08/04/2015

Pilatus génère un nouveau record !

unnamed.jpg

 

2014 a été l'année la plus réussie de Pilatus, jamais le chiffre d'affaires n’a été aussi élevé! Le chiffre final a atteint 1’174 milliards de francs, ce qui représente une augmentation de 16%  sur 2013. Le résultat d'exploitation est également mieux que jamais, déjà en hausse de 30% sur 2013.

 

Pilatus a construit et livré 127 avions au cours de l’exercice, soit 15 de plus qu'en 2013. La moitié des aéronefs sont allés à des clients civils et l'autre moitié à des Forces aériennes.

 

Des livraisons dans les temps : 


14380912674_3873ca456a_b.jpg


 

La vente d’avions écoles pour les Forces aériennes a repris, après une légère baisse, en parallèle l’aviation générale continue de bien se porter et ceci, malgré les difficultés rencontrées sur le marché de l’aviation d’affaires. La stratégie de Pilatus à deux piliers,  permet à l'entreprise d'égaliser les fluctuations à travers ses unités d'affaires. 

Les trois grands projets en cours concernent: l’Inde avec la fin de la livraison du premier lot de PC-7MKII (75 aéronefs) et la préparation de la commande du second lot, qui comprend 38 aéronefs, l'Arabie saoudite et le Qatar progressent comme prévu avec l’arrivée du PC-21, et ceci avec des livraisons dans les temps.

 

Reprise tangible dans l'aviation d’affaires : 


dffc51dd1ff5e96d185c76667d69161e-twentytwo.jpg


 

La reprise de la croissance aux Etats-Unis a impacté positivement les résultats. Pilatus a livré 66 avions de type PC-12 NG en 2014 dont 50 outre-Atlantique. Le marché chinois a également soutenu la progression. Des dix appareils Porter PC-6 vendus, neuf l'ont été aux chinois.

 

 

 

Investissement au siège social à Stans :

 

Dans le passé, Pilatus a beaucoup investit dans des projets d’aviation, plutôt que dans le béton. Mais il arrive un moment où un changement d'approche est nécessaire, en particulier à la lumière de la situation intenable du stationnement à Stans. Pilatus a donc pris le taureau par les cornes avec la construction d'un nouveau parking de quatre étages et de l'espace pour plus de 1000 véhicules. Le nouveau bâtiment de la logistique est encore en construction. Doté d'une baie de 24m « highstorage » entièrement automatisée.

Et enfin, avec l’arrivée du premier Jet de Pilatus, le PC-24, un nouveau hangar d’assemblage est déjà en cours d’assemblage.

 

PC-24 avance:

 

Pilatus a ouvert le carnet de commandes en mai dernier pour le PC-24, au salon EBACE à Genève, même si l'avion n’existait que sur le papier à l'époque. Pilatus a pris 84 commandes fermes en seulement deux jours! La production devrait débuter en 2016.

Le premier vol du PC-24 est toujours agnelé pour le mois prochain.

 

5bb332af9d06e3e76e34067d3276ec51-_J121435.jpg

 

 

Photos : 1 PC-24 2 PC-21 Arabie Saoudite 3 PC-12NG 4 PC-7MKII indiens @ Pilatus Aircraft

Emirates se renforce au départ de Zurich avec l’A380 !

blackywall.com-emirates-plane-wallpaper.jpg

 

Emirates renforcera dès le 1er octobre 2015 sa capacité de et vers Zurich, avec l’introduction sur le vol EK85/86 de l’emblématique Airbus A380, en remplacement du Boeing B777-300ER actuellement en service. La compagnie offrira ainsi 945 sièges supplémentaires par semaine sur cette ligne, dont 280 en First et Business Class.

 

 

« La mise en service d’un deuxième A380 quotidien vers Zurich ne va pas simplement améliorer l’expérience de vol de nos passagers, mais également stimuler le commerce et le tourisme entre la Suisse, le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Extrême-Orient », estime Hubert Frach, Emirates’ Divisional Senior Vice President, Commercial Operations West.

