09/05/2015

Simulateur du P-8A pour la la RAAF & l'USN !

Boeing P-8 Poseidon .jpg

 

ST. LOUIS,Boeing va fournir à la Royal Australian Air Force (RAAF) un système de formation complet pour l'avion de patrouille maritime P-8A « Poseidon » en vertu d'un contrat qui comprend également la vente de quatre P-8A systèmes de formation pour l'US Navy. Cette vente combinées renforce le partenariat croissant entre l'US Navy et la RAAF sur le programme P-8.

 

Simulateur pour P-8A:

 

Le système utilise des simulateurs pour la formation des pilotes et des équipages de mission. L’ensemble du système permet de former les équipages sur les capteurs, les communications et les systèmes d’armes et de préparer au mieux les équipages pour les missions réelles. Le simulateur va permettre de travailler les différents types de missions sur P-8A, comme la lutte anti-surface et anti-sous-marine.

Le premier  système complet de formation a été installé sur la base aéronavale de Jacksonville. 

 

thumbnailimage.img.jpg

 

 

Photos : 1 P-8A « Poseidon » USN 2 Simulateur du cockpit @ Boeing

3 millions d’heures de vol pour le C-17 !

c-17 globemaster 3 , boeing, usaf, infos aviation, blog défense, les nouvelles de l'aviation

 

Le Boeing C-17 « Globemaster III » de transport stratégique a dépassé le cap de 3.000.000 heures de vol au cours d'une sortie représentant le 5 mai à 2015.Le jalon a été atteint lors d'un vol cérémonie sur la basse aérienne de Robins en Géorgie.

 

 

Le premier C-17 est entré en service avec l'US Air Force (USAF) en 1993 et ​​il est maintenant piloté par neuf opérateurs internationaux (y compris la multinationale lourd Airlift Wing OTAN, basée à Pápa en Hongrie). La réalisation des 3.000.000 heures comprend tous les vols effectués par l'ensemble des opérateurs depuis le vol inaugural le 15 Septembre 1991.

 

Actuellement, il y a 222 C-17 en service dans l'US Air Force, et 44 pilotés par des clients internationaux.

 

Le C-17 Globemaster III :

 

Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 Globemaster III a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par MC-Donnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 Black-Hawk.

A ce jour le C-17 est employé dans l’US Air Force, au Canada, en Angleterre, Australie et il est commandé par le Qatar, les EAU. L’Inde recevra ses premier C-17 d’ici trois ans.

 

c-17 globemaster 3 , boeing, usaf, infos aviation, blog défense, les nouvelles de l'aviation

 

 

Photos : Boeing C-17 Globemaster III @ USAF 

08/05/2015

L’AN-178 a effectué son vol inaugural !

yourfile.jpg

 

 

Kiev, L’Antonov AN-178 a effectué son vol inaugural trois semaines seulement après la cérémonie de roll-out. Deux pilotes d'essai et un ingénieur d'essais en vol étaient à bord du biréacteur pour son premier vol d’une durée de 60 minutes.

 

L'avion immatriculé UR-EXP a pleinement réussi son premier vol selon le communiqué de l’entreprise Antonov. L’avionneur confirme par ailleurs que 10 appareils sont en commandes pour le client de lancement soit Silkway Airlines.

 

l’Antonov AN.178: 

 

L'An-178 est conçu pour remplacer les avions de transports de type An-12, An-26 et An-32. L'An-178 est un concurrent potentiel pour les  Alenia-Aermacchi C-27J « Spartan », Airbus C-295 et Lockheed-Martin C-130J ainsi que de l’Embraer KC-390.

En comparaison avec l'AN-12, sa vitesse de croisière maximale est augmentée de 225 kilomètres par heure, le plafond de service de 3000 mètres et la plage de vol avec une cargaison de 10 tonnes sera augmenté de 800 km.

 

Antonov_An-178_rollout_ceremony.jpg

 

Photos: 1 AN-178 lors de son premier vol 2 Lors du Roll-out @David Cherkasov

Essais en vol du LEAP-1B !

 

Leap-1B.jpg

 

Boeing et CFM International (co-entreprise entre GE Aviation et Safran) ont débuté avec succès les premiers essais en vol du moteur LEAP-1B le 29 avril dernier. Le test en vol est une étape importante du programme de développement de deux ans qui se terminera par la certification du moteur en 2016, et la livraison du premier Boeing 737MAX en 2017. Le moteur LEAP-1B est destiné à équiper exclusivement les avions de la famille Boeing 737MAX.

 

 

 

Le 737 «MAX 737» sera doté d’une nouvelle génération de moteur, développé par le consortium CFM International, le LEAP-1B. Cette nouvelle génération  de moteur réduira considérablement les émissions de CO2 ainsi que la consommation de kérosène. L’avion sera plus économe de 10 à 12 % que les appareils monocouloirs actuels en service.  Il aura les plus faibles coûts d'exploitation dans le segment des monocouloirs avec un avantage.

 

De son côté, CFM International se positionne en leader devant  son concurrent Pratt & Whitney  qui offre le PW 1000 PurePower. CFM dispose pour l’instant d’un carnet de commande de 3.120 moteurs (LEAP-1A & LEAP-1B)  qui équiperont l’A320, le C919 et le B737 «MAX

La première femme pilote de F-35 !

 

eglin-first-female-news__main.jpg

 

Base aérienne d’Eglin, le Lt. Col. Christine Mau, du 33e commandement adjoint  des opérations Wing Fighter a achevé son premier vol de formation en monoplace sur le Lockheed-Martin F-35A devenant ainsi, la première femme pilote de « Ligthing II ». Le vol initial de formation du programme F-35 est conçu pour orienter les pilotes avec les aspects physiques des commandes du F-35.

 

 

"Je me sentais bien pour décoller.  Le jet vole comme dans rêve  et de voir les systèmes qui interagissent est impressionnant » a déclaré le Lt Col. Mau après son atterrissage.

 

Que l’on aime ou pas le F-35, peu importe,  « Chapeau  Madame » !