11/02/2015

Les A-10 « Thunderbolt II » de retour en Europe !

 

 

usaf,fairchild-republic a-10 thunderbolt,otan,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

L'US Air Force (USAF) va déployé a nouveau le célèbre chasseur de chars Fairchild-République A-10 « Thunderbolt II »  en Europe dans le cadre d'un package de sécurité de théâtre (TSP) en vue de l'appui de l'opération « Resolve Atlantique ».

Le déploiement a été annoncé par l'US Air Force en Europe (USAFE) le 10 Février. Douze avions et environ 300 membres du personnel du 355e Fighter Wing, basée à Davis-Monthain Air Force Base (AFB) en Arizona, seront affectés à la 52e Escadre de chasse sur les installations de la  base aérienne de Spangdahlem en Allemagne. Tous les actifs devraient être en place d'ici la fin de Février.

Ces appareils devront notamment, une fois pleinement opérationnels, pouvoir être déployé au sein des pays européens de l'OTAN de l'Est.

Historique :

Le 6 mars 1967, l’US Air Force proposa à 21 constructeurs de lancer une étude pour son programme Attack-Experimental ou AX d'avion d’attaque peu coûteux. Six compagnies répondirent à l'appel, dont Fairchild et Northrop, qui reçurent des contrats pour construire des prototypes. Le premier vol du prototype YA-10A de Fairchild a eu lieu le 10 mai 1972. Le 10 janvier 1973  le A-10 est déclaré vainqueur de la compétition face au Nothrop A9 Les premiers A-10A ont été livrés en octobre 1975 à la base de l’USAF de Davis-Monthan, dans l’Arizona. 714 appareils (dont un biplace) furent construits pour l’USAF entre 1975 et 1984. L’A-10 Thunderbolt II a cependant été assez mal accueilli dans les forces aériennes américaines, les autorités avaient plus confiance dans les F-16 et F-15.

Photo : Le Fairlchil A-10 « Thunderbolt II » @ USAF

 

 

Asiana Airlines désire 25 A321NEO !

54db05163b3de.jpg

 

La famille A320NEO se porte à merveille, elle vient de recevoir une lettre d’intention de la compagnie Asiana Airlines pour l'achat de 25 appareils A321NEO monocouloirs, dans le cadre de son programme de modernisation de la flotte.

Les appareils seront configurés avec 180 passagers dans un aménagement à deux classes, le nouvel avion sera exploité sur les services régionaux du transporteur, ainsi que sur les lignes intérieures sélectionnées. Asiana prendra une décision en ce qui concerne le  choix de la motorisation  à une date ultérieure. L'A321NEO se joindra à la flotte existante d'avions de la famille A320 exploité par Asiana Airlines.

 Asiana Airlines exploite actuellement 33 Airbus, soit 15 gros-porteurs A330-300 et deux A380 à double plateforme. En plus de son engagement récemment annoncé pour l’A321neo, la compagnie aériennea des commandes en cours pour quatre A380 supplémentaires et 30 tout nouveaux A350 XWB.

Photo : A321NEO aux couleurs d’Asiana @  Airbus Group

10/02/2015

L’Iran dévoile le Saegheh II !

B9Z_-K_CEAAo0_Z.jpg

 

Il y a quelques jours, la nouvelle version du chasseur iranien Saegheh (Tonnerre) a été dévoilée lors d’une cérémonie de livraison à l’armée de l’air iranienne. Le Saegheh II est un jet supersonique à biplaces fabriqué par les experts de l'industrie aérospatiale du Ministère de la Défense iranien en collaboration avec l’armée de l'air. 

 

Le HESA Saegheh II sera utilisé pour les missions de logistique, dans le cadre des missions tactiques et d'entraînement de pilotage. Selon les responsables iraniens, l’avion dispose d’un système électronique amélioré de conception et de fabrication 100%, iranienne. Les avions de chasse Saegheh II devraient satisfaire, pour le moment, aux besoins de l'armée de l'air iranienne et "ils seront transformés et modifiés en fonction des exigences", a déclaré un haut responsable de l'armée de l'air.

 

B9Zrb14IIAAg0lb.jpg

 

Ce bon vieux Northrop F-5 : 

 

Le Saegheh I de première génération et le Saegheh II sont directement issus des avions de combat américain Northrop F-5 qui avaient été livrés dans les années septante à l’Iran, soit à l’origine 140 aéronefs. Ils ont reçu deux stabilisateurs verticaux au lieu d'un et ceci à la manière du F/A-18. Le premier Saegheh a été testé avec succès le 20 septembre 2006.

L'Iran a annoncé que le Saegheh est un avion de combat qui dispose de grandes capacités de manœuvre et qui peut bombarder des cibles terrestres se trouvant à courte portée. Le chasseur-bombardier a un rayon d'action de 3’000 kilomètres, peut rechercher des avions ennemis et être équipé d'un grand nombre d'armes et de munitions.

