28/05/2015

L’Inde signe pour des Apache & Chinook !

AH-64E%205%20March%202014.jpg

 

New Dehli, le Ministère indien de la Défense (MoD) a autorisé l'acquisition de 22 hélicoptères Boeing AH-64 E « Apache »  et 15 hélicoptères Boeing  CH-47F « Chinook » pour un montant de  2,5 milliards de dollars us. La signature des contrats se fera dans quelques jours, lors de la visite du secrétaire américain à la Défense Ashton Carter à New Delhi.

 

Négociations tendues :

 

Il faut noter que les négociations pour ces deux types d’appareils n’ont pas été simplifiées, de nombreux retards ont ponctués celles-ci. En effet, les contrats transmis par Boeing devaient être signés il y plusieurs mois déjà selon la date d’échéance des prix négociés à la fin de 2013. Boeing a accepté la demande du MoD indien pour maintenir ce prix d'achat un peu plus longtemps que prévu, jusqu’au 30 juin prochain, mais ceci pour  la dernière fois. Chez Boeing, on est un peu agacé des interminables lenteurs du processus administratif de l’Etat indien.

 

La vente :

 

La vente de 22 hélicoptères de combat AH-64D Apache comprend également une large panoplie d’armement tel que : 812 missiles AGM-114L-3 Hellfire Longbow, 542 missiles AGM-114R-3 Hellfire-II, 245 missiles Stinger Block I-92H. Des munitions de 30mm pour approvisionner les canons. Il faut également ajouter  12 radars de définition de cible AN/APG-78, 12 Interféromètres AN/APR-48A à fréquence radar. L’Inde prévoit également de se doter d’un important stock de moteur de réserve avec 50 turbines General-El T700-GE-701D.

Nouvelle victoire de Boeing en Inde, après avoir remporté le contrat portant sur 22 AH-64 Apache Block III pour un montant de l’ordre de 1,4 milliards de dollars. L’Inde par l’intermédiaire de son ministère de la défense confirme le choix en matière d’hélicoptère lourd du CH-47F « Chinook ».

La Russie est une nouvelle fois la grande perdante de ce marché, celle-ci comptait placer le Mil MI 26.

 

ch47f6354_boeing.jpg

 

Photos :1  Boeing AH-64 E Apache 2 Boeing CH-47F Chinook @Boeing

Deuxième lot d’UH-60M « Black-Hawk » pour Taiwan !

uh60mtaiwanfirstbatch141204_rocarmy-672x372.jpg

                        

Le deuxième lot composé de quatre hélicoptères Sikorsky UH-60M « Black- Hawk » a été remis à l’armée taiwanaise (ROCA). Les appareils sont arrivés dans le port de Kaohsiung à Taiwan par bateau.

 

Taiwan a commandé un total de  60 UH-60M pour  un coût de 3,1 milliards de dollars us. Les quatre premières plates-formes sont arrivées dans le pays en décembre 2014, le septième est dernier lot achèvera la livraison à fin 2018.

 

Les Sikorsky UH-60M « Black-Hawk » destinés à Taiwan sont configurés avec les moteurs General Electric T-700-GE-701, Les récepteurs d’alerte radar AN/APR-39A (V) et les contremesures AN/ALQ- 144A (V) 1 avec détecteur laser AVR-2B, d’un système de communication Po-Sheng Communication et une liaison de données. Par ailleurs, les pilotes taiwanais disposent des lunettes de vision nocturnes AN / AVS-9. En matière d’armement, les UH-60M disposent de mitrailleuse  GAU-19A de calibre 50.

 

Photo : Arrivée par bateau des UH-60M à Taiwan @US Embassy

27/05/2015

Premier AF-1 « Skyhawk » modernisé pour le Brésil !

1633454_-_main.jpg

 

 

La marine brésilienne a pris livraison de son premier Douglas AF-1 « Skyhawk » modernisé par le conglomérat Embraer. Le monoplace AF-1 a été redésigné AF-1B et devrait rester en service jusqu'en 2028. L'avion biplace amélioré sera rebaptisé AF-1C.

 

Embraer est le principal entrepreneur pour le programme A-4BR, avec la filiale brésilienne de Elbit AEL Sistemas responsable d'un nouveau cockpit « en verre » qui remplace les panneaux analogiques. Le contenu de la mise à niveau comprend des révisions structurelles et le renforcement, une nouvelle nouveau radar Elbit M-2032 multi-mode une troisième radio VHF, une nouvelle liaison de données, un système Elta EL de génération d'oxygène (OBOGS), et la mise en place du concept HOTAS, un nouvel affichage à, tête haute (HUD) et un système de navigation aérienne tactique (TACAN).

