16/03/2015

ALAT : deux AS352 modernisés de plus !

DSC_7686w.jpg

 

La Direction Générale pour l'Armement française (DGA) a pris livraison de deux nouveaux Airbus Helicopters AS532 « Cougar » modernisé destiné à l’ALAT. Trois AS532 « Cougar » ont été mis à jour en 2013 et cinq autres en 2014 et un sept aéronefs supplémentaires seront livrés en 2015.

 

La mise à jour comprend, en particulier, une nouvelle suite avionique et un pilote automatique exceptionnelle similaire à celle de la H225M (anciennement l'EC725) qui apporte une interface homme-machine similaire entre les deux aéronefs, un réel avantage opérationnel pour l’équipage. De plus, les « Cougar » disposent désormais d’une nouvelle planche de bord dotée d’écrans EFIS. Les appareils ont également reçu un FLIR optronique sous le nez. De plus, un système d’autoprotection, qui comprend un détecteur d’alerte radar et d’alerte missile et installé et couplé à un lance-leurres. 

 

A signal au passage, que le premier «  Cougar » modernisé a participé avec succès à son premier déploiement opérationnel au Mali dans le cadre de l'Opération Barkhane aux côtés du « Tigre » et a déjà démontré d'excellentes capacités. Airbus va moderniser 19 AS352 pour l’ALAT.

 

 

Photo : AS352 modernisé lors de la cérémonie de remise @ Airbus Helicopters

Airbus : gros contrat en Corée du sud !

EC155.jpg

 

 

Séoul, cette nuit, Airbus Helicopters a signé un contrat de développement et de fabrication portant sur 314 hélicoptères avec son homologue de Korean Aerospace Industries (KAI). En plus des hélicoptères, le groupe européen va également travailler sur le nouvel avion de combat coréen.  Airbus Group a été retenu face à l'italien AgustaWestland et à l'américain Bell, qui avaient aussi répondu à l'appel d'offres lancé par le gouvernement sud-coréen.

 

Le nouvel hélicoptère : 


airbus group,airbus ds,ec155b1,kai,korean air,blog defense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation


 

Ce contrat, d'une valeur de 3 milliards de dollars, dont la moitié pour le constructeur européen, prévoit la mise en place d'un partenariat industriel destiné à fabriquer en Corée 214 hélicoptères militaires d'attaque (LAH) pour l'armée de terre sud-coréenne et une centaine d'hélicoptères légers civils (LCH) pour des applications de transport sanitaire, des opérations de secours en mer et des missions de sécurité civile. Les deux appareils seront développés sur la base de l’actuel  EC155B1 « Dauphin ». Ces futurs hélicoptère seront produit au sein des installations de KAI à Sacheon. La version civile de l'appareil entrera en service en premier, à l'horizon 2020, puis ce sera au tour de la version militaire, en 2022. Ces appareils vont remplacer la flotte vieillissante d’hélicoptères  McDonnell Douglas MD500MD.

 

Avions de combat : 


20070310.jpg


 

En parallèle aux hélicoptères, Airbus DS confirme la signature avec Korean Air du protocole d'accord afin de répondre à l'appel d'offres relancé par Séoul pour développer et produire un avion de combat. La division d’Airbus qui produit l’Eurofighter « Typhon II » va collaborer à la mise au point de l’avion de combat bimoteurs de nouvelle génération à partir de 2025.

 

En face, on retrouve l’association du coréen KAI avec l’américain Lockheed-Martin. La DAPA, l'agence publique en charge du programme, devrait désigner le gagnant de la compétition en juin ou juillet 2015.

 

 

Photos : 1 Airbus EC155B1 2 Image de synthèse @ Airbus Projet d’avion de combat coréen @ L.Weon

15/03/2015

La Nouvelle-Zélande réceptionne ses SH-2G !

AIR_SH-2G-A_Super_Seasprite_lg.jpg

 

La Force de défense de Nouvelle-Zélande (NZDF) a organisé une cérémonie sur la Base aérienne d’Auckland pour l’acceptation formel de ses trois nouveau Kaman Aerospace SH-2G « Super Seasprite ».

 

Les trois hélicoptères sont arrivés en Nouvelle-Zélande en janvier dernier. Cinq aéronefs vont encore arrivé d’ici le mois de septembre. La Force navale de Nou velleZélande devrait déployer les « Seasprite » à bord du navire polyvalent HMNZS Canterbury, ainsi que sur ses deux frégates. Les nouveaux hélicoptères seront affectés au sein de l’escadron n ° 6 de la RNZAF sur la base de Whenuapai à Auckland.

