21/03/2016

Le MiG-35 de préséries en approche !

9543.jpg

L’avionneur RACMiG a annoncé ce matin, que les premiers MiG-35 (Fulcrum-F) de préséries seront prêts cette année pour débuter les essais en vol. Cette étape prépare également la mise en activité de la ligne de production de la dernière génération du célèbre chasseur.

Selon le directeur de RACMiG le MiG-35 de préséries ont été financés en vertu d'un contrat avec le ministère russe de la Défense. Le nombre d’aéronef n’a pas été dévoilé. Le premier exemplaire de présérie se trouve en phase finale d’assemblage. Aux dernières nouvelles, l’aviation russe pourrait commander le MiG-35 en 2018.

Le MiG-35 :

Développement ultime du célèbre MiG-29 FULCUM, le MiG-35C/D et un dérivé du MiG-29OVT de démonstration. Il fait partie de la quatrième génération des chasseurs MiG. Construit dans l’usine Sokol de Nijni-Novgorod à 500km à l’est de Moscou, le MiG-35 a reçu le nouveau moteur RD-33MKV avec tuyères vectorielles en options. Cet appareil confirme la fin de l’âge sombre de la technologie aéronautique de la Russie, il a reçu un radar actif à balayage électronique (AESA) Zhuk-MAE d’une portée de 130 à 200km pouvant traquer une trentaine de cibles et d’en engager 8. Il dispose également du nouveau désignateur de cible OLS.

La capacité en carburant faisant défaut sur les anciennes versions, a été accrue de 50% sur ce modèle. De plus, la charge militaire avoisine maintenant les 6 tonnes.

 

mig350003.jpg

Photos : Prototype du MiG-35 @ RACMiG

20/03/2016

L’Inde négocie une nouvelle tranche de Su-30 !

4147245065.jpg

New Delhi, alors que les négociations autour de la vente par la France de 36 Rafale en Inde piétinent un peu plus, le pays négocie avec la Russie une nouvelle tranche d’avions de combat Sukhoi Su-30MkI

40 Sukhoi Su-30MkI :

Selon les dernières informations disponibles en fin de semaine dernière, l’Inde négocie l’achat d’un lot de 40 Su-30MkI pour un prix estimé à 3,5 milliards de dollars. Manœuvre pour faire baisser le prix des 36 Rafale ? Peut-être, cependant, un responsable de la société russe Sukhoi JSC a confirmé l’information et la possible vente dans les prochains mois.

Le Sukhoi Su-30MKI :

Le Sukhoi Su-30MKI bénéficie des capacités similaires à celle des avions de combat de cinquième génération. L’appareil est doté d’une avionique améliorée, d’un radar AESA de type Phazotron Zhuk-MA plus puissant, capable d’engager plus de quatre cibles simultanément et ceci également vers l’arrière. L’avion dispose une certaine capacité en matière de furtivité et ceci grâce à une diminution de la signature radar. L’autre nouveauté concerne l’adaptation des missiles indien BrahMos et KH-59M Ovod-M. L’avionique dispose d’un mode carte numérique avec une capacité de guidage longue portée TV. 

L’appareil est doté de moteurs AL-31FP de Saturn corporation, dont la durée d’entretien est montée à 2000 heures en lieu et place des 1000 sur les versions plus anciennes. Un nouveau logiciel de contrôle de la poussée vectorielle (TVC) permet une meilleure sécurisation en cas de manœuvre  extrême.

L’Inde dispose d’une licence de production pour le Su-30MKI, ceux-ci sont livrés en «kit» depuis la Russie et le montage final s’effectue dans le pays. Les ingénieurs indiens ont par ailleurs travaillés avec leurs homologues russes pour améliorer la fiabilité des moteurs et la maintenance de l’avion.

 

AIR_SU-30MKIs_lg.jpg

Photos : Sukhoi Su-30MkI indiens @ IAF

 

19/03/2016

La fin de la production du F-16 !

f-16-desktop-wallpaper.jpg

L’avionneur Lockheed-Martin se retrouve face à la perspective prochaine, de devoir fermer la chaine de production du F-16. A ce jour, plus de 4'500 exemplaires du « Fighting Falcon » ont été produit dans 140 configurations.

