04/09/2017

Le Portugal commande le KC-390 !

DDfVVWNXsAAwkEm.jpg

Le président du Brésil, Michel Temer, a annoncé ce soir que son homologue portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, lui avait confirmé l'achat de six avions de transport tactiques Embraer KC-390 lors d'une rencontre entre les deux hommes à Lisbonne.

"Lors de ma visite à Lisbonne, le président portugais a confirmé l'achat de six avions KC-390 r", a écrit Temer. "

 En négociation de le début de l’année :

Le gouvernement portugais a entamé des négociations officielles avec l’avionneur brésilien Embraer pour acheter cinq avions de transports tactiques KC-390 avec une option pour un sixième avion depiuis le début de cette année. Les discussions devraient se sont prolongées pour définir la configuration détaillée de l'avion en vue de l’intégration au sein de la Force aérienne portugaise, les dates de livraison et les horaires de paiement. Les discussions ont également portés sur l’entretiens est un simulateur de vol complet, des pièces de rechange et d'autres services de soutien.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

1608507971.JPG

Photos : KC-390 @ Embraer

 

Record, le planeur d’Airbus a atteint une altitude de 52 172 ft !

Perlan-world-record-pilots.jpg

El Calafate en Argentine, le super planeur d’Airbus le Perlan II a établit un un nouveau record mondial d’altitude pour un planeur à plus de 52 000 ft. Cette réussite est le résultat de la mission Perlan II, soit un projet visant à faire voler un planeur non motorisé aux portes de l’espace.

« Nous célébrons aujourd’hui une incroyable victoire pour l’innovation aérospatiale et la découverte scientifique. Nous tenons à remercier tous les bénévoles et sponsors pour leur engagement sans faille qui a largement contribué à ce résultat », a déclaré ED Warnock  CEO du projet Perlan.

Le projet Airbus Perlan Mission II a pour vocation de faire voler un planeur non motorisé aux portes de l’espace à l’aide des ondes orographiques stratosphériques, un phénomène météorologique formé de courants d’air ascendants qui sont sensiblement intensifiés par le vortex polaire plusieurs fois par an dans certaines zones du globe. Nichée au cœur des Andes d’Argentine, la région d’El Calafate est l’un des rares endroits où ces courants ascendants peuvent atteindre la stratosphère. Non motorisé, le planeur Perlan 2 offre une plateforme unique à la recherche scientifique qui profite de chaque vol expérimental pour mener des études s’intéressant aux facteurs qui influencent le réchauffement climatique, ainsi qu’aux effets des radiations à haute altitude sur les pilotes et sur l’aéronef.

Au terme de la campagne d’essais menée en Argentine, la mission Airbus Perlan II rejoindra Minden, Nevada, où l’équipe uniquement composée de bénévoles modifiera et améliorera le planeur Perlan 2, à partir des informations recueillies. L’objectif ultime du projet Perlan est d’atteindre 90 000 ft, un record d’altitude absolu pour un aérodyne, motorisé ou non.

Perlan_world-record-flight.jpg

Photos : la mission Perlan II @ Airbus

03/09/2017

Gros besoins en hélicoptères pour la marine indienne !

0925146.jpg

New Delhi a officialisé une demande d'information pour un total de 234 nouveaux hélicoptères pour venir équiper la marine. La demande se compose de la manière suivante : 111 hélicoptères utilitaires navals (NUH) et 123 hélicoptères navals multi-rôle (NMRH).

Selon le cahier des charges de la marine indienne le NUH sera acquis dans une version de base, alors que le NMRH devra pouvoir répondre a des capacités d’engagement pour des opérations multiples et spéciales. L’Inde souhaite par ailleurs obtenir des offres en matière de transfert de technologie. Les propositions des hélicotptèristes devront par ailleurs permettre une production locale et garantir au moins 40% de contenu indigène sur les hélicoptères. Le NUH devra être livré deux ans après la signature du contrat et l’achèvement devra être complété d'ici la 13ème année du contrat.Le NUH remplacera environ 40 hélicoptères Chetak (SA316 Alouette III).

Le NMRH devra être doté de deux turbines et disposé au moins deux rails d'arme pour le transport des missiles antinavire de longue et courte portée, des torpilles légères et des charges de profondeur.

Le NMRH aura pourra fonctionner avec deux variantes. Soit la lutte anti-sous-marins (ASW), antisurface (ASuW), avec capacité d’intelligence électronique (ELINT) et SAR. Une seconde version sera spécialisée en ce qui concerne les opérations spéciales pour la projection de commandos, le transport de troupes, l'interdiction maritime et la recherche et le sauvetage de combat (CSAR).

On ne connaît pas pour l’heure les éventuels candidatures pour ce gros marché, mais il est évident qu’il va attiré la principaux fabricants. Ceux-ci devront s’associer à une entreprise indienne pour la fourniture des futurs hélicoptères. Cette compétition s’annonce particulièrement rude en terme d’offres mais aussi en ce qui concerne les négociations futures.