En septembre 2010, l'Iran a présenté le premier escadron d'avions de chasse Saegheh I lors d'un salon de l'aéronautique.

En septembre 2012, l'armée de l'air iranienne a déclaré que la nouvelle génération d'avions de chasse Saegheh, produite sur le territoire national, est plus performante que la précédente et qu'elle a été optimisée par des spécialistes iraniens. Le nouvel appareil peut être équipé de munitions plus puissantes, de bombes intelligentes et de systèmes électroniques modernes.

 

La petite phrase : 

 

Selon le général Attaollah Salehi commandant en chef de l'armée iranienne: « Le Saegheh II est similaire au chasseur américain F/A-18, mais ses performances techniques et tactiques sont meilleures. »!! 

 

aviation iran,hesa saegheh,saegheh 2,infos aviation,les nouvelles de l'aviation,f-5 northrop

 

 

Photos : Le HESA Saegheh II @ Agence Irna

American Airlines commande 24 CRJ900 !

 

original.jpg

Montréal, Bombardier Avions commerciaux a annoncé hier en fin de journée qu’American Airlines, Inc. filiale en propriété exclusive d’American Airlines Group Inc., a signé une commande ferme de 24 biréacteurs régionaux CRJ900 NextGen. Cette commande avait été annoncée le 30 décembre 2014 et suivait l’exercice par American de 24 des 40 options qu’elle avait réservées antérieurement sur des avions CRJ900 NextGen. Les options avaient été acquises initialement dans le cadre de l’importante commande de biréacteurs régionaux par American annoncée en décembre 2013. Comme l’annonçait précédemment Bombardier, au prix courant de l’avion CRJ900 NextGen, la commande ferme est estimée à quelque 1,14 milliard $ US.

En incluant cette dernière commande, Bombardier a enregistré des commandes fermes pour 1’ 858 avions de la série CRJ, dont 384 biréacteurs CRJ900 et CRJ900 NextGen. À l’échelle mondiale, des avions de la série CRJ sont en service auprès de plus de 60 sociétés aériennes et plus de 60 clients exploitent des variantes d’entreprise de ces avions dans plus d’une cinquantaine de pays sur six continents. Les avions de la série CRJ ont transporté plus de 1,5 milliard de passagers et accumulé plus de 41 millions d’heures de vol et plus de 34 millions de cycles de décollage et atterrissage.

Photo : CRJ900 American Airlines @ Bombardier Aviation

09/02/2015

Premier vol pour le second Tejas naval !

NP2.9.jpg

 

Bangalore, le deuxième prototype de la version navale de l'Hindustan Aeronautics (HAL) Tejas (LCA) a effectué son vol inaugural ce samedi. Le vol a duré 35 minutes, l’avion 

est désigné NP2 est monoplace.

 

Un second prototype amélioré : 

 

Selon les déclarations de l’avionneur indien HAL, le second prototype NP2 intègre un certain nombre d'améliorations par rapport au premier appareil NP1. L'avion peut dispose d’un train d'atterrissage renforcé qui faisait défaut sur le NP1. L’avion intègre également différents correctifs électroniques qui lui permettront des angles d’attaques serrés, en vue d’un appontage sur porte-avions. L’avion dispose également de son crochet d’appontage.

 

Pour l’instant, les deux prototypes sont motorisés avec le moteur General-Electric F404-IN-20. par la suite, ils recevront pour les opérations en mer, le moteur de General-Electric F414 plus puissant, qui alimentera également le Tejas Mk II.

 

Le second prototype NP2 était attendu en 2011, mais les lourds problèmes rencontrés pour la mise au point du programme «Tejas» ont encore une fois retardés le calendrier. L’arrivée du second prototype est en soi une nouvelle percée dans un programme qui a pris énormément de retard, soit près de quinze années. 

 

L’arrivée des premiers Tejas MkI de série pour l’air Force et ce second prototype pour la Marine semble démontrer que l’avion de combat indien prend, enfin, son envol.

 

871109487.jpg

 

Le TEJAS Marine :

 

Basé sur la version de l’air Force, le Tejas version «Marine» formera donc la composante de la défense aérienne navale aux côtés des MiG-29K, qui agiront dans la profondeur du dispositif. Le Tejas naval dispose d'une structure de cellule renforcée, ainsi que le train d'atterrissage. Il est également doté d'un crochet d'arrêt pour permettre son fonctionnement à partir de porte-avions.

Une surface de contrôle de type vortex a été montée à l'avant de l'aile et permet une vitesse d'atterrissage réduite, tandis que les performances du moteur et de la visibilité ont été améliorés pour les opérations embarquées. Au total, l’Inde prévoit de s’équiper de 260 Tejas pour l’air Force et la Marine.

 

np2.jpg

 

 

Photos : 1 HAL Tejas NP2 @ Rana 2 Le Tejas NP1 3 Le NP2 au décollage @ HAL