12/09/2015

Le Koweit a choisi l’Eurofighter !

1A-Kuwait.jpg

 

 

 

Le Koweït a choisi son futur avion de combat, le pays va procéder à l’acquisition de 28 Airbus DS Eurofighter « Typhoon II ». L’accord a été négocié avec le gouvernement italien qui était le principal interlocuteur pour cette vente. Les deux autres avions en concurrence étaient le Rafale de Dassault Aviation et le F/A-18 E/F « Super Hornet » de Boeing.

Dans une déclaration à la presse hier soir, Airbuis DS n'a fourni aucun détail quant au standard de  l'aéronef qui sera livré, ni quels équipements ont été retenus. On sait par contre que le Koweit désire 22 monoplaces et 6 biplaces « Typhoon II ». Il semble, selon les premières informations disponibles en cette fin de journée, que le Koweit sera le premier pays à recevoir le standard "T3" doté du radar à balayage électronique développé par Selex ES Group.

Avec cet accord Airbus DS finalise des engagements pour un total de 599 avions. Depuis l'entrée en service à la fin de 2003, 444  avions ont été livrés à 6 Nations: l'Allemagne, le Royaume-Uni, Italie, Espagne, Autriche et l'Arabie saoudite. En Décembre 2012, le Sultanat d Oman a ordonné 12 Eurofighter.

 

Airbus DS Eurofighter T3 :

Cette nouvelle version de l’Eurofighter contient plusieurs améliorations permettant à l’avion d’être pleinement multirôle en comparaison des versions et standards antérieurs. L’Eurofighter T3 Block15 dispose du capteur IRST de série, il permettra la mise en oeuvre du missile METEOR, ainsi que les missiles TAURUS et Storm Shadows. 

Par rapport à la version «Tranche 2» ce nouveau standard du «Typhoon» intègre les dernières innovations technologiques. Comme par exemple un système de largage de carburant qui permettra au «Typhoon» de rester en vol et en mission plus longtemps, ou encore le radar CAPTOR-E doté de l’antenne à balayage électronique de Selex-ES.

Pour permettre la mise en place du radar à antenne AESA définitif, l’avion a reçu une capacité de puissance électrique additionnelle, ainsi qu’une architecture de calcul offrant une vitesse supérieure. 

 

a-stronger-force-multiplierjpg-1794.jpg

Photos : 1 Eurofighter aux couleurs du Koweit 2 Eurofighter T3 @ Airbus DS

 

Luftwaffe, arrivée des Tornado modernisés !

492.jpg

 

 

Dans le cadre du programme de modernisation de la flotte d’avion de combat Panavia Tornado, la Luftwaffe a commencé à recevoir ses quinze premiers appareils dotés du nouveau standard. Ces travaux sont effectués par Airbus Défense.

Depuis le début de l’année cinq Tornado modernisés ont été livrés, soit deux plus tôt en 2015 et trois appareils ont été réceptionnés au début de ce mois. La semaine dernière des essais ont été réalisés au Etats-Unis avec deux Tornado améliorés sur le site de la base aérienne d’Holloman AFB. Selon le Lt Col Thorsten Weber, commandant de la Force aérienne allemande : « l’ensemble des nouveaux systèmes se comportent à merveilles »

La Luftwaffe a prévu de mettre à niveau 85 de ses Tornado actuellement en service avec le standard ASSTA3.0. En parallèle à cette modernisation, la Luftwaffe prévoit de recevoir quatre simulateurs également modernisés.

 

ASSTA 3.0 / 3.1 (Avionic System Software Tornado ADA):

Airbus Défense a été chargé par la Force aérienne allemande d’un programme de modernisation de la flotte d’avion Tornado. Cette modernisation comprenait trois phases dont la dernière et actuellement en oeuvre.

La modernisation comprend un système d'information multifonctionnel de distribution avec un système de liaison de données link16 moderne.  Les Tornado pourront également disposer d’un nouveau dispositif de nacelle à pointage laser permettant l’usage de systèmes d’armes guidées de dernière génération. En plus de cette innovation, les Tornado de la Luftwaffe disposeront d’un système de communications radios ultra-modernes, d’un appareil d'enregistrement numériques  de données.

Côtés avionique, la mise en place d’un dispositif d'affichage couleur avec intégration des données de l’Israélien Rafael compatible avec une nouvelle nacelle de reconnaissance offre de nouvelles perspectives à l’avion.

