28/12/2014

Emirates, les meilleures vins et du Wifi gratuit à bord !

 

image.jpg

 

 

La compagnie aérienne Emirates veut le meilleur pour sa clientèle. Pour ce faire celle-ci à investit 500 millions de dollars pour servir les meilleurs vins à bord et vient de lancer le Wifi gratuit.

 

Des grands crus : 

 

Tous les jours, Emirates sert à bord de ses avions plus de 60 vins, portos et champagnes différents, issus des meilleurs vignobles d’une douzaine de pays européens et du nouveau monde.

Représentant un investissement de 500 millions de dollars, le secteur vin de la compagnie contribue largement à la qualité des repas servis à bord. C’est pourquoi la sélection des crus est effectuée avec grand soin par une équipe de spécialistes au sein d’Emirates, lesquels ont développé des relations étroites avec les châteaux et vignobles les plus prestigieux.

 

Au départ de Genève et Zurich, on trouvera en Economy Class le Picpoul de Pinet Blanc, du Languedoc, le Viré-Clessé Paul Sapin ou le Château Thieuley Bordeaux Blanc. Dans les rouges, ce sera le Torres Iberiucs Rioja, ainsi que les vins australiens Kilikanoon Mulga Shiraz ou le Penfold’s Koonunga Hill Red.

 

Les passagers en First Class pourront déguster, entre autres, un Château De Fieuzal, Pessac Leognan 2010 (Sauvignon Blanc et Semillon) ou un Volnay 1er Cru. Les Chevrets 2009 Domaine Henri Boillot, avant de conclure par un porto Graham’s Single vintage Tawny 1976, production limitée spécialement proposée aux clients d’Emirates Airlines.

 

Les clients de la Business Class auront de leur côté le privilège d’accompagner leur repas notamment d’un Château de Tracy 2012 Pouilly Fume (Sauvignon Blanc), issu du Pays de la Loire. En rouge, le soleil s’invitera dans leurs palais avec l’Oreno, Tenuta Sette Ponti 2010, de Toscane.

 

A noter que les amateurs de champagne des classes Business et First pourront également se faire plaisir avec un prestigieux Dom Pérignon 2004.

image.jpg

Wifi gratuit à bord : 

 

L'autre point fort de la compagnie concerne le wifi gratuit à bord des avions de la compagnie, qui connaît un véritable succès depuis son entrée en service en octobre 2014. Ce sont ainsi plus de 200'000 voyageurs qui ont profité de la gratuité en deux mois, soit 35% de tous les passagers de la compagnie depuis cette date. 

 

Ces chiffres confirment que la gratuité de l’Internet sans fil répond à une forte demande. En comparaison, en trois ans de service payant, un demi million de voyageurs de la compagnie avaient utilisé le wi-fi à bord.

 

Sur la plupart des vols du superjumbo, les passagers ont un accès libre à 10 MB de données, ce qui est suffisant pour envoyer des mails ou des messages Facebook, tweeter ou surfer sur le web. Les 500 MB suivants sont accessibles au tarif de 1$.

 

A noter que jusqu’au 1er janvier 2015, les recettes liées aux frais de connexion seront entièrement reversées à la Emirates Airline Foundation, qui vise à améliorer la qualité de vie des enfants défavorisés à travers le monde.

 

Photos : 1 A380 Emirates 2 Service à bord @ Emirates 

 

25/12/2014

10 B777 pour Koweit Airways !

 

image.jpg

 

 

La compagnie Koweït Airways et Boeing ont finalisés une commandes concernant 10 Boeing B777-300ER (Long Range). Cette commande est estimée a 3.3 milliards de dollars aux prix de catalogue de l'avionneur.

 

Cette nouvelle commande souligne la popularité du" 777-300ER" comme l'avion long courrier au sein des compagnies aériennes. 

 

Le B777-300ER a été introduit en ligne service en 2005, il se distingue  par son efficacité énergétique son  aménagement intérieur primé et plus large. Le B777-300ER a été commandé par 37 clients à travers le monde entier. Vingt-sept clients opèrent maintenant le B777-300ER, 10 clients supplémentaires prendront livraison de leur premier B777-300ER d'ici 2014 .Le B777-300ER compte 35 % de différence vis-à-vis du modèle de base « 777 ». Chaque aile a été prolongée de 6,5 pieds (1,98 m) avec des stabilisateurs qui réduisent la longueur de piste au décollage et augmentent  les performances de montée et permettent de  réduire la consommation de carburant. L’avion dispose d’un nouveau train d'atterrissage spécialement adapté pour les pistes courtes. Les entretoises et les nacelles ont été modifiées  pour tenir compte de la poussée nettement plus élevé des moteurs. Les avions sont alimentés exclusivement par le General Electric GE90-115BL soit,  le plus grand et le plus puissant des moteurs à réaction commercial, la production est de £ 115 300 (512 kN) de poussée.

22/12/2014

Airbus livre l'A350-900 !

image.jpg

Prévue à la mi-journée au siège du constructeur européen à Toulouse, la livraison, accompagnée d'une cérémonie et d'un vol inaugural pour la presse, intervient, en effet, après un report d'une dizaine de jours suite au refus du directeur général de la compagnie. Airbus livre donc, le premier exemplaire de son A350 à la compagnie de lancemernt Qatar Airways.  