« Les passagers au départ de Zurich pourront vivre l’expérience unique de l’A380 d’Emirates vers des destinations phares comme l’île Maurice, Bangkok, Shanghai, Sydney ou encore Hong Kong, avec une seule escale à Dubaï, le hub d’Emirates », ajoute Hubert Frach.

« Nous nous réjouissons du lancement de ce second vol opéré par un A380 à Zurich. Cela démontre clairement l’engagement d’Emirates dans le marché suisse, commente Stefan Conrad, COO de l’aéroport de Zurich. Cela souligne également l’attractivité de notre hub, en plein cœur de l’Europe. »

 

 

3238490652.jpg

Le vol EK85 d’Emirates partira de Dubaï à 15h45 pour arriver à Zurich à 20h20. Le vol EK86 à destination de Dubaï quittera Zurich à 22h15 pour atterrir à Dubaï à 6h25, le jour suivant (heures locales).

L’introduction de ce second A380 offrira aux voyageurs 14 Private Suites en First Class, 76 sièges-lits en Business Class et 399 sièges tout confort en Economy Class. Les passagers de chaque classe pourront profiter des plus de 2'000 chaînes de films, programmes TV et jeux proposés par ice, le système de divertissement en vol maintes fois primés de la compagnie. Ils bénéficieront également d’une connexion Wi-Fi gratuite, ainsi que d’une cuisine de qualité. L’A380 offrira également aux clients de la First Class un accès privilégié aux douches-spas uniques au monde, ainsi qu’au bar lounge à bord, espace de rencontres à 40'000 pieds destiné aux passagers de la Business et de la First Class.

 

Comme pour chaque vol d’Emirates, les passagers auront droit à 30kg de bagages en Economy Class, 40kg en Business Class et 50kg en First Class. Les passagers des cabines premium pourront également se détendre au lounge Emirates de Zurich et profiter du service gratuit de voiture avec chauffeur. En Suisse, ce service peut être utilisé dans un rayon de 80 à 90km autour de l’aéroport de Zurich et de 70 à 80km autour de celui de Genève.

 

Dès octobre, les voyageurs au départ de Zurich pourront bénéficier de deux vols quotidiens opérés par l’A380 pour rejoindre Dubaï. Depuis le hub d’Emirates, ils profiteront notamment d’une connexion optimale vers Bali, la nouvelle destination de la compagnie à partir de juin 2015.

 

emirates_22.jpg

 

 

Photos: 1 A380 Emirates 2 Economy Class 3 Le bar @ Emirates

07/04/2015

Les C-17 canadiens au complet !

BN2014-0070-08.jpg

 

Ontario, le cinquième et dernier Boeing C-17 « Globemaster III » (CC-177) a rejoint la Royal Canadian Air Focre (RCAF) sur sa base d’opération. Ce cinquième C-17 avait été commandé en décembre 2014 pour un prix de 328 millions de dollars US. Le contrat comprend également les pièces de rechange, des systèmes spécialisés, et d'autres équipements auxiliaires.

 

L’avion n°705 est dorénavant opérationnel au sein de la base aérienne de Trenton en Ontario ou il a rejoint les quatre premiers aéronefs. Les C-17 canadiens sont exploités au sein du 429e Escadron de transport aérien.

 

Le C-17 au Canada : 

 

Les C-17 « Globemaster III » sont nommés CC-177 au sein d la RCAF, les quatre premiers exemplaires ont été livrés en 2007-2008.  Ils servent au déploiement rapide et stratégique de troupes et au transport des gros équipements de combat sur tout le territoire canadien et n’importe où ailleurs dans le monde. Les « Globemaster » CC-177 possèdent les atouts stratégiques et tactiques qui permettent une distance franchissable maximale d’environ 5’500 milles nautiques.

Pour rappel, douze jours après sa mise en service au sein des Forces canadiennes, le premier CC-177 « Globemaster » canadien a effectué sa première mission avec la livraison de 30 tonnes métriques (66, 140 livres) de marchandise recueillie par la Croix-Rouge et par l’Agence canadienne de développement international pour venir en aide à la population de la Jamaïque à la suite du passage de l’ouragan Dean.

 

Le C-17 Globemaster III :

 

Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 «Globemaster III»  a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par McDonnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 Black-Hawk. Il peut emporter une charge utile atteignant 160’000 livres. Le C-17 est doté de quatre réacteurs Pratt & Whitney 2040 qui produisent chacun 40’440 livres de poussée.