Une version Tornado ASSTA 3.1 est en cours de préparation avec le remplacement du moniteur CRT monochrome dans le cockpit arrière avec un écran couleur.

Pour la Luftwaffe cette modernisation s’inscrit dans une volonté de poursuivre l’usage de la flotte des Tornado jusqu’en 2025.

 

Planification de la flotte :

La planification du ministère de la Défense allemand prévoit pour la mise à niveau de 85 appareils de type Tornado, couvrant les versions ECR de guerre électronique du JBG 32 à Lechfeld et les machines de reconnaissance du AG 51 à Schleswig. Le reste de la flotte Tornado (toutes les machines standard de type  IDS) seront  remplacées par le EF2000 Eurofighter, un processus qui est actuellement en cours, pour JBG 31 à Nörvenich et doit être complété par la conversion de JBG 33 à Büchel.

 

5939.jpg

 

Photos : 1 Tornado d’essais ASTA 3.0 @ Philipp Hayer 2 Tornado test ASSTA 3.1 @ Airbus DS

11/09/2015

Brésil, le contrat pour le Gripen E est effectif !

Gripen-NG_[Photo-creditFAB_Paulo_Rezende][Saab.com-Col-img-2340x1316px].jpg

 

 

Le 27 octobre 2014 Saab a annoncé la conclusion d'un contrat avec le gouvernement fédéral brésilien pour le développement et la production d’un premier lot de 36 avions Gripen NG. Le contrat est maintenant entré en vigueur, toutes les conditions requises sont remplies. Aujourd'hui, la valeur de l'ordre est de 39.3 milliards de couronnes suédoise. La prise de commande par l’avionneur suédois Saab est enregistrée et les premières livraisons à l'Armée de l'Air brésilienne seront entreprises de 2019 au 2024.

Le contrat de coopération industrielle afférents (y compris le transfert de technologie aux industries brésiliennes), qui a été signé en octobre 2014, est également en vigueur aujourd'hui.

 

Gripen-NG-Mock-up1-960x653.jpg

«Grâce au programme Gripen NG, nous continuons à bâtir des relations industrielles entre le Brésil et la Suède. Je suis convaincu que cet important programme servira de plate-forme pour de nouvelles entreprises et contribuera à la croissance à la fois de l'industrie brésilienne et suédoise ", dit Marcus Wallenberg, président du conseil d'administration de Saab.

"Cette étape importante marque le début officiel du programme Gripen NG au Brésil. Nous allons maintenant travailler à plein régime pour assurer la ponctualité des livraisons des Gripen E au Brésil. Notre partenariat avec l'industrie brésilienne renforce la position de Saab en Amérique latine et soutient notre stratégie de croissance par le biais de la coopération industrielle », explique Håkan Buskhe, président et chef de la direction de Saab.

Le programme de transfert de technologie contribuera davantage à l'élaboration d'une base avancée de la défense au Brésil. Ingénieurs et techniciens brésiliens viendront chez Saab pour la formation sur les systèmes de l’avion à partir d’octobre à 2015.

 

«L'acquisition de Gripen NG apporte des avantages au-delà de l'élargissement de la capacité opérationnelle de l'armée de l'air brésilienne. En plus d'équiper FAB avec l'un des combattants les plus modernes du monde, la participation dans le développement du Gripen NG signifie une percée technologique pour l'industrie brésilienne ", explique le Lieutenant-brigadier Nivaldo Luiz Rossato, commandant de la Force Aérienne Brésilienne.

La FAB prévoit à terme l’acquisition de trois lots de Gripen NG pour un total de 102 aéronefs. Le développement et l’acquisition de la version Sea Gripen pour la marine ne concernent pas ce contrat.

 

IMG_0082.JPG

Photos : Gripen E et la FAB @ Sgt Rezende/FAB

La police du Yunnan opte pour l’AW139 !

ANH_AW139_JA91NH_Maishima_20101016-002.jpg

 

 

 

AgustaWestland a annoncé la commande de la part du Département de la Police provinciale du Yunnan pour un hélicoptère de type AW139. L'hélicoptère sera utilisé pour l'application de la loi, la surveillance des frontières et des opérations spéciales. L’aéronef entrera en service en 2016

La province du Yunnan est la province du sud-ouest de la Chine à la frontière du Vietnam, du Laos et de la Birmanie. Elle dispose de deux hauts plateaux avec des altitudes supérieures à 3000 mètres et des forêts tropicales de l'est.

