17/09/2014

Swiss volera l’A320NEO !

3467a56930.jpg


Le Conseil de surveillance de Lufthansa Group a annoncé que SWISS, membre du groupe, va étendre sa flotte d'Airbus A320 avec une commande ferme de 15 A320NEO. Le Group Lufthansa prévoit de commander encore 10 A320NEO à une date ultérieur pour sa filiale SWISS.

L’objectif est de remplacer à terme l’ensemble de la flotte d’A320 de SWISS par la version re-motorisée de la famille Airbus.

«Notre décision est d'aller au plus propre, au plus fiable, deux image qui  appartiennent à l'image de la Suisse».

L’A320NEO :
 
L’A320NEO est une nouvelle option de motorisation pour la famille A320, dont la mise en service est prévue à compter de 2015. Les appareils sont équipés de réacteurs de la dernière génération et de “Sharklets”, grands dispositifs d’extrémité de voilure, deux innovations qui permettront une réduction de 15% de la consommation de carburant. Cela équivaut à une économie de 1,4 millions de litres de carburant, soit la consommation de 1’000 voitures de taille moyenne. L’A320NEO permet également une réduction annuelle de CO2 de 3’600 tonnes par appareil et par an. Les émissions de NOx sont inférieures de 50% à la norme CAEP/6, et le bruit perçu est considérablement réduit.
 L’A320NEO offre deux motorisations à choix avec le Leap-X de CFM (Snecma-GE) et le nouveau moteur de Pratt&Whitney PW1100G-JM PurePower.

Photo: image de synthèse du futur A320NEO de SWISS @ Airbus

20:21 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, a320neo, lufthansa group |  Facebook | |

16/09/2014

Premier vol retardé pour le KC-46A !

25111344.jpg


Boeing annonce que le premier vol du futur avion de ravitailleur de l’US Air Force KC-46A est retardé de plusieurs mois. Selon l’avionneur celui-ci ne volera pas avant avril 2015.


Boeing avait annoncé il y a quelques mois que des "anomalies" dans le câblage de l'avion avaient été découvertes et qu’il serait nécessaire de les corriger. Ces problèmes relèvent de l’efficacité de la triple redondance qui doit respecter les spécifications militaires et de la Federal Aviation Administration (FAA). Il s’agit de déplacer des câbles qui sont actuellement placés trop près les uns des autres. Les normes de sécurités exigent que ceux-ci puissent être installés à une distance physique suffisante. De fait, se sont 1’700 faisceaux de câbles qui doivent être retirés et réinstallés. Les trois premiers KC-46A d’essais sont concernés par ces modifications.

 

439559831.jpg


La situation est donc particulièrement serrée pour Boeing qui doit impérativement faire voler le premier aéronef dans les six mois, afin, de pouvoir respecter le lancement de la fabrication initiale à taux faible  (LRIP). Selon le calendrier actuel, Boieng doit débuter la livraison des premiers KC-46A en août 2017.


Le KC-46A «New Generation Tanker»:


Le KC-46A«New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

1848456624.jpg


Photos : 1 Image de synthèse du KC-46A 2 Tronçon du second avion d’essai 3 Cockpit@ Boeing

Les Learjet 70 & 75 certifiés !

DSC_3034.jpg

 

Montréal, les avions Learjet 70 et Learjet 75 ont reçu la pleine homologation de type de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA).

« Depuis leur entrée en service, en décembre dernier, nos avions Learjet 70 et Learjet 75 ont suscité un solide intérêt chez nos clients », a indiqué Éric Martel, président, Bombardier Avions d’affaires. « Les performances et l’efficacité des deux avions, combinées à leur intérieur entièrement nouveau, les positionnent clairement comme chefs de file dans la catégorie des avions légers. »

Cet avion offre des performances accrues grâce à la poussée augmentée d’un moteur Honeywell amélioré, qui lui permet d’être plus performant que son prédécesseur sur le plan de la longueur de piste au décollage. Le nouveau système avionique contribue à réduire la masse et les nouvelles ailettes de bout d’aile inclinées améliorent l’efficacité aérodynamique. Dans l’ensemble, les deux avions permettent une amélioration des performances sur piste par temps chaud et en haute altitude pouvant aller jusqu’à 9 % et une amélioration d’efficacité énergétique pouvant aller jusqu’à 4 %.

