23/03/2015

L’Eclipse solaire depuis un Falcon 7X !

unnamed-2.jpg

 

 

 

Vendredi 20 mars, la société Amjet Exécutive SA a organisé un vol spécial à bord de trois avions Dassault Falcon 7X pour observer le phénomène de plus près.

 

En collaboration avec Dassault Aviation, l’opérateur d’avions Falcon, Amjet Exécutive SA, a offert à quelques passagers (particuliers et scientifiques) l'occasion de voler à bord de trois Falcon 7X aux dessus des îles Féroé (situé à mi-chemin entre la Norvège et l'Islande) pour approcher au plus près ce phénomène naturel.

Deux Falcon 7X a décollé de Dassault Falcon service ont décollés de l’aéroport du Bourget à 07h50 pour une heure de vol et un arrêt à Vagar (Îles Féroé). Un troisième 7X les suivait de Genève.

 

Les avions ont atteint la trajectoire de l'éclipse à Mach 0,83 et à une altitude de 49’000 pieds. L'une des principales difficultés étaient de prédire exactement comment aligner et intercepter les ombres de l'éclipse dans une marge de moins de 10 secondes.

Cette mission a été rendue possible grâce à Xavier Jubier, un chasseur d’éclipse de renom qui a calculé la trajectoire parfaite pour l'observation en coopération avec l'appui opérationnel Dassault Falcon Service et Dassault Falcon.

 

unnamed-1.jpg

 

Plan du vol : 

 

Le plan de vol ci-dessous est celui attribué à un départ de Paris, Le Bourget (LFPB)

 

Accueil dans notre lounge privé puis briefing.

 

07:30    Installation à bord de notre Dassault Falcon 7X et mise à disposition de vos sièges

08:10    Fermeture des portes, l'appareil débute le taxi runway

08:22    Décollage.

             Trajectoire en direction du Nord-Est des Iles Feroë. Passage des paliers 450 puis 490. Vitesse de croisière Mach 0.83 M. Pressurisation de cabine maintenue comme si vous voliez/étiez à 2000 m d'altitude. Passage à 49,000 pieds (14.935 m).

10:30    "Trajectoire de totalité". Même altitude, même vitesse de croisière. Eclairage de cabine éteint, évolution pendant 14 min sur la trajectoire avant éclipse.

10:42     Atteinte du second contact marquant le début de totalité de l'éclipse solaire.

10:44     Mi-éclipse.

10:45     Atteinte du troisième contact jusqu'à la fin de la totalité.

10:50     Fin de la trajectoire de totalité, six minutes après la mi-éclipse. Virage à droite de 118,8°, Rayon constant 25° - 7,1 NM. Trajet de retour vers l’aéroport Paris-Le Bourget.

12:55     Atterrissage à l’aéroport Paris-Le Bourget (LFPB)

13:00     Débriefing et photo du groupe avec l'équipage puis réception dans notre salon privé.

 

unnamed.jpg

 

 

Photos : Dassault Aviation

Air Madagascar commande l’ATR 72-600 !

Air_Madagascar_ATR_ATR-72-500_(ATR-72-212A)_Ryabtsev-1.jpg

 

ATR et la compagnie nationale malgache Air Madagascar ont annoncé la signature d’un contrat pour l’achat de trois ATR 72-600, pour un montant total d’environ 77 millions de dollars. Ces appareils seront livrables à partir de 2017. Parallèlement, la compagnie a signé récemment un accord avec la société de leasing irlandaise Elix Aviation Capital pour introduire dans un premier temps deux autres nouveaux ATR 72-600, le premier ayant été livré aujourd’hui et le deuxième étant livrable le mois prochain. L’arrivée de ces cinq ATR de dernière génération permettra à Air Madagascar de renouveler sa flotte d’ATR, composée actuellement par un ATR 42-500 et deux ATR 72-500, et d’augmenter considérablement son offre de sièges sur ses principales routes domestiques tout en proposant à ses passagers les niveaux de confort les plus élevés.

 

Air Madagascar est un client de longue date d’ATR. Elle avait introduit son premier ATR, un ATR 42-300, en 1996, et opère des ATR de la série -500 depuis 2005.

 

 A ce jour, plus de 110 ATR sont en opération sur 27 pays d’Afrique et du Moyen-Orient, exploités par plus d’une trentaine d’exploitants. A ce jour, plus de 500 ATR de la série -600 ont été vendus à travers le monde. Les ATR -600 ont été les avions régionaux de moins de 90 sièges ayant expérimenté le plus grand succès commercial ces cinq dernières années.

 

Air Madagascar: 

 

Depuis 1961, la compagnie aérienne nationale malgache Air Madagascar relie la Grande Ile au monde entier, alors que ses nombreuses destinations domestiques contribuent au désenclavement et au développement des différentes régions. La compagnie couvre un large réseau de 50 destinations dans 11 pays, incluant 5 destinations régionales (la Réunion, Maurice, les Comores, l’Afrique du Sud et Mayotte) et 11 destinations domestiques. Air Madagascar transporte annuellement près de 600.000 voyageurs, dont plus de 75% sur son réseau régional ou domestique.

