16/06/2015

La France cherche le remplaçant de l’Alphajet !

 

armée de l'air,alphajet,avions école,le bourget,infos aviation,les nouvelles de l'aviation,blog défense

 

 

 

La France cherche un remplaçant à son avion école Alphajet, une demande de pré-sollicitation initiale a été publié en avril par la DGA est susceptible d'être suivie d'une demande de propositions (DP) en septembre prochain. La confirmation du projet a été faite lors du Salon du Bourget.

 

Projet Cognac :

 

Ce programme de renouvellement de le flotte d’avions école pour l’Armée de l’air est provisoirement connu sous le nom de « projet Cognac », en effet, le nouvel élu équipera l'école de formation au pilotage de l’Armée de l’air sur la base aérienne de Cognac / Châteaubernard.

 

Les prétendants :

 

armée de l'air,alphajet,avions école,le bourget,infos aviation,les nouvelles de l'aviation,blog défense

 

 

On peut déjà noter un grand nombre de prétendants au remplacement de l’Alpha-Jet, avec l’italien Alenia Aermacchi qui propose le M-345 HET (le M-346 ne semble pas proposé), le tchèque Aero Vodochody avec le L-39, le coréen Kai son T-50 « Golden Egle ». Du côté des aéronefs turbopropulsés on retrouve le suisse Pilatus avec le PC-21 et l’américain Beechcraft avec le T-6.

 

L’Alphajet :

 

Appareil franco-allemand, d’entrainement et à l’attaque au sol légère, l’avion a été produit à près de 500 exemplaires et équipe notamment la Patrouille de France depuis 1981 et les Flying Bulls (GB), les Top Aces (CAN) (patrouilles acrobatiques privées). L’appareil a été exporté dans 11 pays, dont certains sont des machines appartenant anciennement à la Luftwaffe.

 

Dans l’attente d’un remplaçant, une vingtaine d’Alpha jet ont été modernisés, en effet,  la principale faiblesse de l’Alpha Jet, résidait dans le fait que son électronique étaittd’un autre temps, principalement en ce qui concerne son système de navigation et d’attaque (SNA). Celui-ci n’a rien à voir avec ce que l’élève pilote trouvera sur un Mirage2000 ou un Rafale.

 

Pour ce faire la modernisation a  comporté l’installation d’une centrale inertielle hybridée GPS, qui lui confère une capacité SNA et permet également une meilleure conduite de tir dans les modes air-air et air-sol. Une visualisation Tête Haute (VTH)  a été installée en lieu et place du simple viseur. Le nouveau système de navigation permet également de mieux préparer les missions et l’entrainement aux pannes. Le manche est doté de nouvelles fonctions qui permettent d’offrir un concept HOTAS (Mains sur Manette et Manche). Le siège éjectable de type Martin Baker MK4  a été remplacé par un modèle plus récent de type MK10L permettant notamment une assise en arrière de 10°.

 

Question communications,  les Alphajet ont reçu un nouveau transpondeur mode S et des radios aux nouvelles normes OACI.

 

Gpc21-index.jpg

 

Photos : 1 Alphajet @ Neil Burry  2 Alenia Aermacchi M-345 HET@ AleniaeErmacchi 3 Pilatus PC-21 @ Pilatus

Un florilège de commandes au Bourget !

 

csm_A321neo_Korean_Air_fbf6ec9aec.jpg

 

 

50 A321 pour Korean Air :

 

Korean Air a signé un protocole d'entente (PE) avec Airbus pour acquérir jusqu'à 50 avions A321neo, devenant un nouveau client pour le best-seller des monocouloirs de la famille A320. L'accord, portant sur 30 avions, plus 20 options, a été annoncé par M. Cho Président du Groupe Air coréenne Yang Ho et Président et CEO d'Airbus Fabrice Brégier. Korean Air exploitera les A321neo avec une mise en service complète de deux de classe sur les services régionaux, y compris sur des secteurs plus vers des destinations sélectionnées en Asie du Sud-Est. L'avion sera équipé avec des équipements haut de gamme, y compris des sièges plus larges dans les deux classes et les derniers systèmes de divertissement en vol et de connectivité.

 

Double commande pour ATR :

 

IMG_4654.jpg

 

Salon du Bourget, ATR Aircraft continue sur sa bonne lancée avec une double commande annoncée aujourd’hui.

