22/03/2015

La Turquie prépare son avion de 5e génération !

ob_060560_tf-x-photo-ssm.jpg

 

Ankara, la Turquie se montre particulièrement ambitieuse en matière d'aéronautique militaire avec le lancement de son programme TF-X. Ce programme prévoit la construction d’un avion de combat de 5e génération indigène.

 

Le programme TF-X :


Ce projet d'avion de combat de 5e génération a été confié en 2001 à Turkish Aerospace Industries (TAI). Le coût du développement du projet est évalué de 70 à 80 milliards de dollars. Mais ce prix ne tient pas compte de la motorisation futur de l’avion. En conséquence on peut esquisser un développement proche des 100 milliards de dollars.

 

Le premier problème rencontré par les ingénieurs turcs de TAI provient d’un cruel manque d’expérience en matière de conception. En 2013, ceux-ci ont fait appel aux ingénieurs suédois de Saab pour les aider à la définition du design de l'appareil. Cette collaboration a permis de présenter trois versions possibles : un monomoteur adoptant un design proche du F-22, un bimoteur ou enfin un monomoteur plus petit avec des ailes-canard. Coût pour cette première étape, environ 20 millions de dollars. En ce qui concerne la motorisation, la Turquie a lancé un appel d’offre pour un moteur d’une poussée de 10 tonnes.

 

La situation du programme aujourd’hui: 

 

Le secrétariat pour la Défense et l’Industries (SSM) a émis une demande d'information (RFI) le 13 mars dernier pour commencer formellement les travaux de conception préliminaire destinés au programme turque Fighter Aircraft (TF-X).

 

Ne pouvant réalisé seul le programme TF-X, la Turquie à lancé un second programme de coopération avec des entreprise étrangères. A ce jour, plusieurs  entreprises ont déclarés leur intérêt pour le programme, soit : Lockheed-Martin, Shenyang Aircraft Corporation, Dassault, BAE Systems, et Saab. 

 

La Turquie devrait donc sélectionner cette année encore l’une de ces entreprise pour pouvoir se lancer dans la phase préliminaire de conception du TF-X avec un premier prototype prévu pour 2023.

 

T-FX.jpg

 

 

Photos : Images de synthèse des trois concepts du TF-X @ TAI


21/03/2015

P-3 « Orion » MLU pour les douanes américaines !

CBPP-3-741.JPG

 

Greenville, South Carolina, Lockheed-Martin a livré le 12ème P-3 « Orion » aux service des douanes et frontières américaines (CBP) et ceci en avance 37 jours sur le calendrier.

 

Ce 12ème P-3 « Orion » a reçu sa modernisation de type « Mid-Life Upgrade » (MLU). Le programme MLU des P-3 « Orion » des douanes américaines comprend le remplacement des ailes extérieures et du stabilisateur horizontal. Il s’agit en fait de remplacer toutes les structures ayant atteint une fatigue critique. 

 

L’avion une fois réviser va rejoindre la flotte de P-3, afin de soutenir les missions de sécurité intérieure et de lutte contre la drogue. Le programme MLU va permettre aux  P-3 « Orion » de rester en activité durant encore  20 à 25 ans.

 

 

Photo: Lockheed-Martin P3-Orion » MLU @ Lockheed-martin

Chine : premier vol passagers au biocarburant !

374586png.png

 

Beijing, ce matin  21 Mars 2015, la compagnie chinoise Hainan Airlines et Sinopec  en collaboration avec l’avionneur Boeing ont réalisé le premier vol de passagers en Chine avec du biocarburant d'aviation durable. Une étape clé de l'environnement pour l'industrie de l'aviation commerciale en Chine.

 

Le vol régulier d’Hainan Airlines vol avec plus de 100 passagers de Shanghai à Pékin avec un B737-800 « Nexte Generation »  a volé ce matin avec dans ses réservoirs, un biocarburant fabriqué par la société Sinopec . Ce biocarburant est à base d’huile de cuisson collectée dans les restaurants chinois. Les deux moteurs CFM International CFM56 B-7 de l'avion ont été alimentés par un mélange de carburant composé de 50 % de biocarburant mélangé avec du kérosène classique.

 

«Nous sommes honorés de voir notre avion voler sur avec des biocarburants durable, de Shanghai à la capitale de notre nation», a déclaré Pu Ming, vice-président de Hainan Airlines, qui a piloté l'avion. "En tant que transporteur national et international en pleine croissance, Hainan Airlines démontre son engagement environnemental en montrant que le biocarburant peut jouer un rôle efficace et sans danger dans le système de transport aérien de la Chine. »

 

 

 

Photo: c’est appareil comme celui-ci qui effectué ce premier vol @ Wong Lee

20/03/2015

Brésil, budget alloué pour les ravitailleurs IAI B767 MMTT !

1804251.jpg

 

 

Brasilia, après un long retard, le gouvernement brésilien a alloué le budget nécessaire à l'achat de trois avions ravitailleurs IAI Boeing 767-300  MMTT. Les conversions seront effectuées par Israel Aerospace Industries.

