21/01/2018

Belgique, autorisation de vente et rapprochements industriels pour F-35 !

f-35a-lightning-ii-behind-the-sc-1280x768.jpg

Le département d'Etat américain a approuvé une éventuelle vente de 34 avions de combat Lockheed- Martin F-35A à la Belgique. Le contrat est estimé à 6,53 milliards de dollars.

Pour une telle vente à l’étranger, l’avionneur Lockheed-Martin a toujours besoin de l'approbation du Congrès, mais la bénédiction du Département d'Etat fait en sorte que Lockheed se rapproche un peu plus de son objectif de remplacer la flotte vieillissante de 59 F-16A/B en Belgique.

Le paquet d'exportation offert à la Belgique comprend 38 moteurs Pratt & Whitney F135, dont quatre pièces de rechange, ainsi que la gamme complète de systèmes de guerre et de commandement et de contrôle électroniques, ainsi que les services de soutien et de logistique «autonomes» de Lockheed-Martin.

Lockheed-Martin se rapproche de l’industrie belge :

Par ailleurs, l’avionneur américain vient d’annoncer qu’avec l'un de ses fournisseurs, ils conclueront dans les prochaines semaines deux accords avec l'industrie belge pour répondre aux préoccupations du gouvernement en vue d’obtenir une garantie économique en cas d'achat l’appareil. Afin de garantir un partenariat futur, Lockheed-Martin prépara donc un "Memoranda of Understanding" (MoU) avec acteurs de l'industrie aéronautique en Belgique.

Un second MoU sera signé le 29 janvier entre la société Belgian Engine Center (BEC) basée à Herstal et Pratt & Whitney qui fabrique le moteur F-135 du F-35 Lightning II. Les deux entreprises "réaffirmeront également leur partenariat croissant par la signature d'un Memorandum of Understanding, qui facilitera l'accès de BEC à de nouveaux marchés et aux technologies futures", conclut le communiqué.

On apprend également qu’un second accord devrait être signé le 29 janvier entre la société Belgian Engine Center (BEC) basée à Herstal et Pratt & Whitney qui fabrique le moteur F-135 du F-35 Lightning II. Les deux entreprises "réaffirmeront également leur partenariat croissant par la signature d'un Memorandum of Understanding, qui facilitera l'accès de BEC à de nouveaux marchés et aux technologies futures", conclut le communiqué.

 

f35hypox-1.jpg

Photos : Le F-35A @ Lockheed- Martin

 

 

L’Embraer E190-E2 meilleur que prévu !

E2-Pic5.jpg

En attendant la certification de son E190-E2 dans les semaines à venir, l’avionneur brésilien Embraer a publié vendredi plusieurs spécifications définitives pour l'avion. Celles-ci tendent à montrer que la nouvelle version du E-190 sera encore plus performante que prévu.

Selon Embraer, l’avion consommera 1,3% de carburant en moins par rapport aux estimations initiales et pourra voler 750 miles nautiques de plus. L’avion pourra désormais relier Londres à Mexico. L’E190-E2 devrati obtenir sa certification Initialement durant le premier semestre de cette année, le programme a effectué 2’000 heures de vol et, selon Fernando Antonio Oliveira, directeur du programme, plus de 98% de tous les tests requis pour l'approbation finale.

Par ailleurs, Embraer a terminé les tests de fonctionnement et de fiabilité en utilisant un E195-E2 au cours de la troisième semaine de décembre, soit trois semaines plus tôt que prévu. Les améliorations aérodynamiques se traduisent par une diminution du taux de combustion de 17,3% pour l'E190-E2 par rapport à l'E190-E1, par rapport à l'estimation initiale de 16%, a expliqué Oliveira. La compagnie attribue l'amélioration à une performance meilleure que prévu de la nouvelle aile, un fuselage aérodynamiquement «propre» et l'utilisation «intelligente» des commandes de vol électriques.

