24/06/2015

Le 25e B777 pour Thai Airways !

K66409-02.jpg

 

 

Everett, Washington, Boeing t Thai Airways International Public Company Limited (THAI) ont célébré la livraison du 25e B777 à la compagnie thaïlandaise. L’avion un B777-300ER (Extended Range), à rejoint sa base de Bangkok.

 

Ceci est une livraison très spéciale pour nous ", a déclaré le président de la THAI M. Charamporn Jotikasthira. «La flexibilité de la famille 777 a joué un rôle important dans la poursuite de notre succès et nouveau B777-300ER nous permettra de continuer d'élargir nos marchés long-courriers » 

 

Thai Airways exploite presque chaque modèle de la famille  « 777 », THAI Cargo été le premier transporteur en Asie du Sud-Est a utiliser le B777 Freighter .

 

Le B777-300ER :

 

Le B777-300ER a été introduit en ligne service en 2005, il se distingue  par son efficacité énergétique son  aménagement intérieur primé et plus large. Le B777-300ER a été commandé par 37 clients à travers le monde entier. Vingt-sept clients opèrent maintenant le B777-300ER, 10 clients supplémentaires prendront livraison de leur premier B777-300ER d'ici 2014 .Le B777-300ER compte 35 % de différence vis-à-vis du modèle de base « 777 ». Chaque aile a été prolongée de 6,5 pieds (1,98 m) avec des stabilisateurs qui réduisent la longueur de piste au décollage et augmentent  les performances de montée et permettent de  réduire la consommation de carburant. L’avion dispose d’un nouveau train d'atterrissage spécialement adapté pour les pistes courtes. Les entretoises et les nacelles ont été modifiées  pour tenir compte de la poussée nettement plus élevé des moteurs. Les avions sont alimentés exclusivement par le General Electric GE90-115BL soit,  le plus grand et le plus puissant des moteurs à réaction commercial, la production est de £ 115 300 (512 kN) de poussée.

 

 

Photo : Le 25e B777 de Thai Airways @ Boeing

 

23/06/2015

Les simulateurs de C-17 au complet !

yourfile-1.jpg

 

 

ST. LOUIS, Boeing a livré le dernier simulateur du C-17 « Globemaster III » de formation des équipages à la 28e Shepherd Air Field National Guard Base, Martinsburg, en Virginie-Occidentale, remplissant ainsi l'objectif d'un système national de formation pour le C-17.

 

 

Boeing a livré ainsi le dernier simulateur destiné à l’US Air Force  en ce qui concerne le C-17. En plus des simulateurs de vol, les équipages disposent de simulateur destiné à l formation des loadmaster, pour apprendre le chargement de fret et l’utilisation de la soute. Au Etats-Unis se sont dorénavant  quatre centres de formation qui offrent l’instruction our le personnel navigant du C-17. Ceux-ci permettent de travailler les opérations de vol, la planification de la mission et les procédures d'urgence à travers la formation sur ordinateur.

Des simulateurs de C-17 ont été livrés également aux Royaume-Uni, Australie et les Émirats Arabes Unis, le centre de l'Inde viendra sera livré un peu plus tard cette année.

 

Le C-17 Globemaster III :

 

Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 Globemaster III a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par MC-Donnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 Black-Hawk.

A ce jour le C-17 est employé dans l’US Air Force, au Canada, en Angleterre, Australie et il est commandé par le Qatar, les EAU. L’Inde recevra ses premier C-17 d’ici trois ans.

 

4204245-c-17-globemaster-iii-over-alaska.jpg

 

 

Photos : 1 Simulateurs de C-17@ Boeing 2 C-17 USAF @ USAF

Les B-52 en exercice en Europe !

 

83840476.jpg

 

C’est le retour marquant du « bon vieux » Boeing B-52 en Europe. Trois bombardiers stratégiques américains B-52 ont largué des bombes d'entraînement en Lettonie et sur le littoral suédois.

 

Ces exercices de bombardement n’avaient plus eu lieu, sur le vieux continent depuis la fin de la guerre froide. C’est dans le cadre d’exercices militaires

 Baltops 2015 et Saber Strike 2015, que trois bombardiers stratégiques américains B-52 ont largué des bombes d'entraînement sur des cibles conventionnelles en Europe.

 

Le retour de la puissance US en Europe :

 

L’objectif de ces manœuvres est destinée à montrer la capacité des Etats-Unis à effectuer des bombardements au moyen d’armes conventionnelles dans cette région et de marqué son retour dans la région. Le bras de fer avec la Russie se poursuit un peu plus.