Braathens Aviation a signé  un contrat portant sur la vente de 5 ATR 72-600, assortie d’options pour 10 appareils, dans le cadre de la stratégie de mise à niveau de la flotte de la compagnie. Les livraisons débuteront à la fin de l'année.

 

La compagnie aérienne philippine Cebu Pacific a signé auprès du constructeur européen de turbopropulseurs ATR une commande ferme portant sur l'achat de 16 ATR 72-600, assortie d'options pour 10 appareils supplémentaires. Conclu lors du Salon du Bourget, le montant du contrat signé par Cebu Pacific est de 673 millions de dollars. L’accord permettra à Cebu Pacific de doubler sa flotte d’avions turbopropulseurs.

La commande fait partie du plan de renouvellement de la flotte de Cebu Pacific. La compagnie exploite actuellement 8 ATR 72-500, qui quitteront la flotte avec l’entrée en service des nouveaux appareils. Avec l’arrivée de ces nouveaux appareils ATR 72-600 à partir du troisième trimestre 2016, Cebu Pacific disposera d’appareils de dernière génération, dans le but de mieux répondre à la demande croissante pour des liaisons entre les îles aux Philippines. 

 

Encore Boeing :

 

Boeing  a annoncé une commande portant sur 30 B737MAX avec la compagnie aérienne Ruili. Cette commande a l'appui financier d’ AVIC International Leasing. Actuellement, Ruili Airlines exploite 34 vols quotidiens sur 11 liaisons régulières avec une flotte de cinq Boeing B737. Selon son plan de développement, le transporteur start-up va étendre sa flotte à sept appareils à la fin de cette année et 26 en 2020.

Toujours avec l’Asie, Boeing et Minsheng Financial Leasing (Minsheng) ont signé aujourd'hui un protocole d'entente (PE) pour l'achat de 30 B737, soit un mélange de B 737 Next-Generation et B737 MAX.

 

 

 

Photos :  1 A321 Korean Air @ Airbus  2 ATR 72-500 de CEBU @Feliz Gomez

Le Bourget, trois nouvelles commandes pour Boeing !

 

AerCap_med.jpg

 

Salon du Bourget, au matin du deuxième jour, l’avionneur américain a annoncé trois nouvelles commandes dont une particulièrement importante de 100 appareils.

 

100 B737MAX :

 

La première annonce de ce matin provient d’AeroCap qui prend une commande de 100 B737-800 MAX. L'ordre est évalué à près de 10,7 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur américain.

 

"Cette commande vient compléter notre carnet de commandes existant dans la catégorie des monocouloirs et est en ligne avec les besoins de nos clients et de notre stratégie de flotte de location ", a déclaré le PDG d'AerCap, Aengus Kelly.

 

 

 SMBC Aviation Capital :

 

La deuxième annonce vient de SMBC Aviation Capital, un des plus importants locateurs d'avions du monde, qui a annoncé une commande de 10 B737-800MAX, cet accord ajoute un ordre de  2014 placé par le bailleur pour 80 B737 MAX pour un total de 90 sur commande.

 

 

Sriwijaya Air :

 

Puis en fin de matinée, la compagnie basé en Indonésie Boeing, Sriwijaya Air a annoncé la commande de B737-900 Next-Generation et inclut des options pour 20 B737NG supplémentaires

 

Basée à Jakarta, en Indonésie, Sriwijaya Air est le troisième plus grand transporteur du pays. La compagnie exploite une flotte tout-Boeingde la famille «  737 » et offre des vols vers diverses destinations indonésiennes, ainsi que quelques villes internationales.

 

K66357_med.jpg

 

Photos : 1 B737MAX AeroCap 2 B737-900NG Sriwijaya Air @ Boeing

T-6D pour l’US Army !

 

T6_US_Army_Delivery_Picture.jpg

 

Beechcraft Defense Company LLCa a livré quatre avions militaires écoles  Beechcraft T-6D à l'armée des États-Unis. Ces avions font partie du programme de formation d'aéronefs joint primaire (JPATS), et seront stationnés à Redstone Arsenal à Huntsville en Alabama. Le T6D remplace progressivement le Beechcraft T-34 actuellement en service.

