25/11/2014

La nouvelle avionique de la gamme ATR 600 certifiée !

 

800px-ATR_72-600_ATR_house_colors_F-WWEY_-_MSN_98_(9739890333).jpg

ATR Aircraf annonce l’obtention, par l’Agence Européenne de Sécurité Aérienne (EASA), de la certification des toutes dernières innovations développées pour l’avionique des ATR 42-600 et ATR 72-600. La nouvelle certification concerne les fonctionnalités d’approches LPV (Localizer Performance with Vertical guidance), RNP-AR 0.3 (Required Navigation Performance with Authorization Required) et la V-NAV (Vertical Navigation) couplée au pilote automatique.

Ces nouvelles améliorations permettront aux ATR de dernière génération de suivre des trajectoires en approche plus précises, et encore plus sûres, grâce à la navigation par satellites, sans nécessiter des moyens de navigation au sol. Ces nouveautés, qui permettent de réduire sensiblement la charge de travail des pilotes, sont intégrées dans une nouvelle version de l’avionique des ATR -600, la version « Standard 2 ».

Le « LPV » est une fonctionnalité permettant d’effectuer des procédures d’approche basée sur des informations GPS augmentées par des satellites géostationnaires, et qui permettent de guider l’avion sur les axes vertical et horizontal, sans besoin de support d’une station au sol. Cette nouvelle fonctionnalité est particulièrement utile pour des aéroports non équipés d’ILS (Instrumental Landing System), et notamment pour certains aéroports régionaux, de petite taille ou disposant de peu d’infrastructure. Les approches LPV d’une grande précision, peuvent atteindre des minimas jusqu’à 200 pieds, ce qui autorise donc des atterrissages avec une visibilité fortement réduite.

Le « RNP-AR 0.3 » permet aux avions de suivre des trajectoires avec une précision accrue, ayant de ce fait une meilleure anticipation face à d’éventuels obstacles à l’approche de certains terrains d’accès difficile. L’apport fondamental des approches RNP-AR, comparées aux approches conventionnelles RNAV (par GPS), est qu’elles font l’objet une surveillance accrue de la performance de l’avion associée à des alertes de navigation à bord de l’appareil. De par la prise en compte de ces contraintes de sécurité, ces approches permettent également d’atteindre des minimas réduits comparés à ceux des approches RNAV conventionnelles. Au-delà de ces avantages, cette nouvelle fonctionnalité est également utilisée dans le cadre de la gestion du trafic sur des aéroports fortement encombrés ou pour les procédures anti-bruit.

La « VNAV », couplée au pilote automatique, permet un guidage vertical géré par le calculateur de navigation (FMS) de l’appareil. Basé sur les calculs du FMS, le pilote automatique contrôle l’avion afin de suivre un profil vertical déterminé. Ceci définit avec plus de précision les trajectoires de descente et d’approche, offrant ainsi une meilleure sécurité en regard de l’éventuelle présence d’obstacles. La VNAV réduit sensiblement la charge de travail des pilotes à l’approche des aéroports ; c’est une fonctionnalité indispensable dans le cadre des opérations RNP-AR.

Photo : ATR-72-600 @ATR Aircraft

14:48 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : atr aircraft, atr-72-600, atr 42-600 |  Facebook | |

24/11/2014

L’Angleterre commande ses premiers F-35B!

uk_f35b_(700x510)__main.jpg

 

 

Londres, le Ministère britannique de la Défense a signé un premier contrat contrat pour l’achat d’un premier lot de quatre Lockheed-Martin quatre F-35B «Lightning II» à décollage vertical et atterrissage court.

 

Un début : 

 

L’Angleterre devrait d’ici cinq ans commander progressivement 14 F-35B. Trois F-35 d’essais ont déjà été commandés par le sAnglais est actuellement basés à Eglin Air Force Base en Floride où ils sont utilisés pour la formation des pilotes. 

 

Le Royaume-Uni prévoyait initialement une commande de 138 unités du F-35B pour équiper la RAF et la Royal Navy. Mais les coûts et les nombreux retards ont finalement poussés le gouvernement britannique à réduite la voilure à 50 exemplaires.

 

La problématique des coûts : 

 

Le programme F-35 est particulièrement compliqué en matière de coûts, il faut se rappeler  qu’entre 1994 et 2014, le programme a coûté près de 87,5 milliards de dollars, dont 46,2 milliards pour le domaine de la recherche et du développement (R&D) et 39,5 milliards pour l'achat des appareils et 1,8 milliards de pièces détachées. En avril 2012, les services du secrétaire américain à la Défense publient une nouvelle estimation du coût global du programme (développement, construction, exploitation, modernisation et maintenance) sur une période de 55 ans à 1’550 milliards de dollars. Cette estimation reste basée sur une vente de 2’443 avions pour les USA (1’763 F-35A, 340 F-35B et 340 F-35C). Pour un appareil qui devait coûter au départ selon la version, de 66 à 85 millions de dollars pièce, aujourd’hui, on parle de 115 à 130 millions l’avion sans armement.

 

Nouveau lot pour les USA : 

 

En parallèle à la commande britannique, Lockheed Martin et le Pentagone ont définitivement entériné le contrat du huitième lot de production de l'avion de combat F-35 pour un montant estimé à 4,7 milliards de dollars. Un accord de principe avait déjà été scellé au mois d'octobre dernier. Les premières livraisons d'appareils sont attendues pour le printemps 2016. 

 

 

9146671246_312220da07_o__main.jpg

Photos : F-35 aux couleurs de la RAF @ Lockheed-Martin

19:53 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : lockhed-martin, f-35b, raf |  Facebook | |

Frontier Airlines commande des A321 !

