04/10/2014

Premiers ICH-47F pour l’Italie !

image.JPG

AgustaWestland a livré à l'armée italienne les deux premiers exemplaires de ICH-47F «Chinook» en fin de semaine. Au total l’Italie a commandé 16 hélicoptères de ce type.

Une cérémonie de remise a eu lieu sur les installation d’AgustaWestland près de Varese Vergiate.

 

"La dernière génération du «Chinook» offre un saut quantique en termes de portée, de protection, de sécurité, de lutte et des capacités globales de performance, grâce aussi à une suite de mission numérique sur mesure, par rapport à la flotte actuelle de CH-47C, qui a été le cheval de bataille de l'aviation de l'armée italienne pendant plus de quatre décennies », explique le chef de service du programme «Chinook» le Gen Claudio Graziano.


ich-47f_004_web.jpg


 

Entrée en service : 

 

Le premier ICH-47F a quitté l'usine d’ AgustaWestland avec à son bord la première équipe qualifiée de l'armée, immédiatement après la cérémonie. Ce ICH-47F a rejoint les installations du 1er Régiment "Antares", qui exploite déjà 17 CH-47C. Le deuxième ICH-47F suivra vers la mi-octobre. Deux autres «Chinook» suivront d’ici la fin de l’année. La capacité opérationnelle initiale avec cette nouvelle variante devrait être déclarée dans environ 12 mois. 

 

 

L’ICH-47F «Chinook» : 

 

L’ICH-47F «Chinook» n’est autre que la version du CH-47F produit par Boeing (MK6 au sein de la RAF)

en vertu d'un accord industriel conjoint avec la société Boeing, AgustaWestland est maître d'œuvre du programme ICH-47F pour l’Italie. AgustaWestland est également qualifié par Boeing pour produire les systèmes d'entraînement complets. Boeing construit le fuselage dans son usine de Ridley Park. L'assemblage final est effectué à l'usine Vergiate d'AgustaWestland en Italie du Nord. 

 

Le CH-47F «Chinook» : 

 

Les fonctionnalités avancées de ce nouvel hélicoptère augmentent de façon significative la capacité d’emploi du «Chinook». La nouvelle version du CH-47 dispose d’une nouvelle conception, la cellule a été modernisée  et une nouvelle architecture de l’avionique conçue par Rockwell Collins et BAE offre un poste de pilotage adapter au vol moderne. L’équipage dispose d’une vue d’ensemble de la situation offrant une meilleure sécurité de vol. De nouvelles commandes de vols électriques améliorent  le contrôle du CH-47 notamment en situation complexe. L’affichage numérique permet également de stocker des données en amont de la mission avec la possibilité d’améliorer les conditions d’alerte missiles pour les missions suivantes. Propulsé par deux turbines Honeywell 4733, le nouveau CH-47F peut atteindre des vitesses supérieures à 175 km / h et transporter plus de 21.000 livres. Le CH-47F, avec l'Extended Range Robertson Aviation Fuel System, atteint un rayon d’action de plus de 400 miles nautiques.


img_7638_web_0.jpg


 

 

 

Photos : 1& 3 ICH-47F «Chinook» italien 2 Cérémonie de livraison @AgustaWestland/Boeing

02/10/2014

Le Tejas de série a volé !

LCA-Maiden-Flight-Oct14.jpg

 

 

Le premier exemplaire de série de l’avion de combat indien Tejas Mk1 (LCA) a réalisé son premier vol le 30 septembre dernier. L'avion a pris l'air depuis les installations de l’avionneur indien Hindustan Aeronautics (HAL) de Bangalore et a atterri en toute sécurité après un vol d'une durée d’un peu moins de 30 minutes. 

 

Un évènement : 

 

En soi, ce premier vol est un évènement, depuis le lancement du programme Tejas en 1982! Jusqu’ici, les modèles de Tejas en service étaient tous des versions de développement, qui devaient permettre de faire avancer le programme vers la production de série. Un premier escadron «d’essai» avait même vu le jour en 2013, qui a permis au pilotes indiens de se familiariser avec l’avion et surtout de permettre de corriger les derniers problèmes de mise au point de celui-ci.

 

Lancement de la production : 


75027914.jpg


 

Au total, l’Indien Air Force a prévu de se doter d’une quarantaine de Tejas MK1, dont les vingt machines d’essai qui seront progressivement mise au standard définitif. Puis dès 2017 viendra le temps des essais de la version finale du combattant indien le Tejas MkII, équipé du moteur américain General-Electric GE F-414, qui lui permettra dans sa version "Marine" d’être utilisé sur porte-avions.

 

L'armée de l'air indienne a prévu de se doter de quatre escadrons (80 avions) de la variante MkII d’ici 2020, puis d’augmenter la commande d’ici 2025.

