16/01/2015

20 Superjet 100 pour Aeroflot !

2506511.jpg

 

Moscou, la compagnie Aeroflot et Sukhoi Civil Aircraft Company (SCAC) ont signé un accord portant sur la livraison des 20 derniers appareils russes Sukhoi Superjet 100 (SSJ100). La lettre d'intention a été signée aujourd'hui, par le directeur général d'Aeroflot Vitaliy Savelyev et SCAC chef du conseil d'administration Mikhail Pogosyan.

 

La majorité des SSJ100 sera livrée dans la configuration "Full" avec 87 sièges passagers dans une configuration bi-classe: il y aura 12 sièges en affaires et 75 sièges en classe économique.

 

Le Sukhoi SSJ100 Superjet : 

 

Sukhoi Superjet 100 (SSJ100) est un jet de 100 places régional conçu et développé et construit par Sukhoi Civil Aircraft Company (SCAC) en partenariat avec AleniaAermacchi. Le 19 mai 2008 le premier SSJ100 accompli avec succès son premier vol. Le Sukhoi Superjet 100 atteint une vitesse de croisières maximale de Mach 0,81 et 40.000 pieds. Il décolle d'une piste de 1’731 mètres. La plage de fonctionnement pour la version de base est 3,048 km et 4.578 km pour la version longue portée.  Le Superjet est une machine pouvant transporter entre 78 et 98 passagers, en deux classes, il est équipé de deux réacteur PowerJet SaM146 développé conjointement par le motoriste russe NPO et le français Snecma. Divers équipementiers ont été retenu pour fournir des éléments au SSJ100 comme Thales, Liebherr ou encore Honeywell et Bf Goodrich. Le cockpit est moderne et intègre une technologie occidental avec écrans EFIS couleurs.

 

 

Photo : Sukhoi SSJ100 Superjet  Aeroflot@ Dmitry Petrov

Le Learjet 85 souffre des difficultés de Bombardier !

 

Learjet-85_11.jpg

Montréal, le groupe canadien Bombardier souffre de ses résultats 2014 et doit faire des économies. Du côté de la branche aviation, c’est le Learjet 85 qui en fera les frais, ainsi qu’un millier d’emplois.

Bombardier Inc. a annoncé une pause dans son programme d'avion d'affaires Learjet 85. La pause résulte de la faible demande pour l’avion Learjet 85 et fait suite à une révision à la baisse des prévisions de Bombardier pour le marché des avions d'affaires. Cela reflète la faiblesse persistante de la catégorie des avions légers depuis le ralentissement économique.

Pourtant tout n’est pas été mauvais pour l’avionneur canadien l’année dernière, la branche aéronautique a dépassé ses objectifs de livraison avec un total d'environ 290 avions (204 avions d'affaires, 84 avions commerciaux et deux avions amphibies), comparativement à une prévision de 200 avions d’affaires et 80 avions commerciaux. Cela représente une augmentation de 22 % sur la livraison de 238 avions l'année précédente (180 avions d'affaires, 55 avions commerciaux et trois avions amphibies).

Bombardier va porter ses ressources principalement sur les programmes d'avion de conception entièrement nouvelle en développement que sont le  CSeries et Global 7000/8000.

Photo : Le learjet 85 en souffrance chez Bombardier @ Bombardier

 

15/01/2015

Air Europa commande 14 B787-900!

avion.jpg

 

 

Madrid, Air Europa a annoncé aujourd'hui une commande pour 14 B787-900 «Dreamliner», d'une valeur de 3,6 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur américain. Il s’agit de la plus grosse commande de gros-porteurs d'un transporteur espagnol. 

 

Air Europa a maintenant un total combiné de 22 B787-800 et B787-900 en commande auprès de Boeing. Les premiers «Dreamliner» devraient arrivés en 2016 au sein d ela compagnie.

