08/04/2016

L’USAF veut un remplaçant pour le A-10 !

a-10-4-1.jpg

Washington, si la flotte d’avions de combat République A-10 «Thunderbolt II» est sauvée (avia news du 06.02.16) jusqu’en 2021, l’US Air Force vient de lancer officiellement un projet en vue d’un nouveau remplaçant pour le célèbre avion d’appuis au sol.

L’US Air Force a fait la demande pour un nouvel avion d'attaque optimisé pour les missions d'appui aérien. Un document portant les exigences des besoins a été distribué au sein du Pentagone et va être examiné ce printemps. Selon le Lt Gen James "Mike" Holmes, chef adjoint du personnel pour les plans et les exigences stratégiques de l’USAF, il s’agit de la première étape dans le long processus de planification et de budgétisation pour un aéronef qui pourrait un jour remplacer la République Fairchild A-10.

Si elle est approuvée par le chef de l’'état-major de la force aérienne, la future plate-forme sera examinée par un groupe spécial de planification cet automne ,pour une éventuelle inclusion dans le plan budgétaire de ces cinq prochaines années.

Un camouflet pour le F-35 :

Selon un rapport du Combat Command de l’ US Air Force le remplacement du A-10 par le nouveau F-35 pose de nombreux problèmes, de plus, ce dernier est considéré comme trop cher pour effectuer des missions régulières de couverture aérienne.

 

Photo : République A-10 «Thunderbolt II @ USAF

 

 

07/04/2016

Coincée, la RAF doit maintenir l’Eurofighter T1 !

1280px-Typhoon_f2_zj910_arp.jpg

La Royal Air Force britannique (RAF) se retrouve coincée tout comme la Luftwaffe allemande avec la première tranche d’avions de combat Eurofighter T1 et devra, faute de moyens, être conservée en service, au-delà de la date de retraite d'origine.

Les 53 avions de combat Eurofighter « Typhoon II » T1 (Tranche1) vont être prolongé de 2019 à 2040 au sein de la défense stratégique et de sécurité (SDSR). La grande question est de savoir comment faire fonctionner les deux escadrons de la Tranche 1 aux côtés des Tranche 2 et 3 ? En effet, il ne subsiste que très peu de points communs entre le T1 et les modèles T2/T3.

Compte tenu des limites des logiciels du T1, la RAF a décidé de ne pas essayer de mettre à niveau ces plateformes particulières avec les améliorations des mises à niveau destinées aux standards T2/T3. De fait, les Eurofighter T1 de la RAF ne peuvent être utilisés qu’exclusivement que pour des tâches de défense aérienne.

Maintenir une dotation suffisante :

Si, la version T1 du « Typhoon II » reste limitée et ne permet pas une mise à jour avancée, comme c’est le cas avec le T2 et prochainement le T3, cette version reste incontournable au sein de la RAF, afin garder une dotation suffisante pour assurer les nombreuses missions qui lui incombent. Le but étant d’éviter à la prestigieuse RAF de tomber au plus bas en matière de capacité numérique.

Le maintien du standard T1 doit permettre de combler le départ à la retraite des Panavia Tornado GR4. L’éventualité d’un départ des Tornado et des Eurofighter T1 pour 2019, plongerait la RAF inexorablement dans une sous dotation difficile à combler à l’avenir.

La RAF aujourd’hui :

La Royal Air Force dispose à ce jour de 192 avions de combat de première ligne, composée de 87 Tornados, 53 Typhoon T1 et 52 en version T2.  La RAF va prochainement débuter la réception de 40 Eurofighter T3A. Il faut également tenir compte dès 2019 des premières livraisons de Lockheed-Martin F-35 « Lightning II », mais avec un rythme particulièrement lent. Selon les prévisions de la RAF, en 2019, celle-ci ne disposera donc que de 127 avions de combat, soit le seuil le plus bas jamais comptabilisé.

Typhoon-ZJ803-BA-1-XL.jpg

Photos : Airbus DS Eurofighter T1 de la RAF @ RAF

 

 

 

 

AirSprint réçoit son premier Citation CJ3 !

Citation_CJ3plus_Photo2.jpg

Wichita, Cessna Aircraft Company, a livré le premier exemplaire de son Cessna Citation CJ3+ immatriculé au Canada à l'opérateur AirSprint Inc.

AirSprint exploite la plus grande flotte fractionnée d'avions privés au Canada, offrant plusieurs aéronefs de la famille Cessna Citation XL / XLS, Citation CJ2 + et Citation CJ3 +. La société dessert les régions de Vancouver, Calgary, Edmonton, Winnipeg, Toronto, Ottawa, Montréal et les Maritimes.

