30/03/2015

L’Inde a choisi l’A330 AWACS !

8923.JPG

 

New Delhi, le conseil d’acquisition et de défense, dirigé par le ministre de la défense Manohar Parrikar, a officiellement choisi l’Airbus A330 comme future nouvelle plate-forme pour son système aérien avancé et de contrôle (Airborne Warning and Control System -AWACS). L’Inde a de provisionné la somme de 813 millions de dollars pour l’achat de deux A330.

 

Un seuil candidat :

 

Airbus Military (Airbus Group) a finalement émergé comme unique soumissionnaire pour l'offre de six aéronefs, qui avait été publié en mars 2014. L’exigence des indiens comprend un premier lot de deux avions, suivi ensuite par quatre autres et une option pour quatre appareils supplémentaires.

L’avionneur américain Boeing avait durant une courte période, laisser entendre qu’il proposerait une version de son KC-46A. 

 

Renforcement de la détection lointaine : 

 

L’Inde via le ministère du Centre de Défense des Systèmes Aéroportés (CABS), prévoit avec cette acquisition de renforcer sa capacité de détection à longue portée et ainsi que sa capacité opérationnelle en altitude plus élevée. L’A330 AWACS viendra, ainsi compléter les actuels, IL-76 «Maintays» modernisés par Israël et les Embraer EMB-145 AEW&C déjà en service au sein de l’IAF. 

 

Adaptation de l’A330:

 

Airbus Group devra effectuer d’importantes modifications à la cellule de l’A330,  pour permettre l'intégration du pylône de support destiné à soutenir l’imposant rotodôme de 10m de diamètre. Ces tâches de certification seront traitées par Airbus.

 

568.jpg

 

Photos: Maquette du futur A330 AWACS  indien @ Airbus Group

Une quatrième récompense pour AIR14 !

2283804154.jpg

 

Et de quatre pour les organisateurs du meeting Air14 ! Du 12 au 14 mars 2015 s’est tenu la convention de l’European Airshow Council (EAC) à Anvers, en Belgique. Après le prix « paul bowen award » reçu en 2004, le jury de l’EAC a décidé à l’unanimité de récompenser le meeting aérien d’AIR14. Le Directeur d’AIR14 a reçu le sabre de l’excellence «Jock Maitland Sword» pour AIR14.

 

L’European Airshow Council (EAC) est une organisation internationale qui, chaque année, fait la promotion de la sécurité et de l’excellence dans les meetings aériens. Le Directeur d’AIR14, le colonel EMG Ian Logan s’est rendu en personne à Anvers pour recevoir ce prix. Il s’agit de la récompense la plus prestigieuse que remet l’EAC. L’EAC tenait en particulier à honorer le leadership, l’innovation, la qualité du programme ainsi que les briefing flight safety. Une belle récompense de plus pour le plus grand meeting européen en 2014.

 

En cette nouvelle récompense vient s’ajouter au trois récompense du International Council of Air Shows (ICAS) pour « le meeting aérien le mieux organisé de l’année, suivi quelques mois plus tard, par  deux internationales, L’ICAS a salué, lors de l’attribution du «Platinum Award», l’organisation d’AIR14 pour son programme aérien varié, sa présentation vivante et dynamique des 100 ans de l’aviation militaire, mais aussi pour ses efforts en matière de limitation de l’impact sur l’environnement. Les mesures mise en place pour encourager le covoiturage, l’accès en vélo ou en transports publics ont porté leur fruit puisque les émissions de CO2 de l’ensemble de la manifestation ont pu être réduite de 50%. L’organisation d’un partenariat original autour de la Swissness a justifié l’attribution du Gold Award. 

 

Dans un tout autre domaine, AIR14 a aussi récolté des lauriers. Selon le classement annuel de Google, le show aérien était l’événement suisse le plus recherché sur la plateforme suisse du moteur de recherche, devant le Paléo Festival de Nyon et le Sechseläuten de Zürich.

 

Le meeting Air14 confirme une nouvelle fois sa place de manifestation aérienne la plus distinguée de nos jours.

 

air14preis.parsys.26103.Image.jpeg

 

 

Photos : 1 A330 SWISS & Patrouille Suisse @ P.Kummerling 2 Réception du prix à Anvers par le  colonel EMG Ian Logan @ DDPS

29/03/2015

L’AESA recommande 2 personnes dans le cockpit !

GermanWings-Flight-9525.jpeg

 

 

Faisant suite à la tragédie du vol 4U9525 de Gemanwings de cette semaine, l’Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) a recommandé la présence en permanence de deux personnes  dans le cockpit. 

 

Mise en application :

Cette recommandation édictée vendredi est temporaire, elle pourrait être revue à la lumière de nouvelles informations concernant l’enquête sur le crash. Plusieurs compagnies aériennes ont déjà modifié leurs règles: Air Canada, Norwegian, Air Berlin, Belair, AirBaltic, Icelandair, Swiss, Virgin Atlantic, Monarch et Thomas Cook, Air France et KLM. 

