14/12/2014

La Grèce commande 10 CH-47D d’occasions !

ch47d.jpg

 

Athènes, la Grèce a passé commande pour dix hélicoptères lourds de transport Boeing CH-47D «Chinook» d’occasions auprès de l’US Army. Cette vente vient d’être approuvée par l'Agence de coopération de sécurité américain à la Défense (DSCA).

 

Cette commande pour dix «Chinook» représente un montant d’une valeur de 150 millions de dollars. Elle comprend également de l'équipement de soutien.

 

Le détail de la commande :

 

Ces dix hélicoptères CH-47D viendront renforcés les modèles déjà en activités au sein de la Force aérienne du pays soit 15 appareils. Le gouvernement grec a demandé la vente d'une multitude de pièces de rechange et de l'équipement de soutien. La commande comprend notamment 

23 moteurs T55-GA-714A, dont 20 seront installés sur des CH-47D qui équipent l’armée et trois serviront de pièces de rechange. 

Les dix CH-47D d’occasions recevront un systèmes de détection de missiles de base, des  radios à  hautes fréquence et un système de navigation GPS.

 

Le Boeing CH-47D «Chinook» : 

 

Le CH-47D partage la même cellule que les modèles précédents, la principale différence étant l'adoption de moteurs plus puissants. Les premiers CH-47D furent à l'origine propulsés par deux moteurs T55-L-712, le moteur le plus commun étant maintenant le T55-GA-714A. Avec son système de fret à triple crochet, le CH- 47D peut transporter des charges lourdes en interne et jusqu'à 12 tonnes (tels que des conteneurs de 12 mètres) en externe. Le modèle "D" est introduit en 1979. 

 

Aujourd’hui les CH-47D sont remplacés par le standard «F» plus puissants et dont l’avionique est entièrement modernisée avec un cockpit tout écrans.

 

57891.jpg

 

 

Photos : CH-47D en service au sein de la Force aérienne Hellenic @ T. Charalanpopoulou

13/12/2014

Aéroscopia va bientôt ouvrir ses portes…

unnamed-1.jpg

 

 

 

Trente ans, c’est ce qu’il aura fallu attendre pour qu’Airbus et ses partenaires ouvrent enfin un musée à la hauteur de la fabuleuse histoire du constructeur européen.

 

Cette attente sera comblée par AEROSCOPIA, qui ouvrira ses portes au public le 14 janvier 2015.

 

La gestion sera confiée à Manatour qui annonce déjà qu’il proposera aux visiteurs un forfait « intégral » qui regroupera à la fois les chaînes d’assemblages Airbus et la visite guidée du nouveau musée.

 

Cette formidable formule devrait séduire plus de 110.000 visiteurs annuels qui se déplacent déjà rien que pour la visite industrielles de l’assemblage des A380.

 

A l’intérieur du musée, plusieurs bénévoles seront en charge des divers appareils présentés dans le hall de 1.500 m2 au sol surplombé par une spacieuse mezzanine de 800m2 où la chronologie de l’aviation est placée.

 

unnamed-2.jpg

 

 

Un circuit qui navigue entre les avions est mis en place, les visiteurs seront à la fois dans a cabine avant d’essai du Concorde F-WTSB, l’aménagement de l’Airbus A300B et admireront la structure de construction du Super-Guppy (ancêtre du Beluga).

 

Divers appareils seront au sol ainsi qu’au plafond du musée. Une boutique proposera des souvenirs aéronautiques.

 

Ces derniers jours, les préparatifs finaux vont bon train, la décoration extérieure du musée qui propose une zone de détente avec un lac d’un côté, et d’une esplanade d’accueil de l’autre se termine.

 

Cette zone mitoyenne au parking visiteurs est aménagée pour accueil un second Concorde, une Caravelle (qui viennent d’arriver) et prochainement un A400M de test ainsi qu’un des tout premiers A380 d’essai.

 

unnamed-3.jpg

 

 

Ce musée s’est construit avec 21,5 M€ dont 39% à la charge de la Mairie de Blagnac est un pari sur l’avenir pour protéger encore plus d’avions, la forme « escargot » a été volontairement choisie, pour que l’on puisse augmenter (dans une phase 2) la coquille.

 

C’est finalement, le succès futur qui sera déterminant pour le lancement de cette phase, en quelque sorte, le visiteur sera le donateur pour un futur motivant.

 

Il ne reste plus qu’à y aller…

 

 

 

Texte et photos : Paul Marais-Hayer correspondant pour avia news.

 

12/12/2014

Storm Shadow & Brimstone sur l’Eurofighter !

 

yourfile-3.jpg

 

Après le premier tir du Meteor, l’avion de combat Airbus Group Eurofighter «Typhoon II» vient de réussir le tir d’un missile Storm Shadow et  intègre dorénavant le missile Brimstone.

 

Tir du Storm Shadow : 

 

 

yourfile-2.jpg

Pour la première fois, un missile MBDA «Storm Shadow» a été déployé avec succès à partir d'un Eurofighter «Typhoon II» au cours d'une série d'essais menée par Alenia Aermacchi. 