Les nouveaux intérieurs des avions Learjet 70 et Learjet 75 comprennent un confort et un style amélioré des fauteuils, un office spacieux pour optimiser les opérations de commissariat, de l’espace de travail et de rangement et une soute à bagages généreuse. Dans les deux avions, le système de gestion cabine comprend des écrans tactiles individuels avec commande complète de l’audio et de la vidéo. Les options de connectivité évoluées des avions Learjet 70 et Learjet 75 assureront de très hauts niveaux de commodité.


Learjet70_int_900x600_pixels-2.jpg


Le poste de pilotage Bombardier Vision est conçu pour offrir une expérience de pilotage entièrement nouvelle. En combinant ce qu’il y a de mieux en fait de nouveautés technologiques de pointe à un design supérieur, il offre aux pilotes des biréacteurs Learjet 70 et Learjet 75 de Bombardier un niveau sans précédent de contrôle et de confort. Le poste de pilotage Bombardier Vision des avions Learjet 70 et Learjet 75 sera doté de la suite avionique numérique pleinement intégrée G5000 de Garmin, dotée d’une technologie de pointe et de l’une des interfaces intuitives.


bombardier  aerospace,learjet 70,learjet 75,certification aviation


 

Photos : 1 Learjet 75 à EBACE @ Pascal Kümmerling 2 Intérieur 3 Cockpit @ Bombardier

15/09/2014

Fusées de décollage pour F-16!

F-16Isufa001.jpg

 

 

L'armée de l'air israélienne (Heyl Ha'Avir) développe une capacité de décollage court pour ses avions de combat Lockheed-Martin F-16. Cette technologie est basée sur l’utilisation de fusées largables.

 

Dérivé du système JATO : 

 

Israël semble remettre au goût du jour le fameux système JATO, bien connu en Suisse avec les Mirage IIIS et RS. Pour mémoire, le système JATO devait fournir une puissance supplémentaire lors du décollage d'un avion. Ce système était utilisé essentiellement sur les avions militaires, dans les contextes suivants :


090223111732305463205418.jpg


  • décollage à une masse élevée (généralement combinée aux deux raisons suivantes):
  • piste de décollage trop courte par rapport à la masse de l'avion ;
  • nécessité de réduire la consommation en carburant (le supplément de puissance évite de devoir pousser les moteurs de l'avion à fond) 
  • compensation de la perte de puissance des moteurs de l'avion en raison de l'altitude et/ou de la température.
  • décollage rapide en phase d’alerte.

 

 

Le système israélien : 

 

Un premier test est prévu pour l'année prochaine et devra pouvoir équiper l’ensemble de la flotte de F-16 en service au sein  l'armée de l'air, soit les modèles F-16 «Barak» (standard A/B Block50, 102 aéronefs) et F-16I «Sufa» (C/D Block 60, 224 aéronefs). Le système ne sera pas attaché sur la partie arrière du fuselage comme les fusées JATO, mais monté sous les ailes de l’avion, puis largué après utilisation. 

 

Réaction rapide : 

 

L’armée de l'air israélienne semble donc prendre des mesures, afin de permettre la continuité des opérations dans une situation où ses bases pourraient être attaquées d’une part et renforcer sa capacité de réaction rapide. Les menaces en provenances du Hezbollah au Liban voisins et des tirs de roquettes lourdes sur ses installations, dont certaines ont été ciblées depuis la bande de Gaza dernièrement.

 

1708638142.jpg

 

Photos : 1&3 F-16I Block60 «Sufa» @ Heyl Ha'Avir) 2 Mirage IIIRS au décollage avec JATO@ Swiss Air Froce

Black-Hawk supplémentaire pour le Brésil !

UH-60fab.pg.jpg

 

 

Brasilia, l'armée brésilienne va acheter trois hélicoptères Sikorsky UH-60M «Black-Hawk» via le programme américain Foreign Military Sales (FMS). L'achat est en cours de discussion.

 

Les hélicoptères sont destinés à l'aviation brésilienne (AVEX) qui exploite actuellement quatre S-70A-36 «Black Hawk» (désigné comme HM-2 Black-Hawk) au sein de la 4e armée à Manaus. 

 

La commande brésilienne comprend trois UH-60MS, huit moteurs T-700-GE-701C (deux en tant que pièces de rechange), 12 mitrailleuses M-134 de 7,62 mm, huit systèmes de navigation GPS H765GU. Le coût total est estimé à 145 millions de dollars.

 

 

Photo:  Sikorsky UH-60A de l’armée brésilienne@ FAB

13:47 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fab, sikorsky, uh-60m, black-hawk |  Facebook | |