1964578286.jpg

Par ailleurs, Embraer s'attend maintenant à ce que les pilotes n'aient besoin que de deux jours et demi de formation de transition pour l'E2, soit une demi-journée de moins que le plan original. "Les différences dans les procédures sont très petites, Il n'y a pas besoin d'un simulateur de vol complet, et les 2,5 jours représentent en réalité moins de 10% de l'entraînement au vol complet pour un nouvel avion », a déclaré Silva. «Donc, ce niveau de formation en transition devient un argument de vente très fort pour les opérateurs actuels d'E-Jet ... En période de pénurie de pilote, avoir un dixième de la formation de transition normale pour passer à un avion plus efficace est un avantage très important par rapport à une nouvelle plate-forme. "

La nouvelle famille E2-Jet : 

Parmi les plus grandes nouveautés qui composent la nouvelle famille E-Jet, on trouve la refonte des ailes, une amélioration du de l’espace cabine et la nouvelle suite avionique et l’entrée en service de la quatrième génération de commande de vol électrique. Un autre changement important concerne le remplacement des moteurs existants pour la famille « PurePower » de Pratt & Whitney. Cette nouvelle génération de moteurs dispose de la technologie « Geared Turbofan », qui permet à la soufflante de tourner à une vitesse inférieure à celle du compresseur, réduisant considérablement la consommation et le bruit.

Embraer estime que le nouveau E-Jets E2 aura un coût par siège similaire à celle des avions à fuselage étroit remotorisés tel que, l'A320neo d'Airbus et le Boeing 737MAX. Mais le constructeur estime que le coût par voyage sera nettement plus faible, ce qui pourrait créer une nouvelle niche de marché avec moins de risques et un dimensionnement correct de la flotte pour les compagnies aériennes. La famille E-Jet E2 dispose actuellement d'un portefeuille de 267 commandes fermes, plus de 373 options et droits d'achat, composés de compagnies aériennes et des sociétés de leasing.

862,575-53c44891961c47f19dba23bc767f2254-embraer-e190-e2-cabin-interior-1500q.jpg

Photos : 1 E190-E2 2 Cockpit 3 Intérieur @ Embraer

20/01/2018

Lockheed-Martin rejoint le projet Aerion AS2 !

aerion-as2.jpg

L’avionneur américain a rejoint la société Aerion en vue de contruire le futur avion supersonique AS2. Les deux sociétés préparent un mémorandum d'accord pour définir un processus formel et contrôlé pour explorer la faisabilité d'un partenariat de développement du premier avion d'affaires supersonique au monde, l'Aerion AS2.

Au cours des 12 prochains mois, les entreprises travailleront ensemble pour développer un cadre sur toutes les phases du programme, y compris l'ingénierie, la certification et la production.

Le président d'Aerion, Robert M. Bass, a déclaré: "Cette relation est absolument essentielle à la création d'une renaissance du supersonique. Lorsqu'il s'agit d'un savoir-faire supersonique, les capacités de Lockheed-Martin sont bien connues et, en fait, légendaires au développement à long terme d'avions supersoniques civils efficaces. "

Aerion-AS2_Specifications_LR-700x408.jpg

Ces deux dernières années la société Aerion a fait progresser l'aérodynamique et la conception structurelle de l'AS2 grâce à un précédent accord de collaboration avec Airbus. Grâce à cet effort, les deux sociétés ont élaboré une conception préliminaire des structures des ailes et de la cellule, de la disposition des systèmes et des concepts préliminaires d'un système de commande de vol «fly-by-wire». Par ailleurs, le projet de jet AS2 supersonique dispose désormais d’un motoriste avec General Electric.

Aerion Corporation :

Aerion Corporation de Reno, Nevada, a été créée en 2003 pour introduire une nouvelle ère de vol supersonique pratique et efficace. En plus d'une décennie, Aerion a développé et démontré une technologie d'aile avancée en collaboration avec la NASA et d'autres institutions aéronautiques de premier plan. Cette recherche comprend des travaux révolutionnaires sur le flux laminaire naturel supersonique, la technologie clé qui sous-tend le biréacteur d'affaires AS2.

