14/08/2015

MiG-21 croates modernisés !

 

2536329354.jpg

 

L'armée de l'air de la Croatie a reçu l’ensemble de ses Mikoyan MiG-21L modernisés. Le Ministère de la Défense Croate avait débuté la modernisation de sa  flotte vieillissante de MiG-21L « Fishbed », auprès de l’entreprise ukrainienne Ukspecexport en 2011.

 

Au total, se sont douze MiG-21L qui ont subi une remise à niveau qui va permettre de patienter, jusqu’à ce que les finances du pays offre l’opportunité d’acquérir d’ici 6 à 8 ans, un nouvel avion de combat.

 

Si les détails complets de la mise à niveau ne sont pas entièrement connus, l’avionique et les communications et l’augmentation de la sécurité du pilote sont au menu. Ukspecexport a installé son système de navigation GLONASS (GPS russe) qui permet la navigation autonome et le ciblage. Les appareils ont également reçu un système de communication crypté de nouvelle génération. L’avionique comprend un écran EFIS en remplacement des instruments de vol de base de type analogiques. Des améliorations ont été apportées en ce qui concerne le siège éjectable.

 

Retards et sanctions :

 

La mise à jour des MiG-21L croates a souffert de nombreux mois de retard, suite à des problèmes de fourniture en ce qui concerne, le système de communication et l’amélioration de l’avionique. Zagreb semble préparer une demande de dédommagement au fornisseurs.

 

Recherche d’un nouvel avion :

 

Le conseil de la défense de l'Etat croate, a annoncé avoir redémarré son programme de remplacement de la flotte de MiG-21L, des demandes d'information ont été envoyées à plusieurs avionneurs, soit  une première étape dans l'acquisition d’un futur nouveau type d’avions.

 

Photo : MiGH-21L croates@ Aviation croates.

 

Cessna Citation M2 certifié pour les aéroports à haute altitude !

 

5eee2087eb.jpg

 

 

Sao Paulo,au  Brésil, Cessna Aircraft Company, a annoncé lors de la Conférence de l'aviation d'affaires en Amérique latine & Exhibition (LABACE) que son  jet d'affaires Cessna Citation M2 a reçu la certification pour opérer depuis les aéroports avec une altitude jusqu'à 14 000 pieds.

 

En Amérique latine, le Citation M2 dorénavant opérer sur les aéroports tels : La Paz, en Bolivie, à Quito, en Équateur; La Paz à Sao Paulo, au Brésil; ou La Paz à Buenos Aires, Argentine.

 

Le Cessna Citation M2 :

 

Le Citation M2 est doté d’une avionique Garmin G3000 avec trois écrans EFIS LCD de14 inch, tactiles. Les pilotes peuvent afficher simultanément des cartes, des graphiques, le TAWS, la planification des vols ou des conditions météorologiques. Cette nouvelle conception de cabine, avec un cockpit deux places peut accueillir jusqu'à six passagers. L’avion intègre une cellule en aluminium, une aile droite et un empennage en T. L’éclairage sera dorénavant doté de feux LED.

L’appareil a une vitesse de croisière maximale de 400 nœuds (741 kilomètres par heure) et permet une distance maximale franchissable de 1300 miles nautiques (2408 km). Le M2 peut utiliser des aéroports avec des pistes courtes soit de 3’250 pieds (991 mètres) et devrait grimper à 41’000 pieds (12 497 mètres) en 24 minutes.

En matière de motorisation, le M2 reprend deux Williams International FJ44 turboréacteurs dans la nouvelle version 1AP-21 doté d’un FADEC. Chacun produisant 1965 livres de poussée. Cette nouvelle version améliorée du moteur FJ44 Williams intègre des améliorations tirées de plus de 6 millions d'heures de fonctionnement des 4000 FJ44 en service. Le FJ44-1AP-21 produit une poussée d'altitude de 10 à 15% supérieur  (selon les conditions) et consomme moins de carburant en croisière que les versions précédentes.

Les options sont les mêmes que pour l’ensemble de gamme Cessna Citation, mais le M2 est doté automatiquement du système d’avionique composé du radar météorologique et d’un  TCAS I, d’un système de connaissance du terrain et système d'alerte (TAWS) et ADS-B.

L’appareil disposera d’un cabinet de toilette à l’arrière, l’habitacle du M2  est de 58 pouces de large (1,47 m) et 11 pieds (3,3 mètres) de long avec une allée de 5 pouces offrant une hauteur de cabine de 57 pouces (1,45 mètres). Huit grandes fenêtres. Le tout nouvel intérieur, dont les matériaux et les couleurs peuvent être sélectionnées à la main par les clients, offre une grande palette de possibilités et de variétés. Le client pourra également choisir parmi des systèmes de connectivité et d’interface pour le travail, ainsi que pour le divertissement individuel.