 

Rappel : 

 

IAI a été sélectionné pour le contrat en 2013 dans le cadre du programme KC-X2 de remplacement des actuels ravitailleurs  KC-137 « Stratoliner», de la Force Aérienne Brésilienne (FAB). Le Brésil a choisi le concept d’Israel Aerospace Industries (IAI) B767-300 Multi-Mission Tanker Transport (MMTT).  Les vieux KC-137 (dérivés des B707) sont en service au sein de la FAB depuis 1986 depuis le 2e Escadron du Groupe Transport.

Attribué à la suite d'un concours international, le contrat couvre la conversion de trois Boeing B767-300ER (Extended Range) commerciaux en citerne volante multi-missions et de transports. Le concept israélien a été préféré aux offres européennes et américaines (bien que l’avion de base soit américain). Les avions convertis seront conçus pour effectuer le ravitaillement en vol, le transport de troupe stratégique et de fret, ainsi que l'évacuation sanitaire aérienne (AE) et ceci conformément aux exigences opérationnelles de la FAB. Le président-directeur général d’IAI, Joseph Weiss, a déclaré que le programme impliquera également la participation de plusieurs sous-traitants brésiliens.

 

Mais les élections au Brésil en octobre dernier avait gelé le processus, qui est resté lent, même après la formation d'un nouveau gouvernement.

B767-tanker-convertido-IAI-foto-2.jpg

 

L’IAI B767-300MMTT :   

 

Le concept d’IAI concernant le B767-300 MMTT permet à l’avion d’être configuré simultanément pour le ravitaillement en vol, le transport de fret, VIP, les passagers, selon le souhait de l'opérateur. L’avion dispose également d’une porte cargo permettant le transport de palettes. Les sièges passagers et les consoles de guidage au ravitaillement en vol, peuvent être rapidement installées ou enlevées.

A l’origine, le B767 MMTT est une réalisation israélienne faisant suite à une demande du gouvernement colombien pour la transformation de B767 en version transport et ravitaillement en vol. Le MMTT est configuré avec deux nacelles de ravitaillement Wing (funes) du modèle ARP3, développé et fabriqué par IAI. Le MMTT peut également être configuré avec une flèche ou une flèche mixtes, le tuyau et un système de ravitaillement de type «Drogue». 

Le Brésil devient le second clients pour le concept IAI B767 MMTT après la Colombie.

 

767-MMTT-concepções-IAI.jpg

 

 

Photos : 1 IAI B767 MMTT colombien @ Yochai Mossi 2 Essais de ravitaillement avec un Kfir C7 colombien @ IAI

Falcon 7X et 2000S à Aero Expo !

Falcon2000S.jpg

 

 

Salon Aero Expo à Toluca au Mexique, Dassault Falcon Jet présentera le fleuron de sa gamme avec le Falcon 7X, ainsi que le Falcon 2000S. L’occasion pour l’avionneur de marquer sa présence sur l'un des principaux événements de l'aviation en Amérique latine cette année.

 

Dassault Aviation précise que plus de 60 avions de la famille «  Falcon » sont en service au Mexique et en Amérique centrale voisine. La série Falcon 2000 a été la plus vendue, avec plus de 50% des ventes dans la région au cours des dix dernières années. Les livraisons aux clients mexicains devraient être à nouveau fortes en 2015.

 

Le Falcon 2000S :

 

Dévoilé en mai 2011, le Falcon 2000S est le jet d'entrée de gamme dans la famille Falcon. Les dimensions de sa cabine, sa charge utile, son rayon d'action, sa flexibilité d'emploi et son efficacité carburant en font le leader dans la catégorie des "Super Mid Size". L'avion qui présente un rayon d'action de 6,200 km/3,350 nm, est équipé de becs de bords d'attaque mobiles et d'ailettes marginales à haut rendement aérodynamique. Il est propulsé par des réacteurs Pratt&Whitney Canada PW308C de nouvelle génération et est doté d'un cockpit EASy II dont l'aménagement a été entièrement revu. Le dessin et le style de sa cabine sont signés par BMW DesignworksUSA.

 

Le Falcon 2000S offre la plus importante charge utile du marché avec une capacité de 2,245 kg/4,950 livres. A la masse maximum au décollage (MTOW) de 18,688 kg/ 41,000 livres, l'avion décolle d'une piste de 1,360 m/4,450 pieds soit 500 pieds de moins que les avions concurrents. A Mach 0.8, le Falcon 2000S offre un rayon d'action de 6 200 km/3,350 nm (avion standard avec 6 passagers et les réserves NBAA IFR). L'avion monte à 41,000 pieds en 19 minutes, avant d'atteindre une altitude de 45,000 pieds à mi-croisière et jusqu'à 47,000 pieds. Il est capable d'atterrir à une masse équivalente à 95% de sa masse maximum au décollage soit 17,826 kg/39,300 livres. Sa vitesse d'approche de 200 km/h/ 108 nœuds et son système de freinage automatique et sa capacité forte pente lui permettent de se poser sur des aéroports réputés difficiles d'accès comme c'est le cas pour l'aéroport de London City.

 

Falcon_2000S_2.jpg

 

Photos : Falcon 2000S @ Dassault Aviation