10/07/2015

Inde, moteur F414 pour le Tejas MKII !

2643853.jpg

 

 

 

L’Agence de développement aéronautique de l'Inde (ADA) annonce que le premier, des huit moteurs de préséries General Electric F414-GE-INS6, destiné à la nouvelle version de l’avion de combat HAL Tejas MkII sera livré pour la fin de l’année.

 

Le moteur de F414-GE-INS6 qui génère 90-98 kN de poussée, remplacera le General Electric F404-GE-IN20 offrant 80-85kN de poussée et qui équipe actuellement le standard MkI du Tejas.

Au total, l’avionneur indien HAL a pré-commandé 99 moteurs General Electric F414-GE-INS6 pour lancer la production du Tejas MkII et équipera notamment la version marine de l’avion.

 

GE-F414-Engine.png

 

Par ailleurs, HAL envisage d’obtenir une licence pour construire le moteur F414 en Inde, HAL prévoit la fabrication de 500 à 600 unités du moteur pour équiper les Tejas MKII et marine dont les commandes sont encore en attentes.

 

Calendrier du Tejas MkII : 

 

L'ADA affirme qu’avec cette livraison le premier prototype du Tejas MkII devrait effectuer son vol inaugural en 2017 et pourra entrer en production deux ans plus tard. Les ingénieurs de HAL ont dû modifier la partie arrière du Tejas pour pouvoir recevoir le nouveau moteur plus puissant et plus lourd que l’ancien. 

 

Le Tejas MKII : 

 

hal_tejas_sanskrit_by_pandora and bagera.PNG

 

L'armée de l'air indienne a prévu de se doter de quatre escadrons (80 avions) de la variante MkII d’ici 2020, puis d’augmenter la commande d’ici 2025.

Les appareils de série sont dotés du General-Electric F414-GE-INS6, le moteur Kaveri indien ayant été abandonné. 

 

 Un radar AESA: 

 

Par ailleurs, l’Indian Defence Research and Development Organization (IDRDO) travaille sur le développement du radar à antenne active (AESA) pour équiper le Tejas MkII. L’Inde a débuté la production de modules TR pour la futur antenne du radar. Une maquette du futur radar a été récemment montrée, lors du dernier salon aéronautique de cette année. Rien n’est précisé par contre, sur l’éventuelle aide du radariste israélien Elta Systems, il semble en effet, que le futur radar AESA du MkII, soit issu du radar Elta ELM2052.

 

tejas-rad-02.jpg

 

Commentaires:

 

L’Inde démontre une fois de plus vouloir développer son Tejas et entrer dans le cercle privilégier des pays capables de construire un avion de combat. Cependant cette annonce montre un nouveau glissement en matière de calendrier (non avoué), le MkII sera donc livré avec un retards 12 mois supplémentaires, du moins pour l’instant. Autre information non négligeable, le commentaire de l’IAF qui précise que, celle-ci aurait besoin de 44 Rafale supplémentaires, "si" (on remarquera le conditionnel) les livraisons devaient être encore reportées. Bref, l’avion français est bien un plan « B » et celui-ci pourrait à juste titre (tant pis pour HAL) tirer son épingle du jeu avec une nouvelle commande, si d’aventure le Tejas MKII devait être retardé un fois encore. On serait loin des 126 Rafale prévus, mais au moins, cette dotation aurait un peu de bon sens. Ceci dit, l’historique nous montre qu’il faut être prudent en Inde, les affirmations de certains sont en contradiction avec les décisions des autres . 

 

 

 

 

 

 

Photos : 1 Hal Tejas MkI @ Vishal Jolapara 2 Moteur General Electric F414-GE-INS6 3 maquette radar AESA du MKII@IDRDO

Emirates, Wifi en Business et First Class !

Emirates A380_4.jpg

 

 

 

Les clients Business et First Class d’Emirates peuvent désormais voyager avec leur smartphone sans se soucier de l’état de chargement de leur batterie. La compagnie a en effet mis à leur disposition 30 stations de chargements sans fil dans lesLounges dédiés aux terminaux Concourse A, B et C de Dubaï. 

Grâce au Wi-Fi gratuit dans tous les Lounges Emirates à travers le monde, dont Zurich, et dans plus de 120 appareils, les passagers peuvent par ailleurs rester connectés tout au long de leur voyage.

 

« Nous souhaitons fournir à nos clients tout le confort nécessaire pour qu’ils profitent de leur expérience Emirates en toute décontraction. Les appareils mobiles font désormais entièrement partie de nos vies. Chez Emirates, nous estimons ainsi que la disponibilité d’un Wi-Fi gratuit et la possibilité de charger ses appareils mobiles n’importe où doivent devenir la norme lors de chaque voyage », explique Mohammad Mattar, Divisionnal Senior VP Emirates Airport Services. 

 

« C’est pourquoi nous investissons continuellement dans l’amélioration de la connectivité au sein de nos Lounges et à bord de nos avions, et nous réjouissons de renforcer l’accès de tous nos clients à ces services. »

Avec le lancement de ces nouveaux services, la compagnie illustre ses efforts pour offrir à ses passagers une expérience en vol unique, notamment grâce au développement des nouvelles technologies.