 

Le  T-6D

 

Le Beechcraft T-6D est un standard hybride dérivé du T-6B et du t T-6C. Il dispose d'une nouvelle avionique avec ordinateurs intégrés de mission, des afficheurs multifonctions et un Heads-Up Display. Par ailleurs, il dispose d’un point aile dure pour permettre le transport d'un maximum de six pylônes montés sur les ailes et deux réservoirs de carburant externes.

 

Le Beechcraft T-6 «Texan II» est un aéronef à turbopropulseur monomoteur construit par la Raytheon Aircraft Company (maintenant Beechcraft). Basé sur une cellule de Pilatus PC-9.

 

Le T-6 est un développement du Pilatus PC-9, modifiés de manière significative par Beechcraft en vue d'entrer dans le système commun de formation primaire d'aéronef (JPATS) prévu pour les Forces aériennes américaines. Des modifications mineures ont été introduites sur la cellule d’un PC-9, mais des conflits entre l’USAF et la Navy ont entraînés des retards et des augmentations de coûts (par rapport aux estimations initiales de 3,9 millions à près de 6 millions dollars par avion). De plus, le T-6 se retrouve avec un surpoids de 22% vis-à-vis du PC-9 initial.

 

Photo : Livraison de T-6D @Beechcraft

 

15/06/2015

Salon du Bourget le commandes pleuvent !

original.jpeg

 

 

 

Salon du Bourget, cette première journée a été marquée par les premières commandes pour les avionneurs. Boeing à ouvert le feu tôt ce matin (voir articles avia news précédents )

 

Puis durant la journée les annonces de commandes commencé à tomber avec Saudi Arabian qui a de signé pour 20 Airbus A330-300 Regional, le premier contrat pour cet appareil, et 30 monocouloirs A320CEO, pour un montant catalogue d'environ 8 milliards de dollars. De son côté, le loueur d'avions Air Lease Corp a passé une commande ferme pour un  A350-900, un A321CEO et trois A320ceo.  Puis cette commande record pour l’avionneur brésiliens Embraer  qui a dévoilé un contrat de 50 commandes fermes pour 2,6 milliards de dollars, et 53 options pour son E-jet. ATR Aircraft n’est pas en reste avec une commande ferme pour 46 appareils et 35 options, soit des contrats de 1,98 milliard de dollars notamment avec la commande ferme de six ATR 72-600 par la compagnie espagnole Binter Canarias pour 155 millions de dollars et 8 ATR42-600 destinés à Japan Air Commuter, marquant ainsi son entrée sur le marché japonais.

 

Bombardier a annoncé aujourd’hui que l’exploitant de lancement SWISS a converti 10 de ses 30 commandes fermes d’avions CS100 en avions CS300 plus gros. L’entente d’achat initiale de 30 avions CS100 avait été signée par Deutsche Lufthansa AG au nom de SWISS et annoncée en 2009. 

De plus l’avionneur canadien a annoncé que le transporteur de Calgary, WestJet Encore Ltd., a passé une commande ferme de cinq avions Q400. Le transporteur aérien avait également passé une commande ferme d’un avion Q400 en mars 2015. Ces transactions sont des conversions d’options précédemment réservées par la société mère du transporteur, WestJet Airlines. Au prix courant de l’avion de ligne Q400, la transaction annoncée aujourd’hui est estimée à 200 millions $ US.

 

La bonne santé du transport aérien : 

 

Les signes sont bon pour le traffic aérien, A celui-ci double tous les 15 ans, les prévisions de marché sont de 38.050 avions neufs sur les vingt prochaines années, pour un prix catalogue total de 5.600 milliards de dollars. Ce besoin résulte en priorité de la croissance du secteur. La flotte d’avions commerciaux devrait ainsi doubler en vingt ans, de 21.600 appareils à 43.560 en 2034. Le segment des monocouloirs (A320, B737) reste de loin le premier marché en volume, les deux tiers des nouveaux avions seront sur ce créneau des 100 à 230 passagers. En valeur, le marché des monocouloirs et celui des long-courriers seront à peu près de la même taille avec 2.700 milliards de dollars chacun.

 

XVMe17a58c2-1361-11e5-91eb-3ce3724a4538.jpg

 

 

Photos : 1 CS100 SWISS @ Bombardier 2 ATR 42-600 Japan Communter @ ATR Aircraft