04/03/2019

RAAF, les Roulettes du PC-9 au PC-21 !

59EC2C9C-7E49-4795-B417-90C96981ADEC.jpeg

 

L’équipe de voltige de la Royal Australian Air Force (RAAF) « The Roulettes » est sur le point d’effectuer sa dernière présentation avec l’avion école Pilatus PC-9 qui aura lieu lors du spectacle aérien d’Avalon, après quoi l’équipe effectuera sa transition vers le PC-21.

«Le Pilatus PC-9  fournit depuis 30 ans un excellent service aux forces de défense australiennes (ADF), formant des milliers d’équipages de la marine, de l’armée et de la force aérienne», a déclaré le ministre de la Défense, Darren Chester.

Le PC-9 est progressivement remplacé par le nouveau PC-21, ce dernier deviendra également la nouvelle monture de la Patrouille de démonstration aérienne de la RAAF « The Roulettes ».


Rappel :

C’est en 2015 que l’Australie a signé le contrat pour la fourniture de 49 avions écoles Pilatus PC-21 à la Royal Australian Air Force (RAAF). Le contrat de services d'une valeur de 1,2 milliard de dollars voit Lockheed-Martin Australie livrer en partenariat avec l’avionneur suisse Pilatus les 49 avions écoles de nouvelle génération PC-21. La Force de défense australienne avait lancé un appel d’offre pour remplacer ses actuels Pilatus PC-9M avec un nouveau système de formation dénommé "Air Project 5428" à partir duquel le PC-21 est sorti vainqueur après les négociations et l'évaluation approfondie. Ce paquet va harmoniser la formation avec le PC-21 assurant un système moderne de formation rentable pour la formation de base et avancé des pilotes de la RAAF.

pilatus aircraft,pc-21,the roulettes,patrouille de démonstrations aerienne,blog défense,aviation militaire,romandie aviation,raaf

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter et F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

La patrouille des « Roulettes » :

La patrouille des  « Roulettes »  de la RAAF volait jusqu’ici sur le Pilatus PC-9. La  patrouille de démonstration de l'École centrale de vol est basée East Sale dans la région de Victoria. L'École a formé sa première équipe de voltige en 1962, les « Red Sales » qui volaient à l’époque sur De Havilland Vampire, puis sur Aermacchi MB-326. En 1970, les « Roulettes » ont été formé pour célébrer le 50e anniversaire de RAAF et est devenue une équipe permanente depuis lors. Pour les 21 instructeurs seniors de l'école, le commandant de l'école et le chef de la patrouille offrent aux pilotes sélectionnés une possibilité de faire partie des « Roulettes ». L'équipe est organisée en saisons, qui durent six mois, la plupart des membres servant dans l'équipe pendant trois saisons avant de passer à d'autres  fonctions.

 

C294002C-ABA0-49C2-82E1-0807FEE05435.jpeg

Photos : 1 les PC-9 actuel des Roulettes@ RAAF 2 Le PC-21 aux couleurs des Roulettes @ Pilatus Aircraft

 

03/03/2019

Le duo Advanced Super Hornet & le drone Airpower Teaming !

Boeing_Airpower_Teaming_System_Model1.jpg

Boeing a présenté sa toute dernière plate-forme de drone sans pilote, le système Boeing Airpower Teaming. Ce système doit notamment pouvoir voler en duo avec l’Advanced Super Hornet.

Conçu pour les clients mondiaux du secteur de la défense, il s’agit du plus important investissement de la société dans un nouveau programme d’avions sans pilote.

L’appareil complétera et prolongera les missions aéroportées grâce à une association intelligente avec les aéronefs militaires existants.

Le système de drone Airpower Teaming doit permettre :

De fournir une performance équivalente  à un avion de combat avec une capacité de parcourir plus de 2’000 milles marins.

- Intégrer des ensembles de capteurs à bord pour soutenir les missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance et de guerre électronique

- Faire appel à l'intelligence artificielle pour voler de manière indépendante ou avec l'appui d'un avion piloté, tout en maintenant une distance de sécurité entre tous les avions.Le drone doit à terme être capapble de voler et d'appuyer le futur Advanced Super Hornet dans ses missions d'attaques et de pénétration.

Le premier vol est prévu pour 2020.

wingman_2.jpg

Photos :l’Airpower Teaming @ Boeing

 

 

Le Musée Clin d’Ailes pésente sont Hawk !

53179324_1008450759344312_2806029325638303744_n.jpg

 

Animations printanières au Musée Clin d'Ailes, 2 jours durant. Samedi 6  avril et dimanche 7 avril de 9 heur à 17 h (non-stop) avec soupe de chalet à midi.
Dimanche, ouvert de 13 h 30 à 17 h.
Présence des radioamateurs avec des animations pour les enfants. Possibilité de voir le nouveau jet du musée, le Hawk, fraîchement restauré. Et aussi de faire connaissance avec le projet SolarStratos, avec un stand spécial.