 

RE2011-M082-003.jpg

 

 

Photos 1 C-17 (CC177) & CF-18 @ RCAF/3e Escadre Bagotville 2 C-17 (CC-177) à Trapani en Italie @ Cpl. Mathieu St-Amour, Centre d’Imagerie interarmées des Forces canadiennes

CIT Group Inc commande cinq A321CEO !

 

800x600_1417615117_A321_Sharklet_CIT.jpg

CIT Group Inc.  l’un des leaders mondiaux du financement en transport a passé une commande ferme portant sur cinq A321ceo supplémentaires, doublant ainsi le nombre d’A321ceo de son récent engagement d’achat (cinq appareils), signé à l’occasion du salon aéronautique international de Farnborough en 2014 et confirmé en novembre 2014. 

 

Cette nouvelle transaction porte le nombre total de commandes passées par CIT pour la famille A320 à 205 appareils, dont 155 CEO et 50 NEO.

 

Les passagers bénéficient de la conception avancée de la cabine A321, de sièges plus larges et d’un confort optimisé, les compagnies tirent pour leur part profit des avantages offerts par la souplesse opérationnelle unique des monocouloirs Airbus. Avec près de 11 500 appareils commandés à ce jour et plus de 6 400 livrés à 400 clients et opérateurs dans le monde, la famille A320 constitue la famille de monocouloirs best-seller dans le monde. Grâce à la largeur de leur cabine, tous les appareils de la famille A320 offrent le plus haut niveau de confort de l’industrie, toutes classes confondues, et sont dotés des sièges Airbus d’une largeur standard de 18 pouces en classe économique.

 

06/04/2015

UH-60M supplémentaires pour le Mexique !

Sikorsky_UH-60M_Black_Hawk,_Mexico_-_Navy_JP7602302.jpg

 

Le Mexique va commander quatre hélicoptères Sikorsky UH-60M « Black Hawk » supplémentaires pour venir équiper la marine mexicaine en 2015.L’information a été confirmée par la division des acquisitions du ministère de la Marine (SEMAR). 

 

Le Mexique exploite actuellement trois UH-60M « Black-Hawk » qui ont été donnés par les États-Unis grâce à l'Initiative Merida en 2011 pour 110 millions de dollars. Huit autres sont actuellement en commande.

 

Le programme d'acquisition stipule que le SEMAR doit se procurer un maximum de cinq UH-60M pour être utilisé pour la recherche et sauvetage (SAR) et sept qui seront utilisés comme hélicoptères polyvalents, afin de soutenir la marines et les opérations des forces spéciales.

 

Un première commande de 2014:

 

Cette nouvelle commande fait suite celle passée en 2014 par le Mexique, pour 18 hélicoptères Sikorsky UH-60M pour un montant évalué à 680 millions de dollars. Elle comprend les équipements associés ainsi que la formation et le soutien logistique.

 

Le Sikorsky UH-60M sélectionné pour le Mexique : 

 

Les hélicoptères Sikorsky UH-60M «Black-Hawk» mexicains reprennent la motorisation de type General-Electric T-700-701D et recevront des équipements standards en service dans l’armée américaine avec par exemple : les systèmes de navigation GPS/INS embarqués, deux mitrailleuses M134 de 7,62 mm, un  systèmes de planification de mission de type AN/AVS-9 et des lunettes de vision nocturne. En matière de communication, les radios Rockwell Collin AN/ARC-210 et RT- 8100 équiperont les appareils.

 

L’UH-60M est déjà en service dans la Marine mexicaine avec trois hélicoptères livrés en août 2011. Ces appareils ont été remis par l’US Northern Command dans le cadre de l’Initiative Merida, qui est conçue pour aider les forces mexicaines dans leur lutte contre les cartels de la drogue et d’autres activités criminelles organisées. La police dispose également de 3 UH-60M livrés en 2011.

 

3037263453.jpg

 

 

Photos : 1 UH-60M Black-Hawk aux couleurs de la marine mexicaine 2 Cockpit @ Sikorsky