Ce test a permis de valider la séparation du missile depuis un Eurofihgter «Typhoon II»  d’origine italienne. Pendant les essais, l'arme a été libéré du «Typhoon»  et à été  suivie par le radar jusqu'à ce qu'elle percute la cible.

 

Le Storm Shadow : 

 

Le SCALP (acronyme de « Système de croisière conventionnel autonome à longue portée »), anciennement « Arme de précision tirée à grande distance », est un missile développé fin 1994 MBDA. La version britannique est baptisée «Storm Shadow». Cette arme est conçue pour frapper l'ennemi dans son territoire profond, quelle que soit la défense aérienne grâce à sa furtivité qui le rend indétectable, y compris par les avions radars. 

 

Intégration du Brimstone : 

 

 

brimstoneantiarmour7.jpg

La Royal Air Force avec BAE Systems et MBDA  a terminé la première installation d'essai du missile Brimstone sur ses «Typhoon II».  Les essais contribuent à ouvrir la voie à l'intégration Brimstone pour la Royal Air Force.

Lors de cet essai, six missiles Brimstone ont été installés sur l'aéronef, chaque aile portant un lanceur avec trois missiles. 

 

Le MBDA Brimstone : 

 

Le missile Brimstone air-sol britannique fabriqué par MBDA sur commande de la Royal Air Force. Il est équipé d'un guidage laser et d'un radar millimétrique, ceci afin de le rendre plus efficace contre des cibles mobiles. 

 

Dual-Mode-Brimstone-1.jpg

 

Photos : 1 Eurofighter Storm Shadow 2 Storm Shadow sous l’aile de l’Eurofighter @ Eurofighter 3 MBDA Storm Shadow @ MBDA 4 Eurofighter Brismtone 5 MBDA Brimstone @ MBDA

Qatar Airways retarde la livraison de l’A350 !

 

m02014101600006.jpg

Toulouse, programmée pour demain, la livraison du premier exemplaire de l’Airbus A350-900 est annulée.  Qatar Airways ayant décidé de suspendre celle-ci, jusqu'à nouvel ordre.

Airbus pas en cause :

Si l’on ne connait pas exactement les causes de cette décision, l’avionneur européen n’est pas à mettre en cause pour ce retard. Tom Enders, PDG d'Airbus Group, s'est déclaré «très confiant» sur une livraison «à brève échéance».

Equimentier en cause ?

Il semblerait donc que la cause de ce malheureux retard, qui péjore par ailleurs, la marque Airbus, proviennent d’une insatisfaction concernant des équipements de cabine livrés par un fournisseur tiers choisi par Qatar Airways.

Qatar Airways est par ailleurs connue, à juste titre, pour être particulièrement exigeante en matière de qualité, celle-ci avait déjà refusé de prendre livraison de son premier A380 à l’époque.

Photo : A350-900 Qatar Airways @ Airbus Group

11/12/2014

Premier Tigre HAD Block II pour la France !

412658.jpg

 

Airbus Hélicoptères a livré les deux premières modèles d’hélicoptères d'attaque Tigre HAD  Block II à l'armée française. Le nouvel hélicoptère peut être utilisé depuis des bâtiments de surface, il a été qualifié par la direction pour l'armement (DGA) le 21 novembre dernier.

 

La nouvelle configuration offre une meilleure  capacité d’acquisition des cibles pour les missiles, il dispose de réservoirs de carburant de combat supplémentaires pour plus d'endurance.  Dorénavant le Tigre HAD Block II est qualifié pout tirer les missiles israéliens Rafael  «Spike» ainsi que le Lockheed-Martin «Hellfire». De plus, l’hélicoptère est doté de nouvelles communications numériques.

 

Les deux premier Tigre HAD Block II seront testés au sein du groupe aéro-mobilité appartenant à la division technique de l'armée française, puis ils rejoindront le 1er  Régiment d'hélicoptères de combat, situé sur la base aérienne de Phalsbourg-Bourscheid en Moselle.

 

 

tiger-had_exph-0473-26_c_airbus_helicopters_jerome_deulin.jpg

 

Le Tigre HAD :

 

Développé par Eurocopter aujourd’hui Airbus Hélicoptères, le Tigre, hélicoptère de combat polyvalent de nouvelle génération, a été commandé à ce jour à 206 exemplaires dans quatre versions principales. L’Allemagne a commandé 40 exemplaires de la version UHT (Unterstützungshubschrauber Tiger).  L’Australie a passé commande de 22 appareils dans la version ARH (Armed Reconnaissance Helicopter).

 

Avec une masse maximale portée à 6,6 tonnes, soit 500 kg de plus que les versions précédentes, doté d’une motorisation plus puissante et d’un armement plus diversifié, le Tigre HAD est une évolution du Tigre vers une polyvalence accrue. Le Tigre HAD a réalisé son premier vol en décembre 2007.

Hautement polyvalent, capable de faire évoluer ses capacités offensives en fonction des besoins opérationnels des clients et de l’environnement géostratégique, le Tigre est aujourd’hui la référence européenne en matière d’hélicoptère de combat en Europe.

 

 

3731647578.jpg

 

 

Photos : 1 Tigre HAD Airbus Helicopters 2 Tigre HAD Block II Airbus Helicopters/Jerome Deulin 2 Tigre HAD @ Airbus Helicopters