 

Rappel : 

 

Le programme d’avion de combat léger (LCA) nommé Tejas («Glorieux» en langue sanskrit) est un programme national indien lancé en 1982, dont la mise au point aura duré 30 ans ! Les premiers appareils destinés à la Force aérienne indienne ont débuté leurs mises en service cette année avec le standard MkI, mais restent encore, au stade de préparation en vue de l’arrivée du standard MkII. Il s’agit du plus petit avion de combat polyvalent au monde. Ce programme est sous la responsabilité du constructeur indien HAL (Hindustan Aeronautic Ltd).

Les appareils de série sont dotés du General-Electric F414G, le moteur Kaveri indien ayant été abandonné. En attendant, les tests ont été effectués avec un General-Electric F-404.

Le HAL Tejas est doté d’un radar multimodes à effet doppler disposant des modes : air-air, air-sol et air-mer et dispose d’une nacelle FLIR et d’un désignateur laser. Il pourrait également recevoir une liaison de données.

Une seconde version du Tejas, destinée à la Navy a vu le jour et formera l’épine dorsale de la défense navale aux côtés des MiG-29K/KUB (version navalisée du MiG-29). Au total, l’Inde prévoit de s’équiper d’un total de 260 Tejas pour l’Air Force et la Marine.


34390288.jpg


 

 

Photos : 1 Premier vol du Tejas de série 2 Cockpit Tejas MKI 3 Tejas MK1 d’essai@ HAL

21:12 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hal, tejas, tejas mk1, tejas mk2, iaf |  Facebook | |

Premier vol du MH-47G !

269757-026.jpg

 

Boeing a réussi le premier vol du nouveau MH-47G «Chinook» configuré pour les opérations spéciales. Ce premier modèle est en avance d’un mois sur le calendrier initial.

 

La configuration du Boeing MH-47G 2Chinook» comprend un certain nombre d'améliorations avec un nouveau système numérique de commande de vol plus robuste.  Ce CH-47G est également plus rapide que les anciennes versions. Pour répondre aux besoins des «Special Forces», il est doté d’un radar de suivi de terrain, d’une sonde de ravitaillement en vol et nouveau système qui atténue la signature infrarouge des moteurs.

Pour compléter le tout, il est doté d’un nouveau système de brouillage électronique. Une tourelle FLIR complète l’équipement.

 

Boeing prévoit de livrer huit MH-47G «Chinook» à l’US Army d’ici la mi-2015 pour un cout évalué à 300 millions de dollars.

 

 

Photo : le nouveau CH-47G G Boeing

 

 

19:40 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, ch-47g, chinook, special forces, us army |  Facebook | |

01/10/2014

Le Qatar a reçu ses premiers PC-21!

PC 21_HVA_I_14.02.24_6839.JPG

 

Stans, Pilatus a livré les deux premiers exemplaires d’avions écoles de nouvelle génération PC-21 au Qatar. Les deux avions ont quittés les installations de Stans en Suisse pour être livrés à l’école de pilotage de la Force aérienne du Qatar.

 

Les deux premiers Pilatus PC-21 no°AQ353 & 354 font partie des huit premières machines achevées pour la livraison à ce client du Moyen-Orient. Le Qatar a commandé un total de 24 Pilatus PC-21 pour renouveler sa flotte d’avion école pour un montant de 600 millions de francs suisses.

 

Le Qatar est le troisième client du Golfe à avoir opté pour l’avion suisse école, de nouvelle génération, après les Emirats Arabes Unis et l'Arabie saoudite. Singapour et la Suisse utilisent également le PC-21.

 

Les PC-21 serviront à former les étudiants de la toute nouvelle académie de pilotes militaires de l'émirat. L'entraînement devrait débuter en 2015. Le contrat comprend également la fourniture de systèmes de formation au sol, d’un simulateur et du matériel associé, ainsi que des services de maintenance. 


288596187.jpg


 

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition direct, vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Rafale, Gripen E, Eurofighter, pour ne citer que ceux-là. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci, sont simulés, grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.


yourfile-1.jpg


 

 

Photos: 1 & 3 PC-21 aux couleurs du Qatar @ Stefan Widmer 2 Cockpit PC-21 @ PIlatus Aircaft

Le premier F-35A australien a volé !

yourfile.jpg

 

Forth Worth, le premier Lockheed-Martin F-35A « Lightining II » destiné à la Royal Australian Air Force (RAAF) a effectué son premier vol depuis les installations de l’avionneur.

L’avion numérotéAU-1 par le constructeur a effectué un vol d’une durée de  2heures avec aux commandes le pilote d'essai de l'entreprise Al Norman. Ce premier F-35A restera à Forth Worth et sera rejoint  par le numéro UA-2 pour des tests supplémentaires, avant d'être livré à l'école de formation de l’ US Air Force à Luke AFB en Arizona au début de 2015.

L’Australie a prévu d’acquérir 58 appareils de type F-35A, qui seront livrés entre 2017 et 2021. La capacité opérationnelle initiale est prévue pour le service en 2021, et la pleine capacité opérationnelle des trois escadrons est prévue pour la fin 2023.

Photo : Le premier F-35A de la RAAF@ Lockheed-Martin

13:20 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : lockhed-martin, f-35a, raaf |  Facebook | |