23/01/2015

75ème Boeing pour la Thaï !

K66272-04.jpg

 

Everett,  Thai Airways International Public Company Limited (THAI) a reçu son 75e appareil en provenance de l’avionneur Boeing. L’appareil livré est un B777-300ER. THAI exploite actuellement quatre B 787 « Dreamliner » et a exploité presque chaque modèle du « 777 ». THAI Cargo été le premier transporteur en Asie du Sud-Est a utiliser le  B777 Freighter. La compagnie aérienne a deux autres 777-300ER en commande.

Le B777-300ER :

Le B777-300ER a été introduit en ligne service en 2005, il se distingue  par son efficacité énergétique son  aménagement intérieur primé et plus large. Le B777-300ER a été commandé par 37 clients à travers le monde entier. Vingt-sept clients opèrent maintenant le B777-300ER, 10 clients supplémentaires prendront livraison de leur premier B777-300ER d'ici 2014 .Le B777-300ER compte 35 % de différence vis-à-vis du modèle de base « 777 ». Chaque aile a été prolongée de 6,5 pieds (1,98 m) avec des stabilisateurs qui réduisent la longueur de piste au décollage et augmentent  les performances de montée et permettent de  réduire la consommation de carburant. L’avion dispose d’un nouveau train d'atterrissage spécialement adapté pour les pistes courtes. Les entretoises et les nacelles ont été modifiées  pour tenir compte de la poussée nettement plus élevé des moteurs. Les avions sont alimentés exclusivement par le General Electric GE90-115BL soit,  le plus grand et le plus puissant des moteurs à réaction commercial, la production est de £ 115 300 (512 kN) de poussée.

THAI exploite actuellement quatre 787 Dreamliner et a exploité presque chaque modèle de la 777. THAI Cargo été le premier transporteur en Asie du Sud-Est d'utiliser le 777 Freighter. La compagnie aérienne a deux autres 777-300ER en commande.

Photo : B777-300ER Thaï @Boeing

22/01/2015

L’US Navy approuve l’IRST pour le Super Hornet !

mfc-irst-photo-03-h.jpg

 

Orlando en Floride, le système de recherche infrarouge IRST21 destiné aux avions de combat Boeing F/A-18E/F « Super Hornet » a reçu l’approbation de l’US Navy pour une première production à taux faible. 

 

L’AN/ASG-34 :

 

L’IRST (Infrared Search-and-Track) AN/ASG-34  (IRST21) destiné au « Super Hornet » est  développé en commun par Lockheed-Martin, Boeing et General Electric. Contrairement aux systèmes IRST montés sur les nez des aéronefs, celui-ci, est installé dans un réservoir ventral de type General-Electric FPU-13. Selon ses concepteurs, il est capable malgré sa position particulière sur l’aéronef, de suivre des cibles en hauteur et ceci jusqu’à 16’000 mètres d’altitudes. Les données du capteur de IRST21 sont fusionnées avec les autres informations acquises par les différents capteurs qui équipent le F/A-18E/F « Super Hornet » et augmentera ainsi, la conscience de la situation du pilote. 

 

L’AN/ASG-34 issus des systèmes de capteurs de Lockheed-Martin qui ont accumulés plus de 300 ‘00 heures de vol sur le F-14 de l'US Navy et le F-15.

L’ajout d’un capteur IRST sur le « Super Hornet » permettra à celui-ci de combler son retard en ce qui concerne la détection passive (sans révéler sa propre position) et permettra au « Super Hornet » d’évoluer jusqu’en 2035/40 en parallèle avec le Lockheed-Martin F-35.

 

Commentaire :

 

Bien que l’emplacement de l’IRST21 AN/ASG-34 ne soit pas spécialement idéal, celui-ci occupe le point central de l’avion, l’US Navy démontre vouloir investir encore pour son « Super Hornet » afin, de le garder en service durant une vingtaine d’années et épauler le jeune F-35. 

Ces investissements se font par contre au détriment du F/A-18C/D « Hornet » qui devrait donc,quitter progressivement l’US Navy à partir de 2023, pour être définitivement retiré du service en 2030.

 

mfc-irst-photo-side07-h.jpg

 

Photos : Boeing F/A-18E/F «Super Hornet» doté de l’IRST21 ventral @ Lockheed-Martin/Boeing

 

Elix Aviation Capital commande trois Q400 !

cq5dam_web_750_750.jpg

 

Bombardier Avions a reçu une commande de la société de crédit-bail Elix Aviation Capital Limited (« Elix ») pour trois avions Q400.

Le Q400 « NextGen »

Optimisé pour les opérations court-courriers et pouvant accueillir jusqu’à 86 passagers, le Q400 « NextGen » est un grand biturbopropulseur rapide, silencieux et écoénergétique. Il offre un confort soigné pour les passagers et les caractéristiques économiques d’exploitation, avec une empreinte environnementale réduite.

Bombardier a enregistré des commandes fermes pour un total de 521 avions Q400 et Q400 « NextGen ». Dans le monde entier, les avions Q400 et Q400 « NextGen » ont transporté plus de 355 millions de passagers et accumulé plus de 5,7 millions d’heures de vol et plus de 6,1 millions de décollages et atterrissages. Le programme des avions Q400 et Q400 « NextGen » comprend une cinquantaine de clients et exploitants dans plus de 40 pays, sur six continents. Reconnu de longue date comme un précieux actif par les exploitants, l’avion Q400 suscite également l’intérêt croissant du secteur de la location-exploitation.