DDSU_0307-Unit-change-copy.jpg

Le Citation CJ3+ :

L'avion dispose d’un nouvel intérieur avec une cabine pressurisée redessinée. Les passagers pourront utilisés le système de téléphone intégré Iridium, ainsi que les capacités d'Internet à haute vitesse. Le CJ3 + est équipé d’une suite avionique Garmin G3000, qui comprend la détection des turbulences radar météorologique, un TCAS II, les systèmes d'avertissement de conscience de terrain avancés (TAWS). Le CJ3+ est également doté du mode ADS-B de contrôle de la circulation aérienne. Le système de gestion de vol optimise les performances de l'avion avec précision pour un guidage latéral et vertical pour toutes les phases de vol. Il peut maintenir l'assiette, l'altitude, la vitesse, vitesse verticale et le cap en plus des profils de descente VNAV de vol, décollage / remise des gaz et des procédures automatisées. Tous ceci afin d’en faciliter le pilotage. Le CJ3+ dispose d’un rayon d’action de 2’070 miles nautiques, permettant de transporter ses neufs passagers sans escales de Washington DC à Mexico, San Diego, ou de Lima, au Pérou et à São Paulo, Brésil.

 

464440686.jpg

Photos : 1 Citation CJ3+ 2 Livraison pour AirSprint 3 Cockpit @ Cessna

06/04/2016

La Jordanie opte pour le Pilatus PC-21 !

cc1e6f4401116d86e69acbc79891b54a-PC-21 Australian Demo Tour Canberra(A000465785).jpg

Stans, et de sept pour le PC-21 ! Pilatus Aircraft Ltd vient d'annoncer que la Force aérienne Royal Jordanian (RJAF) a opté pour l’achat de 8 Pilatus PC-21 écoles. Cette commande remplace celle d’août 2015, dans laquelle le pays avait porté son choix sur le PC-9M. Ce changement semble également confirmer que la RJAF prépare la modernisation de sa flotte d'avions de combat avec le choix d'un nouvel aéronef d'ici 2020.

La Force aérienne Royal de Jordanie a en effet revu son cahier des charges et demandé à l’avionneur suisse de modifier son choix en direction de la dernière génération d’avion école que représente le PC-21. La commande comprend également un simulateur, du matériel de formation et un ensemble complet de soutien logistique.

Soucieux de moderniser ses installations de formation de pilotes, la RJAF a opté pour le Pilatus le PC-21, sachant qu'il fournira des performances excellentes et un rapport coût-efficacité pour la formation de base et avancées de ces pilotes.

Pour l’avionneur suisse il s’agit du septième client pour le PC-21 et le sixième à l’exportation. Les pays utilisateurs sont la Suisse (8), Singapour (19), l’Arabie Saoudite (55), Emirats arabes unis (25), le Qatar (24) l’Australie (49) et la Jordanie (8).

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe, vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

1253014a4d1e910cb1c737afdcfa09e2-PC-21-Cockpit-01.jpg

Photos : 1 PC-21 en vol 2 Cockpit @ Pilatus Aircraft

 

Koweït, contrat signé pour les Eurofighter !

airbus ds,finmeccanica,eurofighter,eurofighter typhoon 2 t3,koweït,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Milan, le Koweït et Finmeccanica ont officiellement signé ce mardi le contrat pour la livraison de 28 avions de combat Airbus DS Eurofighter « Typhoon II » T3. Le 1er mars, le Parlement koweïtien avait approuvé une rallonge budgétaire de 500 millions de dollars (460 millions d'euros), à titre d'avance pour l'achat de ces avions, qui seront fabriqués en Italie. La commande se compose de 22 monoplaces et 6 biplaces « Typhoon II ».

Outre les appareils eux-mêmes, le contrat inclut la logistique, un soutien opérationnel et la formation des membres des équipages et du personnel au sol, qui se fera en coopération avec l'armée de l'air italienne. Une amélioration des infrastructures au sol qui seront utilisées par les Eurofighter est également prévue.

Les Equipements des Eurofighter koweïtiens :

Les Airbus DS Eurofighter T3 Block15 vont disposer des nombreuses nouvelles améliorations en comparaison des versions et standards antérieurs. L’Eurofighter T3 Block15 disposera du capteur IRST de série, il permettra la mise en oeuvre du missile air-air très longue portée « Meteor » de MBDA, le Koweït compte utiliser la nacelle de désignation "Sniper", ainsi que les missiles antichars MBDA « Brimstones II » et des bombes à guidage laser GBU-12. Par ailleurs, la Force aérienne koweitienne a opté pour le missile air-air courte portée Diehl BGT Iris-T. En matière de radar, les Thyphoon koweïtiens seront les premiers à l’exportation à recevoir le nouveau radar de type AESA antenne à balayage électronique CAPTOR-E de Selex-ES.

 

airbus ds,finmeccanica,eurofighter,eurofighter typhoon 2 t3,koweït,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Photos : 1 Futur Eurofighter koweïtien avec son armement 2 Radar Captor-E de type AESA @ Finmeccanica