Durant ces deux jours, tous les simulateurs du musée seront en fonction.

02/03/2019

Sikorsky prépare le premier vol du HH-60 "Whisky" !

SIKORSKY-HH-60W-COMBAT-RESCUE-HELICOPTER.jpg.pc-adaptive.full.medium.jpeg

 

Sikorsky Aircraft Corporation travaille à la finalisation de son nouvel hélicoptère de combat (CRH) HH-60W de l'armée de l'air américaine (USAF). Il s’agit d’une variante du UH-60M "Black-Hawk », éprouvé au combat.  Le nouvel hélicoptère 60« Whiskey » remplacera les hélicoptères de recherche et de sauvetage (CSAR) de transport moyen, le HH-60G « Pave Hawk » entré en service avec l'US Air Force en 1982.

Le futur HH-60W pourra être déployé pour l'évacuation de pilotes ou d’unités au sol (CASEVAC), l'évacuation médicale (MEDEVAC), les missions d'évacuation des non-combattants, les opérations civiles de recherche et de sauvetage, les humanitaires cas de catastrophe et d’insertion ou de retrait des forces de combat.

Détails du programme CRH :

L'US Air Force a annoncé le remplacement de ses hélicoptères vieillissants HH-60G par un nouveau CRH en 2010. Une demande de proposition (RFP) a été émise pour le programme CRH en octobre 2012. Sikorsky s'est associé au principal fournisseur de sous-systèmes, Lockheed-Martin, pour proposer un UH-60M dérivé comme nouvel hélicoptère de sauvetage de combat de l'armée de l'air américaine.

Le contrat comprend également des options pour la production de 112 hélicoptères HH-60W.  La revue de conception préliminaire (PDR) du HH-60 a été achevée en mai 2016, tandis que la revue CDR s'est achevée en septembre 2017.

L'US Air Force a prévu de commencer le premier vol d'essai du HH-60W CRH en 2019 pour mettre en service un hélicoptère opérationnel en 2021, la production en plein régime étant prévue d'ici 2023.


Conception et caractéristiques de l'hélicoptère HH-60W :

La conception du HH-60W est basée sur l'hélicoptère UH-60M de nouvelle génération. Le giravion intègre une cellule résistante aux chocs et aux dommages. Il conserve composite, accord large, pales du rotor principal et les structures résistantes à la corrosion de son prédécesseur.

L'hélicoptère offre une capacité de carburant interne supérieure à celle de l'hélicoptère HH-60G. Il offre une plus grande autonomie tout en offrant un grand espace intérieur dans la cabine. Il peut accueillir deux pilotes, deux ambassadeurs paramédicaux et deux ambulanciers pour patients médicaux ou blessés. Les deux côtés du fuselage peuvent être montés avec les mitrailleuses de calibre 50 et 7.62mm.

L'hélicoptère sera équipé du système de planification de la mission de Lockheed-Martin, d'aides défensives, de liaisons de données, d'ordonnateurs de mission et de capteurs de conditions météorologiques défavorables.

Cockpit et avionique :

Le cockpit avec écrans multifonction de pointe pourra accueillir deux pilotes côte à côte. Il sera équipé de l'avionique et des équipements de mission de pointe de Rockwell Collins, notamment d'un vol de mission et de mission en poste de pilotage, de radios de navigation et du système de communication avancé ARC- 210 V/UHF. L'ARC-210 offre des communications vocales sécurisées et une interopérabilité civile. Le système prend en charge les futurs réseaux ad hoc et la communication par satellite (SATCOM) de la prochaine génération, pour une transmission voix et données ininterrompue. 

Les écrans multifonctions installés dans le poste de pilotage seront conformes aux normes récentes du système de vision nocturne (NVIS). Les dispositifs multifonctions prennent en charge les angles de vision larges pour une visualisation optimale dans le cockpit..

Moteur du HH-60W :

Le HH-60W sera doté de deux moteurs General Electric T700-GE-701D qui développeront chacun une puissance maximale continue de 1’716 shp (1 279 kW) et offriront des performances supérieures par mauvais temps.

Protection électronique : 

Le HH-60 « Whisky » sera doté du nouveau récepteur d’alerte radar AN/APR-52 (RWR). Il est conçu pour traiter un grand nombre de signaux simultanément pour identifier plus rapidement et plus précisément les menaces contre l'équipage. Le RWR AN/APR-52 offre une forte probabilité de détection pour les menaces modernes et émergentes dans des environnements de signaux très denses.

1.jpeg

Photos : 1 Image de synthèse du HH-60W 2 Production des prototypes @ Sikorsky/ Lockheed-Martin

 

 

01/03/2019

Modernisation des Sukhoi Su-30SM !

