04/06/2015

Le Japon commande le E-2D « Advanced Hawkeye » !

 

 

pgM_AD-10010_015.jpg

 

Le Département d'Etat américain a approuvé la vente pour le Japon de quatre Northrop-Grumman E-2D « Hawkeye » détection et de commandement aéroporté (AEW & C).  Le contrat est estimé à près de   1,7 milliard de dollars. Ces appareils doivent remplacer l’actuelle flotte d’E-21C au sein de la marine japonaise.

                                       

Le contrat comprend également 10 moteurs (huit installé et deux pièces de rechange) et quatre radars AESA AN/APY-9.

 

Le Hawkeye E-2D « Advanced » :

 

Les systèmes du E-2D représentent un bond de plusieurs générations dans la technologie des systèmes embarqués d’alerte lointaine et doit permettre de s’adapter aux menaces d’aujourd’hui et de demain.Le Hawkeye E-2D « Advanced » dispose d’un grand nombre de nouveautés avec un radar AESA  AN/APY-9 qui remplace l’ancienne antenne mécanique, le radar permet une couverture totale à 360° et offre un suivi complet air et mer. L’appareil dispose également d’une nouvelle motorisation, soit le Rolls-Royce T-56-A-427A. Un cockpit entièrement numérique, d’un nouveau système d’identification ami/ennemi, de nouveaux postes de travail tactique ainsi que d’une nouvelle architecture électronique et de communication couplée à une liaison de données.

 

Photos : Northrop-Grumman E-2D Advanced Hawkeye @ Northrop-Grumman

 

03/06/2015

Pilatus & Saab collaborent sur le PC-21!

fs_6.jpg

 

Pilatus Aircraft et la société de défense et de sécurité Saab ont signé un contrat de collaboration pour le développement de l’avion école PC-21 « Next Génération ».

 

Saab va travailler avec l’avionneur suisse pour la fourniture d’un l'ordinateur graphique, avec une fonction de carte numérique pour le Pilatus PC-21. La valeur de la commande revient à environ 100 millions de couronnes suédoises.

 

Le contrat couvre le développement, l'adaptation et la livraison d'un ordinateur de mission de système ouvert, plus la fonction de logiciel de cartographie numérique destiné aux avions d'entraînement turbopropulseurs PC-21, produit par Pilatus Aircraft Ltd. Les livraisons de production pour la Suisse vont commencer en 2016 et se poursuivre,  durant toute la production du programme PC-21. Le contrat prévoit également des options pour  la mise à jour de nouvelles fonctions et des systèmes du poste de pilotage, afin de permettre au PC-21 de continuer à s’adapter au marché.

 

La génération PC-21:

 

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

fs_8 1.jpg

 

 

Photos : Pilatus PC-21 Swiss Air Force @ Pilatus Aircraft

Nouveau système SATCOM pour les C-17 de la RAAF !

 

800px-RAAF_Boeing_C-17A_Globemaster_III_CBR_Gilbert.jpg

 

Canberra, la Royal Australian Air Force (RAAF) a effectué le  premier vol  d’un Boeing C-17A « Globemaster III » équipé d’un nouveau système de  communication par satellite (SATCOM) avec imagerie.

 

Boeing a installé le système SATCOM haut débit pour la RAAF, qui doit à terme permettre à terme à l'armée australienne de pouvoir fonctionner en réseau intégré. Avec ce nouveau système, l’équipage du C-17 peut recevoir en direct des mises à jour d'itinéraires,  ainsi que les positions ennemies ou les zones sinistrées endommagé, jusqu'au point d'insertion. Le système s’avère également utiles pour soutenir d'autres types d'opérations telles que les évacuations aéromédicales en permettant au personnel médical d’assister à des vidéoconférences avec des spécialistes médicaux à distance.

 

La RAAF dispose actuellement de six C-17 avec une deux avions supplémentaires sur commande, tous seront progressivement équipé du nouveau système.

 

Photos : Boeing C-17 Globemaster III de la RAAF@ RAAF

 

.

