24/06/2020

F-35 : enquête au Congrès !

190206-f-od616-0028__main.jpg

Nouvelle épine dans le pied du programme F-35. Des membres du Congrès lancent une enquête sur le programme d'avions de combat F-35 de l’avionneur Lockheed- Martin. Cette enquête est lancée suite au fait que l'armée américaine avait dépensé 300 millions de dollars au cours des cinq dernières années pour des pièces défectueuses et manquantes.

L’enquête menée par l'inspecteur général du ministère de la Défense a déclaré que le bureau supervisant le programme de pièces de rechange "n'a pas reçu ... des pièces de rechange destinées au F-35 conformément aux exigences du contrat et a payé des primes d'incitation à la performance sur les contrats de maintien en puissance basées sur un nombre d’heures de vols gonflé et non vérifier. Il s’avère également que la disponibilité des F-35A en serait diminuée davantage que ce qui était prévu. 

Selon les GAO, le problème des pièces détachées continuera de coûter aux militaires environ 55 millions de dollars par an, selon un récent rapport. Maintenant, les problèmes attirent l'attention de la représentante des États-Unis, Carolyn Maloney, D-N.Y., Qui préside le comité de la Chambre sur la surveillance et la réforme. Elle a envoyé une lettre à Lockheed-Matin mardi dernier demandant des milliers de documents liés au programme de pièces détachées du F-35.

Selon cette dernière, "L'armée dépense des dizaines de millions de dollars par an pour surmonter les problèmes non résolus avec le système que Lockheed- Martin a construit et entretient pour suivre les pièces de rechange du F-35", indique la lettre. « Ces problèmes doivent être résolus rapidement, car ils créent un lourd fardeau administratif pour le personnel de maintenance ». Selon les investigations du Congrès, les problèmes liés aux pièces de rechange sont « omniprésents » et demande une main-d'œuvre énorme.

120719-F-NQ744-003.JPG.png

Photos : Maintenance F-35A @ USAF

 

 

La Police japonaise commande des H135 & H225 !

H135 in flight.jpg

L’agence de police nationale du Japon (NPA) a commandé un nouvel hélicoptère H225 et quatre hélicoptères H135 dans le cadre de son programme de modernisation de la flotte.

Exploitant actuellement 12 hélicoptères H135, quatre H155 et six hélicoptères AS365, dont un H215 et deux H225 déjà en commande, la NPA déploie sa flotte croissante pour des missions telles que l'application de la loi, le transport de personnel et de VIP, le transport de marchandises, les secours en cas de catastrophe, ainsi qu'un soutien étendu. Les cinq nouveaux hélicoptères compléteront les capacités d’application des lois de l’agence. La nouvelle commande portera la flotte d'Airbus de NPA à 30.

Le H135 est un leader du marché exceptionnel dans le segment des hélicoptères bimoteurs légers, connu pour sa construction compacte, son agilité, sa fiabilité et sa polyvalence. Sa haute disponibilité est un trait fort pour les missions d'application de la loi. Au Japon, les opérateurs de H135 bénéficient de l’aide à la formation offerte par le centre de simulation de vol complet H135 d’Airbus Helicopters. Il existe actuellement 94 hélicoptères H135 au Japon. À l'échelle mondiale, Airbus a livré plus de 1’375 H135 à environ 300 clients, totalisant plus de 5,4 millions d'heures de vol.

Offrant la meilleure gamme, vitesse, charge utile et fiabilité de l'industrie dans un giravion à double turbine de 11 tonnes, le H225 est le dernier membre de la famille Super Puma d'Airbus Helicopters qui a accumulé plus de 5,7 millions d'heures de vol dans toutes les conditions météorologiques. Autour du monde. Le H225 offre une endurance exceptionnelle et une vitesse de croisière rapide et peut être équipé de divers équipements pour répondre à une variété de rôles. Rien qu'au Japon, un total de 28 hélicoptères de la famille Super Puma sont actuellement pilotés par des opérateurs civils, parapublics et le ministère japonais de la Défense pour diverses missions de recherche et de sauvetage, VIP, pompiers et levage de charges lourdes.

H225 in flight.jpg

Photos : 1 H135 2 H225 @ Airbus Helicopters

23/06/2020

L’US Navy à l’heure du StormBreaker !

content_dam_mae_online_articles_2017_09_fa_18ef_14_sept_2017.png

L’US Navy s’intéresse à la bombe intelligente de petit diamètre Raytheon GBU-53 StormBreaker. Jusqu’ici c’était l’US Air Force qui poussait l’intégration de cette dernière sur ses F-15 notamment. La semaine dernière un Boeing F/ A-1 E/F « Super Hornet  a mené une série de tests en vue de la qualification de l’arme sur l’avion.

La capacité opérationnelle initiale pour l’utilisation sur le « Super Hornet » est prévue pour la fin de 2020. Le StormBreaker est également destiné à armer les Lockheed Martin F-35B et F-35C de l’USMX et de la Navy.

Le Raytheon GBU-53 StormBreaker :

https---api.thedrive.com-wp-content-uploads-2020-06-hornet-stormbreaker-top-2.jpg?quality=85.jpeg

Le StormBreaker (renommé pour éviter toute confusion avec le Boeing GBU-39 / B SDB) emploie un chercheur tri-mode avec GPS / guidage inertiel. Le système peut identifier et frapper des cibles mobiles à des distances différentes dans toutes les conditions météorologiques. Le système utilise

un capteur infrarouge d'imagerie pour une meilleure discrimination des cibles, un système laser semi-actif pour frapper les points désignés par la plate-forme de lancement ou un laser hors-bord et un radar à ondes millimétriques qui peut détecter et suivre les cibles à travers le temps et dans n'importe quelle conditions de luminosité. La section de guidage tire et fusionne les informations des trois capteurs, pour fournir une capacité d'attaque précise contre les cibles fixes et mobiles. Un système GPS / inertiel est utilisé pour le guidage pendant le vol vers le voisinage cible. 