 

Première réaction: 

 

A noter que le puissant syndicat français des pilotes considère que cette recommandation a été décidée dans la précipitation, sans attendre un diagnostic suffisamment complet de l’accident et sans mesure d’impact ». Selon le SNPL, les circonstances de la catastrophe aérienne du mardi 24 mars connaissent encore des zones d’ombre et les causes de l’accident ne sont pas formellement confirmées. 

 

L’AESA : 

 

L'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) est l'autorité compétente pour la sécurité de l'aviation en Europe. L’Agence a étendu progressivement au fil des ans ses compétences à tous les domaines aéronautiques (normes techniques, exploitation des aéronefs et infrastructures), de sorte que les normes et exigences réglementaires touchant les pilotes, les dirigeants de compagnies aériennes, le personnel d'entretien, les contrôleurs de la circulation aérienne et les exploitants d'aéroport seront appelées à évoluer régulièrement. A travers ces pages, l'OFAC entend fournir de manière simple et directe aux milieux de l'aviation toutes les informations et documents utiles à ce sujet.

 

L'AESA est chargée par la Commission européenne d'harmoniser les normes de sécurité de l'aviation en Europe. A ce titre, elle va prochainement mettre en place plusieurs réglementations, notamment dans le domaine des opérations aériennes, du service de la navigation aérienne et des aérodromes. La Suisse faisant partie de l'AESA, ces réglementations toucheront également ses entreprises et ses citoyens. L'instauration des normes de l'AESA étant un processus extrêmement dynamique associé à une procédure complexe et parfois longue, l'OFAC entend offrir aux acteurs de l'aviation suisses un panorama aussi complet que possible. On trouvera dans les pages suivantes tous les documents et informations utiles de même que les liens vers les principaux textes disponibles sur le site Internet de l‘AESA. L'OFAC publie également sur son site Internet les prises de positions en réaction aux propositions de réglementation de l'AESA (ToR, NPA, CRD). 

 

germanwings, aesa

Russie, deux cent Su-34 « Fullback »!

9562.jpg

 

 

La Russie a prévu de construire près de deux cent bombardiers de quatrième génération Sukhoi Su-34 « Fullback » dont 16 seront livrés à la Force aérienne russe cette année.

Les bombardiers Su-34 « Fullback » remplacent progressivement les Su-24 « Fencer ». Leur production en série n'est qu'un élément du programme destiné à moderniser 70% des armements russes d'ici 2020. 

 

Le Sukhoi Su-34 «Fullback» : 

 

Le Su-34 peut  attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique. Font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne.

 

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison16 (Link16) lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs.

 

Question armement, le Su-34 met en oeuvre des missiles à longue portée air-surface et air-air ainsi que d'armes guidées multi-canal. Il est équipé d'un système de contre-mesures de dernière génération. Rappelons que le cockpit est blindé. L'avion peut effectuer des missions à basse altitude de type « by-pass et fly-by». A noter, que les pilotes disposent d’un petit cabinet WC, pour les longues missions.

 

L’avion a des capacités de lutte anti-navire et dispose d’un rayon d'action de 4.000 km, sa sa vitesse maximale est de 1.900 km/h. Il est doté d'un canon de 30 mm et peut emporter une charge de combat de 8.000 kg.

 

6578.jpg

 

Photos : Sukhoi Su-34 Fullback en vol @ Dmitri Barashev

28/03/2015

All Nippon Airway commande le B787-10!

253458655.jpg

 

Seattle, All Nippon Airways (ANA) a finalisé aujourd'hui une commande pour trois B787-10 « Dreamliner ». cette commandes est évaluée à environ 900 millions de dollars au prix catalogue de l’avionneur.

 

Avec cette commande, ANA devient le premier client pour la version Boeing B787-10 en Asie et à exploiter toute la famille du « 787 Dreamliner ».

 

 

A propos du B787-10 :

 

Lancé en juin 2013 au salon du Bourget, le nouveau B787-10 élargit et complète la famille «787» : il transportera de 300 à 330 passagers dans un rayon d’action de 12,964 km (7.000 miles nautiques) et couvrira plus de 90 % des lignes desservies par les bi-couloirs à travers le monde. Le B787-10 sera également 25 % plus économe en carburant que les actuels avions de dimensions équivalentes et plus de 10 % moins gourmand que tout ce que propose la concurrence pour l’avenir.

 

Le B787-10 disposera de l’aménagement intérieur hors du commun de la famille «787». Ses passagers bénéficieront de technologies qui rendent les vols plus agréables : des hublots plus grands avec variateur de luminosité, un air plus sain, une hygrométrie accrue, une pressurisation de la cabine plus confortable, des coffres à bagages plus volumineux, un éclairage par LED apaisant et un vol moins sujet aux turbulences.