La chaine de montage du F-16 de Fort Worth au Texas produit actuellement les derniers exemplaires du F-16 destinés à l’Irak. Les dernières livraisons sont prévues pour la fin de l’année 2017. L’avionneur américain espère pouvoir compter sur une nouvelle commande en provenance du Pakistan, d’ici cette année pour maintenir encore un peu la ligne de production. Deux autres commandes en provenance du Moyen-Orient et d’Asie du Sud-Est pourraient éventuellement permettre de prolonger la fabrication du F-16 jusqu’en 2020.

Au pic de la production en 1987, sous la direction de General-Dynamics, qui a vendu son activité de fabrication d'aéronefs à Lockheed en 1993, l’usine de Fort Worth produisait un avion par jour. L'an dernier, Lockheed-Martin a livré seulement 11 avions.

L’option Viper :

La dernière version du F-16, le standard « Viper » n’a pas encore trouvé de client pour la production d’avions neufs. Cette variante n’est pour l’instant commandée que pour des modernisations de flottes déjà existantes. Les responsables de Lockheed-Martin sont conscients que certains clients ne pourront tout simplement pas se permettre l’achat du F-35 ou n’ont pas besoin de ses capacités avancées de combat furtifs, ce qui laisse quelques possibilités de ventes.

 

Photo : F-16 Block60 des EAU @Lockheed-Martin

 

 

18/03/2016

Portugal, modernisation des Super Lynx !

Westland_Lynx_Mk_95_Portugal_-_Navy_JP6237627.jpg

AgustaWestland va mettre à niveau les hélicoptères Super Lynx Mk95 multirôles de la Marine portugaise, selon une demande du ministère portugais de la Défense nationale (MDN). Le programme de mise à jour est estimé à près de 78,2 millions de dollars.

Modernisation des Super Lynx :

Le programme de modernisation des Super Lynx de la Marine portugaise prévoit le remplacement des moteurs avec les Rolls-Royce/Honeywell LHTC CTS800-4N, une nouvelle avionique avec écrans couleurs dotée d’un système de navigation par satellite, un nouvel ordinateur de gestion de mission et un système d'évitement de collision. Le programme mettra également à jour les logiciels du radar RDR-1500B et du sonar trempé AN/ AQS-18V.

Le Super Lynx au Portugal :

La Marine portugaise exploite 5 hélicoptères AgustaWestland MK95 achetés en 1990 au sein de ses installations de Montijo. Les hélicoptères effectuent des missions de guerre antisurface et anti-sous-marine, de recherche et sauvetage ainsi que l’évacuation sanitaire. Les Super Lynx sont également régulièrement déployés sur les frégates de la marine Vasco da Gama-classe et Bartolomeu Dias.

 

360494Lynx_Mk95_portugais.jpg

Photos : Super Lynx MK96 de la Marine portugaise@ MP

Air India monte dans l’A320neo !

csm_A320neo_Air_India_1_e8b54ffeff.jpg

Air India opte pour l’Airbus A320neo, l’avionneur européen a signé un contrat de location pour 14 appareils A320neo qui entreront en service en 2017.

Aujourd'hui, Air India exploite déjà 66 appareils de la famille A320 dont 22 A319, 24 A320 et 20 A321. Airbus et Air India ont bénéficié d'un partenariat à très long terme. Air India a été la première compagnie aérienne en Inde pour faire fonctionner l’A320, il y a 27 ans.

L'A320neo (New Engine Option) comprend de nombreuses innovations, dont des réacteurs de nouvelle génération et des "Sharklets",  grands dispositifs d'extrémité de voilure,  qui ensemble assurent une économie de carburant de 15% actuellement, et de 20% d'ici à 2020. Cela correspond à une réduction des émissions de CO2 de 5’000 tonnes par an et par appareil. 

Avec près de 12’500 appareils commandés à ce jour et plus de 6’900 livrés à 300 clients et opérateurs, la famille A320 constitue la famille de monocouloirs best-seller dans le monde. Grâce à la largeur de leur cabine, tous les appareils de la famille A320 offrent un haut niveau de confort de l'industrie, toutes classes comprises, et sont dotés de sièges d'une largeur standard de 18 pouces en classe économique.

Photo : A320neo aux couleurs d’Air India@ Airbus