21/01/2015

Slovaquie : Sikorsky VS AgustaWestland !

806BA91.JPG

 

 

La Slovaquie cherche à remplacer ses actuels hélicoptères de transport militaire Mil Mi-17  d’origine russe. Le pays compte dans un premier, temps se doter de neufs hélicoptères de transport tactique. 

 

Bataille acharnée :  

 

En ce début d’année, il n’y plus que deux concurrents pour remplacer les Mil Mi-17 au sein des Forces aériennes slovaques. L’américain Sikorsky avec les l’UH-60 Black-Hawk et l’européen AgustaWestland avec son AW139M.

 

En fin d’année 2014, Sikorsky a offert neuf UH-60 Black-Hawk pour un prix de 300 millions d’euros (U347 millions millions de dollars US) et ceci avec les garanties du gouvernement américain sur le soutien pour l'acquisition. En début d’année, AgustaWestland offre également pour le même prix neuf AW139M y compris les pièces de rechange et la formation via le programme de vente militaire. L’hélicoptériste assure de son côté, que l’AW139M sera moins cher à l’exploitation et sera plus avantageux à l’usage.

 

Les deux concurrents :

 

L’AW139M : 


imgp7283-agustawestland-hh-139a-aw-139m-csx81798-italian-af.jpg


 

L’AW139M est la version militaire du célèbre AW139, qui est devenu l'hélicoptère le plus vendu de sa catégorie pour une variété impressionnante de rôles commerciaux et gouvernementaux qui répondent aux exigences les plus exigeantes à travers le monde. Depuis sa certification en 2003, l'AW139 a été constamment amélioré pour atteindre des niveaux toujours croissants de performance, la sécurité, l’efficacité de la mission et la capacité de répondre aux dernières exigences très difficiles des clients actuels et futurs. Le seul hélicoptère de nouvelle génération dans sa catégorie de poids, l'AW139 établit de nouvelles normes de performance dans sa catégorie, avec la plus grande cabine de sa catégorie, une vitesse de croisière maximale de 165 noeuds (306 kilomètres par heure) et une portée maximale au-delà de 570nm (1060 km) avec carburant auxiliaire. Le poste de pilotage intégré et avancé doté d’une avionique de dernière génération minimise la charge du pilote permettant à l'équipage de se concentrer sur les objectifs de mission. 500 appareils sont déjà en service dans des nombreux  rôles y compris EMS / SAR, VIP / transport corporate, application de la loi et de transport militaire. Près de 175 clients de plus de 60 pays ont commandé plus de 800 hélicoptères AW139 jusqu'ici.

 

 

Sikorsky UH-60M : 


3867662838.jpg


 

Le Black-Hawk est un hélicoptère utilitaire moyen développé pour l’armée américaine. Conçu par Sikorsky pour remplacer le célèbre UH-1, cet hélicoptère effectua son premier vol en 1974 et fut admis au service actif en 1979. Malgré son coût élevé, le Black- Hawk est un hélicoptère tactique très apprécié et qui possède d'excellentes qualités de vol et une bonne maniabilité. Le Black-Hawk se décline en près de 17 versions spécialisées.

Sikorsky UH-60M «Black-Hawk» dispose de la motorisation de type General-Electric T-700-701D,  montés au dessus de la cabine. Cette dernière est conçue pour amortir au mieux, les chocs en cas de crash, il dispose de deux larges portes coulissantes assez large pour accueillir jusqu’à 20 personnes. La survie est améliorée par une résistance accrue aux impacts de balles et de canons, grâce à différents blindages et une redondance des systèmes.

 

 

Photos: 1 Mil Mi-17 slovaque @ P. Zdunek 2 AW139M @AgustaWestland 3 UH-60 @ Sikosky/PZL

2014, une année record pour ATR Aircraft !

 

800px-ATR_72-600_ATR_house_colors_F-WWEY_-_MSN_98_(9739890333).jpg

Il n’y a pas qu’Airbus et Boeing qui ont réussi l’année 2014, ATR Aircraft a battu plusieurs records en termes de ventes, livraisons, chiffre d’affaires et carnet de commandes.

En 2014 ATR a enregistré la plus grosse commande cumulée de son histoire, en signant un contrat qui porte à cent le nombre d’avions fermes pour la compagnie indonésienne Lion Air. En outre, ATR a également atteint en 2014 une étape majeure de son histoire, avec la signature de la 1000ème commande pour l’ATR 72, qui volera aux couleurs de la compagnie papou-asienne Airlines PNG.

Les ventes de l’avionneur ont été portées à 160 avions, assorties de 120 options, dépassant l’ancien record de 2011 (157 ventes fermes et 79 options). En 2014, ATR a également atteint un chiffre d’affaires record, avec 1.8 milliards de dollars (2013 : 1.63 milliards), et a porté ses livraisons à 83 appareils (2013 : 74). L’extraordinaire année commerciale d’ATR a permis également de terminer 2014 avec un carnet de commandes de 280 appareils, un niveau jamais atteint jusqu’à présent en fin d’année.

Les 160 ventes fermes et les 120 options représentent près de la moitié du total des ventes d’avions régionaux de moins de 90 sièges de l’année. Elles confortent la place des ATR -600 en tant qu’avions régionaux préférés des compagnies aériennes et des sociétés de leasing à travers le monde. Sur le segment des avions turbopropulseurs, ces ventes représentent 80% de l’ensemble des commandes de l’année.

 Photo : ATR 72-600 @ATR Aircraft