 

 

Le retour de l’increvable bombardier en Europe, n’est pour l’instant que limité dans le temps. Cependant, la crise en Ukraine et la demande du président américain Barack Obama d’alloué pour l’année 2015 un budget d’un milliard de dollars pour renforcer la présence militaire américaine sur le vieux continent, n’est peut-être qu’un prélude à un retour plus long des B-52G en Europe. En effet, le plan de redéploiement des unités américaines sur le vieux continent, précise qu’un certain nombre d’avions « stratégiques » (le type d’avion n’est pas connu) sont concernés.

Du côté de la Maison Blanche on confirme vouloir non seulement stationner de nouvelles Forces en Europe, mais également augmenter la fréquence d’exercices entre alliés de l’Otan en Europe dans un proche avenir, dans un but de notamment de parfaire les réactions, face à une variété de menaces et situations possibles.

A-29 « Super Tucano » pour le Ghana !

super_tucano_a29_embraer_1.jpg

 

 

Le Ghana a rejoint le club des clients de l’Embraer A-29 « Super Tucano » avec une commande  de cinq des turbopropulseurs pour son armée de l'air.

L'accord prévoit en plus des aéronefs le soutien logistique et un programme de formation locale des pilotes et mécaniciens au Ghana.

 

Le A-29 « Super Tucano :

 

Le Super Tucano est doté d’un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-68C deux fois plus puissant que celui du Tucano et actionnant une hélice Hartzell à cinq pales. Son fuselage est également plus long et deux mitrailleuses de 12,7mm Herstal M3P sont incorporées dans des ailes dotées d’un nouveau profil. Effectuant fréquemment des missions à basse altitude, et donc exposé à des tirs terrestres, l’habitacle du Super Tucano est protégé par un blindage en Kevlar. Un train d’atterrissage renforcé permet d’utiliser des pistes sommairement aménagées. L’appareil possède 5 points d’accrochage, dont un sous le fuselage, permettant d’emporter jusqu’à 1’500 kg d’armement selon diverses combinaisons. Ainsi, un canon de 20 mm peut être installé sous le fuselage, auquel s’ajoutent soit des bombes lisses ou guidées, des roquettes ou des missiles. Les missiles sont soit des AIM-9 Sidewinder, des MAA-1 Piranha ou des Python 3/4. Des réservoirs extérieurs de carburant peuvent également être utilisés, afin d’augmenter l’autonomie de l’appareil. 

 

 

 

Photo : Embraer A-29 « Super Tucano » @ FAB

22/06/2015

Le futur MiG-41 pourrait atteindre Mach 4 !

MiG-31_01.jpg

 

 

Moscou, on ne sait pas encore grand chose du projet concernant le futur  avion de combat  de type MiG-41. Sauf que celui-ci doit remplacer à terme les actuels MiG 25/31.

 

Selon Alexander Tarnaev, adjoint au Comité d’Etat d la Défense de la Douma, le futur MiG-41 serait développé  à partir du MiG-31 actuel. Si l'aspect visuel du nouvel intercepteur, est aujourd’hui inconnu, il semble que les ingénieurs russes devraient présenter leur projet au ministère russe de la Défense entre 2017 et 2020. L’avis devrait alors pouvoir remplacer les actuels MiG-31 à l’aube de 2028.

 

Contrer les USA et la Chine : 

 

Les Etas-Unis est la Chine s’activent pour sur les projets de drones d'attaque hypersoniques, ainsi que sur le futur bombardier stratégique, lui aussi hypersonique. Pour contrer les vitesses très élevées de ces futurs appareils, la Russie (qui travaille aussi sur un bombardier hypersonique le PAK-DA) prévoit de se doter d’un nouvel intercepteur particulièrement rapide lui aussi. 

 

Mach 4:

 

Pour ce faire, les ingénieurs de RAC-MiG travaillent sur un projet de MiG-41 capable de voler jusqu'à Mach 4,3 (soit environ 4’500 km/h). Ce futur « super » intercepteur devrait également être doté d’une nouvelle génération d’armes elles, aussi particulièrement, rapides.

 

La mise au point de nouveaux vecteurs aériens hypersoniques, semble relancer un peu plus la le développement de nouveaux moyens aériens capable de les contrer, à la manière de ce qui se faisait dans les années 50 avec la course pour atteindre le mur du son !

mig_41_garuda_phantom_falken_a_by_slowusaurus-d6dtkvd.jpg

 

Photos : 1 MiG-31@VVL  2 Image d’artiste du futur MiG-41