 

3643619408.jpg

 

Photos : 1 Citation M2 2 Cockpit @ Cessna Aircraft

Emirates, ouvre la plus longue liaison sans escale !

 

800px-Emirates_B777-300ER_A6-EBD.jpg

 

Genève-Dubaï, Emirates lancera à partir du 1er février 2016 une nouvelle ligne sur Panama City. Cette nouvelle liaison sera le plus long vol sans escale au monde (17 heures 35 minutes) et deviendra la toute première destination de la compagnie en Amérique centrale.

La capitale du Panama sera desservie quotidiennement par un Boeing B777-200LR configuré en trois classes (8 places en First, 42 en Business et 216 en Economy Class). L’appareil peut transporter plus de 15 tonnes de fret.

 

Photo : B777-300ER Emirates@ Emirates

13/08/2015

Plus de Yak-130 et Mi-8 pour la Biélorussie !

4231017597.jpg

 

 

La Biélorussie  a confirmé avoir commandé de nouveaux avions de combat et des hélicoptères à la Russie, Le Major général Oleg Dvigalev a déclaré que le pays a signé deux contrats pour des avions formateur, soit quatre Yakolev Yak-130 et douze hélicoptères Mi-8MTV-5.

 

La commande de quatre Yak-130 portera à un de huit appareils en service, suite à la livraison de quatre Yak-130 commandés en 2012. Le Yak-130 doit remplacer les actuels AeroVodochody L-39 Albatros.

 

 

Le Yakovlev Yak-130 : 

 

Le Yak-130 a été développé par Yakovlev pour remplacer les L-29 et L-39 d’entraînement dans les Forces aériennes russes et dans les pays membres de la CEI. L’Union Soviétique avait exprimé ses besoins pour un nouvel appareil dès le début des années 90. Le Yak-130 fut retenu avec son principal concurrent, le MiG-AT.

Le premier vol du Yak-130 a eu lieu en 1996 et il fut officiellement retenu par la force aérienne russe en 2002  Initialement, il devait être développé et produit en coopération avec la firme italienne Aermacchi, mais suite à de nombreuse différences de point de vue, chacune des deux parties continua de son propre chef, d’où l’extrême ressemblance entre le Yak-130 et le M-346.

Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaînes de production, l’une à Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. 

Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp/h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg), composé d'une variété d'armes russes et occidentales

Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places équipé de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type zéro-zéro (zéro altitude, zéro vitesse). Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. 

Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. 

Il peut également effectuer diverses variétés de missions comme l’attaques au sol et les missions de reconnaissance.

 

Mil Mi-8MTV-5 :

 

Le MTV-5 inclus une modernisation importante de l'avionique, aussi bien qu'un carénage de nez en forme de "dauphin" ce qui le différencie des autres Mi-8. Il a aussi une porte des deux côtés du fuselage (les version précédente avait seulement une porte sur le côté gauche de l'hélicoptère) et la portes arrière en forme de coquille a été remplacées par un pont-élévateur.

 

1280px-Mil_Mi-8MTV-5_Hip_82_yellow_(8587491042).jpg

Photos : 1 Yak130 @Yakovlev 2 Mil Mi-8mtv-5 @Mil Mi

Amakusa Airlines a reçu son premier ATR42-600 !

 

ATR-42-600-Amakusa[1].jpg

 

La compagnie régionale japonaise Amakusa Airlines a pris livraison, à Toulouse, d’un ATR 42-600 de 48 places, le premier appareil de ce type mis en service au Japon. Depuis près de 15 ans, cette compagnie assure des liaisons régionales régulières entre la ville d’Amakusa, située au large de l’île principale de Kyushu (sud-ouest du Japon), et de grandes villes telles que Kumamoto, Fukuoka et Osaka.

 

Ce nouvel ATR 42-600 a été acheté auprès de Nordic Aviation Capital (NAC), le plus gros loueur de turbopropulseurs du secteur dont le siège social est situé au Danemark. L’appareil profite des toutes dernières innovations technologiques en matière de confort des passagers et d'outils d'aide à la navigation. Il dispose ainsi de la toute dernière cabine Armonia d'ATR, ainsi que d'un glass cockpit. La mise en service de ce tout premier appareil ATR au Japon va permettre à Amakusa de remplacer son turbopropulseur actuel de 39 places. Ce faisant, elle va pouvoir offrir une capacité supérieure, contribuer au développement du tourisme et fournir un service encore meilleur à la population locale.

 

Photo : ATR42-600 Amakusa Airlines@ATR Aircraft