21/12/2014

Le Sukhoi T-50 en 2016, l’IL-112V en 2018 !

 

PAK_FA_Sukhoi_T-50.jpg

 

Moscou, la force aérienne russe (VVS) aura reçu 55 avions de combat T-50 PAK-FA, d'ici 2020, selon le directeur adjoint du département des avions de combat (de UAC) V. Goncharenko. Les premières livraisons du PAK-FA sont prévues pour 2016.

 

"Le nombre de prototypes est en augmentation; le programme d'essai de l'Etat est en cours selon le calendrier", a déclaré Goncharenko à la Radio Echo de Moscou cette semaine.

 

Cinq prototype de Sukhoi T-50 PAK-FA ont été produits et trois autres sont actuellement en construction au sein des installations de Sukhoi Aviation Holding Company Y. Gargarin à Komsomolsk-sur-Amour (KnAAZ).

 

Le T-50 (PAK-FA) :


T-50-new.jpg


 

Le projet PAK-FA trouve son origine dans les années 1990, lorsque la Russie décide de lancer deux programmes, afin, de remplacer les MiG-29 et les Su-27. L’un concernait un biréacteur lourd, l’autre un monoréacteur léger. Le premier projet donnera naissance au Sukhoi S-37 «Berkut» et l’autre au MiG 1.44.

Sukhoï sera en définitive choisi sur la base de son démonstrateur le 26 avril 2002, évinçant MiG. C’est le lancement du programme PAK-FA. L’Inde est devenue un partenaire financier à 50% et apporte son expérience dans le domaine de l’informatique et des matériaux composites. L’avion disposera également d’un OSF et d’une fusion des données. Le moteur choisit est le NPO Saturn 117S de 14,5 tonnes de poussée.

 

Nouvel avion de transport IL-112V :


1280px-Maquette_Ilyushin_Il-112.jpg


 

Toujours selon V. Goncharenko, le nouvel avion de transport tactique militaire (MTA) II-112V devrait entré en service ne 2018. 

L'Il-112V est destiné à remplacer les vieillissants An-24 «Coke» et An-26 "Curl". Avec une charge utile d'environ 6 tonnes, l'avion sera capable de transporter des militaires, des véhicules légers et de l’armement.

 

L’Il-112V est conçu pour le transport et le parachutage d'armes légères et de l'équipement, des cargaisons et le personnel militaire, ainsi que pour le transport d'une grande variété de marchandises. Il sera capable d'approches d'atterrissage automatique à destination des aérodromes catégorisés (exigence minimale OACI catégorie II) et d’atterrissage manuel en approches sur aérodromes mal équipés. L'avion est une conception classique à aile haute dans les six tonnes métriques (13 228 livres) de charge utile et alimenté par une paire de turbopropulseurs Klimov 2500 ch TV7-117S. 

 

Photos : 1  Sukhoi T-50 PAK-FA @ Sukhoi 2 Sukhoi T-50 @ Artyom Anikeev 3 II-112V @ Natalya Konvachtenko

 

 

20/12/2014

C-17 de plus pour le Canada !

c-17can.jpg

 

 

Le Canada a officiellement lancé une offre pour l’achat d’un cinquième Boeing C-17 de transport stratégique. L'annonce a été faite le 19 Décembre par le ministre canadien de la Défense Rob Nicholson lors d'une visite à la Base canadienne de Trenton en Ontario.

 

Le Canada a acquis quatre C-17A en 2007 dans le cadre d'un investissement massif dans les systèmes de mobilité. Cette petite flotte de transport stratégique est souvent considérée comme exagérément lourde en matière d’exploitation. Cependant, la compétence qui résulte de cette acquisition a permis aux Forces aériennes du Canada de de doubler leur capacité de projection en temps de paix et de réduire le temps d’approvisionnement par deux lors des déploiements à l’étranger.

En 2013, la flotte de C-17 canadien a effectué, par exemple,  48 vols et transporté 1.590.000 kg (£ 3,5 millions) de fret au Mali en appui de la campagne militaire française.

 

Le C-17 Globemaster III :

 

Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 «Globemaster III»  a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par McDonnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 Black-Hawk.

 

 

C-17.jpg

Photos :1 C-17 Canadien 2 Transport à bord du C-17/Serval @ Sylvie Ouellet/avia news Québec

100e B737 pour Malaysia Airlines !

K66257-02.jpg

 

Seattle,  Boeing et Malaysia Airlines ont célébré ce vendredi la livraison du 100e B737 à la compagnie aérienne. L'avion, un B737-800, doit arriver à Kuala Lumpur, en Malaisie ce dimanche.

 

"Le 737 continue d'être, un avion incroyable pour notre compagnie aérienne avec sa fiabilité constante, l'économie inégalées et l'innovation dans le confort des passagers", a déclaré Ahmad Jauhari Yahya, chef du groupe de la direction de Malaysia Airlines. 

