08/06/2015

Air Alliance vendra le Pilatus PC-24 !

PC-24-14.jpg

 

Pilatus Aircraft Ltd a nommé la société Air Alliance GmbH comme le Centre de services officielles pour le Pilatus PC-24. Air Alliance pourra ainsi vendre le jet PC-24 pour l'Allemagne et l'Autriche. Air Alliance est maintenant autorisé à représenter le Pilatus PC-24 et le PC-12 NG.

 

Air Alliance GmbH est reconnu pour être une société spécialisée pour le service à la clientèle pour l'aviation générale et d'affaires depuis plus de 20 ans. Ayant commencé dans un petit hangar l'entreprise est devenue un fournisseur de services pour aviation « state-of-the-art ». Air Alliance a commercialise le Pilatus PC-12 NG depuis 2014 et emploie actuellement plus de 100 personnes à Burbach, à l'aéroport Siegerland en Allemagne.

 

Selon le Directeur Général d'Air Alliance GmbH Wolfgang Krombach, "le tout nouveau PC-24 est l'avion parfait pour l'Allemagne et l’Autriche, il est le premier avion d'affaires au monde à être équipé d'une porte de soute en standard, le PC-24 est conçu pour être utilisé dans et hors des pistes très courtes, ce qui permettra aux futurs propriétaires  de se poser au plus près de leur destination finale, à savoir les amener là où ils veulent aller ».

 

Le premier prototype du PC-24 a achevé son vol inaugural à Buochs ​​au début du mois de mai 2015. Il y aura trois prototypes de PC-24 au total, et ils seront utilisés tester un programme complet de 2’300 heures au cours des deux prochaines années. La certification et la livraison du premier avion fabriqué en série est prévue à partir de 2017.

 

2941452820.JPG

 

 

Photos : 1 PC-24 en vol @ Pilatus 2 Cockpit @P.Kummerling

Le MRJ au roulage !

 

 

yourfile.jpg

 

 

L’avionneur Mitsubishi Aircraft a débuté les essais de roulage à basse vitesse pour le MRJ. Ces tests doivent mener l’avion vers son premier vol.

Le fabricant a publié une photo de l’avions n° 10001, en roulage sur  l'aéroport de Nagoya, ces essais doivent permettre de valider le freinage à basse vitesse et le bon fonctionnement des commandes au sol. Selon Mitsubishi Aircraft, le premier vol du MRJ devrait  avoir lieu en septembre ou octobre de cette année.

 

Mitsubishi Heavy Industrie décline sont MRJ en deux classes, soit : le MRJ 70 (72 à 76 places) et le MRJ 90 (92 à 96 places), les deux versions seront également proposées aux standards : ER (Extended Range) et LR (long Range. Le MRJ sera le « Regional jet » qui comprendra le plus de matériaux composite afin de diminuer l’impact sur l’environnement. Des recherches ont été menées par l’Energy and Indusrial Development Organization en collaboration avec l’Agence spatiale japonaise JAXA à ce sujet.

 

Le MRJ devrait pouvoir concurrencer en matière de coûts les actuels Bombardier CRJ900 et Embraer E175 avec une consommation en kérosène inférieure de l’ordre de 11% au premier et 13% au second. Toujours selon le constructeur, le MRJ doté des moteurs Pratt & Whitney PurePower PW1217G réduira l'empreinte de bruit au décollage de 40% par rapport à l’Embraer E190. Le MRJ pourra effectuer des vols sans escale au départ de Denver à New York ou à Miami par exemple.

 

Question confort, la cabine du MRJ permet l’installation de la nouvelle génération de «sièges minces», qui disposent d'un dossier de siège plus fin et qui prendront moins de place entre les rangées, en offrant un espace pour les genoux des passagers de 31 pouces. Ces sièges contribuent également à la réduction du poids de l’avion.

 

Actuellement le MRJ dispose de 223 commandes fermes ainsi que 164 options et 20 lettres d'intention.

 

 

2665240978.jpg

 

 

Photos : 1 Le MRJ au roulage 2 lors du Roll Out @Mitsubishi Aircraft

Essais moteurs pour le H160 d’Airbus !

h160_1st_2.jpg

 

 

Airbus Helicopters a débuté les essais moteurs au sol de son nouvel hélicoptère H160. L’ensemble de ces tests font partie des essais de préparation en vue du premier vol de l’hélicoptère. Celui-ci devrait ainsi prendre son envol très prochainement.

