16/12/2014

Nouveau lot de Sukhoi Su-34 !

fZnJooe.jpg

 

Moscou, un nouveau lot (chiffre non précisé) de bombardier Sukhoi Su-34 «Fullback» a été livré cette semaine à la Force aérienne russe. Les appareils ont rejoint une unités dans le sud de la Russie.

 

Produit à Novossibirsk : 

 

Les installations de Sukhoi de Novossibirsk qui produisent le bombardier Su-34  «Fullback» fonctionnent actuellement à plein régime pour répondre au contrat d'État avec le Ministère de la Défense pour les livraisons de Su-34 à la Force aérienne jusqu'en 2020.

Le premier contrat a été signé en 2008  et a été suivi par un second en 2012.

 

On estime la production du Sukhoi Su-34 «Fullback» de deux à trois unités pas mois, L’acquisition du bombardier Su-34 représente la plus grande commande d'avions de combat dans le cadre du programme d'armement d’Etat pour les années 2011-2020. Son accomplissement permettra de remplacer une grande partie des bombardiers Su-24 « Fencer » de première ligne actuellement en service. Il s’agit d’une modernisation sans commune mesure depuis la fin de la guerre froide qui comprend 200 appareils de ce type.

 

Le Sukhoi Su-34 «Fullback» : 

 

Le Su-34 peut  attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique. Font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne.

 

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison16 (Link16) lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs.

 

Question armement, le Su-34 met en oeuvre des missiles à longue portée air-surface et air-air ainsi que d'armes guidées multi-canal. Il est équipé d'un système de contre-mesures de dernière génération. Rappelons que le cockpit est blindé. L'avion peut effectuer des missions à basse altitude de type « by-pass et fly-by». A noter, que les pilotes disposent d’un petit cabinet WC, pour les longues missions.

 

 

NAPO-Su-34-Fullback-V.Kuzmin-0112-1.jpg

 Photos : Su-34 «Fullback» @ Sukhoi

AirAsia X commande 55 A330NEO !

a330-900neo_rr_air_asia_x_01.jpg

 

AirAsia X, la filiale long-courrier de la compagnie aérienne malaisienne AirAsia, a confirmé une importante commande de 55 A330NEO. La valeur de la commande est estimée à près de 15 milliards de dollars.

Pour mémoire, AirAsia X avait signé, lors du salon aéronautique de Farnborough un protocole d'accord pour 50 A330-900NEO auquel s'ajoutent aujourd’hui 5 appareils supplémentaires.

L’A330NEO :

L'A330NEO ( New Engine Option) avait été lancé par Airbus à l'occasion du salon de Farnborough. L'appareil, basé sur l'actuel A330, est un long-courrier motorisé par le britannique Rolls-Royce qui promet une économie de consommation de carburant de 14% par siège. Il doit entrer en service à partir de fin 2017.

Photo : A330NEO AirAsia X @ Airbus

15/12/2014

Jetlines commande le B737-700 MAX !

Jetlinespic.jpg

 

 

Seattle, ce lundi la nouvelle compagnie canadienne Jetlines a annoncé une commande pour cinq B737-700 «MAX». Cette commande est évaluée à près de 438 millions de dollars au prix catalogue de l’avionneur américain. La compagnie a en plus seize avions du même type en option.

 

Une nouvelle compagnie : 

 

La nouvelle compagnie aérienne, dont le siège est à Vancouver en Colombie-Britannique, prévoit de puiser dans la demande des passagers en offrant des tarifs à bas prix sur les routes qui évitent la concurrence directe avec d'autres compagnies aériennes.

 

Le B737-700 «MAX» : 

 

Le B737 «MAX» intègre les dernières technologies du moteurs CFM International LEAP-1B, des winglets de bout d’ailes afin d’offrir la meilleure efficacité.  Le B737-700 «MAX»  sera capable de voler plus de 3’800 miles nautiques, étendant ainsi la gamme de l’actuel B737-700 d'environ 400 miles nautiques (741 km).

Avec cette commande, Boeing dispose d’un carnet de commande pour 2’562 avions de la famille «737 MAX» de la pat de 55 clients dans le monde.

 

 

Photo: le B737-700 «MAX» de Jettlines@ Boeing

C-130J « Super Hercules » pour la Tunisie !

 

yourfile.jpg

 

 

Lockheed-Martin a livré les deux C-130J « Super Hercules » de transport tactique à l'armée de l'air tunisienne. La Tunisie a commandé deux C-130J en 2010, ce qui en fait le premier client en Afrique pour ce type d’aéronefs. La Tunisie exploite déjà des versions antérieures de l’Hercules, soit six C-130B et un C-130H.

Le C-130J « Super Hercules » :

Le C-130J «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre  C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales.

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

Photo : C-130J « Super Hercules » tunisien @ Lockheed-Martin

14/12/2014

Taiwan, les F-16 dotés du radar AESA !

2463071.jpg

 

 

Taiwan est en passe de disposer de la version la plus moderne du Lockheed-Martin F-16 C/D «Viper» avec le montage du nouveau radar AESA. Northrop-Grumman a livré les premiers radars  AESA de vue de la mise à niveau des Lockheed-Martin F-16.

 

Le F-16 «Viper»: 

 

La mise à niveau avec le  radar AESA de type SABR est un élément clé du concept de mise au niveau "Viper" du F-16 de Lockheed-Martin. Il comprend également une nouvelle mise à niveau de l'ordinateur de mission et de l’affichage de poste de pilotage.

 

Le modèle «Viper» est en fait une modernisation destinée aux utilisateurs du F-16. L’appareil est cette-fois doté d’un nouveau radar avec antenne à balayage électronique (AESA), couplée à un nouvel ordinateur de mission. L’architecture est dotée de la fusion de données. Cette modernisation doit permettre de mieux préparer et interagir avec les appareils de 5e génération ou de génération 4++.

 

Le radar Northrop-Grumman SABR : 


80-0537.jpg


 

Le SABR (Scalabre Agile Beam Radar) de Northrop-Grumman est conçu spécifiquement pour le F-16. Ce radar tire profit de la renommée de la gamme des radars de type l'APG- 77, -77 (V) 1 (F-22 Raptor) et -80 , -81 (F-35). Le SABR a fait ses débuts sur un F-16 en novembre 2009. En vol, ce radar a effectués 17 sorties avec les pilotes d'essais en vol de l'USAF avec un taux de réussite de 100%.

 

Un choix crucial pour le radariste :

 

La décision de Taiwan de moderniser ses F-16 avec le nouveau radar AESA SABR développé par l’équipementier Northrop-Grumman est une véritable aubaine pour celui-ci. En effet, le radariste comptait placer plusieurs centaines de radar SABR sur les F-16 de l’US Air Force et de la Corée du Sud, mais la décision récente du Pentagone de ne moderniser que la cellule des F-16 en service dans l’USAF et la Garde Nationale, a sonné comme une très mauvaise nouvelle pour son concepteur. Le choix de Taiwan redonne un peu d’espoir de vente du nouveau radar à d’autres utilisateurs du F-16.

 

2468738.jpg

 

Photos : 1 F-16C Taiwan F-16D Taiwan S.H. Yang 2 Radar SABR @ Northrop-Grumman