8156966268_ddbfec44c5_b.jpg

Photos : 1 Sikorsky S3 « Sea-King » indien @ B. Harry 2 HAL Chetak/Alouette III indienne @ IN

 

 

 

 

Accélération des livraisons de Ka-52 à l’Egypte !

4341728_original.jpg

L’hélicoptériste Kamov va progressivement accélérer les livraisons de Ka-52K 2Katran » à l’Egypte. Andrei Boginsky, directeur général de Russian Helicopters, a déclaré que 15 Ka-52 seraient livrés en Egypte d'ici la fin de l'année. A ce l'Egypte a accepté son premier un lot initial de trois hélicoptères.

Rappel :

Au total se sont 46 hélicoptères Kamov Ka-52K qui vont venir équiper les nouveaux bâtiments de la classe « Mistral » d'assaut amphibie de construction française, initialement commandés par la Russie. La signature du contrat a eu lieu en 2016.

Le Kamov Ka-52k « Katran » :

Le Kamov Ka-52K "Katran" est une version navalisée du Ka-52 « Alligator ». Le Ka-52K bénéficie de pales et d’ailes repliables, d’un train d’atterrissage renforcé, d’un traitement anticorrosion, ainsi que de nouvelles capacités comme la lutte antinavire. Contrairement à son homologue le Ka-52 «Alligator», le Ka-52K emportera la version bi-bande du radar «Arbalet» avec un capteur en bande Ka (cibles terrestres) et un autre en bande X pour les cibles marines. En matière d'armement, cet appareil recevra le missile air-mer Kh-35UV en plus de l’armement classique de l’Alligator. Les deux pilotes disposent d’un système d’éjection inédit qui éjecte en premier le rotor coaxial, puis déclenche l’éjection des deux sièges, du pilote et du mitrailleur.

Les systèmes de vol comprennent un système de navigation inertielle (INS), un pilote automatique et affichage tête haute (HUD). Les capteurs comprennent pod infrarouge (FLIR) et un radar de suivi de terrain. Le Ka-52 est équipé d'un récepteur d'alerte radar couplé à un système de guerre électronique. Le Ka-52 est propulsé par deux turbines Klimov117VMA, fournissant chacune 2.200 CV (1660 kW). Les moteurs sont placés de chaque côté du fuselage pour renforcer la capacité de survie au combat. L'hélicoptère a également une unité de puissance auxiliaire (APU) pour le fonctionnement autonome. L'hélicoptère disposant de petites ailes équipées chacune rails de suspension, ainsi, que les contre-mesures de bout en bout d'aile. L’Alligator peut emporter jusqu’à 12 missiles anti-char «Vikhr» d’une portée de 8 km.  Le Ka-52 est armé d'un canon  2A42 à tir rapide de 30mm, sans restriction d’azimut.

 

1288424100.jpg

Photos : 1 premier K-52K egyptien 2 Le Ka-52 K @ Kamov

 

 

02/09/2017

Hong Kong Airlines a reçu son premier A350 !

A350-900-Hong-Kong-Airlines.jpg

Hong Kong Airlines a pris livraison de son premier A350-900, en location auprès d'AerCap, ce qui fait du transporteur la 15e compagnie aérienne à exploiter le plus récent des avions de l’avionneur européen. Hong Kong Airlines va acquérir 21 Airbus A350 XWB, dont 15 sont achetés directement auprès d'Airbus et six en location via des bailleurs de fonds.

L'A350 XWB apportera une éco-efficacité inégalée et une expérience de passagers supérieure au réseau du transporteur. Hong Kong Airlines a configuré son A350-900 avec une disposition haut de gamme de trois classes avec un total de 334 sièges, comprenant 33 dans la « Business Class », convertibles en lits totalement installés, 108 dans la nouvelle classe de cabine "Comfort Economy" et 193 en Classe économique. L'avion présente les derniers produits de cabine de la compagnie aérienne, y compris un tout nouveau système de divertissement et une connectivité complète en vol. Après une première période de vol sur les routes régionales, l'A350-900 de Hong Kong Airlines commencera ses opérations de longue durée en décembre de cette année, en volant sur le service sans escale du transporteur à Los Angeles.

L'A350 XWB dispose du dernier design aérodynamique, du fuselage et des ailes en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux moteurs Rolls-Royce économes en carburant. Ensemble, ces dernières technologies se traduisent par des niveaux inégalés d'efficacité opérationnelle, avec une réduction de 25 % de la combustion du combustible et des émissions, et des coûts d'entretien nettement plus faibles. L'espace, la tranquillité, l’intérieur et l'éclairage d'ambiance dans la cabine contribuent à des niveaux supérieurs de confort et de bien-être, établissant de nouvelles normes en termes d'expérience de vol pour tous les passagers.

À ce jour, Airbus a enregistré un total de 848 commandes fermes pour l'A350 XWB auprès de 45 clients dans le monde entier. Avec 287 commandes fermes pour l'A350 en Asie-Pacifique, la région représente plus d'un tiers des ventes totales pour le type à ce jour.

 

Photo : A350-900 d’Hong Kong Airlines@ Airbus/ P.Pigeyre