25/06/2015

Atlantic Airways commande deux AW139 !

AW1271_G.jpg

 

 

AgustaWestland a annoncé une commande d’Atlantic Airways pour deux hélicoptères biturbines intermédiaires AW139. Ces hélicoptères seront utilisés pour effectuer des missions SAR et le transport régulier de passagers (Search and Rescue) dans les îles Féroé. Les hélicoptères devraient être livrés fin 2015 et au printemps 2016, ils remplaceront les actuels Bell 412.

 

Ce nouveau contrat marque l'entrée d'AgustaWestland dans les îles Féroé et renforce la présence déjà significative de l'AW139 en Europe du Nord, où il est utilisé par un certain nombre de clients publics et privés dans de nombreux pays.

 

AgustaWestland AW139 : 

 

L’AgustaWestland AW139 est devenu l'hélicoptère le plus vendu de sa catégorie pour une variété impressionnante de rôles commerciaux et gouvernementaux qui répondent aux exigences les plus exigeantes à travers le monde. Depuis sa certification en 2003, l'AW139 a été constamment amélioré pour atteindre des niveaux toujours croissants de performance, la sécurité, l’efficacité de la mission et la capacité de répondre aux dernières exigences très difficiles des clients actuels et futurs. Le seul hélicoptère de nouvelle génération dans sa catégorie de poids, l'AW139 établit de nouvelles normes de performance dans sa catégorie, avec la plus grande cabine de sa catégorie, une vitesse de croisière maximale de 165 noeuds (306 kilomètres par heure) et une portée maximale au-delà de 570nm (1060 km) avec carburant auxiliaire. Le poste de pilotage intégré et avancé, doté d’une avionique de dernière génération, minimise la charge du pilote permettant à l'équipage de se concentrer sur les objectifs de mission. 500 appareils sont déjà en service dans des nombreux rôles y compris EMS / SAR, VIP / transport corporate, application de la loi et de transport militaire. Près de 200 clients de plus de 60 pays ont commandé plus de 850 hélicoptères AW139 jusqu’ici.

 

 

Photo: AW139 en version SAR @ AgustaWestland

24/06/2015

Décollage court pour le F-35B !

yourfile-1.jpg

 

 

Le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont réalisé en commun,  le premier test de décollage court du Lockheed-Martin F-35B « Lightning II », lors d'un essais au sol à Patuxent River Naval Air Station dans le Maryland.

 

Ce premier essais, marque le début de la première phase de tests, pour certifier le  décollage court et atterrissage vertical de la version F-35B à partir d'un porte-avions.

L’avions d’essai, numéro BF-04 a décollé sur un pont incliné, démontrant,  ainsi la capacité du F-35B à intégrer les futures opérations au sein d’un bâtiment de la Royal Navy.

L’objectif étant de pouvoir vérifier la capacité d’engagement sur les bâtiments de la Royal Navy, tels que le HMS Queen Elizabeth et le HMS Prince of Wales, tous deux dotés d’une une rampe de pente ascendante.

 

Rappel : 

 

L’Angleterre devrait d’ici cinq ans commander progressivement 14 F-35B. Trois F-35 d’essais ont déjà été commandés par les Anglais, qui sont actuellement basés à Eglin Air Force Base en Floride, où ils sont utilisés pour la formation des pilotes. 

 Le Royaume-Uni prévoyait initialement une commande de 138 unités du F-35B pour équiper la RAF et la Royal Navy. Mais les coûts et les nombreux retards ont finalement poussés le gouvernement britannique à réduite la voilure à 50 exemplaires.

 

 

Photo: Essais sur rampe du F-35B @ Lockheed-Martin

 

Un Fokker pour tester le radar du Rafale !

 

yourfile[1].jpg

 

La DGA (Direction Générale pour l’Armement) va recevoir un Fokker 100 d'ici la fin de l’année 2015, l’avion va permettre de tester des systèmes, dont le radar, destinés à l'avion de combat Rafale de Dassault.

 

L'avion avait effectué une visite, lors du salon du Bourget (15-21 juin), avant de rejoindre le CEV (unité vol d'essai) de la DGA à Cazaux à la fin de l'année. Le Fokker est destiné à remplacer le Dassault Falcon 20, dont sept sont actuellement opérationnels sur ce qui était autrefois une flotte de 14 aéronefs.

Le Fokker diffère du Falcon en ce qui concerne plusieurs les systèmes intégrés qui peuvent être testés simultanément, de sorte que le temps entre les vols est réduit.