 

E5FEEB0B-BA3C-4443-9DA2-1200E0028981.jpeg

 

Irkouskt, le chantier de modernisation du Sukhoi Su-30SM a débuté. Les premiers Su-30SM sont actuellement en phase de mise à jour au sein d’Irkut Aircraft Corporation et le Bureau de conception de Sukhoi pour le compte du ministère de la Défense russe.  Cette mise à niveau doit permettre de renforcer les capacités de combat de l’avion  et le standardisé avec son frère le Su-35.

Les objectifs de la mise à jour concerne la détection et d’identification des cibles aériennes et dotera l’avion de nouvelles armes de précision pour frapper des cibles aériennes, terrestres et navales à plusieurs centaines de kilomètres. La capacité de la motorisation sera également au menu. Un premier lot de Su-30SM modernisés (nombre non précisé) doit avoir terminé ses essais à la fin de cette année.

Les Sukhoi Su-30SM vont notamment recevoir les moteurs AL-41F-1S qui équipent déjà le Su-35. Le nouveau moteur devrait offrir une poussée supplémentaire estimée à 4’200 lb par moteur, mais il augmenterait également la capacité de production d'énergie électrique du Su-30SM grâce au nouvel APU, ouvrant ainsi la possibilité de futures mises à niveau de l’avionique et l’adaptation possible d’un nouveau radar. En effet, l’actuel radar Bars-R N-011M PESA du Su-30SM pourrait être mis à niveau pour correspondre aux niveaux de puissance du radar Irbris du Su-35, avec une puissance maximale de 20 kW. Alors que le BAR et l’Irbis ont des antennes de taille similaire, environ 900 mm (35 pouces) de diamètre, la puissance émettrice passe de 1,5 kW en moyenne à 5, la puissance maximale de 4,5 à 20 et l’éclairage cible de 1 à 2. Les chiffres des Bars-R se situent entre les deux. Le Su-30SM peut avoir un radar dont les performances correspondent à celles du Su-35. Une puissance radar plus élevée permettrait d’utiliser des missiles à plus longue portée. Au lieu des missiles guidés actifs à moyenne portée RVV-AE utilisés dans les avions d’exportation, la force aérienne et spatiale russe (VKS) utilise le RVV-SD plus évolué, une nouvelle évolution du R-77 de base. Mais, il n’est pas impossible que cette alimentation électrique de réserve permettre à terme d’accueillir un jour un futur radar russe AESA (Active Scanning Electronic Scanning Panel) de nouvelle génération commun aux Su-30SM et Su-35.

Des commandes prévues :

Le ministère russe de la Défense prévoit de commander un premier lot de 36 nouveaux chasseurs Su-30SM améliorés. Selon le ministère russe de la Défense, les fonds nécessaires au développement des Su-30SM améliorés figuraient déjà dans le budget de 2017.

Sukhoi Su-30SM :

Les SU-30SM se différencient des Su-30MKI indiens par leurs équipements entièrement russes, leur système d'identification "ami/ennemi" et par d’autres éléments. Pour développer cette version, Sukhoi profita de son expérience avec le programme Su-35 en ce qui concerne par exemple l’avionique. Tout comme la version MKI, le SM dispose de plans canard et de tuyères à poussées vectorielle couplées aux moteurs Saturn Lyulka AL-31FP.

L’appareil dispose d’un radar à antenne à balayage électronique (PESA) de type BAR-R N-011M couplé à un IRTS OLS-30 et le système Optico-Laser-teplotelevizionnaya. L’antenne en bande X permet de suivre 30 cibles aériennes en mode piste, pendant l’exploration et d’engager 6 cibles simultanément en mode attaque. L’avionique est également de dernière génération avec écrans multifonctions (EFIS), système de positionnement par satellite GLONASS et un nouveau système de communication sécurisé S-108 NKVS-27. Par ailleurs l’avion dispose du système de mise en réseau KS-2 / R-098 (Tipovyi Kompleks Svyazi) de données de vol Intra-Flight chiffré (IFDL) qui permet la mise en réseau de jusqu'à 16 chasseurs Sukhoi. Le système de guerre électronique est basé sur le Khibiny-MV-10V, L-175B et L-175M. Le « Khibiny » russe est un système avancé de guerre électronique (EW) monté sur avion, il est capable de brouiller les systèmes d'armes radar à la pointe de la technologie. L’armement est multiple pour permettre l’engagement air-air et air-sol mais également air-surface. L’option de dissuasion nucléaire est également possible avec capacité de frappe d’interdiction et la suppression des défenses antiaériennes.

96AC284B-88F0-4AA7-824B-0ED7CBC79BBB.jpeg

 

Photos : 1 Su-30SM @Weimberg 2 Su-30SM @Dmitry Pichugin