10/02/2016

Trois Q400 de plus pour Air Berlin !

original.jpeg

La compagnie Air Berlin PLC en Allemagne, vient d’augmenter sa flotte de trois avions de type Bombardier Q400 neufs en location auprès de GE Capital Aviation Services (GECAS). Les avions Q400, qui font partie du carnet de commande de GECAS pour cinq avions, annoncé le 31 décembre 2014, porteront à 20 appareils la flotte d’avions Q400 d’Air Berlin.

Le Bombardier Q400 :

Le biturbopropulseur Q400 est le dernier-né de la gamme d’avions Q Series. Il procure de très bonnes performances et une excellente de souplesse opérationnelle et de confort des passagers. Le Q400 est offert en plusieurs options : intérieur biclasse au confort accru des passagers, configuration à capacité assise supplémentaire pouvant aller jusqu’à 86 sièges pour les marchés à haute densité et configuration combi. L’avion offre une consommation de carburant de 30% inférieur à celle des avions à réaction.

La gamme d’avions Q400 comprend plus de 60 propriétaires et exploitants dans près d’une quarantaine de pays du globe et la flotte mondiale a enregistré plus de 6 millions d’heures de vol. Ces avions ont transporté plus de 370 millions de passagers dans le monde entier.

 

Photo : Q400 aux couleurs d’Air Berlin @ Bombardier

 

Premier vol pour l’A321NEO !

csm_A321neo_CFM_engine_First_Flight_take_off_fe86dee22d.jpg

Hambourg, le premier exemplaire de l’A321NEO (remotorisé) n°MSN6839 équipés de moteurs CFM LEAP-1A a effectué son vol inaugural hier en Allemagne. L'avion, immatriculé D-AVXB, était piloté par l’équipe d’essais en vol composée de Martin Scheuermann, Bernardo Saez et Benito Hernandez ainsi que l’ingénieur Gérard Lesker Pit

Le vol a duré cinq heures et 29 minutes au cours de laquelle des tests ont été effectués sur la variation de vitesse des moteurs (basse & haute), le comportement des systèmes et la validation de l'enveloppe de vol de l'avion. L'A321NEO va encore continuer une série d’essais en vol en vue de l’évaluation des qualités de manœuvre et les performances des systèmes. Le premier A321neo sera livré à la fin de 2016.

L'A321neo est le plus grand membre de la famille A320NEO et intègre de nombreuses innovations y compris les moteurs de dernière génération, des dispositifs de bout d'aile « Sharklet » et des améliorations de la cabine, qui, ensemble, produiront jusqu'à 20% d’économies de carburant d'ici 2020.

 

Photo : Vol inaugural pour l’A321NEO @ Airbus

 

09/02/2016

Gros contrat pour MiG en Afrique du Nord !

2148601.jpg

Moscou, le vice-directeur général du groupe MiG Alexeї Beskibalov a confirmé une importante commande pour un total de 50 avions de combat MiG-29M/M2, mais ne précise pas pour l’instant quel est le pays destinataire. Deux premiers chasseurs MiG-29M/M2 doivent être remis à ce pays, avant la fin de l’année en cours indique la même source.

Quel pays ?

Ce soir personne n’a encore la réponse en ce qui concerne le client, deux pays sont en négociations avec l’avionneur russe, il s’agit du Maroc et de l’Egypte. L’Algérie pourrait également être le client, mais ce pays avait refusé dernièrement la fourniture de MiG-29SMT pour se tourner en direction du Sukhoi Su-30.

Dans l'attente de connaitre le nom du client, cette vente relance l'avionneur MiG jusqu'en 2020 et permet à la Russie de renforcer un peu plus sa position dans la région.

Le MiG-29M/M2 :

Le MiG-29M (le M2 est la version biplace) dispose d’une capacité multirôle et peut emporter des charges militaires augmentées par rapport aux versions antérieures de l’avion. Le cockpit dispose d’écrans multifonctions (EFIS). L’avion dispose du radar Phazotron NIIR N010 « Zhuk » avec capacité de suivi de terrain et mode cartographique numérique, il peut suivre 10 cibles et en engager quatre simultanément à 80km de distance. L’avion est motorisé avec deux Klimov RD-33K de 8 800 kgp avec postcombustion.

 

h3.jpg

Photos : 1 MiG-29M2 @ Alex Beltyukov 2 MiG-29M2 @B.Harry

 

 

 

L’ASRAAM va intégrer le F-35 !

56b87756bc17e.jpg

Le missilier européen MBDA a livré le premier lot de missile courte portée air-air ASRAAM aux USA, en vue des essais d’intégration sur le Lockheed-Martin F-35 « Joint Strike Fighter »  destiné au Royaume-Uni.