1-1.jpeg

On s'attend à ce que l'AS2 avec 12 passagers vole à une vitesse maximale de Mach 1,4 au-dessus de l'eau et, lorsque cela est autorisé par la réglementation, à des vitesses proches de Mach 1,2. Grâce à son aile à flux laminaire naturel supersonique unique, l'avion devrait atteindre une longue portée soit permettre une liaison Los Angeles à Paris et une efficacité à des vitesses supersoniques et subsoniques qui réduiront par exemple de trois heures les trajets transatlantiques, permettant aux chefs d'entreprise de faire un aller-retour entre New York et Londres en un jour.

En novembre 2015, Aerion a annoncé une commande de flotte de l'opérateur de flotte d'avions fractionnés Flexjet pour 20 avions AS2. Aerion prévoit le premier vol de l'AS2 en 2023 et sa certification en 2025.

 

1.jpeg

Photos : L’Aerion AS2 @ Aerion

 

L’Indonésie étudie l’achat d’un ravitailleur en vol !

Gkc130.jpg

 

 

L'Indonésie étudie la possibilité d’acquérir un avion de ravitaillement en vol pour soutenir la modernisation de sa force aérienne. Ce programme devrait être la prochaine grande entreprise d'acquisition d'avions logistiques après l'Airbus A400M pour le pays.

L'achèvement de cette étude ouvrira la voie à une définition des paramètres du programme, qui permettra en suite lancer un appel d’offre formel et une demande de financement auprès du ministère indonésien de la Défense d’ici 2020-24.

Les questions qui seront examinées dans l'étude comprennent l'adéquation aux besoins opérationnels indonésiens, la compatibilité des méthodes de ravitaillement avec la flotte d'avions de la Force aérienne, l'interopérabilité avec les actifs existants et futurs, et les coûts du cycle de vie.

Rappel :

Jusqu’en juin 2015, la Force aérienne indonésienne exploitait une flotte de deux KC-130B équipés de nacelles de ravitaillement. Ces avions avaient été livrés au début des années 1960. Un de ces appareils s'est écrasé à Medan le 30 juin 2015. Depuis, la Force aérienne a dû compter sur un seul appareil pour ses besoins en ravitaillement aérien.

 

Trois concurrents :

Pour l’instant, les indonésiens semblent se diriger vers trois concurrents, l’Airbus A330MRTT, le Boeing KC-46A « Pegasus » et le B767 MMTT de l’israélien IAI. Mais il n’est pas impossible qu’un concurrent russe se présente également dans la course. Etrangement, l’Indonésie n’évoque pas la possibilité d’équiper ses A400M de gousses de ravitaillement, pourtant celui-ci offre cette possibilité.

L’A330 MRTT :

Ga330mrtt-index.jpg

L’A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport) d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération, actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières. L’A330 MRTT totalise à ce jour 28 commandes émanant de quatre clients.

Le KC-46A « Pegasus » :

3369019167.jpg

Le Boeing KC-46A NGT ( Next Generation Tanker) Le B767 «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Certes, il existe déjà une version du B767 Tanker, mais cette nouvelle version répond complètement au cahier des charges de l’US Air Force.

Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Le NewGen Tanker se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le NewGen Tanker met à la disposition des pilotes un poste de pilotage numérique avancé, équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le New Gen Tanker dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électriques (Fly by Wire).

 

L’IAI B767-300MMTT :   

3636449804.jpg

Le concept d’IAI concernant le B767-300 MMTT permet à l’avion d’être configuré simultanément pour le ravitaillement en vol, le transport de fret, VIP, les passagers, selon le souhait de l'opérateur. L’avion dispose également d’une porte cargo permettant le transport de palettes. Les sièges passagers et les consoles de guidage au ravitaillement en vol, peuvent être rapidement installées ou enlevées.