 

Le Wi-Fi gratuit dans les Lounges et à bord des avions est extrêmement populaire et permet désormais une connexion continue qui répond aux exigences actuelles. Selon les données de la compagnie, les sites web les plus fréquentés par ses passagers incluent Facebook et Google, ainsi que les plateformes de chat telles que Skype et WhatsApp. Ces résultats reflètent la volonté croissante des gens de rester connecté lors de leurs déplacements et d’accéder aux réseaux sociaux.

 

Les voyageurs d’Emirates peuvent également se connecter grâce au service de téléphone mobile personnel proposé dans plus de 75% des appareils de la compagnie, ainsi qu’aux prestations de téléphone, SMS et email proposées à chaque siège dans tous les avions.

Par ailleurs, près de 60 appareils proposent la télévision en direct (Live TV), permettant aux passagers de suivre les nouvelles ou de supporter leur équipe favorite en temps réel.

Plus tôt dans l’année, Emirates a également lancé son application Apple Watch, ainsi que celle pour Androïd, en mai dernier. 

unnamed.jpg

 

Photos : 1 A380 Emirates 2 Borne de chargement sans fil @ Emirates

China Eastern opte pour 50 B737-800NG!

china-eastern-boeing-737-700.jpg

 

 

Seattle, China Eastern Airlines va commander 50 Boeing B737-800 « Next-Generation ». Les avions seront exploités par China United Airlines, une filiale en propriété exclusive de China Eastern Airlines, et d'autres succursales et filiales du transporteur.

Le montant total est estimé à 4,55 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur.

 

A propos du B737 NG :

 

Le nouvel intérieur offre un plus grand sentiment d’espace au niveau de la cabine,  la combinaison des nouveaux compartiments  de rangement du nouveau système  d’éclairage intégré à la nouvelle génération de panneaux  qui composent le plafond, augmente  le sentiment de calme, afin, de rendre les trajets en vol particulièrement apaisants.

Avec Sky Interior, l’avionneur américain a voulu améliorer la sensation de confort de ses passagers. Il a imaginé une cabine aux parois plus sculptées, dotée de différents modes d’éclairage (mood lighting) et d’un niveau sonore abaissé. Il a également eu recours à des diodes LED pour la signalisation de bord, les voyants d’appel et les veilleuses, plutôt qu’aux lampes à incandescence.

La nouveauté est aussi détectable au niveau des coffres à bagages. La conception a été entièrement repensée pour offrir un volume plus grand, tout en prenant moins de place dans la cabine.

 

 

Photos: Un B737-700NG de China Eastern @ Boeing

09/07/2015

Les NH90 finlandais au complet !

NH90183h.jpg

 

 

Helsinki, la Finlande a reçu le dernier des 20 hélicoptères NH Industries NH90 de transport de troupes. La Finlande avait commandé ces appareils en 2001.

 

Le premier vol d'un NH90 finlandais a eu lieu en 2004 et les livraisons ont débuté quatre ans plus tard. Depuis lors, la flotte a accumulé un total de 7500 heures de vol.

 

L’hélicoptère NH90 TTH de nouvelle génération est adapté à un large éventail de missions comptant parmi les plus exigeantes : logistique et transport utilitaire, recherche et sauvetage au combat (RESCO), évacuation sanitaire, opérations spéciales et lutte anti-terrorisme.

Dans sa configuration opérationnelle finale, le NH90 TTH dispose d’une avionique éprouvée qui permet d’accomplir des missions de jour comme de nuit quelles que soient les conditions climatiques, d’équipements d’auto-protection performants, d’un système de communications militaires inter-opérables pour les opérations internationales et des équipements pour un déploiement par navire.

yourfile-1.jpg

 

Photos : NH90 finlandais @Armée finlandaise

L’Australie abandonne le F-35B !

 

 

F-35B.jpg

 

Canberra, l’Australie n’achètera pas la version F-35B STOVL pour équiper ses deux bateaux d’assaut. La décision a été faite durant la préparation d'un livre blanc de la défense, qui devrait être publié le mois prochain. 

 

La décision australienne serait motivée par la fait que la mise en service du F-35B sur ces navires, demandaient de nombreuses et coûteuses modifications de ceux-ci. L’Australie prévoyait d’acquérir 14 à 20 F-35B.

 

Le F-35B

 

Appareil à décollage court et atterrissage vertical (STOVL), remplaçant les Harrier et F/A-18 A/B du Marines Corps. Le F-35B est une variante  STOVL (Short TakeOff/Vertical Landing ou décollage court et atterrissage vertical) ; cette version possède une soufflante intégrée verticalement dans le fuselage à l'arrière du cockpit (utilisée uniquement pour le décollage ou l'atterrissage), ainsi qu'une tuyère principale orientable vers le bas. La soufflante est reliée à la turbine basse pression du réacteur principal. La capacité interne en carburant est réduite à 6,35 tonnes.

 

F-35A : 

 

L’Australie a prévu d’acquérir 58 appareils (72 initialement) de type F-35A, qui seront livrés entre 2017 et 2021. La capacité opérationnelle initiale est prévue pour le service en 2021, et la pleine capacité opérationnelle des trois escadrons est prévue pour la fin 2023.

 

IMG_1919-crop.jpg

 

 

Photos : 1 F-35B STOVL @ USN 2 F-35A RAAF @ Lockheed-Martin