Lorsqu'il est libéré de haute altitude, le StormBreaker a une portée de plus de 72 km contre des cibles en mouvement grâce à des ailes escamotables et peut atteindre plus de 100 km contre une cible fixe. Pesant 93 kg et avec une forme compacte, le StormBreaker peut être transporté sur des racks à quatre magasins.

Raytheon-StormBreaker-Smart-Weapon.jpg

Photos : 1 F/A-18 Super Hornet @ USN 2 GBU-53 StromBreaker @Raytheon

 

Pilatus débute l’assemblage des PC-24 pour Svenskt Ambulansflyg !

pc--kommunalforbundet-svenskt-ambulansflyg-ksa_c04e10baad0be9f1fda649d036cb2a6c__wide__637.jpeg

L’avionneur suisse Pilatus à débuter l'assemblage du premier PC-24 destiné à la société d’ambulance aérienne suédoise Svenskt Ambulansflyg. Au total se sont 6 appareils qui viendront modernisés le parc d’avions ambulance suédois.

Rappel :

Le jet suisse l’a emporté suite à une difficile bataille avec les avionneurs Cessna Citation CJ4 et Beechcraft King Air. Les capacités spectaculaires du PC-24 concernant sa distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770m ont particulièrement impressionnés. Le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable). Par ailleurs, sa grande porte de chargement latéral offre des possibilités de chargement particulièrement souple. 

La Suède va moderniser sa flotte d’avions ambulances avec une commande de 6 jets Pilatus PC-24. À partir de 2020, la société Svenskt Ambulansflyg devrait être responsable de tous les vols de sauvetage en Suède. Svenskt Ambulansflyg devrait également disposer d’options pour 4 appareils supplémentaires. La commande a une valeur de près de 74 millions de dollars.

La version ambulance du PC-24 emportera un équipement médical complet pour le transport de personnes blessées ou en états de chocs.

Unknown-2.jpeg

Le PC-24 :

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus dispose d’une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

Svenskt Ambulansflyg: 

Le but de la société suédoise est de fournir des vols d'ambulance à ses membres. L'objectif est de rationaliser les vols d'ambulance, afin d'accroître les avantages pour les patients et la sécurité des patients grâce à la coordination des ressources partagées. Swedish Flight Ambulance est une fédération municipale avec le gouvernement fédéral et fédéral. Les membres font partie des conseils de comté et des régions de la Suède.

pc-24-kommunalforbundet-svenskt-ambulansflyg-ksa.jpg

Photos : 1 & 3 Image de synthèse du PC-24 aux couleurs de Svenskt Ambulansflyg 2 Intérieur médicalisé @ Pilatus Aircraft

 

 

22/06/2020

Airbus va produire l’A220 aux USA !

299033465.jpeg

Un nouveau chapitre dans le développement des capacités de production d'Airbus aux États-Unis a commencé avec l'inauguration de la chaîne d'assemblage final (FAL) des avions commerciaux A220 (ex CS-Séries) à Mobile, en Alabama.

Cette installation de 270’000 pieds carrés qui peut produire les versions A220-100 et A220-300 - abrite cinq postes d'assemblage principaux où les principaux assemblages de composants de cellule se réunissent pour un avion terminé.

Un A220 en première pour JetBlue :

L’équipe de production d’Airbus à Mobile, en Alabama, a également marqué une nouvelle étape, en accueillant les premiers assemblages de composants destinés aux A220 pour JetBlue. Ce transporteur à bas prix sera le deuxième client de la compagnie aérienne à recevoir des A220 construits aux États-Unis lorsque l'avion sera livré fin 2020. 

Une empreinte industrielle élargie aux États-Unis :

us-a220-production-facility.jpg

Airbus a annoncé des plans en octobre 2017 pour l'ajout de la fabrication d'A220 à Mobile qui est situé au bord de Mobile Bay le long du golfe du Mexique.

La société a commencé à produire des A220 à Mobile en août 2019 en utilisant l'espace dans un hangar existant de la chaîne d'assemblage final pour les avions de la famille A320 construits aux États-Unis et dans des hangars de soutien nouvellement construits. Avec le démarrage des opérations sur la ligne dédiée d’assemblage final A220, le site de production d’Airbus en Alabama a officiellement doublé de taille.

Mobile, en Alabama, est le deuxième site d'assemblage de l'A220, qui est le dernier ajout d'Airbus à sa gamme de produits d'avions commerciaux monocouloirs. L'installation de production principale et le siège du programme de l'A220 sont situés à Mirabel, au Canada, où se trouvent également des fonctions dédiées - y compris l'expertise en ingénierie et les fonctions de soutien.

L’A220 : 

L’A220 (Ex CSéries) est le seul avion conçu pour le marché des sièges de 100 à 150 personnes, Il offre un rendement énergétique imbattable et un confort réel à bord d'un avion monocouloir. L’A220 associe aérodynamique à la pointe de la technologie, matériaux de pointe et moteurs turbo-réducteurs PW1500G de dernière génération de Pratt & Whitney, pour une consommation de carburant par siège réduite d’au moins 20% par rapport aux avions de la génération précédente. Avec une autonomie pouvant aller jusqu'à 3 200 nm (5020 km), l'A220 offre les performances des plus gros avions monocouloirs.

Avec un carnet de commandes de plus de 500 appareils à ce jour, l’A220 a toutes les références pour conquérir la part du lion du marché des avions de 100 à 150 sièges

 

Photo. 1 A220 JetBlue 2 Usine Airbus à Mobile @ Airbus