21/01/2016

Israël, améliore le F-15 pour combler les déficits du F-35 !

1017413_10156785260465497_4965725795547358449_n.jpg

Tel-Aviv, La Force aérienne israélienne va lancer un nouveau programme de une mise à niveau en profondeur de sa flotte de d’avions de combat Boeing F-15, afin de combler les déficits du Lockheed-Martin F-35. Une nouvelle qui dénonce une fois de plus, les nombreux problèmes de développements du « Lighning II ».

 

Mise à jour des F-15 :

Israël devrait se diriger vers l’’adaptation du radar Raytheon APG-82 (V) 1 pour équiper sa flotte de F-15. De plus, un nouveau système de guerre-électronique devrait également venir compléter les systèmes en service sur l’avion.

Selon le Colonel Yiftah, chef de la division armement des avions de l'armée de l'air israélienne, si certaines missions seront effectuées avec le F-35, le F-15 de Boeing ,restera un aéronef stratégique important au sein de la défense du pays, notamment en nombre et pour atteindre de longues distances.

 

Le Raytheon AN/APG-82 AESA :

Le radar Raytheon AN/APG-82 (V) 1 va permettre d’optimise les capacités du F-15I pour des missions multirôles et permettra à celui-ci, de devenir multi-cibles. Le F-15I gagnera également en matière de précision. En matière de maintenance les systèmes AESA permettent d’améliorer la fiabilité de l’ordre de vingt fois et offre des économies de coûts.

L'AN/APG-82 met en œuvre à la fois le processeur de l'APG-79 monté sur F/A-18 E/F «Super Hornet» et l'antenne de l'APG-63 AESA montée sur F-15C. Le nouveau radar est également équipé d'un système de refroidissement plus performant et de filtres HF ajustables. Ce système de filtres HF a été imaginé pour permettre au radar du F-15 et au dispositif de contre-mesure électroniques de fonctionner simultanément sans se gêner l'un l'autre. Ce nouveau radar destiné aux F-15 « E & I » fait partie du Radar Modernisation Program (RMP).

 

Une longue suite de mises à jours :

La modernisation de la flotte de F-15I comprend également l’installation d‘un nouvel ordinateur principal et d’un protocole spécial qui permet de canaliser les anciens systèmes en direction du nouveau système informatique et ceci, en conservant l’architecture actuelle. Cette mise à jour, permettra aux F-15I de rester en service pendant les 20 prochaines années.  De plus, des travaux de structures seront engagés, afin de réduire les risques de fissurations sur les parties mobiles de l’avion.

Concernant la guerre électronique, des améliorations seront engagées en vues de la protection des systèmes. En matière d’armement, l’intégration de système de types JDAM  et JASSM / JSOW sont prévus en priorité. Cette modernisation prévoit également la généralisation de l’intégration du missile Rafale Python 5 sur l’ensemble des versions du F-15 en service en Israël.  Le Python 5 est le dernier né des missiles air-air à courte portée de la famille «Python». Il dispose d'une capacité de tir « au-delà de la portée visuelle » se verrouille sur sa cible après le tir et il dispose d'un nouveau système de guidage électro-optique et infrarouge.

 

253908031.jpg

Photos : Boeing F-15I Israéliens @ IAF

Airbus livre le premier A320NEO !

csm_A320neo_Lufthansa_becomes_launch_customer_2_d13b47c060.jpg

Le Groupe Lufthansa, principal client et opérateur Airbus, a réceptionné, le premier A320nNEO, le monocouloir « best-seller »le plus économe en carburant au monde. Cette livraison marque une étape majeure de l'histoire de l'aviation. 

Equipé des réacteurs de nouvelle génération Geared Turbofan™ (GTF) PurePower® de Pratt & Whitney, l'A320neo établit de nouveaux standards d'efficience jamais atteints : une réduction des émissions et du bruit, ainsi qu'une réduction de 15 pour cent de la consommation de carburant par rapport aux appareils de la génération actuelle dès sa mise en service, et de 20 pour cent d'ici 2020. 

 

“Nous sommes heureux de devenir aujourd'hui la première compagnie au monde à prendre livraison de l'A320neo d’Airbus. L'A320neo, qui incorpore les technologies leader d'Airbus et de Pratt & Whitney, est de loin l'appareil le plus rentable et silencieux existant pour les vols court- et moyen-courriers. 