 

Le H160 est un hélicoptère bimoteurs de moyen-tonnage, capables d’effectuer les missions les plus variées, du transport de passagers aux évacuations sanitaires, en passant par la desserte des plateformes pétrolières. Un segment de marché qui représente plus de 30 % des ventes d’hélicoptères civils. Le H160 est un condensé de technologies, avec notamment le nouveau moteur Arrano de Turbomeca qui offre un gain de consommation de carburant de 10% à 15% comparé aux hélicoptères actuels.  Le H160 dispose d’un fuselage 100% composite plus léger. Les ingénieurs d’Airbus ont opté pour un rotor de queue décentré et un stabilisateur biplan. Son développement a été lancé en 2013, avec une définition de la configuration finale confirmée cette année. Avec le H160, Airbus Helicopters a fait notamment un effort sur la réduction du bruit. Ainsi, le H160 devrait être 50 % moins bruyant que les Dauphin actuels, grâce au nouveau design des pales Blue Edge. Ces dernières permettent également au H160 d'emporter 100 kg de charge utile supplémentaire en comparaison des hélicoptères équipés de pales classiques, en fonction des conditions de vol. Le constructeur a innové en installant notamment des commandes de vols électriques, et en dessinant une nouvelle forme aérodynamique, très futuriste.

 

Photo : le H160 aux essais moteurs au sol @Airbus Helicopters/Jérôme Deulin

 

10:55 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : airbus helicopters, infos aviation |  Facebook | |

07/06/2015

Robuste croissance du traffic aérien !

7207.jpg

 

Genève, l’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques mondiales sur le trafic de passagers en avril, qui indiquent une robuste croissance de la demande par rapport à avril 2014. Le nombre total de kilomètres-passagers payants (RPK) a augmenté de 5,9 %. La capacité en avril (sièges-kilomètres disponibles, ou ASK) a augmenté de 6,1 %, tandis que le coefficient d’occupation des sièges a perdu 0,1 point de pourcentage pour s’établir à 79,4 %.

 

La demande sur les vols intérieurs a augmenté de 7,2 %, surpassant la demande du secteur international dont la croissance était de 5,2 % par rapport à avril 2014.

« La demande de connectivité demeure forte. C’est une bonne nouvelle. Mais les résultats de l’industrie sont inégaux selon les régions. Les transporteurs du Moyen-Orient et d’Asie- Pacifique viennent en tête, avec des taux de croissance bien supérieurs à la moyenne de

5,9 %, alors que ceux d’Europe et d’Amérique ont des taux bien inférieurs. Et les compagnies aériennes d’Afrique affichent un recul par rapport à l’année précédente », a déclaréM. Tony Tyler, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

 

Marchés passagers internationaux:


3624.jpg


 

La demande dans le secteur passagers internationaux a augmenté de 5,2 % par rapport à avril 2014. Les transporteurs de toutes les régions, à l’exception de l’Afrique, ont enregistré une croissance. L’Asie-Pacifique et le Moyen-Orient arrivent en tête à ce chapitre. La capacité a augmenté de 5,9 % et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 0,5 point de pourcentage pour s’établir à 78,6 %.

 

Chez les transporteurs d’Asie-Pacifique, le trafic a bondi de 9,0 % en avril, par rapport à l’année précédente. La capacité a augmenté de 6,0 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 2,2 points de pourcentage pour atteindre 78,3 %. À ce jour, le brusque recul de l’activité commerciale de la région, après d’importants gains à la fin de 2014, n’a pas eu de conséquences négatives sur les voyages d’affaires internationaux.

 

Les transporteurs d’Europe affichent une croissance de 3,7 % en avril, par rapport à avril 2014. La capacité a augmenté de 4,7 % et le coefficient d’occupation a perdu

0,8 point de pourcentage pour s’établir à 80,7 %, ce qui demeure le plus élevé parmi toutes les régions. Bien qu’il y ait des signes indiquant que la réponse positive aux stimulations de la Banque centrale européenne a décliné en raison du raffermissement de l’euro et des prix du pétrole, les mesures de stimulation économique aident à réduire la pression à la baisse sur la demande.

 

Les transporteurs d’Amérique du Nord ont enregistré une hausse de trafic de seulement 0,7 % par rapport à avril 2014. La croissance de l’économie américaine a été négative au premier trimestre de 2015, tandis que la force du dollar américain nuit probablement au tourisme récepteur. La capacité a augmenté de 4,1 % et le coefficient d’occupation a perdu 2,6 points de pourcentage pour s’établir à 78,1 %.