Aujourd’hui,  quelque 50 vols par an sont actuellement effectués en utilisant le Falcon, mais l'objectif est de tripler ce 150 vols par an une fois que les opérations commencent avec le  Fokker 100.

 

L'avion a été modifié par Sabena Technics, et est équipé d'une section de nez du Rafale, qui abrite le radar Thales RBE-2 à balayage électronique et de l'équipement optronique secteur frontal. L’avion pourra également emporter la nacelle Reco NG et des missiles MBDA Mica air-air. L'avion ne sera pas utilisé pour les essais de tir réel, mais pour tester la capacité et l’intégration des missiles.

 

 

Dassault-Rafale-A2SM_AdlA-700x357.jpg

 

Le 25e B777 pour Thai Airways !

K66409-02.jpg

 

 

Everett, Washington, Boeing t Thai Airways International Public Company Limited (THAI) ont célébré la livraison du 25e B777 à la compagnie thaïlandaise. L’avion un B777-300ER (Extended Range), à rejoint sa base de Bangkok.

 

Ceci est une livraison très spéciale pour nous ", a déclaré le président de la THAI M. Charamporn Jotikasthira. «La flexibilité de la famille 777 a joué un rôle important dans la poursuite de notre succès et nouveau B777-300ER nous permettra de continuer d'élargir nos marchés long-courriers » 

 

Thai Airways exploite presque chaque modèle de la famille  « 777 », THAI Cargo été le premier transporteur en Asie du Sud-Est a utiliser le B777 Freighter .

 

Le B777-300ER :

 

Le B777-300ER a été introduit en ligne service en 2005, il se distingue  par son efficacité énergétique son  aménagement intérieur primé et plus large. Le B777-300ER a été commandé par 37 clients à travers le monde entier. Vingt-sept clients opèrent maintenant le B777-300ER, 10 clients supplémentaires prendront livraison de leur premier B777-300ER d'ici 2014 .Le B777-300ER compte 35 % de différence vis-à-vis du modèle de base « 777 ». Chaque aile a été prolongée de 6,5 pieds (1,98 m) avec des stabilisateurs qui réduisent la longueur de piste au décollage et augmentent  les performances de montée et permettent de  réduire la consommation de carburant. L’avion dispose d’un nouveau train d'atterrissage spécialement adapté pour les pistes courtes. Les entretoises et les nacelles ont été modifiées  pour tenir compte de la poussée nettement plus élevé des moteurs. Les avions sont alimentés exclusivement par le General Electric GE90-115BL soit,  le plus grand et le plus puissant des moteurs à réaction commercial, la production est de £ 115 300 (512 kN) de poussée.

 

 

Photo : Le 25e B777 de Thai Airways @ Boeing

 

23/06/2015

Les simulateurs de C-17 au complet !

yourfile-1.jpg

 

 

ST. LOUIS, Boeing a livré le dernier simulateur du C-17 « Globemaster III » de formation des équipages à la 28e Shepherd Air Field National Guard Base, Martinsburg, en Virginie-Occidentale, remplissant ainsi l'objectif d'un système national de formation pour le C-17.

 

 

Boeing a livré ainsi le dernier simulateur destiné à l’US Air Force  en ce qui concerne le C-17. En plus des simulateurs de vol, les équipages disposent de simulateur destiné à l formation des loadmaster, pour apprendre le chargement de fret et l’utilisation de la soute. Au Etats-Unis se sont dorénavant  quatre centres de formation qui offrent l’instruction our le personnel navigant du C-17. Ceux-ci permettent de travailler les opérations de vol, la planification de la mission et les procédures d'urgence à travers la formation sur ordinateur.

Des simulateurs de C-17 ont été livrés également aux Royaume-Uni, Australie et les Émirats Arabes Unis, le centre de l'Inde viendra sera livré un peu plus tard cette année.

 

Le C-17 Globemaster III :

 

Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 Globemaster III a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par MC-Donnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 Black-Hawk.

A ce jour le C-17 est employé dans l’US Air Force, au Canada, en Angleterre, Australie et il est commandé par le Qatar, les EAU. L’Inde recevra ses premier C-17 d’ici trois ans.

 

4204245-c-17-globemaster-iii-over-alaska.jpg

 

 

Photos : 1 Simulateurs de C-17@ Boeing 2 C-17 USAF @ USAF