A330-200_AIR_TANZANIA_RR_V07.jpg

 

Airbus annonce avoir signé aujourd’hui un contrat avec la compagnie américaine Frontier Airlines portant sur l'achat ferme de neuf appareil moyen-courrier  de la famille A321CEO, d'une valeur totale de 990,9 millions de dollars au prix catalogue de l’avionneur.

 

"Il s'agit de la toute première commande de Frontier portant sur l'appareil de plus grande capacité de la famille A320", précise le constructeur dans un communiqué ajoutant que le transporteur américain exploitait actuellement une flotte dotée de 35 A319 et 20 A320.

 

Airbus compte près de 11’000 appareils commandés à ce jour et plus de 6’200 livrés à 400 clients et opérateurs dans le monde.

 

 

Photo: A321 CEO @  Airbus

17:37 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frontier airlines, a321, airbus |  Facebook | |

23/11/2014

Premier vol du Tu-160 «Blackjack» modernisé!

tu160fuelling.jpg

 

 

Moscou, le premier bombardier stratégique Tupolev Tu-160 «Blackjack» modernisé a effectué son vol inaugural d’une durée deux heures et 40 minutes.

 

Le bombardier supersonique à géométrie variable Tu-160 modernisé comprend une amélioration des systèmes d’avioniques et du radar, de la motorisation ainsi que de l’armement. La nature précise des améliorations n'est pas divulguée. Cependant quelques petites informations sont disponibles.

 

Le Tu-160 a reçu une avionique modernisée avec un nouveau cockpit doté d’écrans et de la nouvelle génération d’ordinateur de gestion de vol disponible. Un liaison électronique permettant la communication avec l’ensemble des aéronefs et des éléments des Forces russes sera installée.

Les moteurs Kuznetsov NK-32 sont dotés  d’un nouveau FADEC (Full Authority Engine Control) et de diverses amélioration concernant la maintenance.

En matière d’armement, le programme de modernisation va permettre de renforcer la capacité nucléaire de l'avion et la capacité de transporter 12 missiles Raduga NPO Kh-555 (AS-15 Kent) de croisière à longue portée ainsi que des bombes à guidage laser.

Le Tu-160 sera également doté des nouveaux missiles Kh-101 et le Kh-102, avec des ogives nucléaires et conventionnelles. La puissance des ogives nucléaires est estimée à 180-200 kilotonnes. En outre, leur portée atteint les 5’500 km. Toutefois, pour augmenter la portée, il a fallu augmenter la masse de lancement de missiles de 700-800 kg, bien que le poids de l'ogive soit resté la même 400-410 kg

 

2496191256-1.jpg

 

Avec une charge jusqu'à 40’000 kg et un rayon d’action (sans ravitaillement) de 12’297 km, et une vitesse maximale de 1’800 km/h le Tu-160 est l’une des armes les plus redoutable de la Russie. Conçu par le Bureau d'études soviétique Tupolev pendant les années 1970-1980, le bombardier porte-missiles stratégique Tu-160 «Blackjack» selon le code de l'OTAN (Cygne Blanc en Russie) est le plus grand et le plus puissant avion supersonique militaire doté d'ailes à géométrie variable. Le Tu-160 est aussi le plus lourd avion de combat au monde et le bombardier ayant la plus grande masse au décollage.

En service opérationnel depuis 1987, le Tu-160 est destiné à détruire des cibles importantes au moyen d'armes nucléaires et conventionnelles. Son équipage comprend quatre pilotes.

 

 

295721.jpg

 

Photos : 1 & 3 Tu-160 @ Sergey 2 Tu-160 @ Myke Syritsa

 

19:33 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tupolev, tu-160m blackjack, cygne blanc |  Facebook | |

L’Armée américaine commande 102 Black-Hawk !

5011293075_7550d56ca6_o.jpg

 

 

L'armée et la marine américaines ont annoncé l'achat de 102 hélicoptères  Sikorsky MH-60 «Black-Hawk» et MH-60R «Sea-Hawk» pour un coût total de plus de 1,3 milliards de dollars.

 

Cette demande d’acquisition ressuscite un contrat de plusieurs années entre les services de l’Armée et Sikorsky qui semblait condamné par les récentes coupes de budget du Pentagone. 

 

A propos du Black-Hawk :


Le Black-Hawk est un hélicoptère utilitaire moyen développé pour l’armée américaine. Conçu par Sikorsky pour remplacer le célèbre UH-1, cet hélicoptère effectua son premier vol en 1974 et fut admis au service actif en 1979. Malgré son coût élevé, le Black- Hawk est un hélicoptère tactique très apprécié et qui possède d'excellentes qualités de vol et une bonne maniabilité. Le Black-Hawk se décline en près de 17 versions spécialisées.

 

Le MH-60 & MH-60R : 


1879794752.jpg


 

Le MH-60 est la plate-forme d'un tout nouveau «Black-Hawk» le «M» qui a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l’avionique analogique des UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré, des commandes de vol numériques doublées et des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. 

 

La version MH-60R et le dernier développement du SH-60 «Sea-Hawk», destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH-60B et SH-60F. Conçu par Sikorsky, il est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements durant les nombreuses opérations de ces dernières années.

 

Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes. Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH-60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.

mh-60-black-hawk-hr.jpg

 

Photos : 1 MH-60R Sea-Hawk 2 Cockpit MH-60 3 MH-60 Black-Hawk @ Sikorky

12:18 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sikorsky, mh-60 black-hawk, mh-60r sea-hawk |  Facebook | |