 

 

AgustaWestland AW139 : 

L’AgustaWestland AW139 est devenu l'hélicoptère le plus vendu de sa catégorie pour une variété impressionnante de rôles commerciaux et gouvernementaux qui répondent aux exigences les plus exigeantes à travers le monde. Depuis sa certification en 2003, l'AW139 a été constamment amélioré pour atteindre des niveaux toujours croissants de performance, la sécurité, l’efficacité de la mission et la capacité de répondre aux dernières exigences très difficiles des clients actuels et futurs. Le seul hélicoptère de nouvelle génération dans sa catégorie de poids, l'AW139 établit de nouvelles normes de performance dans sa catégorie, avec la plus grande cabine de sa catégorie, une vitesse de croisière maximale de 165 noeuds (306 kilomètres par heure) et une portée maximale au-delà de 570nm (1060 km) avec carburant auxiliaire. Le poste de pilotage intégré et avancé, doté d’une avionique de dernière génération, minimise la charge du pilote permettant à l'équipage de se concentrer sur les objectifs de mission. 500 appareils sont déjà en service dans des nombreux rôles y compris EMS / SAR, VIP / transport corporate, application de la loi et de transport militaire. Près de 200 clients de plus de 60 pays ont commandé plus de 850 hélicoptères AW139 jusqu’ici.

 

Photo : AgustaWestland AW139 @ AgustaWestland

Le Cseries est particulièrement silencieux !

IMG_0204.JPG

 

Bombardier a annoncé  que son avion CS100 a complété les essais sonores avec succès et les données préliminaires confirment que l’avion C Series est l’avion à réaction commercial de série le plus silencieux de sa catégorie. L’empreinte sonore de l’avion et ses excellentes capacités d’opération sur courte piste font de lui l’avion idéal pour l'exploitation dans les centres villes.

Le premier avion CS100 de série commencera sous peu ses essais de fonctionnement et de fiabilité, ce qui marquera le début de la phase finale des essais en vol. Afin de réaliser ces essais, l’avion suivra un horaire typique des grandes lignes commerciales au départ d’aéroports-clés en Amérique du Nord.

Ces annonces ont été faites aujourd’hui à l’occasion d’un vol de démonstration de l’avion CS100 à l’usine Bombardier de Toronto, devant des employés, des représentants gouvernementaux locaux, des gens d’affaires, des représentants des médias et le client torontois des avions C Series et exploitant de longue date de l’avion Q400, Porter Airlines. L’avion de démonstration, l’avion d’essai en vol no 5 (FTV5)  arborait les couleurs de l’exploitant de lancement, SWISS.

« Nous sommes toujours ravis de voir un avion C Series voler vers une nouvelle ville et la journée d’aujourd’hui marque une réalisation dont nous sommes fiers, c’est-à-dire les débuts de l’avion à Toronto.», a déclaré Fred Cromer, président de Bombardier Avions commerciaux. « Nous avons un solide plan en place visant à obtenir l’homologation d’ici la fin de l’année 2015 et que nos avions entreront en service pour SWISS pendant la première moitié de 2016. Nous progressons avec les clients existants et potentiels, et continuons à explorer les possibilités en centrant les analyses de rentabilité autour des biréacteurs de ligne C Series. »

 

Plus tôt cette année, Bombardier confirmait que l’autonomie maximale des avions C Series pourra atteindre 3 300 NM (6 100 km), soit quelque 350 NM (650 km) de plus que prévu initialement. Ces avions assurent un avantage de plus de 20 % sur le plan de la consommation de carburant, comparativement aux autres avions de série, et de plus de 10 % comparativement aux avions remotorisés. Cela signifie qu’un avion C Series pourrait assurer des réductions d‘émissions de carbone pour ses exploitants pouvant aller jusqu’à 6 000 tonnes chaque année. Les avions C Series émettront également 50 pour cent moins de NOX que ne l’exigent les normes CAEP 6.

Bombardier évalue l’empreinte environnementale de ses avions durant leur cycle de vie. Grâce à leur conception, leur fabrication, leur exploitation et leur recyclabilité, les avions C Series recevront une déclaration environnementale de produit (EPD) dès leur entrée en service une première dans l’industrie.

 

original.jpg

 

Photos : Bombardier  CSeries aux couleurs de SWISS @ Bombardier