L’A350-900 est un avion bi-réacteur capable de transporter 315 passagers sur une distance de 14’500 km. Il doit permettre à Airbus de concurrencer les 787 Dreamliner et les B777 de son rival américain Boeing.

 

L’avion a reçu sa certification par les autorités européennes de sécurité aérienne le 30 septembre. Les autorités américaines ont également délivré leur feu vert le 12 novembre.La conception et la construction de l’A350 ont été un énorme chantier. Mouvementé aussi, puisqu’il a accumulé les retards. Airbus a investi 10 à 12 milliards d’euros dans ce programme775 commandes

21/12/2014

Le Sukhoi T-50 en 2016, l’IL-112V en 2018 !

 

PAK_FA_Sukhoi_T-50.jpg

 

Moscou, la force aérienne russe (VVS) aura reçu 55 avions de combat T-50 PAK-FA, d'ici 2020, selon le directeur adjoint du département des avions de combat (de UAC) V. Goncharenko. Les premières livraisons du PAK-FA sont prévues pour 2016.

 

"Le nombre de prototypes est en augmentation; le programme d'essai de l'Etat est en cours selon le calendrier", a déclaré Goncharenko à la Radio Echo de Moscou cette semaine.

 

Cinq prototype de Sukhoi T-50 PAK-FA ont été produits et trois autres sont actuellement en construction au sein des installations de Sukhoi Aviation Holding Company Y. Gargarin à Komsomolsk-sur-Amour (KnAAZ).

 

Le T-50 (PAK-FA) :


T-50-new.jpg


 

Le projet PAK-FA trouve son origine dans les années 1990, lorsque la Russie décide de lancer deux programmes, afin, de remplacer les MiG-29 et les Su-27. L’un concernait un biréacteur lourd, l’autre un monoréacteur léger. Le premier projet donnera naissance au Sukhoi S-37 «Berkut» et l’autre au MiG 1.44.

Sukhoï sera en définitive choisi sur la base de son démonstrateur le 26 avril 2002, évinçant MiG. C’est le lancement du programme PAK-FA. L’Inde est devenue un partenaire financier à 50% et apporte son expérience dans le domaine de l’informatique et des matériaux composites. L’avion disposera également d’un OSF et d’une fusion des données. Le moteur choisit est le NPO Saturn 117S de 14,5 tonnes de poussée.

 

Nouvel avion de transport IL-112V :


1280px-Maquette_Ilyushin_Il-112.jpg


 

Toujours selon V. Goncharenko, le nouvel avion de transport tactique militaire (MTA) II-112V devrait entré en service ne 2018. 

L'Il-112V est destiné à remplacer les vieillissants An-24 «Coke» et An-26 "Curl". Avec une charge utile d'environ 6 tonnes, l'avion sera capable de transporter des militaires, des véhicules légers et de l’armement.

 

L’Il-112V est conçu pour le transport et le parachutage d'armes légères et de l'équipement, des cargaisons et le personnel militaire, ainsi que pour le transport d'une grande variété de marchandises. Il sera capable d'approches d'atterrissage automatique à destination des aérodromes catégorisés (exigence minimale OACI catégorie II) et d’atterrissage manuel en approches sur aérodromes mal équipés. L'avion est une conception classique à aile haute dans les six tonnes métriques (13 228 livres) de charge utile et alimenté par une paire de turbopropulseurs Klimov 2500 ch TV7-117S. 

 

Photos : 1  Sukhoi T-50 PAK-FA @ Sukhoi 2 Sukhoi T-50 @ Artyom Anikeev 3 II-112V @ Natalya Konvachtenko

 

 

20/12/2014

C-17 de plus pour le Canada !

c-17can.jpg

 

 

Le Canada a officiellement lancé une offre pour l’achat d’un cinquième Boeing C-17 de transport stratégique. L'annonce a été faite le 19 Décembre par le ministre canadien de la Défense Rob Nicholson lors d'une visite à la Base canadienne de Trenton en Ontario.

 

Le Canada a acquis quatre C-17A en 2007 dans le cadre d'un investissement massif dans les systèmes de mobilité. Cette petite flotte de transport stratégique est souvent considérée comme exagérément lourde en matière d’exploitation. Cependant, la compétence qui résulte de cette acquisition a permis aux Forces aériennes du Canada de de doubler leur capacité de projection en temps de paix et de réduire le temps d’approvisionnement par deux lors des déploiements à l’étranger.

En 2013, la flotte de C-17 canadien a effectué, par exemple,  48 vols et transporté 1.590.000 kg (£ 3,5 millions) de fret au Mali en appui de la campagne militaire française.

 

Le C-17 Globemaster III :

 

Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 «Globemaster III»  a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par McDonnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 Black-Hawk.

 

 

C-17.jpg

Photos :1 C-17 Canadien 2 Transport à bord du C-17/Serval @ Sylvie Ouellet/avia news Québec