 

La Malaisie a pris livraison de son premier B737, un B737-200, en 1972 et a continué avec les modèles : 737-200, 737-300, 737-400, 737-500 et 737-800, puis le 747-400 et 777-200ER (Extended Range).

 

Le B737-800 dispose du nouvel intérieur Sky Interior, avec des bacs de rangement plus grand et pivotantes, de plus grande fenêtre et un éclairage LED pour améliorer la sensation d'espace. La Malaisie a été le client de lancement en Asie pour le Boeing Sky Interior. La compagnie aérienne a encore 10 B737-800 sur commande.

 

 

 

Photo: Livraison du 100e B737 à Malaysia Airlines@ Boeing

19/12/2014

La Luftwaffe réceptionne son A400M !

 

yourfile.jpg

 

Séville, La Luftwaffe  a réceptionné son premier avion de transport Airbus A400M n° MSN18. Une cérémonie de remise a eu lieu au sein des installations de l’usine Airbus en Espagne.

L’A400m va remplacer progressivement les actuels avions de transport de C-160 « Transall » en service au sein de la Luftwaffe avec 53 sur commandes.

Le programme A400M toujours fragile :

Le programme A400M n’est pas encore complètement sorti de ses difficultés, Airbus  a laissé filtrer à l’occasion de la publication ses  résultats du troisième trimestre qu’il allait passer une provision dans ses comptes 2014. On parle ici de  mesures correctives, liées à des difficultés concernant la montée en cadence industrielle et aux demandes des clients lors des livraisons.

Ces problèmes sont directement en lien avec les renégociations demandées par les clients (révision à la baisse), ainsi que  des améliorations techniques de l’appareil. Selon le rapport choc de KPMG,  les coûts du programme devraient augmenter d’environ 15%.

L’Airbus A400M :

L’A400M «Atlas» est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européens ESR (Europen Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plateforme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de combat que pour des hélicoptères. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplace.

Actuellement Airbus a vendu 174 exemplaires de l'A400M, principalement en Europe. La France en a commandé 50, l'Allemagne 53, la Grande-Bretagne 22 et l'Espagne 27. Hors Europe continentale, seule la Malaisie a commandé 4 exemplaires.

Photos : A400M luftwaffe @Airbus Group

18/12/2014

Espagne: tandem NH-90 & Tigre !

yourfile-1.jpg

 

 

Madrid, l’Espagne vient de réceptionner ses premiers hélicoptères NH-90, ainsi que les Tigre HAD-E. Lors d’une cérémonie sur les installations d’Airbus Helicopter à Albacete les premiers modèles ont été livrés. 

 

Le NH-90 pour l’Espagne : 

 

 

yourfile-2.jpg

L’Espagne a commencé a recevoir ses premiers hélicoptères NH-90 TTH, tous alimentés par des moteurs General Electric T700. La commande fait état de 22 appareils confirmés (44 en selon l’ordre de 2006). En effet pour des raisons de crise budgétaire, ce pays à finalement revu sa commande à la baisse.

 

Le NH-90 TTH : 

 

L’hélicoptère NH90 TTH de nouvelle génération est adapté à un large éventail de missions comptant parmi les plus exigeantes : logistique et transport utilitaire, recherche et sauvetage au combat (RESCO), évacuation sanitaire, opérations spéciales et lutte anti-terrorisme.

Dans sa configuration opérationnelle finale, le NH90 dispose d’une avionique éprouvée qui permet d’accomplir des missions de jour comme de nuit sans restrictions majeures, d’équipements d’auto-protection performants, d’un système de communications militaires inter-opérable pour les opérations internationales et des équipements pour un déploiement par navire.

Arrivée du Tigre HAD-E : 


931002100.jpg


 Avec une masse maximale portée à 6,6 tonnes, soit 500 kg de plus que les versions précédentes, doté d’une motorisation plus puissante et d’un armement plus diversifié, le Tigre HAD est une évolution du Tigre vers une polyvalence accrue. Le Tigre HAD, qui a réalisé son premier vol à la date contractuelle en décembre 2007.
Hautement polyvalent, capable de faire évoluer ses capacités offensives en fonction des besoins opérationnels des clients et de l’environnement géostratégique, le Tigre est aujourd’hui la référence européenne en matière d’hélicoptère de combat en Europe.

 

A ce jour, le programme Tigre dispose de 206 commandes combinées de l'Allemagne (80 UHT), la France (40 HAP / F et 40 HAD / F), l'Australie (22 ARH) et l'Espagne (24 HAD / E). Jusqu'en mai 2013, il y a eu 93 hélicoptères Tigre en service, avec quelques 44’430 heures de vol au total.

 

Photos : 1 NH-90 TTH & Tigre HAD-E espagnoles 2 NH-90 3 Tigre HAD @ Airbus Helicopter