Basée à l'aéroport de Palma de Majorque, avec comme plaque tournante de l'aéroport Adolfo Suarez-Barajas à Madrid, Air Europa a grandi pour devenir l'une des plus grandes compagnies aériennes en Espagne desservant plus de 40 destinations à travers l'Europe et les Amériques. Tout au long de son histoire, Air Europa a exploité les  B737, B757 et B767 et compte actuellement une combinaison de 30 B737-800 de nouvelle génération.

 

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 », offrant aux compagnies aériennes la capacité de croître sur les routes ouvertes avec le B787-800. Avec un fuselage allongé de 20 pieds (6 mètres), le B787-900 peut voler avec 40 passagers plus sur 450 milles nautiques supplémentaires (830 km) avec la même performance environnementale.

 

A ce jour, 58 clients dans le monde ont commandé B787 qui atteint un carnet de commande de  1'071 appareils.

Nouveaux uniformes pour Emirates Executive !

 

emirates,inos aviation

 

Genève-Dubaï, Emirates Executive, le service de jet privé haut de gamme de la compagnie change la tenue de ses hôtesses. Le nouvel uniforme, très inspiré de son fameux prédécesseur, a été présenté lors du Salon de l’aviation commerciale du Moyen-Orient (MEBA).

Le chapeau rouge emblématique demeure, mais le voile blanc est supprimé. La couleur rouge d’Emirates Executive est combinée avec un beige pour former un ensemble élégant. L'uniforme est maintenant porté sur tous les vols Emirates exécutif par l’équipe de personnel de cabine servant exclusivement sur A319 exécutif jet privé.

Lancé il y a seulement 16 mois, le jet privé Emirates A319 exécutif a offre des services d'affrètement en plusieurs endroits dans le monde tel que : Londres, Hong Kong, Johannesburg et Lagos. La configuration de l'avion a été conçue avec un haut niveau de confort et peut transporter jusqu'à 19 passagers.

12:08 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : emirates, inos aviation |  Facebook | |

14/01/2015

250’000 heures de vol pour le V-22 !

awesome-Boeing-V-22-Wallpaper.jpg

 

 

Fort Worth, Texas la flotte de Bell Boeing V-22 «Osprey» vient de passer les 250’000 heures de vol. "Ce bilan est impressionnant, un quart de million d'heures de vol n’est que le début», a déclaré le Colonel Dan Robinson du Corps des Marines. 

 

Le V-22 Osprey a été continuellement déployé depuis son entrée en service en 2007 au sein du Corps desMarine (USMC). L'aéronef a participé à de nombreuses actions en Afghanistan dans le cadre de l'opération «Enduring Freedom», en Irak dans le cadre de l'opération Iraqi «Freedom». De plus, en 2014, le V-22 a été déployé au sein de l’unité chargée d'appuyer le transport présidentiel et VIP. 

 

Bell-Boeing MV-22 «Osprey» :

 

Le V-22 Osprey est avion de transport multirôle utilisant la technologie du rotor basculant pour combiner  les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent.

Pour se comporter comme  un avion à turbopropulseur capable de haute vitesse et  de vol à haute altitude.

A ce jour, 230 V-22 sont en service sur un total de 360 appareils commandés. Le programme «Joint Advanced Vertical Lift Aircraft» est lancé en 1982 sous la direction de Bell Helicopter et Boeing. Le programme fut plusieurs fois menacé d’abandon pour des raisons budgétaires et le premier prototype commencera ses essais le 19 mai 1989, en vol stationnaire uniquement. Le premier vol horizontal ayant lieu le 14 septembre.

En novembre 2000 le fonctionnement depuis un porte-avions est validé.

Il faudra cependant attendre 2005 pour le lancement de la production de pré-série qui devra permettre la mise en service d’une escadrille «test». 

 

P1150434.jpg

 

 

Photos : 1 V-22 «Osprey» et CH-53 "Stallion"  2 V-22 d’appuis présidentiel @ Boeing Bell