Grâce à la réduction de sa consommation de carburant et, de ce fait, de ses émissions de CO2, l'A320neo affiche des performances environnementales nettement optimisées. En outre, ses réacteurs de nouvelle technologie réduisent considérablement ses émissions sonores. "C'est pourquoi nous avons commandé un total de 116 appareils de ce type, qui seront exploités par les différentes compagnies du Groupe Lufthansa", a déclaré Carsten Spohr, Président du Conseil d’Administration et CEO de Deutsche Lufthansa AG. “Aujourd'hui, nous démontrons encore une fois que le Groupe, comme la compagnie aérienne, est pionnier en matière de développement et d'introduction d'innovations techniques. Cette année seulement, le Groupe Lufthansa prendra livraison d'un total de 52 appareils neufs, un chiffre que nous n'avions pas atteint depuis des années", a-t-il ajouté. 

Les appareils de la famille A320NEO bénéficient des toutes dernières technologies, notamment des réacteurs de nouvelle génération et des 'Sharklets' (dispositifs d'extrémité de voilure). Avec près de 4'500 commandes reçues de près de 80 clients depuis son lancement en 2010, la famille A320neo a conquis quelque 60 pour cent de part de marché.

Lufthansa, qui a débuté ses activités en 1955, a célébré l'année dernière ses 60 ans d'existence. Au cours de cette période, le nombre d'avions Airbus commandés par le Groupe Lufthansa a atteint un total de 582 appareils, dont 386 de la famille A320 (y compris 116 NEO, dont 71 A320NEO et 45 A321NEO).

 

Photo : livraison à Lufthansa du premier A320NEO@ Airbus

 

20/01/2016

Premiers Super Tucano en Afghanistan !

yourfile-1.jpg

La Force aérienne afghane a réceptionné ses quatre premiers avions légers d’attaque au sol de type Embraer A-29 « Super Tucano ». Les appareils se sont posés sur l'aéroport international d’Hamid Karzaï.

 

Le A-29 « Super Tucano :

Le « Super Tucano » A-29 est doté d’un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-68C deux fois plus puissant que celui du Tucano de base et dispose d’une hélice Hartzell à cinq pales. Son fuselage est également plus long et deux mitrailleuses de 12,7mm Herstal M3P sont incorporées dans des ailes, dotées d’un nouveau profil. Effectuant fréquemment des missions à basse altitude et donc exposé à des tirs terrestres, l’habitacle du « Super Tucano » est protégé par un blindage en Kevlar. Un train d’atterrissage renforcé permet d’utiliser des pistes sommairement aménagées. L’appareil possède 5 points d’accrochage, dont un sous le fuselage, permettant d’emporter jusqu’à 1’500 kg d’armement selon diverses combinaisons. Ainsi, un canon de 20 mm peut être installé sous le fuselage, auquel s’ajoute, soit des bombes en chute libre ou guidées, des roquettes ou des missiles de types : AIM-9 Sidewinder, des MAA-1 Piranha ou des Python 3/4. Des réservoirs extérieurs de carburant peuvent également être utilisés pour augmenter l’autonomie de l’appareil. 

3968436775.jpg

Photos : 1 Arrivée des Super Tucano en Afghanistan 2 En formation au Etats-Unis @ AAF

CSeries, production à plein régime !

654.jpg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé hier que son programme d’avions CSeries de conception entièrement nouvelle a commencé à accélérer la cadence pour atteindre la production à plein régime. L’usine d’assemblage final est dotée de tout l’équipement nécessaire et la production progresse comme prévu pour les avions aux divers stades du cycle de fabrication. De plus, Bombardier a également confirmé que l’avion CS100 qui sera livré au premier exploitant SWISS International Air Lines (SWISS) et qui doit entrer en service au 2e trimestre de 2016 est terminé sur le plan des structures.

 

Début de formation pour SWISS :

Hier, les équipages de SWISS ont entamé leur formation au pilotage de l’avion CS100 à Mirabel (Québec), où ils suivront une formation intensive pour se préparer aux vols d’évaluation d’itinéraires. Les équipages de SWISS assureront ces vols aux côtés des équipages de Bombardier lorsque l’avion CS100 d’évaluation d’itinéraires s’envolera vers l’Europe au cours des prochaines semaines. Ce programme suit la conclusion du programme d’évaluation d’itinéraires nord-américains sur plus de 35 villes. Au cours du programme, l’avion CS100 a assuré des vols selon des itinéraires et des procédures opérationnelles typiques de sociétés aériennes.

linke_spalte_a_story.jpg

Après leur formation, les équipages de SWISS piloteront l’avion CS100 d’évaluation d’itinéraires aux côtés des équipages de Bombardier à partir de la base opérationnelle principale de SWISS. Ils emprunteront les horaires de SWISS, son personnel navigant, ses équipes de maintenance et ses destinations le tout d’ici quelques semaines. 