 

atr_2881md_1313.jpg

 

 

Photos : ATR 72-500 Air Madagascar @ Air Madagascar

22/03/2015

La Turquie prépare son avion de 5e génération !

ob_060560_tf-x-photo-ssm.jpg

 

Ankara, la Turquie se montre particulièrement ambitieuse en matière d'aéronautique militaire avec le lancement de son programme TF-X. Ce programme prévoit la construction d’un avion de combat de 5e génération indigène.

 

Le programme TF-X :


Ce projet d'avion de combat de 5e génération a été confié en 2001 à Turkish Aerospace Industries (TAI). Le coût du développement du projet est évalué de 70 à 80 milliards de dollars. Mais ce prix ne tient pas compte de la motorisation futur de l’avion. En conséquence on peut esquisser un développement proche des 100 milliards de dollars.

 

Le premier problème rencontré par les ingénieurs turcs de TAI provient d’un cruel manque d’expérience en matière de conception. En 2013, ceux-ci ont fait appel aux ingénieurs suédois de Saab pour les aider à la définition du design de l'appareil. Cette collaboration a permis de présenter trois versions possibles : un monomoteur adoptant un design proche du F-22, un bimoteur ou enfin un monomoteur plus petit avec des ailes-canard. Coût pour cette première étape, environ 20 millions de dollars. En ce qui concerne la motorisation, la Turquie a lancé un appel d’offre pour un moteur d’une poussée de 10 tonnes.

 

La situation du programme aujourd’hui: 

 

Le secrétariat pour la Défense et l’Industries (SSM) a émis une demande d'information (RFI) le 13 mars dernier pour commencer formellement les travaux de conception préliminaire destinés au programme turque Fighter Aircraft (TF-X).

 

Ne pouvant réalisé seul le programme TF-X, la Turquie à lancé un second programme de coopération avec des entreprise étrangères. A ce jour, plusieurs  entreprises ont déclarés leur intérêt pour le programme, soit : Lockheed-Martin, Shenyang Aircraft Corporation, Dassault, BAE Systems, et Saab. 

 

La Turquie devrait donc sélectionner cette année encore l’une de ces entreprise pour pouvoir se lancer dans la phase préliminaire de conception du TF-X avec un premier prototype prévu pour 2023.

 

T-FX.jpg

 

 

Photos : Images de synthèse des trois concepts du TF-X @ TAI


21/03/2015

P-3 « Orion » MLU pour les douanes américaines !

CBPP-3-741.JPG

 

Greenville, South Carolina, Lockheed-Martin a livré le 12ème P-3 « Orion » aux service des douanes et frontières américaines (CBP) et ceci en avance 37 jours sur le calendrier.

 

Ce 12ème P-3 « Orion » a reçu sa modernisation de type « Mid-Life Upgrade » (MLU). Le programme MLU des P-3 « Orion » des douanes américaines comprend le remplacement des ailes extérieures et du stabilisateur horizontal. Il s’agit en fait de remplacer toutes les structures ayant atteint une fatigue critique. 

 

L’avion une fois réviser va rejoindre la flotte de P-3, afin de soutenir les missions de sécurité intérieure et de lutte contre la drogue. Le programme MLU va permettre aux  P-3 « Orion » de rester en activité durant encore  20 à 25 ans.

 

 

Photo: Lockheed-Martin P3-Orion » MLU @ Lockheed-martin

Chine : premier vol passagers au biocarburant !

374586png.png

 

Beijing, ce matin  21 Mars 2015, la compagnie chinoise Hainan Airlines et Sinopec  en collaboration avec l’avionneur Boeing ont réalisé le premier vol de passagers en Chine avec du biocarburant d'aviation durable. Une étape clé de l'environnement pour l'industrie de l'aviation commerciale en Chine.

 

Le vol régulier d’Hainan Airlines vol avec plus de 100 passagers de Shanghai à Pékin avec un B737-800 « Nexte Generation »  a volé ce matin avec dans ses réservoirs, un biocarburant fabriqué par la société Sinopec . Ce biocarburant est à base d’huile de cuisson collectée dans les restaurants chinois. Les deux moteurs CFM International CFM56 B-7 de l'avion ont été alimentés par un mélange de carburant composé de 50 % de biocarburant mélangé avec du kérosène classique.

 

«Nous sommes honorés de voir notre avion voler sur avec des biocarburants durable, de Shanghai à la capitale de notre nation», a déclaré Pu Ming, vice-président de Hainan Airlines, qui a piloté l'avion. "En tant que transporteur national et international en pleine croissance, Hainan Airlines démontre son engagement environnemental en montrant que le biocarburant peut jouer un rôle efficace et sans danger dans le système de transport aérien de la Chine. »

 

 

 

Photo: c’est appareil comme celui-ci qui effectué ce premier vol @ Wong Lee