Les AF-1 ont été initialement achetés par le Koweït en 1976 comme A-4KU « Skyhawk II », avec des livraisons se terminant en 1978 et les 23 exemples restants vendus au Brésil en 1997

 

Amélioré en attendant  mieux !

 

Il s’agit là du plus gros contrat entre la société Embraer et la marine, l’objectif étant d’améliorer la technologie et de prolonger la vie des cellules en attendant un successeur aux AF-1 Skyhawk pour la marine de guerre brésilienne. Ces appareils appartiennent tous au Squadron VF-1 FALCOES (Hawk) qui évoluent à partir du porte-avions Sao-Paulo (ex Foch de la marine française).

 

781955950.JPG

 

 Le bon vieux Skyhawk :

 

Le Douglas A-4 « Skyhawk » est un avion d’attaque léger spécialement construit pour opérer depuis un porte-avions. Robuste et pas cher, cette avions à rencontrer un gros succès avec pas moins de 3'000 exemplaires construits pour une dizaine de pays. Entrés en service en 1956 dans la Marine américaine, il est resté en production durant 27 ans !

 

Le premier prototype le XA4D-1 fit son premier vol le 22 juin 1954 et les premières livraisons commencèrent en 1956 pour l’US Navy et un an plus tard c’est l’US Marine Corps qui touchait ses premiers exemplaires du A-4.

 

Brazilian_Navy_McDonnell_Douglas_AF-1_Skyhawk_(A-4KU)_Schleiffert-1.jpg

 

 

Photos : 1 le premier AF-1 modernisé  2 & 3 l’ancienne version @ MAB

Un HC-130J « Combat King II » de plus pour l’US Air Force !

13123170504_17173364d1_b.jpg

 

 

Marietta, l’US Air Force vient de réceptionner un Lockheed-Martin HC-130J « Combat King II »  supplémentaire, l’avion a été convoyé sur la base aérienne de Moody en Géorgie.

 

Le Lockheed-Martin HC-130J « Combat King II » :

 

Dérivé du KC-130J, le nouveau HC-130J « Combat King II » a été commandé par l’Air Force Air Combat Command (AFACC). Il dispose, comme l’ensemble de la série « J », d’une motorisation composée de turbopropulseurs Allison AE2100-D3 équipés des hélices à six pâles R-391 de Dowty-Rotol. Il se différencie notamment des HC-130J déjà livrés aux Garde-Côte américains (USCG) par sa faculté à pouvoir ravitailler des hélicoptères ou des V-22 Osprey.

 

 Photo : Lockheed-Martin HC-130J « Combat King II » @ Lockheed-Martin

 

HAL & BAe veulent développer le Hawk !

 

3980297312.jpg

 

Bangalore, l’avionneur indien HAL a signé un protocole d'accord avec BAe Systems au Royaume-Uni a en vue de développer l’avion Hawk Mk132.

 

M. MN Shrinath, directeur général (Aircraft) a signé le protocole d'accord au nom de HAL, tandis que M. Steve Timms, directeur général (information de la Défense, de la Formation et des Services) a signé au nom de Baes.

 

Accord de développement :

 

210_Para_hawk-mou-signing-Large-Para1.jpg

 

L’accord prévoit que le Hawk  puisse être utilisé comme un avion d'attaque au sol ou pour la défense aérienne. L’idée est liée au fait que le Hawk AJT a d'excellentes caractéristiques de vol avec une bonne stabilité, qu’il peut voler de nuit et dispose d’un large  large éventail de capacité de voltige. L'avion peut accueillir une grande variété de magasins externes. L'avion dispose de 7 points durs externes avec une possibilité de 12 types de combinaisons d’équipement.

 

Actuellement le Hawk est produit chez HAL sous licence de BAES. Le premier avion a été remis à l’Indian Air Force en août 2008.  Le programme de production de 42 à Hawks pour l’ IAF a été conclu en 2011-12. En outre, second contrat a été signé en juillet 2010 pour la fourniture de 40 Hawk et équipements associés. HAL produit a déjà produit 25 appareils et va produire les 40 suivant sur la période  2016-17.

 

 

 1650038067.jpg

Le Hawk :    

 

Appareil d’entraînement des années quatre-vingt, le Hawk est rapidement devenu l’avion école le plus vendu au monde et équipa une 24 Forces aériennes, actuellement 18 pays utilise encore cet appareil, dont la version la plus récente, soit le Hawk 128 AJT notamment dans les pays suivants : l'Australie, le Canada, l'Afrique du Sud, Bahreïn et le Royaume-Uni , Rappelons que la Suisse disposait dans les années nonante de vingt Hawk MK66 qui depuis, ont été remplacés par le Pilatus PC-21, ces appareils ont été revendus à l’armée de l’Air finlandaise.

 

Photos : 1 & 2 BAe Hawk AJT de l’IAF @ IAF 2 Signature de l’accord HAL/BAe @ HAL