 

Le CSeries :

La gamme d’avions CSeries, qui représente la fusion entre la performance et la technologie, est de conception entièrement nouvelle et offre aux exploitants des économies potentielles de 7,5 à 12 millions dollars US par avion. En ciblant le segment de marché des avions de 100 à 150 places, Bombardier a conçu les avions CSeries pour qu’ils procurent un avantage économique inégalé aux exploitants et ouvrent de nouvelles possibilités aux opérations par avion monocouloir.

1691459783.jpg

Tous les essais de performances sonores de l’avion CS100 ont été effectués et les données confirment qu’il s’agit de l’avion à réaction commercial de série le plus silencieux de sa catégorie. L’empreinte sonore de ces avions et leur capacité exceptionnelle sur courte piste ont été confirmés durant les essais de certification.

L’autonomie maximale des avions CSeries a été confirmée comme étant de 3 300 milles marins (6 112 km), soit quelque 350 milles marins (648 km) de plus que l’objectif initial.

La gamme assure un avantage de plus de 20 % sur le plan de la consommation de carburant, comparativement aux autres avions de série, et de plus de 10 % comparativement aux avions remotorisés. Les avions de la CSeries émettront également 50 % moins de NOX que ne l’exigent les normes CAEP 6. Dotés des sièges, de coffres de rangement et de hublots plus grands, les avions CSeries sont doté d’un Design qui cré une sensation d’espace digne des gros-porteurs.

Les avions CS100 et CS300 ont en commun plus de 95 % de leurs pièces, ainsi que la même certification de type. Le moteur révolutionnaire PurePowerMD PW1500G de Pratt & Whitney, combiné à un aérodynamisme évolué, permet une réduction de la consommation de carburant, du bruit et des émissions, rehaussant la compatibilité environnementale et sociale de ces avions. Bombardier a enregistré des commandes et engagements pour 603 avions CSeries, dont 243 commandes fermes.

 

original.jpeg

Photos : 1 CS 100 de SWISS 2 Cockpit 3 Intérieur 4 CS 100 d’essais @ Bombardier

 

19/01/2016

Allemagne, deux hélicoptères lourds en concurrence !

heer_c21.jpg

L’Allemagne avance dans son processus de remplacement de sa flotte actuelle d’hélicoptère lourd de type Sikorsky CH-53G « Stallion ». La première phase de sélection est terminée et deux appareils se retrouvent pour la dernière ligne droite de la compétition.

 

Short Liste :

Dans le cadre du remplacement de la flotte de 68 hélicoptères de transport lourd de type CH-53G « Stallion », l’Allemagne a retenu une « Short List » de deux appareils, soit : le nouveau Sikorsky CH-53K « King Stallion » et le Boeing CH-47F « Chinook ». Pour Berlin, il est important de pouvoir disposer d’un hélicoptère déjà en production, plutôt que de lancer un programme de développement national à travers Airbus Helicopters. Selon le cahier des charges, l’Allemagne doit pouvoir prendre possession de son nouvel hélicoptère en 2022, ce qui signifie que la signature du contrat doit avoir lieu au plus tard en 2018.

Du point de vue technique, le nouvel hélicoptère devra notamment pouvoir être ravitaillé en vol et ceci bien qu’actuellement la Luftwaffe ne dispose pas d’une telle capacité et ceci à cause des ennuis de l’A400M. Selon Berlin, si Airbus ne trouve pas de solution, le pays pourrait se tourner vers un nouvel aéronef d’ici 2020 !

 

Le CH-53K « King Stallion » :

2999381134.jpg

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E «Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lbs sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle, car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000ch chacune), ravitaillable en vol, équipé de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

 

Le Boeing CH-47F « Chinook » : 

2048671636.jpg

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie, avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique et numérique.

 

Photos :  1 Actuel CH-53G de la Luftwaffe @Luftwaffe 2 Le nouveau CH-53K « King Stallion » @ Sikorsky 3 Le CH-47F « Chinook » @ Boeing