Boeing débute l’assemblage du B737MAX !

 

2070645314.jpg

 

Renton, Wash, Boeing a débuté l’assemblage du premier B737 « MAX ».La semaine dernière, les employés ont commencé à assembler les ailes du premier prototype.

 

Les ailes seront ensuite attachées au premier fuselage du « MAX » au sein de la nouvelle ligne centrale d’assemblage à Renton. La nouvelle ligne de production permettra à l'équipe d'isoler le premier B737 MAX du reste de la production afin d'apprendre et de perfectionner

le processus de construction. En parallèle, l’usine de Renton produit 42 avions par mois.

 

Le B737 MAX :

 

Le B737 «MAX» sera 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

 

Par ailleurs, le B737 MAX profitera des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

 

 

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG. La première livraison du B737-900 «MAX» est prévue en 2018, suivie par la première livraison du B737-700 «MAX » en 2019.

 

 

K66362_med.jpg

 

 

Photos : 1 La famille  B737MAX  2 Montage des ailes du MAX @Boeing

 

02/06/2015

Le Falcon 5X effectue son Roll-Out !

unnamed.jpg

 

Bordeaux-Mérignac, France : Dassault Aviation a présenté aujourd’hui officiellement le Falcon %X lors d’une cérémonie. L’avion doit établir une nouvelle référence sur le marché des jets d’affaires à large cabine et long rayon d’action.

 

 

Dévoilé sur le site de Dassault Aviation à Bordeaux-Mérignac, devant une assistance composée de 400 clients, opérateurs, partenaires industriels, représentants des autorités de certification et élus locaux, le 5X offrira la cabine la plus large du marché. Son autonomie de 5 200 nm (9 630 km) lui permettra de relier sans escale la plupart des « paires » de villes les plus fréquentées de la planète.

Ce nouveau biréacteur sera plus éco-efficient que n’importe quel autre jet d’affaires de sa catégorie et offrira une vitesse d’approche de seulement 105 kts – semblable à celle des avions à turbopropulseurs – et donc la possibilité, pour les opérateurs de jets d’affaires, de desservir un plus grand nombre d’aéroports.

Annoncé à Las Vegas en octobre 2013 à l’occasion de la convention annuelle de la National Business Aviation Association (NBAA), le Falcon 5X est équipé d’une toute nouvelle aile ultra efficiente, d’un système de commandes de vol numériques dérivé de l’avion de combat Rafale, et du tout nouveau moteur Silvercrest de Snecma, dont le rendement carburant sera près de 15 % supérieur à celui de n’importe quel autre moteur de sa catégorie de puissance.

Ses autres particularités incluent un cockpit redessiné, doté du système avionique primé EASy de troisième génération, ainsi que des systèmes sophistiqués d’autodiagnostic de l’avion et des moteurs.

 

dassault aviation,falcon 5x,avion d'affaires,jet privé,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

Essais au sol avancés:

 

La mise sous tension et le début des essais systèmes au sol du premier 5X sont intervenus à l’automne dernier. Un deuxième exemplaire de développement est venu le rejoindre en début d’année.

Les tests sur le banc de simulation global, qui réplique les principaux systèmes de l’avion, se trouvent à un stade avancé et la campagne d’essais statiques et de fatigue a débuté sur une cellule dédiée. Les essais du moteur Silvercrest du Falcon 5X progressent également à bon rythme, à la fois au sol et sur le banc d’essai volant de Snecma.

Le vol inaugural de l’avion devrait se dérouler d’ici la fin de l’été.

 

Commentaire:

 

Le très attendu Flacon 5X doit venir compléter la gamme des avions d’affaires de l’avionneur français. Ce nouvel opus complète à merveille le 2000XLS, 7X et 8X. Dassault va ainsi se maintenir au plus haut niveau face à la concurrence particulièrement forte de dans le domaine.

 

unnamed-1.jpg

 

 

Photos : Présentation du Falcon 5X @ Dassault Aviation