L’ASRAAM va devenir le premier missile de construction britannique et européen à être testés et utilisés à bord du F-35.Ces essais vont inclure la collecte de données, la vérification de la séparation de l'avion. Puis une seconde série d’essais va permettre de tirer l’arme sur des cibles. Ces tests seront réalisés sur le polygone de tir de Patuxent River dans le Maryland.

Cette campagne d’intégration du missile ASRAAM s’effectuera en collaboration avec le 17ème Escadron de la Royal Air Force qui est en charge de l’évaluation du F-35 aux Etats-Unis.

 

MBDA AIM-132 ASRAAM :

L’AIM-132 ASRAAM (Advanced Short-Range Air-to-Air Missile), est un missile anglais de courte portée soit 0,3 km à18 km, muni d’un système de guidage à infrarouge conçu par la firme américaine Raytheon. L’autodirecteur du missile comporte une matrice plan focal (imageur infrarouge de résolution 128x128). À distance d’acquisition longue, l’ASRAAM résiste aux contre-mseures et peut effectuer un tir d’accrochage sur cible à 90 degrés hors-axe. Il est capable d’identifier des parties spécifiques de l’aéronef ciblé telles que le cockpit ou les moteurs. L’ASRAAM comporte également une capacité d’accrochage après tir (Lock-On After Launch ), particulièrement avantageuse pour le transport des missiles en soute interne, comme dans le F-35 Lightning II.

 

1642913_-_main.jpg

Photos : 1 F-35 britannique avec deux ASRAAM sous les ailes @ MBDA 2 l’ASRAAM @ MBDA

 

08/02/2016

Singapour cherche un remplaçant à ses Super Puma !

365841465.jpg

La République de Singapour Air Force (RSAF) vient de lancer un programme en vue de trouver un remplaçant à sa flotte d’hélicoptère Super Puma/ Cougar composée de 32 appareils. La flotte de Super Puma/Cougar est âgée de 27ans.

Si la flotte d’hélicoptères Super Puma/ Cougar est très bien entretenue, les fuselages vieillissent et imposent une charge de maintenance importante. De plus, le climat chaud et humide à tendance à augmenter la corrosion.

Le futur hélicoptère devra répondre à plusieurs spécifications, dont la capacité à être déployé sur des frégates de la Marine. Les capacités de recherche et sauvetage (SAR) sont une priorités, ainsi qu’une maintenance facilitée pour de petites équipes.

Trois concurrents :

Pour l’instant, trois concurrents sont déjà annoncés, il s’agit de Bell/Boeing avec le V-22 « Osprey », l’Airbus Helicopters avec le NH90 NFH et Sikorsky avec le S-92.

Bell-Boeing MV-22 «Osprey» :

V-22-Osprey.jpg

Le V-22 « Osprey » est aéronef de transport multirôle utilisant la technologie du rotor basculant pour combiner  les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent. Pour se comporter comme  un avion à turbopropulseur capable de haute vitesse et  de vol à haute altitude. A ce jour, 230 V-22 sont en service sur un total de 360 appareils commandés. Le programme «Joint Advanced Vertical Lift Aircraft» est lancé en 1982 sous la direction de Bell Helicopter et Boeing. Le programme fut plusieurs fois menacé d’abandon pour des raisons budgétaires et le premier prototype commencera ses essais le 19 mai 1989, en vol stationnaire uniquement. Le premier vol horizontal ayant lieu le 14 septembre.

 

Le NH90 NFH : 

814245111.jpg

La variante NH-90 NFH est principalement conçue pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer. Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

Le S-92 :

s92-legacy2-2x.jpg

Le Sikorsky S-92 est un hélicoptère de transport susceptible de remplacer les H-3 Sea King. Le premier appareil a été livré en septembre 2004. Principalement utiliser pour le ravitaillement des plates-formes pétrolières et en mode de recherche et sauvetage, il a été commandé par les Forces armées canadiennes au nombre de 28 exemplaires sous la désignation CH-148 Cyclone. Le Cyclone peut voler de jour comme de nuit, dans presque toutes les conditions météorologiques et par des températures variant entre - 51 °C et + 49 °C. Grâce à sa vitesse maximale de croisière de 250 km/h, le CH-148 est environ 10 % plus rapide que le Sea King. Le Cyclone peut aussi parcourir 450 km sans ravitaillement.

 

Photos : 1 Super Puma singapourien@ RSAF 2 V-22 @ USM 3 NH-90 NFH@ Airbus Helicopter 4 S-92 @ Sikorsky