

 

Photos : 1 F-16D turc modernisé 2 Cérémonie de remise chez TAI@TAI 3 F-16C avant modernisation @ Dirk Jan de Ridder

Première commande du Citation XLS+ en Chine !

15_963_1318.jpg

 

 

Salon ABACE à ShangaI en Chine, Cessna Aircraft Company a annoncé à l’ouverture une commande pour le Citation XLS+ de la part de FT Business Jets Co. Ltd., basée à Shanghai. 

 

L'avion sera livré plus tard cette année par Cessna-AVIC Aircraft (Zhuhai) Co., Ltd, une joint-venture entre Cessna et le chinois AVIC, créée en 2012 pour assembler et livrer le Citation XLS + pour les clients chinois. Les opérations en Chine comprennent l'assemblage final, la peinture, les tests, l'installation intérieure, la personnalisation, les essais en vol et la livraison.

 

Le Cessna Citation XLS +:

 

Le Cessna Citation XLS+ offre une cabine particulièrement spacieuse avec près de 19 pieds (5,64 mètres) de longueur, un couloir qui fournit 68 pouces (173 cm) de hauteur sur toute la longueur de la cabine et peut accueillir jusqu'à 12 passagers. L’avion peut voler à 441 noeuds (817 km / heure) avec une gamme de plus de 2000 miles nautiques (3700 kilomètres), au départ de pistes aussi courtes que 3560 pieds (1085 mètres). Il permet par exemple en Chine de relier Pékin à Hong Kong et Hong Kong à Shanghai.

 

Le pilote dispose d’une avionique de dernière génération dotée Collins Pro Line 21 ™ qui permet de connaître l'information de vol critiques à différents moments au cours de chaque phase du vol comme les systèmes météorologiques de navigation, des diagrammes d'aéroport, des données d'état de vol détaillé, listes de contrôle, systèmes de diagnostic. Un afficheur tête haute est disponible (HUD) pour simplifier le travail du pilote.

Le XLS + est équipé d'un système anticollision du trafic et d'évitement (TCAS) alimenté par le TCAS Collins-4000. Le système suit tous les autres aéronefs dans un rayon de 35 mile nautique. Le système sélectionnera et affichera uniquement le trafic aérien qui constitue une menace de collision avec des alertes de circulation sonores et des avis de résolution pour aider les pilotes à manœuvrer autour des dangers potentiels.

 

Cessna-Citation-XLS-Flight-Deck.jpg

 

 

Photos : 1 Cessna Citation XLS+ 2 Cockpit @ Cessna Aircraft Company

12/04/2015

Un nouvel escadron de MiG-31 modernisé !

3562.jpg

 

 

Moscou, le vice-ministre russe de la Défense Iouri Borisov a déclaré que l'armée de l'air a pris livraison de 24 intercepteurs MiG-31BM « Foxhound » modernisés. Ces appareils ont rejoints la base aérienne de Khotilovo.

 

Seconde phase de modernisation : 

 

La modernisation du célèbre intercepteur russe est réalisée par la filiale d’United Aircraft Corporation RSK MiG sur la base de deux contrats d’une valeur chacun de 896 millions de dollars US (46 milliards de roubles). Le premier contrat qui concernait le premier lot de MiG-31 est aujourd'hui terminé, les appareils qui viennent d’être livrés, font partie du second lot qui doit se terminer en 2019. Selon les communiqués disponibles se sont 12 à 13 aéronefs qui sont mis à niveau chaque année. Au total la force aérienne russe (VVL) devrait disposer de 110 MiG-31 modernisés au standard « BM ».

 

 

Le MiG-31BM : 

 

Le Mig-31, une fois modernisé, reste un redoutable intercepteur sans équivalent au monde. La Russie l’a bien compris, le standard «BM» est là pour le démontrer. La première phase de modernisation comprenait  la prolongation de la durée de vie de la cellule, puis la modernisation du cockpit pour fournir au navigateur et officier des systèmes d’armes toute la situation tactique sur de nouveaux écrans multifonctions, tandis que le pilote se voit doter d’un nouveau HUD. Les nouveaux équipements de navigation embarqués sont similaires à ceux du MiG-29SMT et incluent un système de guidage par satellite GLONASS (GPS russe). Le radar Zaslon-A est modernisé au standard Zaslon-AM permettant l’usage de nouveaux armements, comme les missiles air-air R-73 et K-37. Le K-37 est un nouveau missile air-air à guidage radar actif de 230km de portée, dont le développement a débuté en 2006. L’appareil est également optimisé pour de nouveaux armements air-sol, comme les missiles KH-31 et KH-58USH, ainsi que des bombes guidées.

 

2218747.jpg

 

 

Photos : MiG-31BM @ Dmitriy Pichugin

 

Dassault lance son iPad App pour documents de vol !

031_Falcon8X_2014DVD44.jpg

 

Saint-Cloud, Dassault Aviation a introduit une nouvelle application iPad ® logiciel qui permet aux pilotes d'accéder facilement la documentation de vol de l'avion en ligne ou non.

 

Connu comme Falcon Vol Doc, la nouvelle application permet de synchroniser, télécharger, consulter, annoter et partager des documents de vol directement à travers le Portail Falcon Dassault utilisant un iPad. Il permet également aux équipages de télécharger Falcon liée au service Avis (RTA) et Falcon service Newsflashes (FSN) et sauver leur documentation spécifique dans un fichier dédié.

 

L'application sera offert gratuitement à tous les opérateurs avec un abonnement à vol Doc en ligne. Il complète d'outils logiciels disponibles sur le Flight Bag Dassault électronique à travers l'interface reposant sur le toucher FalconSphere Dassault conçu introduit en 2013.

 

unnamed-1.jpg

 

"Dans le monde hyperconnecté d'aujourd'hui, les opérateurs veulent un moyen rapide et facile d'accéder à la mise à jour des documents de vol sans avoir à recourir à des manuels de vol imprimés lourdes et lourdes», a déclaré Olivier Villa, premier vice-président, des aéronefs civils, Dassault Aviation. «Cela fait partie d'une tendance mondiale à cockpits sans papier qui augmente la qualité et l'efficacité des préparatifs de vol, les opérations et la maintenance, tout en offrant un notables économies de coûts."

 

L'application Flight Doc est le premier d'une série de nouvelles applications.  Dassault pourra ainsi répondre à la demande de l'opérateur pour les outils d'accès en ligne à haute valeur ajoutée. Il se agit notamment des applications qui permettront aux opérateurs Falcon de consulter les manuels d'entretien ou d'effectuer des inventaires de contrôle en amont.

 

Falcon Vol Doc est disponible sur tous les modèles et à l'extérieur de la production, y compris les modèles : Falcon 10, 20, 200 et 50 héritage. Il sera également offert sur le nouveau Falcon 5X et 8X actuellement en développement.

unnamed.jpg

 

Photos : 1 Falcon 8X 2&3 L’App Dassault pour Falcon @ Dassault Aviation