23/07/2014

Brimstone bientôt sur F/A-18 ?

Brimestone_missile_on_Legacy_F-18_Hornet_US_Navy.jpg

 

L’US Navy a discrètement débuté une série d’essai d’intégration du missile d’attaque au sol MBDA Brimstone II sur la famille  Boeing F/A-18 C/DE/F. Cette activité est financée et gérée par l'US Navy sur fonds propres.

 

L’objectif de ces essais doit permettre de combler les lacunes opérationnelles existantes  en matière d’attaque au sol. Un financement de près de 10 millions de dollars doit permettre à l’US Navy de valider l’intégration du MBDA Brimstone II sur le F/A-18E «Super Hornet» et sur le F/A-18 C/D «Hornet». A terme, le «Super Hornet» pourrait emporter jusqu’à 12 Brimstone II sous la voilure.

 

Le missile offre la possibilité d'un double mode déjà validé sur les drones MQ-9 «Reaper» du ministère de la Défense du Royaume-Uni. Le missile pouvant être utilisé contre des objectifs blindés mobiles ainsi que des navires, mais également dans le cadre de la traque aux terroristes. Pour l’US Navy, cette double possibilité est en soi une opportunité particulièrement intéressante.


air-bottom2_zpsce04a5da.jpg~original.jpeg


 

De récent tirs ont démontrés la possibilité d’engager le Brimstone II sur une cible navale située au milieu de bâtiments amis. Le missile arrive à sélectionner un objectif spécifique, indépendamment de la vitesse de la cible et à manœuvrer, même dans un environnement  congestionné. La cible a été détruite et coulé avec un seul coup et ceci sans dommage collatéraux pour les navires amis.

 

Cette réussite est due au «Dual Mode» du  Brimstone et de son mode semi-actif laser et son radar actif à ondes millimétriques  (MMW) qui travaillent en tandem pour fournir une capacité unique à engager sélectivement un objectif spécifique.

 

Commentaire : 

 

Certes, il faudra encore un peu de temps et de travail au missilier européen MBDA pour placer le Brimstone aux USA en remplacement des actuels Hellfire et Maverick. Cependant, ces premiers tests semblent avoir marqués des points au sein de l’USN. 

 

 

F-18-Super-Hornet-Brimstone.jpg

 

Photos: 1 Boeing F/A-18C emportant le Brismtone @ USN 2 Chargement de Brismtone sur Hornet @ USN 3 F/A-18F «Super Hornet» avec Brimstone @ MBDA

Six A330neo pour Hawaiian !

800x600_1406113361_A330-800neo_Hawaiian.jpg

 

 

Hawaiian Airlines a signé un protocole d'entente (PE) avec Airbus pour six A330-800neo.  Le nouvel engagement remplace une précédente commande passée par hawaïen pour six A350-800. 

 

Hawaiian Airlines devient non seulement la première compagnie Américaine à commander l’A330neo, mais aussi la première ayant commandé l’A350-800 à se reporter sur l’A330neo. Selon Airbus, l’A330neo partage 95% d’éléments communs avec la version d’origine de l’A330, dont Hawaiian Airlines exploite 18 exemplaires à ce jour. Bien que les termes de l’accord avec Airbus n’aient pas été révélés, Hawaiian Airlines précise qu’avec cette conversion de commande, ses engagements financiers sont réduits de 500 millions de dollars US tout en s’étalant sur une durée plus longue : les A330-800neo sont livrables à partir de 2019, les A350-800 devaient rejoindre sa flotte dès 2017. Les nouveaux appareils sont destinés à assurer la croissance du réseau de la compagnie en Asie.

 

Photo: A330-800neo Hawaiian Airlines @ Airbus

19:46 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, a330-800neo, hawaiian airlines |  Facebook | |

22/07/2014

Assemblage final du premier Falcon 8X !

unnamed.jpg

Saint-Cloud, Dassault Aviation est en phase de terminer l’assemblage du premier FAlcon 8X. Les Moteurs, les ailes et le fuselage sont installés, ouvrant la voie à la mise sous tension initiale et le début des tests de sol.

Le Falcon 8X sera un ultra long-courrier qui affichera une distance franchissable de 6’450 nm (11’945 km), dans la cabine la plus longue de tous les Falcon construits à ce jour. Il sera équipé d’une version améliorée du réacteur Pratt & Whitney Canada PW307 qui motorise le Falcon 7X, ainsi que d’une nouvelle voilure entièrement optimisée. Grâce à ces atouts, le 8X sera 35 % plus éco-efficient que n’importe quel autre avion du segment ultra long-courrier. Cette économie en carburant réduira d’autant les coûts d’exploitation.