A l’origine, le B767 MMTT est une réalisation israélienne faisant suite à une demande du gouvernement colombien pour la transformation de B767 en version transport et ravitaillement en vol. Le MMTT est configuré avec deux nacelles de ravitaillement Wing (funes) du modèle ARP3, développé et fabriqué par IAI. Le MMTT peut également être configuré avec une flèche ou une flèche mixtes, le tuyau et un système de ravitaillement de type «Drogue». Le Brésil est le second clients pour le concept IAI B767 MMTT après la Colombie.

 

 

Photos : 1 C-130 ravitailleur 2 A330 MRTT 3 KC-46A 4 IAI B767MMTT

18/01/2018

Emirates Airlines commande 36 A380 !

DT0JaVlX0AMX7jd.jpg

La nouvelle de ce matin donne un coup de souffle à Airbus et au programme A380 qui était dans la tourmente ces dernies mois, avec un risque de fermeture prochaine de la chaîne de fabrication. La compagnie Emirates Airline vient de signer un protocole d'accord (MoU) pour acquérir jusqu'à 36 A380 supplémentaires.

L'accord a été signé ce matin au siège de la compagnie aérienne à Dubaï par HH Sheikh Ahmed bin Saïd Al Maktoum, président et chef de la direction, Emirates Airline et Group, et John Leahy, chef de la direction des clients, Airbus Commercial Aircraft. L'engagement porte sur 20 A380 et une option pour 16 A380 supplémentaires dont les livraisons devraient débuter en 2020, d'une valeur de 16 milliards de dollars EU au dernier prix catalogue.

Cheikh Ahmed a déclaré: "Nous n'avons pas caché le fait que l'A380 a été un succès pour Emirates. Nos clients l'adorent, et nous avons été en mesure de le déployer sur différentes missions au sein de notre réseau, ce qui nous donne une flexibilité en termes de gamme et de mix de passagers. Il a ajouté: "Certains des nouveaux A380 que nous venons de commander seront utilisés comme remplacements de flotte. Cette commande apportera de la stabilité à la ligne de production de l'A380. Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec Airbus pour améliorer encore l'avion et les produits embarqués, afin d'offrir à nos passagers la meilleure expérience possible. La beauté de cet avion est que la technologie et l'immobilier à bord nous donnent beaucoup de place pour faire quelque chose de différent avec les intérieurs. "

Après la livraison de son premier A380 en juillet 2008, Emirates a pris son 100ème A380 le 3 novembre 2017 à Hambourg.

L'A380 est une partie essentielle de la solution à la croissance durable, allégeant la congestion de trafic aux aéroports occupés en transportant plus de passagers avec moins de vols. L'A380 est le meilleur moyen de capturer le trafic aérien mondial en croissance, qui double tous les 15 ans. L'A380 effectue 8 200 milles nautiques (15 200 kilomètres) sans escale et peut accueillir 575 passagers dans 4 classes.

La cabine spacieuse et silencieuse, le roulement doux et le plus confortable ont fait du A380 le favori des passagers d'aujourd'hui, entraînant des facteurs de charge plus élevés partout où il vole. L'A380 est le plus gros avion du monde, avec deux ponts complets, offrant des sièges plus larges, des allées larges et plus d'espace au sol. L'A380 a la capacité unique de générer des revenus, de stimuler le trafic et d'attirer les passagers, qui peuvent désormais sélectionner l'A380 lors de la réservation d'un vol via le site Web innovant iflyA380.com.

À ce jour, plus de 200 millions de passagers ont déjà bénéficié de l'expérience unique de voler à bord d'un A380. Toutes les deux minutes, un A380 décolle ou atterrit dans l'un des 240 aéroports du monde, prêt à accueillir ce magnifique appareil. À ce jour, 222 A380 ont été livrés à 13 compagnies aériennes.

 

DT0KNoHWkAATLu2.jpg

Photos : 1 signature de l’accord de ce matin 2 A380 Emirates @ Airbus