12/06/2015

Le premier B737-800 pour Myanmar National Airlines !

18281162690_999a6e5210_b.jpg

 

 

Seattle, Myanmar National Airlines a  célébré la livraison de son premier B737-800  « Next-Generation » loués auprès de GE Capital Aviation Services (GECAS), la branche de leasing d'avions commerciaux de GE.

 

L'avion sera également le premier de la série à présenter la nouvelle livrée et le nouvel  intérieur destiné à Myanmar National Airlines.

 

A propos du B737 NG :

 

Le nouvel intérieur offre un plus grand sentiment d’espace au niveau de la cabine,  la combinaison des nouveaux compartiments  de rangement du nouveau système  d’éclairage intégré à la nouvelle génération de panneaux  qui composent le plafond, augmente  le sentiment de calme, afin, de rendre les trajets en vol particulièrement apaisants.

Avec Sky Interior, l’avionneur américain a voulu améliorer la sensation de confort de ses passagers. Il a imaginé une cabine aux parois plus sculptées, dotée de différents modes d’éclairage (mood lighting) et d’un niveau sonore abaissé. Il a également eu recours à des diodes LED pour la signalisation de bord, les voyants d’appel et les veilleuses, plutôt qu’aux lampes à incandescence.

La nouveauté est aussi détectable au niveau des coffres à bagages. La conception a été entièrement repensée pour offrir un volume plus grand, tout en prenant moins de place dans la cabine.

 

 

K66386+-+Myanmar+737.jpg+low.jpg

 Photos : 1 Le B737-800 NG de Myanmar National Airlines 2 Remise de l’avion @ Boeing 

Bombardier dévoile le CS100 de SWISS !

 

yourfile.jpg

 

Montréal, Bombardier aviation a dévoilé la première photo du CS100 destiné à la compagnie de lancement SWISS. L’avion dispose déjà de sa livrée.

 

Présent au Bourget :

 

Le Bombardier  CS100 de SWISS sera en exposition statique à Paris, puis l’aéronef se rendra à Zurich pour y passer quelques jours de présentation chez son futur  propriétaire. L’avion doit entrer en service au cours de la première moitié de l'année 2016.

 

Le CSeries:

 

 Bombardier crée le futur avec ses avions CSeries pour le marché des avions monocouloirs de 100 à 149 places. Bénéficiant d’une conception entièrement nouvelle qui comprend technologie et intégration de systèmes de pointe, des matériaux évolués et une aérodynamique de dernière génération, les avions CSeries offrent un avantage de 15% sur le plan des décaissements d’exploitation, un avantage de 20%  sur le plan de la consommation de carburant, une polyvalence opérationnelle exceptionnelle, un confort digne d’un gros-porteur et une empreinte environnementale et sonore inégalée.

1803768182.jpg

 

 

L’avion CS100 offre une souplesse inégalée pour de nombreux modèles commerciaux de société aérienne et constitue une solution idéale pour les opérations par temps chaud et en haute altitude et sur les aéroports de centre-ville.

1691459783.jpg

 

 

Photos : 1 Le premier CS100 aux couleurs de SWISS 2 Cockpit 3 Intérieur @ Bombardier Aviation

 

 

11/06/2015

Chine, nouveau test du missile hypersonique Wu-14!

 

supersonic-china-delivery-vehicle.jpg

 

Beijing, la Chine a testé avec succès son missile hypersonique Wu-14 lors d’un quatrième tir. CE missile, serait capable de pénétrer le système de défense antimissile des Etats-Unis et d'effectuer une frappe nucléaire.

 

Le 7 juin dernier, la Chine a réussi le quatrième tir de son missile balistique Wu-14, qui a été tiré depuis une base militaire dans l’ouest de la Chine. Le Wu-14 est un planeur expérimental lancé depuis missile balistique traditionnel et se détache de celui-ci dans la stratosphère. Le Wu-14 plane avant de s'abattre sur la cible désignée.

 

15349b1d82aac2e640ed0b829b75b40e.jpg

 

Le premier test du missile hypersonique Wu-14 s'est déroulé le 9 janvier 2014, le deuxième et le troisième ont eu lieu le 7 août et le 2 décembre respectivement.

A ce jour, on dénombre quatre pays qui travaillent sur l'élaboration d’une arme hypersonique, les Etats-Unis, la Russie, la Chine et l’Inde.

 

htv-2.jpg

 

Photos : 1 le Wu-14 2 sur le lanceur @Chine nouvelle

 

 

 

 

 

 

 

Des Super Tucano pour le Liban !