Le Falcon 8X devrait pouvoir décoller sur des pistes d’une longueur de 6 000ft (1 830 m) et afficher une vitesse d’approche d’environ 106kts (197 km/h) à la masse type d’atterrissage.

Le Falcon 8X sera doté d’un poste de pilotage totalement re-dessiné et inspiré de celui du Falcon 5X. Il bénéficiera d’une nouvelle génération du cockpit EASy comportant notamment un affichage tête haute (HUD) qui combinera les modes de vision infrarouge et synthétique. Le cockpit sera en outre compatible avec l’installation de deux HUD.

Le Falcon 8X devrait effectuer son vol inaugural début 2015 et être certifié mi-2016, en vue des premières livraisons prévues avant la fin de l’année 2016.


unnamed-1.jpg


Photos : Assemblage du premier 8X@ Dassault Aviation

 

 

22:09 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dassault aviation, falcon 8x |  Facebook | |

Remise du premier E-3F modernisé !


AWACS.jpg


Seattle, Boeing a livré le premier des quatre avions d’alerte lointaine et de contrôle E-3F «AWACS» modernisé à l’Armée de l’air française. L’avion a préalablement subi une série de test au sein de la DGA (Direction Générale de l’Armement). 

La flotte française une fois entièrement modernisée disposera d’un meilleur niveau de surveillance, des communications modernisées et une meilleure vue de la situation.

Le programme de modernisation à mi-vie  (Mid-Life Upgrade) des E-3F comprend la modernisation des systèmes de mission avec une amélioration des consoles et une augmentation de celles-ci. De plus, la charge de travail sera réduite. Une nouvelle liaison de donnée a été installée. Les E-3F français se retrouvent ainsi au standard Block40/45, soit le même que celui de l’US Air Force.

Si le premier avion AWACS a été pris en charge par les installations d’AFI KLM E&M situées à l’aéroport du Bourget (Seine-Saint-Denis), les trois autres appareils seront modernisés dans un site entièrement neuf dont dispose Air France Industries à l’aéroport de Paris-Charles De Gaulle. Une équipe dédiée de Boeing continuera d’assurer sur place les prestations de direction du programme, d’ingénierie, d’assistance technique et d’assurance de la qualité, ainsi que la fourniture des équipements matériels et logiciels, tout en collaborant avec l’équipe chargée des modifications chez AFI KLM E&M. 

 

L’ensemble de la flotte des E-3F sera modernisée d’ici le troisième trimestre de 2016.

 

 

Photo: le premier E-3F modernisé @ Vincent Giusano


18:50 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : boeing, awacs, e-3f, armée de l'air |  Facebook | |

21/07/2014

Le Japon va commander le V-22 !

20080406165033!V-22_Osprey_refueling_edit1.jpg

 

Tokyo prévoit d’acquérir des Bell-Boeing MV-22 «Osprey». Une commande de 5 V-22 «Osprey» devrait être passée au budget 2015, selon le ministre de la Défense japonais Itsunori Onodera.

 

Un premier escadron : 

 

Les premières informations disponibles semblent attestées que le Japon devrait acquérir un total de 17 Bell-Boeing MV-22 «Osprey» entre 2015 et 2020. Les appareils seraient déployés sur les installations de la base aérienne de Saga sur l'île de Kyushu qui est aussi un aéroport civil.

 

Bell-Boeing MV-22 «Osprey» :

 

Le V-22 Osprey est avion de transport multirôle utilisant la technologie du rotor basculant pour combiner  les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent.

Pour se comporter comme  un avion à turbopropulseur capable de haute vitesse et  de vol à haute altitude.

A ce jour, 230 V-22 sont en service sur un total de 360 appareils commandés. Le programme «Joint Advanced Vertical Lift Aircraft» est lancé en 1982 sous la direction de Bell Helicopter et Boeing. Le programme fut plusieurs fois menacé d’abandon pour des raisons budgétaires et le premier prototype commencera ses essais le 19 mai 1989, en vol stationnaire uniquement. Le premier vol horizontal ayant lieu le 14 septembre.

En novembre 2000 le fonctionnement depuis un porte-avions est validé.

Il faudra cependant attendre 2005 pour le lancement de la production de pré-série qui devra permettre la mise en service d’une escadrille «test». Celle-ci sera notamment mise à l’épreuve en engagement réel en Irak durant l’année 2007.

 

noche_avion_con_despegue_vertical_20130302_1936159468.jpg

 

Photos : V-22 Osprey @ Bell-Boeing

21:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bell-hoeing v-22 osprey, japan |  Facebook | |