 

Les transporteurs du Moyen-Orient affichent une augmentation de 8,2 % en avril, mais l’augmentation de la capacité a été supérieure, à 13,3 %, ce qui a entraîné une diminution du coefficient d’occupation, qui a perdu 3,6 points de pourcentage pour s’établir à 77,2 %. Les économies de la région sont relativement bien placées pour supporter la chute des revenus pétroliers et les transporteurs de la région continuent de gagner des parts de marché.

Les transporteurs d’Amérique latine affichent une hausse de trafic de 6,3 % par rapport à avril 2014. Toutefois, la capacité a augmenté de 7,3 %, causant une baisse du coefficient d’occupation des sièges, qui a perdu 0,7 point de pourcentage pour s’établir à 77,7 %. Les volumes d’échanges commerciaux de la région se sont améliorés, mais l’économie brésilienne demeure en difficulté.

 

Les transporteurs d’Afrique ont subi une baisse de trafic de 3,2 % en avril, par rapport à l’année précédente, tandis que la capacité diminuait de 5,0 %. Par conséquent, le coefficient d’occupation a gagné 1,3 point de pourcentage pour atteindre 67,5 %. L’évolution économique défavorable dans certaines parties du continent, dont le Nigeria, qui dépend largement des revenus pétroliers, contribue probablement à ces résultats négatifs.

 

98835.jpg

 

 

Photos : 1 B777-200 Japan AirlinesERJ-190 KLM 3 A330 Fiji Airlines @ Dany Schowpen

Les MiG-29KUB cloués au sol !

098647.jpg

 

 

La force aérienne russe a mis à la terre sa flotte de MiG-29 « Fulcrum » suite à la perte d'un aéronef, le 4 juin dernier.

 

L'ordre a été  donné, après qu’un MiG-29KUB biplace d'entraînement a pris feu et a explosé en plein ciel sur la plage d’Ashuluk près de la mer Caspienne. Les deux membres d'équipage auraient pu s’éjecté en toute sécurité.

 

La flotte demeurera au sol dans l'attente des résultats de l’enquête officielle.

 

 

Le MiG-29K/KUB :

 

Le MiG-19K/KUB est un appareil multi-rôles, destiné à assurer la maîtrise aérienne et à remplir différentes missions de combat de jour comme de nuit, dans toutes les conditions météorologiques et ceci depuis un porte-avions. Cette version navalisée du célèbre appareil russe,  tant le monoplace «K» que le biplaces «KUB» font partie de la génération améliorée de la famille MiG-29.

Cette nouvelle génération de MiG se classe au sein des appareils dit : 4+ multi-rôles destinés à la défense aérienne des missions des forces navales, la supériorité aérienne gagne, la mer et au sol la destruction des cibles avec la haute précision guidée jour et nuit des armes et dans toutes les conditions météorologiques.

Les MiG-29K/KUB sont basés sur les portes-avions dont le tonnage est de 28.000 tonnes, équipés de rampe de décollage et d'atterrissage. Les principales innovations du MiG-29K/KUB sont :

- L'amélioration de la cellule avec environ 15% d'application de matériaux composites. 

- L'aile pliante est aménagée avec une amélioration du dispositif hypersustentateur.

- Système de contrôle  Fly-by-wire avec quadruple redondance.

- Réduction considérable de la signature radar.

- Augmentation de la charge des armes, stockées sur huit points externes.

- Augmentation de la capacité interne de carburant et en vol possibilité de ravitaillement.

La motorisation comprend deux moteurs Klimov RD-33MK avec puissance accrue, équipé d'une chambre de combustion sans fumée et le nouveau système de contrôle électronique (de type FADEC).

Les MIG-29K/KUB dispose d’un radar  multi-mode "pulse-Doppler" de type "Zhuk-ME" fabriqué par "Fazotron-INPI" Corporation. En comparaison avec les radars de la génération précédente, le  "Zhuk-ME" dispose d’un plus grand angle de balayage en azimut, offrant une portée de détection deux fois plus longue. Le  "Zhuk-ME" permet le suivi de 10 cibles aériennes avec quatre cibles en tirs simultané de missiles. Par la suite, les MiG-29K/KUB devraient recevoir le radar «Zhuk-AE» doté d’une antenne à balayage électronique (AESA).

Les MiG-29K/KUB sont équipés d’un canal IRST et d’un système de désignation laser d’illumination destiné aux cibles terrestres.

 

Mikoyan_MiG-29KUB_539317_i0.jpg

 

Photos : MiG-29KUB @ Marine russe