986539620.jpg

 

Le Liban s’intéresse au A-29 « Super Tucano » et devrait prochainement passer commande pour six exemplaires. Celle-ci  doevra encore être approuvée par le gouvernement américain, en effet, ces appareils feront partie du lot produit en collaboration avec Embraer aux Etats-Unis, tout comme ceux destinés à l’armée afghane.

 

Rappel :

 

Le premier lot destiné à l’Afghanistan et  construit à Jacksonville, en Floride, est arrivé chez Moody Air Force Base en Géorgie en septembre dernier, pour le début de la formation des premiers pilotes afghans.

 

Pour le Liban :

 

Liban devrait en toute logique, acheter jusqu'à six Super Tucano, dans le but de renforcer sa capacité à traiter les menaces de sécurité internes et frontalières, avec notamment dans le collimateur, l’Etat Islamique qui mène de nombreuses attaques à la frontière avec la Syrie. Le contrat est estimé à près de 462 millions de dollars et comprend notamment des missiles Lockheed Martin AGM-114 Hellfire II.

 

Le A-29 « Super Tucano :

 

Le Super Tucano est doté d’un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-68C deux fois plus puissant que celui du Tucano et actionnant une hélice Hartzell à cinq pales. Son fuselage est également plus long et deux mitrailleuses de 12,7mm Herstal M3P sont incorporées dans des ailes dotées d’un nouveau profil. Effectuant fréquemment des missions à basse altitude, et donc exposé à des tirs terrestres, l’habitacle du Super Tucano est protégé par un blindage en Kevlar. Un train d’atterrissage renforcé permet d’utiliser des pistes sommairement aménagées. L’appareil possède 5 points d’accrochage, dont un sous le fuselage, permettant d’emporter jusqu’à 1’500 kg d’armement selon diverses combinaisons. Ainsi, un canon de 20 mm peut être installé sous le fuselage, auquel s’ajoutent soit des bombes lisses ou guidées, des roquettes ou des missiles. Les missiles sont soit des AIM-9 Sidewinder, des MAA-1 Piranha ou des Python 3/4. Des réservoirs extérieurs de carburant peuvent également être utilisés, afin d’augmenter l’autonomie de l’appareil. 

2523090922.jpg

 

Photos : EMB-312 Super Tucano brésiliens @ FAB 2 A-29 indonésien @ Ind. Air Force

 

50e ATR 72-600 pour Lion Group !

 

ATR72-600-LionGroup-WingsAir.jpg

 

Jakarta, la compagnie indonésienne Lion Group, le plus gros client d’ATR, a célébré un évènement marquant : la réception du 50e ATR 72-600 d'une commande de 100 appareils commandés à ce jour.

 

À son arrivée à Jakarta, l'ATR était accueilli par Edward Sirait, Président de Lion Group, Patrick de Castelbajac, Président Exécutif d'ATR, les ambassadeurs français et italiens, ainsi que par plusieurs partenaires financiers et bancaires venus participer à une cérémonie organisée spécialement pour l'occasion. Dans les prochains jours, l'ATR 72-600 sera mis en service par Wings Air, filiale régionale de Lion Group qui exploite déjà une flotte de 40 ATR en Indonésie. Les 50 appareils restants seront livrés d'ici 2019.

 

Edward Sirait a déclaré : « Il s'agit d'une date importante pour Wings Air et pour Lion Group. Il y a 6 ans à peine, nous explorions des destinations indonésiennes reculées avec nos premiers ATR 72. Aujourd'hui, Lion Group et l'Indonésie accueillent le 50e appareil ; bientôt, nous en compterons 100. Wings Air est ravie d'opérer les meilleurs appareils régionaux en termes de technologie et de consommation de carburant. Un gage de fiabilité et de confort inégalés. Les ATR dernière génération nous ont ouvert les portes du succès. Nos clients ont montré un intérêt tout particulier quel que soit l'endroit où ces avions ont été déployés».

 

En novembre 2014, Lion Group a signé un contrat d'un milliard de dollars US pour l'achat de 40 turbopropulseurs supplémentaires, portant ainsi la commande ferme à 100 ATR. Destinés à répondre aux prévisions de croissance de leurs réseaux pour les cinq prochaines années, ces appareils permettront également de développer de nouvelles opportunités en Asie.

 

Avec près de 30 % des commandes enregistrées à ce jour, la région Asie-Pacifique s'inscrit aujourd'hui comme un marché stratégique pour ATR, où une cinquantaine d'opérateurs y exploitent quelques 350 appareils. En outre, les commandes des clients de la région s'élèvent actuellement à 112 ATR, soit presque 45 % du carnet de commandes de l'entreprise. Ces chiffres illustrent l'importance de la région, considérée comme étant la plus florissante en termes de turbopropulseurs dernière génération.

 

Photo : Le 50EATR 72-600 Lion Group @ Lion Group