 

Le Kaman SH-2G « Super Seasprite» : 

 

Le SH-2G (I) «Super Seasprite» est un système d'arme maritime intégrée. Le SH-2G «Super Seasprite» était  initialement conçu pour répondre aux exigences rigoureuses de l'US Navy, le SH-2G «Super Seasprite» a le plus haut rapport poids-puissance de tous  les hélicoptères maritimes, assurant une capacité de retour au navire particulièrement sécuritaire, même dans des conditions de vol sur un seul moteur. Sa conception robuste allié à une excellente stabilité et une excellente fiabilité ont été éprouvées par plus de 1,5 millions d'heures de vol. Le SH-2G est un système entièrement intégré, multi-mission maritime conçu pour remplir les missions de  lutte anti-sous-marine (ASW), la lutte anti-surface (ASuW), la surveillance, le transport de troupes ainsi que le ravitaillement et les missions de recherche et de sauvetage (SAR) et missions utilitaires. Les SH-2G de la RNZAF seront dotés de missiles anti-navires Penguin Mk2 et de torpilles légères.

 

 En plus de la Royal New Zealand Navy, le SH-2G «Super Seasprite» est exploité par l'armée de l'air égyptienne et la marine polonaise.

 

AIR_SH-2G_RNZN_Landing_CVN-72_lg.jpg

 

 Photos : Kaman Aerospace SH-2G « Super Seasprite »  @ Kaman

 

Le premier F-35 produit en Italie !

Italy_FACO_photo_1[1].jpg

 

 

Le premier Lockheed-Martin F-35  « Lightning II » construit à l'extérieur des Etats-Unis est sorti de la ligne d’assemblage finale (FACO) à Cameri en Italie. L’avion un F-35A est le premier appareil à sortir des deux lignes de production internationales, la seconde se trouvant au Japon.

 

Ce premier F-35A produit en Italie est supervisé par Alenia-Aermacchi pour Lockheed-Martin porte la désignation AL-1 (l’Italie produira également le F-35B). Son premier vol est prévu un plus tard cette année. L’unité de production italienneFACO (JSF and Check Out) a coûté 800 millions d’euros et  est gérée conjointement par Alenia-Aermacchi et Lockheed-Martin. Cette chaine d’assemblage va produire les F-35 destinés aux forces armées italiennes, britanniques et hollandaises. Quand elle aura atteint sa pleine capacité de production, l’usine de Cameri assemblera deux avions par mois. En dehors de l'assemblage final, Alenia- Aermacchi produit 40% des ailes pour tous les F-35A dans le monde entier, en tant que deuxième fournisseur de source pour Lockheed-Martin. Le coût unitaire initial serait de 106 millions d’euros pour le F-35A produit en Italie, cependant, Rome a fortement réduit le nombre de F-35 initialement commandé de 131 à 90 exemplaires. Mais le montant de la facture, qui estimé encore  à 15 milliards d’euros est jugée encore trop élevée pour le pays, compte tenu de l’état de ses finances. Une nouvelle baisse du nombre de F-35 italiens n’est pas à exclure, on parle aujourd'hui de 45 appareils, soit 30 F-35A et 15 F-35B.

 

La baisse du nombre de F-35 destinés à l’Italie, l’Angleterre et les Pays-Bas confirme, une fois de plus, l’incertitude en ce qui concerne les coûts réels de production en ligne du « Lightning II ». Alenia-Aermacchi prévoit à terme d’utiliser les installations de Cameri pour la maintenance lourde en Europe du F-35.

 

Italy_FACO_photo_2[1].jpg

 

Photos : Le premier F-35A produit en Italie @ Alenia-Aermacchi/Lockheed-Martin

 

 

14/03/2015

Une nouvelle avionique pour l’AWACS!

JDP_7859.jpg

 

 

Seattle, Boeing  a fait voler le premier E-3 « Sentry » AWACS doté d’une nouvelle avionique. Le nouveau système remplacera les systèmes analogiques datant de l'époque des années 1970.

 

Premier vol : 

 

Durant ce premier vol de deux heures les testeurs ont évalués les nouveaux écrans couleurs qui équipent l’avion. A l’issus du vol, il a été démontré que les systèmes offrent de meilleures résultats que prévu. Le programme va donc pouvoir entrer maintenant dans la phase de qualification d'essais en vol. Le poste de pilotage modernisé présentera cinq écrans offrant à l’équipage une interface conviviale et personalisable en ce qui concerne la navigation et les données radar. Rockwell Collins fourni le système de gestion de vol, y compris les écrans EFIS, ainsi que les ordinateurs de gestion de vol.  Parmi les autres fournisseurs, on trouve Thales et Raytheon.

 

Boeing prévoit de moderniser ainsi, un premier lot de 14 AWACS de l’OTAN. Selon le calendrier de l’avionneur américain, le premier aéronef sera livré pour janvier 2016. Les E-3 « Sentry » ainsi modernisés devraient permettre à l’OTAN de 

réduire les coûts opérationnels en permettant une réduction de la taille de l’équipage et en réduisant les coûts de maintenance.

766073058.jpg

 

Photo: 1 Le premier E-3 doté de la nouvelle avionique 2 image de synthèse du nouveau tableau de bord  @ Boeing